L’Antarctique et ses mystères

Nous nous trouvons dans une situation très délicate à tous les niveaux et l’élite ne fait que la déstabiliser davantage en provoquant le clivage social à l’échelle planétaire. Par ailleurs, chaque jour qui passe de nombreuses personnes prennent conscience de l’existence de programmes secrets encore ignorés de la grande majorité de la population, mais que l’élite s’est engagée à déclassifier à court terme. A moins qu’ils inventent de nouvelles menaces évitant ainsi de déclassifier leurs agendas secrets ?

Au sein de leurs programmes se trouve caché le mystère de l’Antarctique où des pyramides artificielles ont été découvertes ainsi que des lacs d’eau douce sous la glace, des grottes si profondes que l’on dirait sans fond et un immense territoire qui coïncide avec une carte ancienne de l’amiral turc Piri Reis, mais sans la glace. Le continent Antarctique aurait-il accueilli une civilisation très évoluée d’origine terrestre ou peut-être extraterrestre comme certains l’affirment ? Y aurait-il réellement à l’intérieur une zone au climat doux et tempéré destinée à abriter des installations Aliens ?

Et quels rapports entretenaient ces bases secrètes avec les programmes nazis pendant la Seconde Guerre Mondiale, entre autres, l’opération Paperclip ? Et que dire sur le Réseau Odessa parrainé par le Vatican et par le pape Pie XII lui-même, qui a donné l’ordre de garder sous silence tout ce qui touchait aux contacts extraterrestres, déjà existants à l’époque ?

Le but du nazisme ne se cantonnait pas au simple fait de s’établir en Amérique du Sud, mais également d’établir des bases en Antarctique à travers la création d’un projet encore plus secret et mystérieux appelé Ahnenerbe, l’objectif dernier étant celui d’entrer en contact à l’aide des sociétés occultistes Thulé et Vril, avec ceux qui étaient supposés être leurs dieux aryens.

Ont-ils vraiment réussi à établir le contact et à communiquer avec leurs dieux ou était-ce avec des aliens qui leur ont fait cadeau d’une technologie sophistiquée destinée à la fabrication de vaisseaux spatiaux, ainsi que d’autres objets comme le marteau de Thor et la cloche pour ouvrir des portails et pouvoir se téléporter ?

Steven Quayle (chercheur & écrivain américain) : « Quelque chose d’important se tisse en Antarctique où vit une certaine entité ou un groupe d’entités qui possèdent une technologie avancée et qui ont la haute main sur la hiérarchie religieuse et politique de notre époque. C’est comme si tous les dirigeants du monde, et tout particulièrement les leaders religieux les plus notoires devaient rendre des comptes devant ‘un cerveau supérieur’, ce qui laisse présager, à mon sens, un futur très sombre et sinistre, en clair : ce sera le contrôle global de tout et de tous ! Pour être plus concis, nous parlons de civilisations qui selon la liste Royale Sumérienne ont existé sur Terre et qui se sont consacrées à la manipulation génétique. Ce qui s’avère fort intéressant c’est le fait que ces allusions en grande partie font référence à l’Antarctique… L’Antarctique est un continent, et les gens ne se rendent guère compte de sa taille. Ce qui est intéressant c’est que des pyramides sont à nouveau visibles. À vrai dire elles sont partout dans le monde, en Antarctique mais aussi sur l’Arctique… L’histoire du monde est complètement différente de la réalité apparente et ne correspond pas à ce que les pouvoirs en place veulent nous faire croire… la technologie de l’antiquité pourrait dépasser de plus de mille ans celle de notre époque. Les ‘habitants de l’Antarctique’, possèdent une technologie bien plus avancée que celle que la majorité des personnes imagine. Il ne s’agit pas de science-fiction, mais force est de constater qu’entre Hollywood et les Services de Renseignements il existe une relation très étroite et fusionnelle. Il arrive souvent que des notions très poussées liées à la haute technologie soient filtrées et que Hollywood les présente comme étant du domaine de la fiction, faisant par là même que les gens ne le prennent pas au sérieux. »

Len Kasten (chercheur – écrivain américain) : « Des informations émanant de différentes sources affirment que l’Antarctique avait été Atlantis auparavant et qu’en réalité ce continent s’était déplacé dans le pôle Sud lors d’une inversion polaire préhistorique. Sachant que les reptiliens ont habité l’Atlantide, il est fort probable que leur colonie soit restée sous terre après l’inversion des pôles et qu’ils vivent toujours en dessous de l’Antarctique. Il est tout à fait logique de penser que les reptiliens auraient bien pu encourager les nazis à fonder une colonie avoisinant la leur, probablement comme refuge au cas où la guerre aurait mal tourné. Par ailleurs, il se peut que cette colonie ait pu servir de base à la recherche scientifique et technologique alien-allemande, pour ce qui est des voyages et de la conquête interplanétaires. Les nazis avaient signé un accord avec les reptiliens du Patala (monde souterrain) en 1933, qui consistait au transfert de haute technologie, en Allemagne, dont des engins à propulsion antigravitationnelle. Cela explique la raison pour laquelle les nazis décidèrent de faire déménager à Neuschwabenland tous les ingénieurs aéronautiques et les scientifiques impliqués dans le développement des disques anti-gravité, ainsi que leurs prototypes. »

Tout ce qui existe en Antarctique, les Programmes secrets, les Bases Nazies extraterrestres devra faire l’objet d’une déclassification de la part de l’élite obscure pour que la population mondiale puis s’informer et avancer…

Google Earth parle de portes étranges en Antarctique, les preuves de bases secrètes extraterrestres

Sur Google Earth, on peut trouver deux grandes entrées qui s’étendent sous la surface de la glace près du littoral en Antarctique. Pour certains observateurs, il s’agit de cavernes naturelles formées au fil du temps par les conditions climatiques intenses de l’Antarctique. Ce n’est pas le cas selon Scott Waring, propriétaire du populaire blog UFO Sightings. Dans un article publié, Waring affirme qu’il pourrait s’agir de l’entrée d’une base extraterrestre ou d’une installation secrète quelconque. Il a mis en avant une vidéo contenant des gros plans des deux grandes entrées. Dans la vidéo, il y a également une image de ce que Waring pense être un énorme objet en forme de soucoupe enterré sous la glace fondante près de l’Antarctique. Bien qu’il n’y ait pas d’image Google Earth disponible du mystérieux OVNI enterré, les entrées de la grotte/base sont disponibles pour une analyse indépendante. Si ces dernières sont effectivement des entrées de bases souterraines, il semblerait que les affirmations selon lesquelles les OVNIs ont des bases en Antarctique, et auraient même aidé des nazis en fuite pendant la Seconde Guerre mondiale à échapper à une expédition punitive de la marine américaine, ne soient pas si farfelues pour autant.

Commençons par examiner les deux grandes entrées découvertes sur Google Earth qui sont mises en évidence dans une vidéo Youtube téléchargée le 8 juin par Stephen Hannard montrant différents angles des entrées. Ces entrées sont disponibles pour une confirmation indépendante aux coordonnées Google Earth suivantes (-66° 36′ 12.58″, +99° 43′ 12.72″ et -66° 36′ 12.58″, +99° 43′ 12.72″). Elles montrent des entrées dans le sous-sol rocheux. La première fait environ 30 mètres de haut et 90 mètres de large. La vidéo montre également un ovni qui aurait été trouvé par Google Earth, mais il est affirmé que l’image a été supprimée et n’est plus disponible.

Des images très intéressantes et intrigantes de Google Earth, qui semblent montrer deux entrées possibles d’une base extraterrestre ou du moins une entrée de quelque chose, et un énorme objet en forme de soucoupe enterré dans la glace. S’il y a des bases extraterrestres en Antarctique, il s’ensuit qu’il y a aussi des vaisseaux extraterrestres.

Les commentaires de Waring semblent accepter un lien entre les deux grandes entrées et le prétendu OVNI écrasé trouvé dans la glace fondante des îles Sandwich du Sud. La vidéo ne montre aucun lien évident, si ce n’est qu’elles ont toutes été prétendument découvertes à l’aide de Google Earth – la photo de l’OVNI n’est plus disponible pour une confirmation indépendante.

Néanmoins, les deux entrées sont clairement authentiques et soulèvent immédiatement la question de leur caractère artificiel. D’après la vidéo Youtube de Hannard, l’une des entrées semble recouverte d’un auvent ou d’un dôme métallique. Cela suggère qu’elle est artificielle. Si l’une ou les deux entrées sont artificielles, qui les a construites ? Sont-elles récentes, ou un artefact d’une époque révolue où l’Antarctique n’était pas recouvert de glace ? Il est intéressant de noter que la célèbre carte de Piri Reis montre l’Antarctique sans glace, ce qui suggère que ses couches de glace sont un phénomène géologiquement récent.

Une possibilité intrigante est que les entrées soient liées à des événements postérieurs à la Seconde Guerre mondiale relatifs à un prétendu exode des NAZI vers l’Antarctique, et à une brève confrontation militaire entre la marine américaine et des ovnis basés sous ou près de l’Antarctique.

En 2006, un documentaire russe extraordinaire a révélé de nouvelles informations sur l’expédition de la marine américaine en Antarctique en 1946/47 – l’opération Highjump. L’expédition navale était dirigée par le célèbre explorateur polaire, l’amiral Richard Byrd, dont l’expédition s’est terminée au bout de huit semaines seulement, avec « de nombreux morts », selon les premières informations. Plutôt que de démentir les rapports faisant état de nombreuses victimes, l’amiral Byrd a révélé lors d’une interview à la presse Chilienne que sa Task Force avait rencontré un nouvel ennemi qui « pouvait voler d’un pôle à l’autre à des vitesses incroyables ».

Après l’effondrement de l’Union soviétique en 1991, le KGB a rendu publics des dossiers jusqu’alors classifiés qui font la lumière sur l’opération Highjump. Un documentaire russe de 2006 a rendu public pour la première fois un rapport secret des services de renseignement soviétiques de 1947, commandé par Joseph Staline, sur la mission de l’opération Highjump en Antarctique. Le rapport de renseignement, recueilli auprès d’espions soviétiques intégrés aux États-Unis, a révélé que la marine américaine avait envoyé l’expédition militaire pour trouver et détruire une base nazie cachée. En chemin, ils ont rencontré une mystérieuse force ovni qui a attaqué l’expédition militaire en détruisant plusieurs navires et un nombre important d’avions. En effet, l’opération Highjump avait subi « de nombreuses pertes », comme l’indiquaient les premiers rapports de presse en provenance du Chili. Bien qu’il soit possible que le rapport résulte d’une désinformation américaine transmise à une taupe soviétique connue, l’explication la plus probable est que le rapport expose le premier incident historique connu impliquant une bataille entre les forces navales américaines et des ovnis stationnés dans des installations souterraines en Antarctique.

Les mystérieuses entrées découvertes en Antarctique par Google Earth pourraient n’être que des entrées naturelles dans des cavernes qui s’étendent sous la surface et la glace de l’Antarctique. D’un autre côté, ces entrées pourraient être des entrées artificielles dans des bases souterraines d’OVNI. Si cette dernière option est correcte, nous avons peut-être une réponse historique à la question de savoir d’où venaient les mystérieux ovnis qui ont attaqué l’expédition Opération Highjump de l’amiral Byrd au début de 1947.

Jon Krakauer : « Je pense qu’une partie de l’attrait de l’Antarctique est d’éprouver une sorte de pouvoir, les forces du monde naturel. »


Le dénonciateur du Programme spatial secret, Corey Goode, a révélé d’autres informations étonnantes sur l’Antarctique et son histoire en tant que colonie de réfugiés extraterrestres établie il y a environ 60 000 ans. Il affirme que les réfugiés extraterrestres y ont trouvé des technologies avancées de la « race des bâtisseurs », créées il y a plus de 1,8 milliard d’années.

Tout aussi intrigante est son affirmation que certains des réfugiés extraterrestres sont encore en vie aujourd’hui dans des chambres de stase, situées à l’intérieur de vaisseaux mères de 30 miles (48,2 m) de long enterrés sous 2000 pieds de glace sous la plate-forme glaciaire de Ross en Antarctique.

Dans l’épisode de Cosmic Disclosure TV du 21 février 2017, Goode a déclaré qu’il continue à recevoir des briefings d’un programme spatial secret dirigé par l’USAF sur les fouilles en Antarctique menées par des archéologues, qui ont commencé en 2002, Dans un article précédent, j’ai décrit ce que Goode m’a dit sur les briefings de l’USAF, et ce qu’il avait rencontré lors d’une visite en Antarctique en janvier 2017 avec une civilisation de la Terre Intérieure appelée « Anshar ».

Si dessous, un court-métrage présentant l’histoire récente de l’Antarctique et la façon dont une colonie allemande dissidente a établi une présence dans un vaste système de cavernes souterraines, et l’a utilisé comme base d’opérations pour construire une flotte de vaisseaux spatiaux extraterrestres de rétroconception. La « flotte noire » allemande a évolué au fil des décennies pour devenir une force puissante sur Terre et dans l’espace lointain. Apprenez pourquoi l’existence de la Flotte Noire doit être révélée comme une condition nécessaire à l’entrée de l’humanité dans un âge d’or galactique où nous interagissons avec des civilisations extraterrestres qui partagent des technologies avancées qui changent la vie.

Base souterraine nazie en Antarctique découverte avec Google Earth en Nouvelle Souabe

Y a-t-il de la vie sous la glace des grottes de l’Antarctique ?

Qu’est-ce que ce fort fait en Antarctique ? Les vestiges d’un château fort émergent de la calotte glaciaire.

Une structure géante ressemblant à un fort vient d’être découverte dans les profondeurs de l’Antarctique, ce qui fait penser à une ancienne civilisation qui aurait autrefois parcouru la région polaire.

Cette mystérieuse structure en forme de dôme fait penser à une ancienne civilisation vivant en Antarctique. Ce qui semble être les restes d’un « bâtiment » de forme ovale mesure 122m de diamètre et semble avoir toutes les caractéristiques d’une construction humaine de grande taille, semblable à un château médiéval.

Si cela s’avérait vrai, cela remodèlerait tout ce que les scientifiques pensaient savoir sur le passé de l’humanité, car cela prouverait que des gens ont habité ce que l’on croyait être une région désolée.

Les images satellite montrent clairement la structure, qui ressemble beaucoup aux ruines d’un bâtiment autrefois gigantesque. Elle est si symétrique qu’on se demande si la nature seule a pu la concevoir.

Des chasseurs d’ovnis affirment avoir détecté un vaisseau extraterrestre dissimulé dans une grotte de l’Antarctique sur des images de Google Earth

D’une pyramide créée par une civilisation perdue à un escalier construit par des extraterrestres, l’Antarctique a été un haut lieu d’observation pour les chasseurs d’ovnis ces derniers mois. Dans leur dernière affirmation bizarre, des passionnés d’extraterrestres prétendent avoir repéré un vaisseau extraterrestre caché dans une grotte du pôle Sud.

Leur « découverte », faite à partir de ce qu’ils prétendent être des images satellites de Google Earth, a été décrite comme « la preuve définitive d’une technologie secrète » en Antarctique.

Cette affirmation a été faite par une chaîne YouTube appelée Secure Team, basée à Cleveland, dans l’Ohio. Ils ont zoomé sur une région montagneuse du pôle Sud et ont trouvé ce qu’ils pensent être un disque dans une grotte.

C’est une découverte qui fait l’effet d’une bombe et l’une des structures non naturelles et anormales les plus évidentes que nous ayons trouvées au pôle Sud », a déclaré Secure Team. Cette découverte fait suite à une autre affirmation, selon laquelle il y aurait un escalier géant en Antarctique.

Une image qui serait une image satellite de l’Antarctique a fait surface et les partisans de la vie extraterrestre affirment qu’elle pourrait prouver que des extraterrestres visitent la Terre. L’image a été postée sur un forum consacré aux ovnis et aux théories de la conspiration. Celle-ci a été mise en ligne par un membre anonyme sur le forum Godlike Productions, accompagnée d’un message.

Ce matin, dans la camionnette de travail, nous parlions de conspirations, et l’une d’entre elles concernait le fait que tant de grands noms se rendent en Antarctique à l’improviste », disait le message.

« Je m’ennuyais, alors j’ai sorti Google Earth pour un moment, juste pour explorer, quand je suis tombé sur quelque chose qui ressemblait à un escalier géant. »

Quelqu’un a une idée de ce que c’est ? Juste un problème avec les caméras satellites ? Ou quelque chose de plus ?

D’autres ont proposé des explications plus logiques, comme une anomalie avec l’objectif ou des dunes de neige.

source : https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-4156592/UFO-hunters-spotted-alien-ship-Antarctica.html


L’Antarctique est très probablement la région la plus blanche de la planète, avec une quantité de glace trop dure pour les humains. Pourtant, cette masse blanche pourrait bien cacher certains des plus sombres mystères du monde. Chaque jour, de nouvelles recherches sont menées sur cet endroit et les secrets qu’il recèle.
L’ Antarctique abrite de nombreux mystères depuis longtemps. Tout d’abord, il y a l’incident de l’opération Highjump. Certains pensent qu’environ 250 000 officiers supérieurs allemands ont réussi à s’échapper d’Allemagne à bord de sous-marins. Certains pensent même qu’Hitler faisait partie des évadés.

Plus on examine l’Antarctique, plus les mystères surgissent. Un exemple est l’énorme anomalie électromagnétique qui a été détectée par les satellites de la NASA en 2006. Cette anomalie ne se trouvait pas non plus à la surface. Elle était enfouie profondément sous 243 kms de glace. Quelle belle façon d’embrouiller les chercheurs. Plus d’une décennie plus tard, ils ont toujours des questions.
Mais en se tournant vers un ancien parchemin datant de plusieurs millénaires, le livre d’Hénoch, certains passages intéressants semblaient avoir quelque chose à dire à ce sujet. Hénoch est l’homme qui aurait échappé à la mort. Il était l’arrière arrière grand-père de Noé. Il a écrit comment il a été emmené à l’endroit où étaient emprisonnés les anges corrompus qui avaient désobéi à Dieu et étaient venus sur terre.
Dans son livre, il avait parlé des 200 anges déchus qui avaient vécu parmi les hommes, leur enseignant des technologies avancées pour leur époque, couchant avec les femmes et engendrant les Nephilim, modifiant ainsi génétiquement les hommes et égarant l’humanité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s