Les Illuminati

Les Illuminati : L’histoire secrète du monde et le Nouvel Ordre Mondial

Une secrète et puissante organisation, les Illuminatis, tenterait de mener à bien un plan secret : l’asservissement de l’humanité. Ces « Maîtres du monde » auraient infiltré les gouvernements et la finance internationale. Qui sont réellement les Illuminatis ? Que révèlent les théories conspirationnistes qui se développent sur internet et certains médias ? De quelles manipulations serait-on les sujets et pourquoi ? Les grands de ce monde détiendraient-ils des secrets potentiellement dangereux ? 

Quatre écrivains, spécialistes de l’ésotérisme et des sociétés secrètes, se penchent sur le dossier Illuminati dans ses aspects historique, littéraire, médiatique et anthropologique, et démêlent pour nous le mythe de la réalité.

L’histoire  secrète du monde et du Nouvel Ordre Mondial nous entraine dans un voyage fascinant et passionnant au cœur d’un univers où le plus naïf côtoie le plus dérangeant.

Chapitres :

1ère Partie : Histoire des Illuminati

La place des Illuminati dans la notion de pouvoir occulte du XVIIIe siècle

Illuminisme ou contre-Illuminisme ?

1- Illuminisme : rappel historique

Le pré-illuminisme

Les Alumbrados d’Espagne

Le mythe des illuminés d’Espagne, en France : Rose-Croix

Les French Prophets

Les précurseurs : Valentin Weigel, Jakob Boehme, Gitchel

2- L’illuminisme au XVIIIe siècle

Emanuel Swedenborg

Les illuminés d’Avignon

William Law

Franz von Baader

Le martinisme

Les Illuminés de Bavière : un contre-illuminisme ?

1- La Franc-maçonnerie au XVIIIe siècle

2- L’abbé Barruel et ses Mémoires pour servir à l’Histoire du Jacobisme

Le complot des sophistes contre l’autel et le trône

Qui est l’abbé Barruel ?

Augustin Barruel fut-il Franc-maçon ?

3- Les Mémoires pour servir à l’Histoire du Jacobisme

Le complot des sophistes

Qui était vraiment Voltaire ?

J.A. Starck informateur d’Augustin Barruel

Qu’est-ce que la Franc-maçonnerie pour Barruel ?

Augustin Barruel et les illuminés de Bavière

Le Noviciat

Le Grade Minerval

Le Minerval Illuminé ou Maître

L’Illuminé Mineur

Illuminé majeur et Novice Écossais

Chevalier Écossais de l’Illuminisme

L’Épopte ou Prêtre illuminé

Le Régent ou le Prince illuminé

Le Mage et l’homme-roi

Quelle était la doctrine de l’Ordre ?

La polémique autour de la « secte des illuminés »

Les Illuminatif au cœur de la notion du pouvoir occulte au XIXe et dans la première moitié du XXe siècle…

1- La littérature antimaçonniqueaprès Augustin Barruel

Pour le courant antimaçonnique catholique

Un courant composé de catholiques et de laïques voyant dans la Franc-maçonnerie une machine politique juive

Un courant antimaçonnique religieux, considérant que les juifs étaient autant des victimes que les chrétiens

2- L’affaire Léo Taxil

Mea Culpa

L’étrange voyage du docteur Bataille

Le Palladisme

De Diana Vaughan à la chute de Léo Taxil

Léo Taxil fut-il l’homme de paille d’un centre occulte ?

3- La polémique autour des Supérieurs Inconnus

Le pouvoir occulte unique : le débat sur les supérieurs inconnus

Publication d’un livre inédit

Il y avait deux conceptions du pouvoir occulte

De la Révolution française à la révolution mondiale juive

Les protocoles des Sages des Sion

La perception du Judaïsme sous l’Antiquité

Les juifs et le monde chrétien

Le juif usurier

Le crime rituel

Le Talmud

Le monde moderne et les Juifs

L’énigme de la croyance en un « pouvoir occulte juif »

Les Protocoles

L’origine et la diffusion du texte

Les sources du texte

4- Les États-Unis, super puissance Illuminati ?

Les révolutions anglaises

The Round Table

Comment fut découverte l’Amérique…

1- La légende

D’étranges symboles

Qui dirige l’Amérique l’Ordre des Illuminés ?

La thèse d’une Amérique sous influence « illuminati »

Une série de sociétés secrètes

Comment financer guerres et révolutions dans un seul objectif

La Première Guerre mondiale

La révolution de 1917

Le retour du mythe du « complot juif »

Le rôle des Juifs dans la révolution

L’apparition de faux documents

2- La « révolution nationale-socialiste » et les États-Unis

Un agent des 72 pour aider Hitler

Et Mussolini

L’étrange Hanfstängl

Henry Ford

La position ambiguë des États-Unis

3- Le Nouvel Ordre Mondial

Un gouvernement unique

Une alliance avec des extraterrestres

Que s’est-il réellement passé à Roswell le 2 juillet 1947

2ème Partie : Le Complot des Extraterrestres et des OVNIs

Jimmy Guieu : de la désinformation à la conspiration

1- Auteur de science-fiction et chasseur de mystère

2- La « Révélation »

Le jour où tout a commencé

Brève rencontre historique en plein ciel

Petite erreur, grands effets

Le premier ufologue

Une affaire douteuse

La chasse aux ovnis fait ses premières victimes 

Les racines de la conspiration extraterrestre 

En route vers le Nouvel Ordre Mondial Alien

1- Men in Black : la sinistre comédie

Albert Bender et les 3 hommes en noir

Sinistres et bizarres personnages

Un MIB qui es-tu ?

2- Des enlèvements extraterrestres ?

Le rapt d’Antonio Villas Boas

Un sujet chaud

3- L’objet sombre de Shag Harbour

L’intervention de la Police Montée

Du solide dans l’OVNI dans l’ovni de Shag Harbour

La mini vague d’ovni du 4 octobre

Les mystères de Shelburne

Une belle opération de camouflage

4- Les « mutilations fantômes »

Le cadavre du lac artificiel

5- La « bombe » Roswell

Un enterrement de première classe

Trente ans plus tard, le retour de l’ « histoire du siècle »

L’autopsie de Roswell

Un film pour le moins pas très net

Devine qui vient se faire autopsier à la télévision ce soir ?

À qui profite le « crime »?

6- La zone 51

Un cauchemar de l’armée américaine

Base secrète de la CIA

Les soucoupes volantes de Bob Lazar

L’extraterrestrial Highway

Lumière sur une zone d’ombre

Le gouvernement secret extraterrestre

1- « L’horrible vérité » de John Lear et de Milton Cooper

L’Horrible vérité

Aliens et Illuminati

2- Reptiliens et Illuminatis : le nec plus ultra de la conspiration extraterrestres ?

Du football à la conspiration

Lavage de cerveau planétaire

La conspiration dans le sang

Marionnettes humaines

De trop encombrants ovni ?

Le vrai visage des Reptiliens

3ème Partie : Un Mythe sous le Microscope

1- Le fantasme conspirationniste humain

Rumeurs sur la toile : le Bohemian Club sur la sellette

Rumeurs de meurtres rituels

Les ambiguïtés de la Chouette

Carnaval est revenu

Un véritable culte néopaïen

2- Les tours jumelles

Ground zero

D’une fin du monde à l’autre

Anticipations

Un démon dans la fumée

3- Loges noires

Des souterrains dans le sud des Andes, au cap Horn, en Antarctique 

Le Vril une énergie polyvalente

Les Templiers ne seraient-ils plus parmi nous ?

Loge blanche, Loge noire

Le rayon bleu

4- Un grand monarque noir

Retour du Croquemitaine

Une guématrie à quatre sous

L’Antéchrist pour notre temps ?

Les origines mythiques de la famille d’Angleterre

Le roi Arthur est l’Antéchrist

Un mariage qui fait fureur

Inversion mythique

Un défilé de non-humains

1- Les Petits Gris envahissent la zone 51, avec leurs têtes de lutins maléfiques

Parentés thématiques

2- Une gigantomachie du pauvre

Un déploiement d’extraterrestres

Quelques points à relever

3- Comment le bestiaire extraterrestre a rejoint les rangs des Illuminati

Le portrait des Annunaki se précise

Des reptiliens illuminés

Le rejet des élites

La figure mythique du Serpent

Évolution du mythe

Histoire secrète du monde et du Nouvel Ordre Mondial

Ils constituent une société secrète depuis le 18ème siècle, dont le but est l’instauration d’un Nouvel Ordre Mondial à travers l’économie, la politique et la manipulation mentale et psychologique des populations. Cette société regroupe un ensemble de personnes, qui recrutent dans le monde des gens placés à des postes importants. 

C’est un ensemble de personnes qui ont un objectif commun et qui possèdent un certain nombre de connaissances qu’elles cachent au grand public afin de maintenir leur supériorité sur ce dernier et l’amener à adopter la conduite qu’elles veulent le voir adopter. Parce qu’elles savent, ces personnes s’appellent les Illuminati (de l’italien : les éclairés, ceux qui savent). Les Illuminati ne désirent pas que quiconque puisse avoir le droit de tout savoir.

De l’ordre des illuminés de Bavière aux Illuminati modernes, plus de 200 ans d’histoire, mais aussi de mythes et de légendes. Aujourd’hui considéré par les théoriciens du complot comme la plus ancienne et la plus puissante des sociétés secrètes, le mouvement occulte actuel est soupçonné d’exercer une influence considérable sur la marche du monde, et d’avoir mis en place dans la plus parfaite clandestinité un gouvernement global qui regrouperait les dirigeants secrets de la planète. Mais une question majeure se pose : peut-on véritablement considérer les Illuminati comme les descendants directs des illuminés de Bavière ?

Ils ont existé sous diverses formes durant des siècles (ceux qui voulaient le pouvoir grâce à leurs connaissances et en maintenant les masses dans l’ignorance); mais il ne faut pas croire que les ères d’obscurantisme ont disparu, la connaissance circule effectivement librement aujourd’hui, et chacun est libre d’apprendre ce qu’il veut, mais cette liberté est contenue dans le cadre de la connaissance qui est « contrôlée et estampillée » par les services officiels de l’éducation, et les tenants en titre du savoir officiellement reconnu (scientifiques, historiens, sociologues, économistes, etc réputés). Or, il y a tout lieu de croire qu’une vaste quantité de connaissances reste à être découvertes et surtout qu’un petit nombre de personnes en détiennent déjà quelques unes d’importance majeure, mais ne les dévoilent pas (contrôle énergétique: voir les machines à énergie libre, contrôle économique: voir Armes silencieuses pour des guerres sans bruits et contrôle technologique : voir le gouvernement secret).

Ces personnes ne sont pas de simples particuliers, mais des responsables de multinationales, de banques, de trusts mondiaux, de hauts responsables politiques, qui ont de par leur situation la possibilité de contrôler et d’utiliser les connaissances dans les domaines les plus sensibles, et ceci dans un but bien particulier : une restructuration complète du fonctionnement du monde à travers l’acceptation commune des pays du globe de laisser s’instaurer un gouvernement mondial. Ce peut être une noble idéologie ou bien un de ces « chemins pavés de bonnes intentions et qui mènent vers l’enfer », mais tant que leurs agissements restent volontairement cachés du grand public, quelles qu’en soient les raisons, nous serons nombreux à essayer au contraire d’informer les gens, à eux de décider du bien et du mal pour eux-mêmes, et non à d’autres.

C’est au 14ème siècle, en Allemagne, que surgirent pour la première fois les Illuminati. Ils étaient les plus grands « initiés » d’une société secrète appelée la Confrérie du Serpent (le mot biblique originel pour serpent, nahash, découle de la racine nhsh qui signifie déchiffrer, découvrir et illuminati provient de illuminare qui signifie illuminer, connaître, savoir, en latin). L’histoire du moyen-âge regorge de ce genre de sociétés secrètes réunissant certaines personnes ayant des buts idéologiques particuliers et sachant recruter ses membres parmi les riches et influents afin d’essayer d’accroître son impact et ses idées. Citons à titre d’exemple une très célèbre société secrète chrétienne qui a été tellement puissante et riche que même le roi de France les a craint en tant que principal débiteur et les a exterminés : les Templiers.

Les Illuminatés de Bavière étaient organisée en cercles concentriques et dès qu’un initié prouvait sa faculté de garder un secret, il était admis dans un cercle plus restreint et lié à des secrets encore plus profonds. Seuls ceux qui se trouvaient dans le plus petit cercle connaissaient les vrais buts des « Illuminés de Bavière ». Ils étaient divisée en 13 grades symbolisés par les 13 marches de la pyramide représentée sur le billet d’un dollar américain.

La structure de la pyramide représente la construction de la société pour la perfection progressive de l’activité humaine couronnée par l’opération divine. Toute l’histoire entière est une métaphore de votre illumination personnelle et spirituelle. Voici donc la signification profonde du symbole de la pyramide à l’arrière d’un billet de One Dollar.

De l’autre côté, vous pouvez voir la pyramide. Beaucoup de gens se demandent pourquoi il y a une pyramide sur un billet américain de un dollar. Sur la pyramide, à sa base, on peut lire les chiffres romains 1776. C’est l’année où l’ordre des Illuminati de Bavière a été fondé par Adam Weishaupt. Et si on regarde le cercle de droite, qu’on observe attentivement, on s’aperçoit qu’il se trouve sur chaque cimetière national aux Etats-Unis. 

Sous la pyramide on peut lire l’inscription latine NOVUS ORDO SECLORUM : Le nouvel ordre des âges. On le traduit à présent plus communément avec l’expression « Nouvel Ordre Mondial ». Tout le monde a entendu le président Bush parler du nouvel ordre mondial dans un de ses discours. C’est exactement ce qui se passe. Le monde est pris en charge par un nouvel ordre du monde qui se trouve à droite sur le billet de un dollar. Le nouvel ordre des âges a commencé.

George Busch devant le Congrès américain le 11 septembre 1991

Début 1991, en pleine guerre du Golfe, George Bush père justifie l’intervention menée par les États-Unis au Koweït. « Nous, Américains, faisons partie de quelque chose de plus grand. Depuis deux siècles, nous avons fait de la liberté notre priorité », avant d’insister sur son concept de « nouvel ordre mondial ». « Ce qui est en jeu est plus qu’un petit pays. C’est une grande idée : un nouvel ordre mondial, où toutes les Nations vont vers les mêmes aspirations pour l’humanité : la paix, la sécurité, la liberté et la loi ».

Le fondateur de la société s’y entendait pour attirer dans son ordre les esprits les meilleurs et les plus éclairés qu’il choisissait dans la haute finance, l’industrie, l’éducation et la littérature. Il utilisait la corruption par l’argent et le sexe pour contrôler les personnes haut placées et il les faisait chanter pour être sûr de les garder sous son contrôle. Les illuminés de Bavière se mirent à conseiller des gens du gouvernement en se servant des adeptes aux grades supérieurs. 

Ces spécialistes s’y entendaient pour donner aux politiciens en place les conseils pour qu’ils adoptent une certaine forme de politique qui correspondait à leurs visées.

ADAM WEISHAUPT fut éduqué dans un collège de Jésuites et finit par obtenir le titre de professeur des chanoines. Au cours des années, les conceptions du catholicisme finirent par ne plus lui convenir du tout. Cela l’amena a devenir l’élève personnel du philosophe juif Mendelsohn qui le convertit au gnosticisme. En 1770, Weishaupt a probablement été contacté par les bailleurs de fonds de la maison Rothschild, qui s’étaient réunis juste auparavant, afin qu’il fonde à Ingolstadt « l’ORDRE SECRET DES ILLUMINES de BAVIERE ».

En 1777, Adam Weishaupt fut initié à la loge franc-maçonnique de Munich qu’il eut tôt fait d’infiltrer. En 1782 l’alliance entre les francs-maçons et les « Illuminés de Bavière » fut scellée à Wilhelmsbad. En contrôlant les « Illuminés de Bavière », les Rothschild exerçaient maintenant une influence directe sur d’autres loges secrètes importantes. Des documents montrent qu’ils ont manipulé les idées et qu’ils ont été des initiateurs de la révolution française entre autres.

Il ne faut pas confondre les Illuminés de Bavière de Weishaupt avec le groupe de personnes nominé « ILLUMINATI« . Les véritables Illuminati s’étaient infiltrés dans la « CONFRERIE du SERPENT » en Mésopotamie, comme il a déjà été mentionné. Ils n’étaient jamais nommés et n’apparaissaient jamais personnellement en public. J’utilise le terme d’Illuminati dans ce livre parce qu’il est employé par les initiés pour désigner ce groupe de personnes qui agit en coulisse. Adam Weishaupt utilisa, cependant, le nom d’Illuminés pour désigner son ordre dont les buts étaient semblables à ceux des Illuminati qui, eux, existaient déjà auparavant (peut-être pour que cette désignation d’Illuminés puisse créer une confusion dans le public parmi ceux qui chercheraient à en savoir plus ?). Pour prévenir toute confusion, nous désignerons le groupe de Weishaupt sous le nom « d’Illuminés de Bavière » et les autres sous le nom « d’Illuminati ».

Les « Illuminés de Bavière » émient organisés en cercles imbriqués les uns dans les autres (comme les poupées russes). Dès qu’un initié prouvait sa faculté de garder un secret il était admis dans un cercle plus restreint et lié à des secrets encore plus profonds. Seuls ceux qui se trouvaient dans le plus petit cercle connaissaient les vrais buts des « Illuminés de Bavière ». On disait aux membres des grades inférieurs qu’il n’y avait pas de grades supérieurs et on leur cachait en même temps l’identité du grand maître comme ce fut le cas dans la « Stricte Observance ».

Les Illuminés de Bavière étaient divisés en 13 grades symbolisés par les 13 marches de la pyramide des Illuminés représentée sur le « billet d’un dollar ». Ils avaient emprunté aux Jésuites leur système d’espionnage pour tester les faiblesses des membres qui accédaient au titre de « patriarche ». Cette politique de l’ordre leur permettait de placer les patriarches dans des positions où leur talent était exploité au maximum. Jeter le discrédit devint aussi une des tactiques pour s’assurer qu’aucun des patriarches ne se détournerait de l’ordre.

Weishaupt s’y entendait pour attirer dans son ordre les esprits les meilleurs et les plus éclairés qu’il choisissait dans la haute finance, l’industrie, l’éducation et la littérature. Il utilisait la corruption par l’argent et le sexe pour contrôler les personnes haut placées. Ceci fait, il savait faire chanter ces personnages occupant des postes de direction pour être sûr de les garder sous son contrôle. Les Illuminés de Bavière se mirent à conseiller des gens du gouvernement en se servant des adeptes (aux grades supérieurs). Ceci, bien sûr, en coulisse. Ces spécialistes s’y entendaient pour donner aux politiciens en place les conseils pour qu’ils adoptent une certaine forme de politique qui correspondait à leurs visées.

C’était fait, cependant, si adroitement que ceux qui recevaient les conseils croyaient être les propres auteurs des idées qu’ils mettaient en acte. On prétextait, pour expliquer l’existence des Illuminés de Bavière, qu’ils élimineraient ce que la société avait de mauvais et ramènerait l’homme à son état naturel et heureux. Cela signifie qu’ils allaient assujettir la monarchie et l’Église, ce qui leur valut de dangereux adversaires. Cela montre une fois de plus, que tenir le secret était la directive la plus importante de l’ordre.

Nous apprenons quelle était vraiment l’idéologie de Weishaupt par un document qui fut connu sous la désignation « NOUVEAU TESTAMENT de SATAN », sévèrement gardé par les Illuminés de Bavière. C’est intentionnellement que nous présentons ici ce document, car il y en a toujours qui doutent de la véracité des Protocoles des Sages de Sion. Peut-être est-il plus facile pour ceux-là d’accepter mon plan et la progression du livre si je n’emploie pas le mot « JUIF ». Ce document n’est devenu accessible au grand public qu’en 1875 : un messager des Illuminés de Bavière, alors qu’il chevauchait de Francfort à Paris, fut frappé par la foudre ; cet incident permit de prendre connaissance d’une partie de ces informations relatives à une conspiration mondiale.

Voici le contenu de ce document :

– Le premier secret pour diriger les hommes et être maître de l’opinion publique est de semer la discorde, le doute et de créer des points de vue opposés, le temps nécessaire pour que les hommes, perdus dans cette confusion, ne s’y retrouvent plus et soient persuadés qu’il est préférable de ne pas avoir d’opinion personnelle quand il s’agit des affaires de l’État. Il faut attiser les passions du peuple et créer une littérature insipide, obscène et répugnante. Le devoir de la presse est de prouver l’incapacité des non-illuminés dans tous les domaines de la vie religieuse et gouvernementale.

– Le deuxième secret consiste à exacerber les faiblesses humaines, toutes les mauvaises habitudes, les passions et les défauts jusqu’à ce que règne une totale incompréhension entre les hommes. Il faut surtout combattre les fortes personnalités qui sont le plus grand des dangers. Si elles font preuve d’un esprit créatif, elles ont plus d’impact que les millions d’hommes laissés dans l’ignorance. Envies, haines, disputes et guerres, privations, famines et propagation d’épidémies (ex. du SIDA) doivent épuiser les peuples à un point tel que les hommes ne voient plus d’autre solution que de se soumettre pleinement à la domination des Illuminés. Un état épuisé par les luttes intestines ou qui tombe au pouvoir d’ennemis extérieurs à la suite d’une guerre civile est, en tous cas, voués à l’anéantissement et finira par être en leur pouvoir. Il faudra habituer les peuples à prendre les apparences pour argent comptant, à se satisfaire du superficiel, à ne poursuivre que leur propre plaisir, à s’épuiser dans leur quête éternelle du nouveau et, en fin de compte, à suivre les Illuminés. Ceux-ci parviendront à leur but en rémunérant bien les masses pour leur obéissance et leur écoute. La société une fois dépravée, les hommes perdront toute foi en Dieu. En ciblant leur travail par la parole et par la plume et en faisant preuve d’adaptation, ils dirigeront le peuple selon leur volonté. Il faudra déshabituer les hommes à penser par eux-mêmes : on leur donnera un enseignement basé seulement sur du concret et on occupera leur esprit à des joutes oratoires qui ne sont que simulacres. Les orateurs parmi les Illuminés galvauderont les idées libérales des partis jusqu’au moment où les hommes en seront tellement lassés qu’ils prendront en dégoût tous les orateurs, de quelque bord qu’ils soient. Par contre, il faudra rabâcher aux citoyens la doctrine d’État des Illuminés pour qu’ils restent dans leur profonde inconscience. La masse étant aveugle, insensée et incapable de juger elle-même, elle n’aura pas droit au chapitre dans les affaires de l’État mais devra être régie d’une main de fer, avec justesse mais aussi avec une impitoyable sévérité. Pour dominer le monde, il faudra emprunter des voies détournées, chercher à démanteler les piliers sur lesquels repose toute vraie liberté – celle de la jurisprudence, des élections, de la presse, la liberté de la personne et surtout de l’éducation et de la formation du peuple – et maintenir le secret le plus strict sur tout ce qui est entrepris. En minant intentionnellement les pierres angulaires de l’État, les Illuminés feront des gouvernements leur souffre-douleur jusqu’à ce que, lasse des guerres, ils renoncent à leur pouvoir. Il faudra exacerber en Europe les différences entre les personnes et les peuples, attiser la haine raciale et le mépris de la foi afin que se creuse un fossé infranchissable, si bien qu’aucun État chrétien ne trouve de soutien : tout autre État devra redouter de se liguer avec lui contre les Illuminés, de crainte que cette prise de position le desserve. Il faudra semer discordes, troubles et inimités dans d’autres parties de la Terre pour que les peuples apprennent à connaître la crainte et qu’ils ne soient plus capables d’opposer la moindre résistance. Toute institution nationale devra remplir une tâche importante dans la vie du pays pour que la machine d’État soit paralysée dès qu’une institution bat de l’aile. Il faudra choisir les futurs chefs d’État parmi ceux qui sont serviles et soumis inconditionnellement aux Illuminés et aussi parmi ceux dont le passé est entaché d’un coin secret. Ils seront des exécuteurs fidèles des instructions données par les Illuminatis. Ainsi, il sera possible à ceux-ci de contourner les lois et de modifier les constitutions. Les Illuminés auront en main toutes les forces armées si le droit d’ordonner l’état de guerre est conféré au président. Par contre, les dirigeants « non-initiés » devront être écartés des affaires de l’État. Il suffit de leur faire assumer le cérémonial de l’étiquette en usage dans chaque pays. La vénalité des hauts fonctionnaires d’État devra pousser les gouvernements à accepter des prêts extérieurs qui les endetteront et les rendront esclaves des Illuminati ; la conséquence : les dettes de l’État augmenteront sensiblement ! En suscitant des crises économiques et en retirant soudainement de la circulation tout argent disponible, il faudra provoquer l’effondrement de l’économie monétaire des « non-illuminés ». La puissance monétaire doit remporter de haute lutte la suprématie dans le commerce et l’industrie afin que les industriels agrandissent leur pouvoir politique moyennant leurs capitaux. Outre les Illuminatés, dont dépendront les millionnaires, la police et les soldats, tous les autres ne devront rien posséder. L’introduction du suffrage universel doit permettre que seul règne la majorité. Habituer les gens à l’idée de s’auto-déterminer contribuera à détruire le sens de la famille et des valeurs éducatives. Une éducation basée sur une doctrine mensongère et sur des enseignements erronés abêtira les jeunes, elle les pervertira et fera d’eux des dépravés. En se reliant aux loges franc-maçonniques déjà existantes et en créant de-ci de-là de nouvelles loges, les Illuminés atteindront le but souhaité. Personne ne connaît leur existence ni leurs buts, encore moins ces abrutis que sont les non-Illuminés qui sont amenés à prendre part aux loges franc-maçonniques ouvertes où l’on ne fait que leur jeter de la poudre aux yeux. Tous ces moyens amèneront les peuples à prier les Illuminés de prendre en main le monde. Le nouveau gouvernement mondial doit apparaître comme protecteur et bienfaiteur pour tous ceux qui se soumettent librement à lui (l’ONU, note de l’auteur). Si un état se rebelle, il faut inciter ses voisins à lui faire la guerre. Si ces derniers veulent s’allier, il faut déchaîner une guerre mondiale (CORALF : « Maitreya, der kommende Weltlehrer » – Maitreya, le futur maître du monde, Konny-Verlag, 1991).

Il est très facile de se rendre compte que le contenu du « Nouveau Testament de Satan » est presque le même que celui des « Protocoles des Sages de Sion« , à cette seule différence près que les Juifs ont été remplacés par les Illuminés. Nous avons déjà vu sur l’ordre de qui Adam Weishaupt a fondé l’ordre des Illuminés de Bavière, il est aisé d’en conclure d’où vient le « Nouveau Testament de Satan ». Les conspirateurs avaient reconnu la force et l’influence des loges franc-maçonniques déjà existantes et commencèrent à s’y infiltrer selon un plan précis pour en obtenir le contrôle (§11 des Protocoles).

Les loges qui furent infiltrées furent désignées sous le nom de « Loges du Grand Orient » (Lodges of the Grand Orient). Un célèbre orateur français, le Marquis de MIRABEAU, s’était fortement endetté en menant grand train de vie et fut alors contacté par Weishaupt sur ordre des prêteurs juifs. Là-dessus, Moses Mendelsohn fit faire à Mirabeau la connaissance de la femme du Juif HERZ. Par la suite, on aperçut celle-ci plus souvent en compagnie de Mirabeau qu’avec son mari. Cela amena Mirabeau a subir un chantage, à accumuler des dettes ; il se retrouva bientôt sous le contrôle absolu des Illuminés de Bavière. Peu après, il fut obligé de se familiariser avec l’illuminisme. Il reçut la mission de persuader le Duc d’ORLEANS, déjà grand maître des francs-maçons en France, de transformer les « LOGES BLEUES » en « LOGES DU GRAND ORIENT ».

Mirabeau organisa une rencontre en 1773 entre le Duc d’Orléans, Talleyrand et Weishaupt qui les initia tous deux à la franc-maçonnerie du « Grand Orient ». Lorsque la déclaration d’indépendance américaine fut signée le 1er mai 1776, Adam Weishaupt mena à terme son plan bien pensé et introduisit officiellement l’ordre des Illuminés de Bavière. Cette date est donnée à tort comme la date de fondation de l’ordre. Mais les années les plus importantes de l’ordre furent les six années précédant son instauration officielle. Entre autres membres de l’ordre, il y eut Johann Wolfgang von Goethe, le duc Charles Auguste de Weimar, le duc Ferdinand de Brunswick, le baron de Dahlberg (vaguemestre général de Thurn und Taxis), le baron de Knigge et beaucoup d’autres… 

En 1777 Weishaupt fur initié à la loge franc-maçonnique de « THÉODORE du BON CONSEIL » (Theodore of Good Council) à Munich, il eut tôt fait d’infiltrer toute la loge. Le 16 avril 1782, l’alliance entre franc-maçons et les Illuminés de Bavière fut scellée à Wilhelmsbad. Ce pacte établit un lien entre environ trois millions de membres des sociétés secrètes dirigeantes. Un accord du congrès à Wilhelmsbad rendit possible l’admission des Juifs dans les loges alors que ceux-ci n’avaient, à cette époque, que peu de droits.

En contrôlant les Illuminés de Bavière, les ROTHSCHILD exerçaient maintenant une influence directe sur d’autres loges secrètes importantes. Toutes les personnes présentes, jurèrent en bons conspirateurs, de garder le secret absolu, de fait, presque rien ne filtra de cette rencontre. On demanda au Comte de VIRIECU, un des franc-maçons participant au congrès qu’il ne pouvait dévoiler quelques décisions prises. Celui-ci répondit : « Je ne vais pas te les confier, je vais seulement te dire que c’est plus sérieux que tu ne crois. La conspiration qui se déroule ici a été si parfaitement imaginée qu’il n’y a pas de possibilité pour la monarchie et l’Église d’y échapper. »

Une autre personne présente, le Comte de SAINT-GERMAIN, avertit, plus tard, son amie du complot de meurtre qui devait renverser la monarchie française. On ne tint pas compte, hélas, de son conseil. Quelques secrets subversifs commencèrent à percer malgré tout, ce qui eut pour conséquence que le 11 octobre 1785 l’Électeur de Bavière fit ordonner une razzia dans la maison de Monsieur de Zwack, principal assistant de Weishaupt. On fit main basse sur beaucoup de documents décrivant le plan des Illuminés du Bavière. le « NOUVEL ORDRE MONDIAL » (Novus Orde Seclorum). L’Électeur de Bavière décida alors de publier ces papiers sous le nom « d’écrits originaux de l’ordre et de la secte des Illuminés ». Ces écrits furent, par la suite, répandus aussi largement que possible pour avertir les monarques européens.

Le titre de professeur fut retiré à Weishaupt, qui disparut avec le duc de Saxe-Gotha, un autre membre des Illuminés de Bavière. Comme ils ne contrecarrèrent pas la rumeur que l’ordre des Illuminés était anéanti, cela leur permit de continuer à travailler en secret pour resurgir, plus tard, sous un autre nom. En l’espace d’un an, on vit apparaître publiquement la « DEUTSCHE EINHEIT » (Unité allemande), qui répandit la propagande des Illuminés parmi les cercles de lecteurs existants. C’est là que naquit le cri de guerre « Liberté, Égalité, Fraternité ». Les monarques européens n’étaient nullement conscients du danger, ce qui eut pour conséquence la naissance de la Révolution française et l’apparition du régime de la Terreur.

Un PLAN pour un GOUVERNEMENT MONDIAL

Weishaupt mourut en 1830 à l’âge de 82 ans. En 1834, GIUSEPPE MAZZINI prit en charge la direction de l’ordre des Illuminés de Bavière jusqu’à sa mort en 1872. Pendant sa présidence à cet ordre, il correspondit avec le sataniste ALBERT PIKE, « GRAND MAÎTRE SOUVERAIN DE L’ANCIEN ET HONORABLE RITE ÉCOSSAIS DES FRANCS-MAÇONS » dans la juridiction du sud des États-Unis et futur fondateur du « KU KLUX KLAN ». Pike avait été nommé par Mazzini dirigeant des opérations pour les Illuminés de Bavière aux États-Unis. Tous deux collaborèrent en tant qu’Illuminés de haut niveau. Pike se chargea des aspects théosophiques des opérations, Mazzini de ceux qui avaient trait à la politique. Lorsque les loges franc-maçonniques du Grand Orient furent discréditées à la suite des activités révolutionnaires de Mazzini en Europe, celui-ci présenta un plan génial à Pike. 

Voici un extrait de la lettre que Mazzini écrivit à Pike le 22 janvier 1870 : 

« Nous devons permettre à tous les groupements de continuer à exercer comme ils l’ont fait jusqu’à présent, avec leurs systèmes à eux, leurs organisations centrales, leur façon de correspondre entre les degrés élevés du même rituel, en gardant leur forme d’organisation actuelle. Mais il nous faut créer un super-rituel qui doit rester inconnu et ne sera constitué que par les maçons de haut degré que nous aurons nous-mêmes choisis. Ces hommes, par égard à nos frères, doivent être mis au secret le plus absolu. Ce rite suprême nous permettra de régir la franc-maçonnerie dans son ensemble qui deviendra d’autant plus puissante qu’on ignorera qui en est la tête » (Lady Queensborough : « Occult Theocracy », p.208, 209 et Gary Allen : « Die Insider »). Il s’agit probablement de l’élite du 33ème degré du rite écossais…

Dans une lettre du 15 août 1871, Pike présenta à Mazzini, dirigeant des Illuminés, un plan grossièrement tracé en vue de conquérir le monde par trois guerres mondiales pour ériger le « Nouvel Ordre Mondial ».

La Première Guerre Mondiale devait être mise en scène pour que les Illuminés de Bavière aient un contrôle direct sur la Russie des tsars. A la suite de quoi la Russie pourrait être utilisée comme la « bête noire » qui servirait les desseins des Illuminés de Bavière à l’échelle mondiale.

La Deuxième Guerre Mondiale serait créée de toutes pièces en manipulant les divergences d’opinions régnant entre les nationalistes allemands et les sionistes politiquement engagés. Cela amènerait la Russie à étendre sa zone d’influence et entraînerait la création d’un État d’Israël en Palestine.

Le plan de la Troisième Guerre Mondiale serait basée sur les divergences d’opinions que les Illuminés auraient créées entre les sionistes et les Arabes. On programmerait une extension du conflit à l’échelle mondiale. Une partie de la Troisième Guerre consisterait à confronter nihilistes et athées pour provoquer un renversement social qui verrait le jour après des affrontements d’une brutalité et d’une bestialité jamais vues. Le christianisme et l’athéisme une fois réduits à néant, on présenterait aux hommes la vraie « doctrine luciférienne », ce qui permettrait de faire d’une pierre deux coups. 

Remarque sur la situation actuelle : 

En leur présentant la Russie comme « la bête noire », on obligea les nations de l’Ouest à approuver des alliances supranationales qu’elles n’auraient jamais conclues d’elles-mêmes (OTAN, ONU). De plus, l’empire russe tenu pour l’ennemi du monde fit fleurir le commerce international des armes, ce qui profita de nouveau aux banquiers internationaux. De toute évidence, nous avons affaire à un tout autre scénario pour la Deuxième Guerre mondiale que celui qui nous est enseigné dans les livres scolaires.

Plan des Illuminati

Leurs objectifs actuels ont été élaborés en 1773 : préparer la voie pour leur Gouvernement Mondial unique jusqu’à environ l’an 2000 au moyen de trois guerres mondiales. Cet objectif est connu depuis le 19ème siècle et a été exécuté (la 3ème guerre mondiale est en cours depuis les années 1950 : c’est la guerre économique). Ce plan de longue haleine a été poursuivi depuis 2 siècles par des personnes différentes, grâce au soutien économique de riches et puissantes familles. Des adeptes de l’idéologie ont été recrutés au cours du temps grâce à des sociétés secrètes œuvrant dans les hautes sphères économiques et politiques et c’est avec grande ingéniosité et patience qu’aujourd’hui la grande majorité des classes dirigeantes influentes et des trusts économiques font partie des adeptes de leur grande idée. Ils ont maintenant les moyens de réaliser leurs ambitions qui sont d’envergure mondiale, comme nous le voyons à travers les documents sur le Groupe Bilderberg, la commission Trilatérale et le CFR.

Les Illuminati et le Nouvel Ordre Mondial 

Au XXe siècle, bien qu’aucun document ne puisse apporter la preuve de la survivance de l’Ordre des Illuminés et qu’une vaste majorité d’historiens continue d’affirmer que le mouvement n’a pas survécu à sa dissolution, la société secrète continue de faire parler d’elle. La rumeur murmure que les illuminés ont fomenté dans l’ombre la révolution Russe de 1917, les 2 Guerres Mondiales, la guerre froide entre URSS et USA ou encore les 2 guerres d’Irak ! Les Illuminés comploteraient depuis plus de 150 ans, et serait prêts à mettre à exécution leur objectif conçu patiemment depuis plusieurs siècles, celui d’établir un gouvernement mondial, un empire global qui leur permettrait de contrôler les peuples et les nations de la planète. C’est ce projet de passage à un nouvel ordre mondial, qui a transformé les Illuminés en Illuminati. Avec ce nouveau nom, le mouvement prend une nouvelle dimension ; mais peut-on envisager une filiation directe entre la société secrètes du XVIIIe et cette organisation moderne ?

Oui répondent certains spécialistes : les dogmes des Illuminés de Bavière auraient été transmis de génération en génération à une élite d’initiés capable d’adapter les objectifs de l’Ordre aux mutations économiques, sociales et technologiques du monde durant plusieurs siècles. Le Grand Sceau des USA, dont le verso représente une pyramide inachevée avec un sommet éclairé par l’œil de la Providence serait aussi une marque flagrante de la survivance de l’organisation originelle, ce symbole étant aussi utilisé comme sceau à la création des Illuminés de Bavière. Dans cette perspective, les membres de l’Ordre seraient parvenus au fil du temps à occuper l’ensemble des postes clés de l’économie, de la finance, de la politique et des médias. 

Pour d’autres expert il n’existe pas de filiation directe entre ceux que l’on nomme Illuminati et les anciens Illuminés de Bavière. Les Illuminati modernes utiliseraient l’aura de l’ancienne société secrète pour amplifier leur prestige et leur domination sur les autres organisations occultes. Antony Cyril Sutton relaye l’idée que l’Ordre des Illuminati est d’ores et déjà à la tête de la nation la plus puissante du globe, les USA.

Selon lui, les pères fondateurs de la nation – dont certains appartenaient à la Franc-Maçonnerie – auraient été corrompus par les Illuminati, devenant leurs fidèles exécutants.

Quels sont les symboles des illuminati ?

Il existe une grande confusion concernant les signes et les symboles utilisés par les Illuminati. En même temps, comment être sûr que ce qui est affirmé par les uns ou les autres est vrai ou faux ? Il s’agit d’un groupe secret qui ne communique pas officiellement. Il faut donc réaliser un grand travail d’investigation difficile, de déductions, d’interprétation et/ou disposer de sources sûres pour en parler avec certitude.

Les symboles Illuminati se caractérisent essentiellement par l’utilisation des représentations suivantes : l’œil de la Providence (ou sa déclinaison l’œil d’Horus), la pyramide (ou le triangle), le hibou (ou la chouette) et la croix de l’Ankh égyptienne. Ces signes peuvent être combinés entre eux et utilisés dans des objets très visibles comme le billet de 1$ américain ou la pyramide du Louvre par exemple.

https://theorie-du-complot.com/blogs/theories-du-complot/symboles-illuminati


Les Illuminati Dans les temps anciens les plus reculés de l’Antiquité

Pendant au moins 5 à 10 000 ans, l’humanité était détentrice de plus de renseignements scientifiques et spirituels que ce que nous connaissons aujourd’hui en tant que grande civilisation et nation. Les bibliothèques d’Alexandrie, qui renfermaient la plus grande collection de la connaissance du monde, existaient en Egypte il y a des milliers d’années. Les Esséniens étaient une secte secrète de Gnostiques (titulaires du savoir) qui existaient il y a environ 2000 ans. Depuis l’époque des premiers groupes païens et des premières religions de la nature, le soleil a toujours été considéré comme le symbole de la vie. Les Anciens ont cru que lorsque le soleil avait répandu son énergie, il avait en même temps donné la vie. 

Ils considéraient le soleil comme un Dieu et la lumière du monde est toujours le salut parce qu’il a gagné la lutte contre les ténèbres. Il est donc notre sauveur éternel. Il a toujours existé une lutte entre les forces lumineuses et les forces obscures dans le monde. Lorsque le soleil descend et que la nuit tombe, nous ne pouvons plus rien voir. Nous craignons naturellement ce que nous ne connaissons pas et puisque nous ne pouvons pas voir dans le noir, nous ne savons pas ce qu’il y a et nous avons peur. C’est ainsi que soleil couchant serait Satan alors que l’aurore serait Horus (autrement dit Jésus), le sauveur. Cela a constitué la base du christianisme primitif.

Les initiés et la géométrie sacrée

Les Esséniens, ainsi que d’autres sociétés secrètes de l’époque, étaient des sociétés sacerdotales. Ainsi, l’église primitive était un centre de connaissance avec des idées encodées symboliquement sous forme de textes religieux et de prières. Après le long écoulement du temps, les symboles perdirent leur sens, sauf à ceux qui étaient initiés

Essentiellement, ils avaient connaissance des énergies archétypiques qui lient l’esprit à la matière. Ces énergies sont exprimées dans les mathématiques et la géométrie grecques sous l’appellation de « géométrie sacrée ». Et le mot « occulte » fit son apparition. Le mot occulte signifie « caché ». Ils ont pris la connaissance et l’ont caché afin que personne ne puisse la partager. Ainsi, ils pourraient nous contrôler beaucoup plus facilement. 

Cela a permis d’établir une première guilde de maçons. C’étaient ceux capables de construire de grandes pyramides et de grands temples. Si tout le monde savait construire une pyramide, non seulement la tombe du Pharaon ne serait pas supérieure à celle du commun des mortels, mais les architectes et les maçons perdraient beaucoup d’argent et d’honneur car tout un chacun serait capable de faire aussi bien qu’eux. Par la suite, tout au long du Moyen-Âge, ils ont voulut préserver leur suprématie de bâtisseurs en construisant d’excellents châteaux et cathédrales partout en Europe. Eux-seuls en avaient la capacité car ils perpétraient leurs connaissances au sein de leur caste et de leur corporation sans jamais la partager. 

Les fumeurs de cannabis et le contrôle mental

Parallèlement au développement de la confrérie des maçons apparurent des sectes dont les leaders étaient des chamans fumeurs de cannabis. Ils pratiquent une sorte d’ « ingérence sacrée » au sein des tribus et prennent le contrôle des esprits en induisant, sous l’effet de stupéfiants, un état de conscience dans les tribus guerrières pour remplacer temporairement leur conscience par la conscience animale pour accomplir certaines tâches ou apprendre des leçons ou des principes spirituels. 

Il existait aussi des groupes spéciaux dans l’art de l’assassinat, formés dès leur plus jeune âge en utilisant des substances telles que le haschich. On les appelait les « Hachisiens » ou « Assassins ».

Le premier exemple peut être considéré comme un contrôle mental avancé dans le sens d’apprendre à contrôler votre propre esprit, le deuxième exemple pourrait être considéré comme un contrôle mental manipulateur.

Des Assassins aux chevaliers du Temple

Les Assassins, ainsi qu’une autre société secrète appelée L’Ordre de La Dame de Sion, apparurent en même temps vers 1090 après JC. Notez que bien plus tard, La Congrégation de Notre-Dame de Sion fut recréée, quoique différente, en 1843 à Paris et existe encore de nos jours. En dehors de l’Ordre de La Dame de Sion a été fondée Notre Dame de Sion et cinq des neuf fondateurs des chevaliers templiers proviennent de cette dernière confrérie. Les Templiers et les Assassins eurent des affaires et des philosophies entrelacées. Les Templiers ont prononcé des vœux de pauvreté et, de par se fait, ne devaient rien posséder en leur nom propre. Tout était reversé à l’Ordre. Ils ont amassé de grandes fortunes avec la bénédiction de l’église et ont été responsables du financement des Croisades et d’autres guerres religieuses sanglantes. Ils furent également parmi les premiers à créer des banques à Jérusalem. Il s’agissait des Banques du Temple qui ont parfois été attaquées pour leur or. Cela a obligé les Templiers à développer des services bancaires de succursale : ainsi, en mettant votre argent à plusieurs endroits, tout n’était pas pris à la fois. C’est là que vient l’idée d’une banque centrale avec des succursales locales et c’est encore aujourd’hui le modèle des banques en Europe et en Amérique. 

Finalement la puissance des Templiers étant devenue tellement grande que l’Ordre fut aboli et le dernier Grand Maître, Jacques de Molay, fût brûlé sur le bûcher pour être homosexuel et hérétique. Une partie de la richesse des Templiers a été saisie par le roi et remis à leur société sœur, appelée l’Ordre des Hospitaliers, qui n’était qu’une branche des Templiers responsables des installations médicales dans le royaume. 

Il est prouvé que les Templiers se seraient convertis en tant que Rosicruciens dans les deux siècles qui suivirent. Mais cela n’a pas vraiment d’importance car tous ces ordres ou sociétés secrètes sont des dérives d’autres. Ils sont tous de nature maçonnique en raison de la nature des informations qu’ils possèdent. Et ces mêmes sociétés secrètes et les anciennes familles de lignées européennes maîtrisent aujourd’hui le monde.

Les philosophies maçonniques

Une des devises des francs-maçons est « Ordo ab Chao » qui signifie « l’ordre nait du chaos ».

D’abord, ils créent le chaos, puis ils proposent la solution. Il existe différents domaines de la franc-maçonnerie et c’est toute une hiérarchie de pouvoir. 

Les premières loges maçonniques fidèles à cette devise apparurent en Angleterre dans les années 1600. Elles se sont répandues dans la plus grande partie de l’Europe, y compris l’Allemagne et la France. L’un des buts qu’ils ont servis était de se rencontrer et de discuter de leurs opinions politiques et sociales sans crainte de persécution religieuse. Ils se rendirent compte qu’ils ne pouvaient pas gouverner le monde par eux-mêmes et qu’ils auraient besoin d’un consensus des nations pour le faire. L’un des symboles du fascisme est un fagot enveloppant une hache ou d’une hache attachée à lui. Il représente un consensus mondial de pouvoir ou AXIS POWER. Il apparaît aujourd’hui sur le drapeau du Sénat des États-Unis.

Naissance des illuminati

Bien qu’il y ait eu plusieurs sociétés éclairées qui se disent illuminées, c’est le 1er mai 1776 que le professeur Adam Weishaupt a mis en place, en Bavière, une société secrète appelée « Les Illuminati ». Son seul but était de contrôler le monde, en secret. Weishaupt était un génie d’un genre particulier en ce qui concerne l’intrigue et la manipulation. A l’époque, il était un enseignant respecté (professeur de droit) à l’Université d’Ingolstadt et avait beaucoup de liens dans l’éducation. Il est devenu un Maçon mais était aussi un prêtre jésuite. Il a appris autant qu’il a pu et a décidé de fonder sa propre société secrète. 

Il a utilisé un processus d’initiation et de diffusion du pouvoir parmi des rangs et les grades, semblables à la structure d’une pyramide, où un seul individu ou groupe trônant au sommet sait ce qui se passe, mais personne d’autre ne le sait vraiment. Les subalternes ne connaissent que des bribes et en apprennent un peu plus en gravissant les échelons. Ils ne savent jamais ce qui se trame au dessus d’eux et qui se trouve au dessus de leurs supérieurs directs. Ceux de la base appliquent simplement les directives mais ne savent pas et sont manipulés comme presque tout le monde.

Dans les plus hauts cercles de l’ordre, ils proposent de contrôler le monde à travers un gouvernement unique. Ils ont déclamé qu’ils pourraient le faire en convertissant les maîtres existants aux concepts des illuminati.

Les doctrines des illuminati

Les illuminati vont très vite unifier toutes les autres communautés clandestines dans un but invraisemblable : prendre le contrôle absolu du monde et de ses ressources afin de parvenir à une domination totale des peuples. Ce sera un Nouvel Ordre Mondial selon l’euphémisme de Weishaupt.

Sa confrérie diabolique constitue une synthèse des fondements évoqués par les sociétés secrètes qui ont déjà existé. Il associe habilement les rituels ésotériques des francs-maçons, le mysticisme islamique des Assassins, l’art de tuer et l’usage du hashish, les membres influents du prieuré de Sion et la fortune, le pouvoir, la science militaire et la vendetta des Templiers. Il dirige le tout contre l’église catholique en y ajoutant ses propres connaissances occultes.

Le terme illuminati est lui-même dérivé de Lucifer et Weishaupt a confié qu’il avait pour signification : Porteur de la lumière

A l’intention de ses disciples, le fondateur énumère les 5 grands moyens secrets qui vont permettre d’accomplir son but obscur : la domination totale du monde.

1. La corruption par l’argent et par le sexe sera utilisée pour contrôler les hauts fonctionnaires occupant déjà des postes importants dans l’ensemble des gouvernements et des domaines de réussite.

2. Les illuminati qui sont dans le corps enseignant des collèges et des universités devront instruire les meilleurs élèves pour les besoins de la cause.

3. Les personnes influentes et les élèves spécialement entrainés sous le contrôle de la confrérie seront placés dans les coulisses des gouvernements, des institutions religieuses et financières et utilisés comme agents.

4. La communauté secrète exercera une suprématie absolue sur les médias afin que toute information puisse être orientée de manière à convaincre le grand public qu’un gouvernement mondial unique est la seule solution à nos nombreux problèmes.

5. La phase finale de l’opération utilisera toutes les forces en place afin de lancer des coups d’état militaires destinés à renverser tout gouvernement hostile et à mettre le monde sous le joug d’un gouvernement global contrôlé par les illuminati. 

Ils proposent également d’abolir la religion, le gouvernement, les ordres de classe, le droit à la propriété, ou même d’élever ses propres enfants. Ils croyaient que la fin justifiait les moyens, ce qui signifie que tout ce qu’il faut pour accomplir cette tâche devrait être fait sans HESITATION.

Le mouvement est en marche

Le groupe d’origine est composé de maçons de 32° ou 33° degrés et au delà (les grades peuvent varier en fonction des loges et des rites) et se sert de différentes loges maçonniques pour le recrutement et la base du projet.  

Dans les deux ans qui suivirent, ils comptaient plus de 3000 membres et de nombreux établissements établis. Grâce à leurs fortunes combinées, les membres des Illuminati ont pris le contrôle des sociétés littéraires et de l’imprimerie. Ils ont distribué des journaux imprimés montrant des fausses religions et des abus de gouvernement et ont promu un état général de désespoir dans toute la société, tout en accusant la religion et les gouvernements. Ils ont cherché à promouvoir l’anarchie et la révolution, par lesquels ils retireraient la monarchie (le roi) du pouvoir en utilisant les classes (personnes) comme un levier pour finalement ramener le pouvoir dans leurs propres mains, tout en créant de nouvelles formes de gouvernement qui seraient des marionnettes.

En France, en 1789, ils ont orchestré la Révolution française. Ce n’était que la première de plusieurs révolutions à venir. La révolte des Gilets Jaunes est en cours fin 2018 pour faire tomber la dernière marionnette en place avant l’instauration d’une dictature globale qui serait la solution à tous les problèmes de chaos, d’insécurité et de misère. Les libertés vont être encore plus réduites.

source : http://www.dramatic.fr/illuminati-p324.html

La Société des Illuminati

Aux Pays-Bas, le 24 mars 2014, a lieu le Forum mondial à La Haye pour le troisième Sommet bisannuel sur la sécurité nucléaire. Au centre de la pièce se trouve un hologramme géant en rotation composé d’une pyramide renfermant trois pyramides inversées plus petites. Ce symbole, qui est également porté en épingle par les délégués, est le logo officiel du sommet. Mais il y en a qui prétendent que cela représente quelque chose d’autre, l’œil qui voit tout des Illuminati

Les théoriciens du complot suggèrent que cette société secrète vieille de plusieurs siècles est bien vivante au XXIe siècle, comme en témoignent les symboles arborés par les célébrités, les nababs de l’industrie et même les chefs d’État. 

Les Illuminati modernes ont été organisés par Adam Weishaupt en Allemagne. Il a formulé des plans pour que son groupe puisse infiltrer toutes les grandes puissances de la société, la sphère politique, la sphère bancaire, la sphère médiatique à la fin des années 1700. Quand nous parlons des Illuminati aujourd’hui, nous parlons essentiellement de la société secrète la plus puissante au monde. Ce sont les personnes qui tirent les ficelles dans les coulisses. 

Est-ce juste une paranoïa, ou est-ce que les Illuminati pourraient encore exister aujourd’hui, intégrés dans les plus hauts niveaux de la société ? Et si oui, quel est leur programme ? Certains disent que la réponse peut être trouvée avec une société secrète beaucoup plus ancienne, qui pourrait avoir été le précurseur des Illuminati, les Templiers.

L’héritage des Templiers

Cette bande de moines guerriers a été formée en 1118 après JC pour protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem pendant les croisades. Mais beaucoup prétendent que leur véritable but était de trouver des reliques religieuses perdues cachées au Mont du Temple. Et pendant leur séjour à Jérusalem, ils sont passés d’une relative obscurité à l’ordre le plus puissant des Croisades. Leur influence était si profonde qu’il devint largement répandu qu’ils étaient liés aux démons. 

Jacques de Molay, figure de proue de l’histoire des Templiers, a été accusé de trahison et d’hérésie pour quelque chose comme le culte du diable, adorant en quelque sorte le côté obscur. Et c’est là le chef d’accusation non seulement de Molay, mais également des Templiers en général. 

Était-il possible que les Templiers soient en contact avec des entités d’un autre monde rencontrées au Mont du Temple ? Et si oui, quels étaient exactement ces soi-disant démons ? On nous apprend que ces shedim, ces démons, ressemblent à bien des égards à des êtres humains. Et à bien des égards, ils sont comme les anges. Certains sont diaboliques, mais beaucoup sont bienveillants. 

Selon la rumeur, les Templiers auraient tenté de communiquer avec ces entités spirituelles. Ce concept de démons est très différent de la façon dont nous pensons aux démons aujourd’hui. Essentiellement, ce qu’était un démon était un être d’un autre monde, un être qui n’était pas de cette Terre, potentiellement un être extraterrestre, avec le mot « extraterrestre » qui signifie « non de cette Terre ».

Les Templiers auraient-ils pu être influencés par des extraterrestres qu’ils avaient mal interprétés en tant qu’êtres spirituels ? Certains théoriciens affirment que les Templiers étaient en contact avec les mêmes extraterrestres connus sous le nom de Veilleurs à l’époque biblique. Et à titre de preuve, ils indiquent l’un des symboles les plus en vue des Templiers, le même symbole qui, selon certains, était pratiquement présent au Sommet sur la sécurité nucléaire : l’œil qui voit tout. 

L’œil qui voit tout

Ce symbole qui n’est parfois qu’un œil, mais souvent un œil dans une pyramide a été utilisé par les anciens Égyptiens, les Templiers, les Rosicruciens, les Francs-maçons, les Illuminati, et s’intègre même dans le grand sceau des États-Unis. 

Ce symbole est le plus souvent interprété comme signifiant que quelqu’un, ou quelque chose, nous surveille. L’Œil de la Providence symbolise l’idée d’un univers omniscient et intelligent qui supervise toutes les affaires que nous avons ici sur Terre. 

Pour beaucoup, l’Œil de la Providence était un symbole que Dieu veillait sur nous, mais d’autres pensaient qu’il avait une signification beaucoup plus profonde et s’étend bien au-delà de nombreuses autres cultures, voire même qu’il était lié à des extraterrestres. Le symbole de l’œil qui voit tout pourrait-il nous dire en secret que les observateurs sont toujours sur Terre, travaillant dans les coulisses de sociétés secrètes et même aux plus hauts niveaux du gouvernement ? 

Les veilleurs sont-ils toujours parmi nous ?

Curieusement, le Livre d’Hénoch raconte l’arrivée des Veilleurs, mais il ne parle jamais de leur départ. Nous avons les mentions, décrits dans le Livre d’Hénoch et dans d’autres ouvrages, qui prétendent que, lorsque les observateurs sont descendus, ils ont corrompu le pool de gènes humains. Ils ont introduit des technologies cachées, des siècles avant leur apparition. Les choses ont mal tourné. Il a ensuite été ordonné par quelque pouvoir céleste que nous devions repartir de zéro. Une inondation allait survenir. Le fameux grand déluge biblique.

Mais pourtant, qu’est-il arrivé aux observateurs ? Ils n’étaient pas humains et, par conséquent, ils n’étaient pas soumis à un décret humain. Ou pourraient-ils être sujets à la mort humaine ? Eh bien, la Bible ne dit pas ce qui leur est arrivé. Mais les autres légendes le font. Dans les légendes mystiques, il est enseigné qu’un bon nombre d’entre eux ont échappé au déluge en se réfugiant dans des lieux cachés. 

Est-il possible que d’anciens extraterrestres appelés les veilleurs aient réellement survécu au cataclysme connu sous le nom de « grand déluge » ? Et auraient-ils non seulement survécu, mais réussi à vivre parmi nous en secret pendant des milliers d’années ? Les défenseurs de la théorie des anciens astronautes disent que oui et affirment que la preuve peut être trouvée au plus profond de la Terre.

source : http://www.dramatic.fr/racines-illuminati-p1302.html

Une Alliance avec des Extraterrestres

L’année 1947 va être marquée aux États-Unis par une vague de « soucoupes volantes » aboutissant à l’étrange incident de Roswell. Ce survol se manifesta principalement au-dessus du Nouveau-Mexique. Il s’agissait de la région abritant la majorité des bases de l’armée américaine chargés des essais de nouvelles technologies, aussi bien des armes secrètes que de la bombe atomique. L’Allemagne nazie avait été vaincue, et Américains et Soviétiques se disputaient les savants qui avaient travaillé sur des projets d’armes secrètes : fusées, avions à réaction et soucoupes volantes. Or parmi ces savants, l’un deux, ayant travaillé sur la base secrète de Peenemüde, n’était autre que Werner von Braun. Au moment de l’incident de 1947, ce dernier se trouvait à 300 kilomètres de là, occupé par un projet secret concernant les fusées.

Que s’est-il passé à Roswell le 2 juillet 1947 ?

L’année 1947 est importante à plus d’un titre pour l’Histoire des États-Unis et le phénomène ovni. En effet, l’amiral Richard Byrd se vit confier l’opération « High jump ». Celle-ci nécessita l’envoi de 13 bâtiments de guerre dont un porte-avions, 18 avions et hélicoptères et 5000 hommes. Officiellement, personne n’est capable de fournir les résultats de cette expédition. Par contre, des rumeurs de récupération d’une technologie de pointe nazie sont toujours persistantes dans une certaine littérature, sans que la moindre preuve ait été jamais apportée. 

Le 30 décembre, une commission d’enquête fut créée sous le nom de Project Sign. Mais avant cela, s’était déjà déroulé un étrange incident proche de la base aérienne de Roswell, située au Nouveau-Mexique. Il s’agissait de la base disposant du 509e groupe de bombardement  chargé de décoller et larguer la bombe atomique en cas de conflit. Cet incident est repris par les conspirationnistes qui y voient la preuve d’une ingérence extraterrestre. 

Il y a plusieurs hypothèses à ce sujet, mais celle retenue concerne deux engins non-terrestre qui se seraient écrasés, permettant aux Américains de récupérer une technologie de pointe et des cadavres. L’un des témoins, Melvin E Brown fit une révélation à sa fille avant de décéder : « Sergent en 1947, il se trouvait le 8 juillet sur le « second site », où des cadavres d’humanoïdes fient déposés dans la benne d’un camion préalablement chargé de gros blocs de glace, et recouvert d’une bâche. Plus petits que des humains, leur peau ressemblait à celle d’un lézard. »

Le plus surprenant fut en fait la réaction des militaires lors de cet incident. En effet, il fut annoncé officiellement qu’une « soucoupe volante avait été capturée, avant qu’une nouvelle information ne s’agissait d’une erreur d’appréciation. Il s’agissait en fait d’un ballon-sonde.

Cinq ans plus tard, les 19 et 26 juillet 1952, Washington fut survolé par des appareils inconnus qui, bien que repérés par les radars, ne purent être interceptés par les avions américains. Depuis lors, ce phénomène n’a cessé de prendre de l’ampleur, principalement sur le continent américain, en s’étendant à diverses questions : mutilations de bétails, abductions, pose d’implants, alliance entre extraterrestres et le gouvernement occulte des États-Unis.

La littérature conspirationniste anglo-saxonne a donné naissance à la légende d’une Amérique « illuminati ». William Guy Carr fut un des auteurs les plus influents sur ce sujet. Il est toujours publié et son œuvre a été traduite en français : Des Pions sur l’échiquier, La Conspiration mondiale dont le but est de détruire tous les gouvernements et religions en place et Satan, prince de ce monde. Il s’est inspiré des textes de Léo Taxil, donnant un rôle clé à Albert Pike, en dévoilant de pseudo-prédictions de ce dernier au sujet de 3 guerres mondiales en préparation et de la légende de la survie des Illuminés de Bavière, et en reprenant la thèse de Nesta Webster. Cette dernière est l’auteur de La Révolution mondiale, le complot contre la Civilisation, qui avait profondément impressionné Winston Churchill. Il fait référence à d’autres auteurs anglo-saxons cités par Jean-Jacques Bedu dans un de ses livres.


références cinématographique :

La secte des Illuminati, dont la création remonterait au XVIIIe siècle, représente une importante société secrète internationale, qui contrôlerait le monde des affaires, en coulisse. Dan Brown en avait fait le sujet de son roman «Anges et Démons». Simon Cox a voulu en savoir plus et démêler le vrai du faux. Le Bernin était-il vraiment un membre de cette organisation ? Les Illuminati existent-ils encore et exercent-ils un contrôle sur le monde d’aujourd’hui ?

Un avis sur “Les Illuminati

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s