Enlèvements – Implants et Programme d’Hybridation Extraterrestres

Les abductions ou enlèvements par des aliens

John Winthrop était le deuxième gouverneur de la colonie de la Baie du Massachusetts. Il a tenu des journaux méthodiques qui sont à présent considérés comme les meilleures traces de la période de l’histoire américaine correspondante à l’indépendance. Dans ses journaux il relate l’histoire survenue à trois hommes, une nuit, sur la Muddy River de Boston. Ces derniers ont observé une lumière brillante pendant plusieurs heures. Quand cette lumière a finalement disparue, les trois passagers du bateau, qui dérivait en suivant le courant pendant tout ce temps, se sont retrouvés à leur point de départ.

Ce type de phénomène étrange et inexplicable est maintenant associé au phénomène d’enlèvement par des extraterrestres

Au fur et à mesure que les cas d’enlèvements ont évolué, vous avez entendu des gens dire, que tout d’un coup, tout ce qui se trouvait autour d’eux a semblé ralentir considérablement. Et ils associent ce ralentissement de l’environnement spatial et temporel, quel que soit ce phénomène, à ce que nous appelons le « syndrome d’enlèvement humain »… les abductions.

L’événement de la Muddy River pourrait-il être non seulement la première observation d’OVNI documentée en Amérique du Nord, mais également le premier récit d’un enlèvement par des extraterrestres ? Plusieurs personnes croient que ce récit, publié dans les journaux de Winthrop, était une rencontre concrète avec des extraterrestres en raison de la dernière phrase du rapport de Winthrop qui mentionne que d’autres personnes crédibles auraient vu la même lumière ce soir là.

Un jour, après avoir vu un objet lumineux descendant du ciel, vous perdez conscience. Plus tard, grâce à l’hypnose, vous découvrez que vous avez été enlevé par des visiteurs venus d’outre espace. Vous réalisez aussi que vous n’êtes pas seul. 

Le phénomène des abductions ressemble à une épidémie depuis les années 90, suite à l’apport de nombreux témoignages obtenus sous hypnose régressive et au travail de chercheurs assidus qui dénoncent une situation intenable pour les victimes : elles oscillent entre le diagnostic erroné de déséquilibre mental et l’isolement dû à une vision du monde autre que celle acceptée en société. Mais qu’entend-on au juste par abduction ?

En anglais, ce terme désigne au départ l’enlèvement d’enfant, ou kidnapping; ici, il s’agit de l’enlèvement d’adultes ou d’enfants par des extraterrestres. On le qualifie aussi de « rencontre rapprochée du 4ème type (RR4) ». En latin, abductus est le participe passé d’abducere qui signifie « emmener avec soi dans un autre lieu ».

Deux catégories se distinguent : les enlèvements conscients, dont la personne garde un souvenir relativement précis, et les enlèvements remémorés, via l’hypnose régressive. Notons qu’environ 30% des récits correspondant aux critères d’une abduction sont obtenus sans recourir à l’hypnose, et que, dans les enquêtes menées par le psychiatre américain John Mack, 60 à 70% de l’information collectée l’a été avant la séance d’hypnose.

Trous de mémoire…

Les personnes enlevées, en général de nuit, disent connaître une paralysie complète ou partielle, puis elles ont le sentiment de flotter dans les airs, traversant murs et fenêtres pour être transférées dans un ovni. Elles y sont ensuite soit examinées, soit emmenées dans d’autres vaisseaux ou dans des souterrains. Examens médicaux, prélèvements de peau, d’os, de sperme et d’ovules sont relatés par presque tous les témoins. Certains sont invités à jouer avec des enfants hybrides, mi-humains mi-extraterrestres, d’autres sont forcés à avoir des relations sexuelles avec des extraterrestres. L’apparence de leurs ravisseurs, malgré quelques variations, est souvent identique : petits êtres gris, sauriens, insectes, êtres vaporeux et humanoïdes. Tous les abductés ont en commun des trous de mémoire, des épisodes dits de « temps manquant » de quelques minutes à plusieurs jours dont ils ne gardent aucun souvenir. Des « souvenirs écran », construits de toutes pièces, sont parfois implantés dans leur esprit pour cacher ce qui est réellement arrivé. Les enlèvements semblent commencer dès l’enfance, se poursuivre tout au long de la vie, et se produire de génération en génération au sein d’une famille.

Souvenirs d’abduction…

Pour mieux apprécier les états d’âme propres aux abductés, voici les récits de 3 cas d’enlèvements devenus célèbres, tant par leur singularité que par leur médiatisation. En septembre 1961, après quelques jours de vacances au Canada, Betty et Barney Hill croisent sur leur route un étrange objet lumineux, qui semble les accompagner. Lorsque leur voiture tombe en panne et que les occupants de l’ovni se dirigent vers eux, tous deux tombent dans un sommeil profond, et se réveillent 2h plus tard au volant de leur auto, après avoir parcouru environ 100kms sans en avoir été conscients. L’anxiété résultant de ce temps manquant (missing time) les amène à participer à des séances d’hypnose, durant lesquelles ils livrent un témoignage déconcertant qui ne sera médiatisé qu’en 1966. Ils subirent à l’intérieur d’un vaisseau spatial un examen médical complet pour déterminer le degré d’évolution physique des Terriens, plus de 10 000 ans après le dernier cataclysme qui leur imposa une mutation. Betty et Barney ne se contrediront jamais et exposèrent les faits, sans omettre un détail, donnant même le portrait de leurs ravisseurs : très petite taille, crâne énorme, tête pointue vers le bas, yeux vastes et fendus sur le côté, bouche réduite à un trait, nez à peine apparent. 

Fait surprenant, Betty se souvint, sous hypnose régressive, avoir demandé la raison d’un des examens subis : les créatures lui répondirent qu’il s’agissait d’un test de grossesse. Ceci se passait en 1961 alors que ce procédé médical n’a été développé et utilisé par les gynécologues que durant les années 1970.

L’enlèvement de Betty et Barney Hill

Le 19 septembre 1961, selon des articles de presse, Betty et Barney Hill traversaient le New Hampshire tard dans la nuit lorsqu’une grande soucoupe volante les a approchés rapidement, puis a survolé leur voiture. Ils ont vu des figures étranges à travers les fenêtres de l’engin. Et mystérieusement, le couple a également signalé une perte totale de mémoire de deux heures (missing time) qui a immédiatement suivi la rencontre.

Aujourd’hui encore, personne ne sait vraiment ce que Betty et Barney Hill ont vu, cependant, les détails de leur cas reflètent bien d’autres versions d’enlèvement par des extraterrestres. On parle d’enlèvement par des extraterrestres, parce que certains des éléments d’information qu’ils ont révélé sont significatifs, comme la perte de temps, ou le fait de voir sortir des aliens d’un vaisseau pour venir leur parler. Et ces êtres n’étaient pas humains.

Une fois sous hypnose, ils se sont souvenus d’avoir été emmenés de la voiture et emmenés à bord du vaisseau. La thèse de l’enlèvement était donc légitime et Betty les a supplié de ne pas leur faire de mal. Elle a été allongée sur une table et des expériences ont été faites sur elle. Ils lui ont enfoncé une aiguille dans son estomac. Barney raconte un certain nombre d’échantillons de peau et de sperme prélevés sur lui.

Les êtres décrits par Betty et Barney Hill s’adaptent au cas classique du gris. Il existe des variations dans la taille et les dimensions de ces êtres, mais ils semblent tous avoir les mêmes caractéristiques : corps minces et fins, voire maigre, de grosses têtes ovales, de grands yeux surdimensionnés.

Missing Time…

Le terme « temps manquant » fait référence à un vide dans la mémoire consciente concernant une période de temps spécifique. Ce vide peut durer de quelques minutes à plusieurs jours. Le souvenir de ce qui s’est passé pendant le temps manquant rapporté est souvent retrouvé par hypnose ou pendant les rêves. Un cas notable est celui de l’enlèvement de Betty et Barney Hill. Les Hill affirment avoir vécu une période de temps manquant après avoir été témoins d’un OVNI.

Le phénomène identifié comme  »Missing Time » – fait partie de nombreuses rencontres supposées d’enlèvements par des extraterrestres. La plupart des phénomènes sont liés à des rencontres « modernes », à savoir celles rapportées par les personnes enlevées depuis les années 1960. À l’origine, le terme a été utilisé par le Dr Alan Hyneck – la principale autorité (à l’époque) en matière d’ovnis et de contacts avec des extraterrestres. Selon la description du phénomène, il existe deux variantes. La première concerne les personnes qui entrent en « contact direct » avec des « engins extraterrestres ». La présence de la « vie » (occupants) ne doit pas être « vue ». Après une « exposition » prolongée, les gens remarquent que le « moment du contact » diffère du moment de la conclusion de l’événement. Le « temps écoulé » peut aller de quelques minutes à plusieurs heures. Aucune preuve de  »contact » ou de  »prise en charge » par les  »occupants du vaisseau » n’est trouvée (ou déterminée plus tard par l’hypnose). Dans la deuxième forme, de telles rencontres « se terminent » par le fait que le témoin est vraiment embarqué à bord du « vaisseau ». Il fait l’objet d’expériences (prélèvements de tissus, etc.) et est « extrait » par les occupants. Dans d’autres cas, ces « personnes enlevées » sont « mises en communication » – avec souvent des « conversations éclairées » comme résultat final. Ces « rencontres » sont souvent « trouvées » par l’hypnose et la pratique connue sous le nom de « régression ».

Le temps perdu est mesuré par des instruments d’horlogerie courants tels que les montres. Les personnes enlevées semblent noter le temps  »perdu » pendant la  »rencontre ». Elles affirment que ces montres ne sont pas trafiquées ou manipulées. Dans de nombreux cas, lorsque ces appareils sont examinés, aucune radiation résiduelle ou autre « phénomène explicable » ne peut être déterminé comme étant la cause des dysfonctionnements « rationnels ». Les scientifiques et les médecins traditionnels attribuent divers « troubles mentaux » au stress perçu (ou non). Les appareils tels que les montres ou les horloges sont en fait manipulés par un témoin, à son insu. Les spécialistes moins traditionnels (Ovnilogues), attribuent une cause plus crédible. Le temps, tel qu’il est calculé par la « connaissance humaine », est incorrect. La vie avancée serait bien plus avancée en ce qui concerne le « temps linéaire », utilisant des variantes pour le transport et les fonctions connexes. Une autre variante utilisée pour décrire le phénomène est le voyage  »inter-dimensionnel » et les aspects appliqués à cette  »croyance ».

Des examens physiques pratiqués sur des humains…

En 1961, Betty et Barney Hill de Lancaster, dans le New Hampshire, ont rédigé l’un des tout premiers rapports d’enlèvements par des extraterrestres, affirmant avoir été emmenés à bord d’un vaisseau, placé nus sur une table d’examen et sondés à la lumière, de ce qu’ils qualifiaient d’aliens gris. 

Linda Porter, de Covina, en Californie, a raconté qu’elle aussi avait été emmenée à bord d’un vaisseau où elle avait été témoin de créatures étranges examinant des humains détenus dans des états d’animation suspendue. 

Mais si ces récits sont vrais, que fait-on à ces personnes enlevées ? 

Les observateurs ont deux centres d’intérêt clés pour l’humanité. L’un est la génétique et l’autre est la technologie, et les deux se retrouvent dans le phénomène des enlèvements extraterrestres. Une idée serait donc que l’objectif des enlèvements soit de continuer à modifier le corps humain pour aider l’humanité à gravir les échelons de l’évolution, pour ainsi dire. 

Est-il possible que les observateurs décrits dans la Bible et dans le livre d’Hénoch soient réellement responsables du phénomène moderne d’enlèvement par des extraterrestres et qu’ils continuent de modifier notre constitution génétique ? Ou pourrait-il y avoir une autre explication ? Certains théoriciens suggèrent qu’il est possible que les enlèvements extraterrestres modernes ne soient pas l’œuvre de ceux qui ont survécu au déluge, mais qu’ils soient exécutés par un autre groupe d’extraterrestres. 

Les Watchers – les Observateurs

Le 25 janvier 1967, au sud d’Ashburnham dans le Massachusetts, Betty Andreasson est dans sa cuisine après le dîner tandis que sa mère, son père et sept enfants sont dans le salon. Soudain, le courant est coupé. Et quand il revient un instant plus tard, un faisceau de lumière rouge traverse la fenêtre. 

« Nous avons vu une lumière orange rougeâtre clignotante traverser la fenêtre du garde-manger. Cinq êtres sont entrés dans ma maison directement à travers la porte en bois. Ils avaient de grands yeux noirs, un nez minuscule, une bouche fendue et mince, de minuscules trous pour les oreilles. Une grosse tête bulbeuse. Et j’étais assez choqué, me demandant qui ou qu’est-ce que c’est, vous savez ? À ce moment-là, j’ai été embarqué dans l’engin. » 

Betty finit par les accompagner dans un endroit qu’elle pense être leur monde. Et elle a dit que c’était plus vivant que la vie elle-même. 

Les rapports de Betty Andreasson sont très détaillés et complets. Elle réalise de nombreux dessins sur la technologie de ces vaisseaux. C’était avant l’époque où ce sujet n’était pas aussi médiatisé, alors c’était une expérience totalement unique pour elle. 

Étant une chrétienne fervente, Betty Andreasson décrit son enlèvement comme une expérience religieuse. 

« La seule chose à laquelle je pouvais penser, c’étaient des anges, pour qu’ils puissent passer par la porte comme ça et me faire passer par cette porte de la même manière. » 

Mais pour les partisans de la théorie des anciens astronautes, cette rencontre est importante en raison de la manière dont ces êtres étranges se sont identifiés. Ils ont dit qu’ils étaient les Watchers

Mais si des extraterrestres connus sous le nom de Watchers vivent encore parmi nous aujourd’hui, pourquoi ? La réponse peut être trouvée en examinant d’autres cas d’enlèvements extraterrestres et en vérifiant si les observateurs nous surveillent ou s’il y a d’autres êtres qui les surveillent.

L’expérience de Betty Andreasson

Le 1er juin 1990, Raymond Fowler, l’enquêteur sur les ovnis, publie The Watchers, un regard intérieur sans précédent sur l’affaire Betty Andreasson. 

Après des années d’hypnose, des examens psychologiques et des entretiens, Fowler conclut que les êtres étranges qu’Andreasson a rencontrés et qui s’appelaient eux-mêmes les Watchers étaient les mêmes entités qui sont communément identifiées aujourd’hui comme des extraterrestres Gris. 

C’est très intéressant, ce mot « Watchers », parce que lorsque vous parlez à tant de personnes, vous commencez à entendre des motifs qui reviennent constamment. Et même si vous n’êtes pas assis en face d’un homme, d’une femme ou d’un enfant qui dit : « J’ai été emmené par un observateur », vous entendez dire que les personnes enlevées savaient qu’elles avaient affaire à quelque chose qui leur disait tout à nouveau, l’idée Watcher, que vous utilisiez ce nom ou non. 

Selon le récit de Betty, les extraterrestres qui l’ont emmenée à bord de leur vaisseau l’ont soumise à un examen médical. 

« Et j’ai été mise à flotter au dessus d’une table. Pendant qu’il m’examinait, il a dit qu’ils allaient devoir me mesurer physiquement. À ce moment-là, ils ont commencé à prendre cette chose semblable à une aiguille et à l’enfoncer dans mon nombril. Je pouvais le sentir tourner en rond en moi. » 

Aussi incroyable que puisse paraître l’histoire de l’enlèvement de Betty Andreasson, ce n’est pas unique. De nombreuses personnes présumées enlevées par des extraterrestres font des récits très similaires.

Un conflit entre extraterrestres

Les observateurs pourraient être revenus sur Terre à la recherche de ceux qui sont restés. Mais toutes les personnes interrogées vous diraient la même chose : ces observateurs ne sont pas tous du même avis. Il semble y avoir un conflit quant à l’avenir de l’humanité sur cette planète. 

Les légendes nous apprennent que les observateurs se battent entre eux et qu’ils manipuleront chacun des segments de l’humanité de manière à mettre en place leur propre ordre du jour. C’est donc eux qui incitent les nations à entrer en guerre et à se battre pour leurs objectifs et pas nécessairement pour notre propre amélioration. 

Et vous devez vous demander si beaucoup d’enlèvements modernes, tels que celui de Betty Andreasson, sont vraiment effectués par des extraterrestres qui s’appellent les Watchers. Il se pourrait que des extraterrestres enlèvent des humains parce qu’ils recherchent en réalité d’autres êtres extraterrestres cachés parmi nous ? 

Certaines personnes suggèrent que la réponse pourrait être trouvée en examinant de plus près les projets les plus secrets détenus par le gouvernement des États-Unis. 

Ce même gouvernement des États-Unis a la preuve qu’au moins trois groupes extraterrestres territoriaux, géopolitiques et concurrents, en conflit les uns avec les autres se sont trouvés sur cette planète. L’intervention peut en fait être positive pour les humains à venir. Mais on nous présente également l’idée que nous avons affaire à des intelligences qui peuvent réellement vouloir nous nuire. C’est comme s’il y avait des partis politiques dans le cosmos. 

Est-il possible, comme le prétendent les défenseurs de la théorie des anciens astronautes, que les observateurs existent réellement et continuent de veiller sur nous ? Pourrions-nous être surveillés par non pas un groupe d’observateurs, mais plusieurs ? Et une conglomération secrète des plus puissants dirigeants du monde aurait-elle réellement pris parti pour ce conflit extraterrestre ? Nous découvrirons peut-être très bientôt que des extraterrestres nous ont surveillés et guidés tout au long de notre vie. Non seulement dans l’intérêt de notre avenir, mais surtout dans le leur. 

L’enlèvement extraterrestre de Betty Andreasson

Dans la ville de South Ashburnham, Massachusetts, dans la nuit du 25 janvier 1967, l’un des cas les plus célèbres d’enlèvement d’OVNI a commencé. Betty Andreasson travaillait dans sa cuisine pendant que ses sept enfants, sa mère et son père étaient dans le salon. Peu après 6h30, les lumières de la maison ont brièvement clignotées.
Immédiatement après, une lumière rougeâtre a commencé à rayonner à travers la fenêtre de la cuisine. L’obscurité soudaine dans la maison a mis les enfants sur les nerfs et Betty a couru pour les réconforter.

Son père a couru dans la cuisine pour regarder par la fenêtre et trouver la source de la lumière inhabituelle. À sa grande surprise, il a vu cinq êtres étranges venir vers la maison avec un mouvement de saut! Avant qu’il ne puisse retrouver son calme, il vit les êtres franchir la porte en bois! Ce qui s’est passé ensuite mettrait à l’épreuve l’imagination et la force même d’une personne ouverte d’esprit. Toute la famille a été soudainement mise dans un état d’animation suspendue. L’une des créatures est allée voir le père de Betty, tandis que l’une des quatre autres a commencé à communiquer par télépathie avec Betty.

L’un des membres du groupe semblait être une sorte de leader. Il mesurait environ cinq pieds. Les quatre autres semblaient avoir environ un pied de moins. Tous les êtres avaient une tête en forme de poire, avec de grands yeux, de petites oreilles et de petits nez. Leurs bouches n’étaient que des fentes et ne bougeaient jamais, bien qu’ils aient pu communiquer à travers leur esprit.

Les êtres portaient une sorte de combinaison, de couleur bleue, avec une large ceinture. Il y avait aussi un logo d’un oiseau sur leurs manches. Les mains n’avaient que trois doigts et elles portaient des bottes. Les créatures ne se déplaçaient pas comme un humain, mais flottaient au fur et à mesure. Betty racontera plus tard que, bien qu’elle ait eu peur, elle ressentait un sentiment de calme, voire d’amitié envers les êtres.

Les extraterrestres maintenaient les enfants de Betty dans un état de conscience gelée, mais lorsque Betty s’est inquiétée pour eux, les extraterrestres ont libéré sa fille de 11 ans, pour lui assurer que les enfants n’étaient pas blessés.

Betty Andreasson Betty a été emmenée par les extraterrestres à l’extérieur dans un engin en attente qui reposait sur le côté d’une cour arrière en pente. L’engin a été estimé à environ 20 pieds de diamètre, dans la forme classique d’OVNI. Betty croit qu’après avoir été à bord de l’engin, il a rejoint un engin « mère », où elle a subi un examen physique, et a également été soumis aux effets d’un équipement étrange. Après cela, elle a subi une sorte de test bizarre, qui lui a causé de la douleur au début, mais a abouti à une sorte d’expérience religieuse.

Environ quatre heures plus tard, elle a été ramenée chez elle par deux de ses ravisseurs. Quand elle est arrivée, toute sa famille était encore dans un état d’animation suspendue.

L’un des êtres était resté dans sa maison, évidemment pour surveiller les autres membres de la famille. Après avoir libéré la famille de l’état de transe, les extraterrestres sont partis. Betty déclarera plus tard que les extraterrestres l’avaient hypnotisée pour qu’elle ne se souvienne d’aucune de ses expériences jusqu’à une heure désignée à déterminer plus tard. Elle n’était capable de se souvenir que de certaines choses au moment de son expérience; La panne de courant, la lumière rouge à travers la fenêtre de la cuisine et les extraterrestres entrant dans la maison. Avant cet événement bizarre, Betty avait peu ou pas de connaissance du folklore OVNI, et étant une chrétienne dévouée, elle croyait que l’enlèvement avait une signification religieuse. Ce n’est que plus tard qu’elle a commencé à considérer l’enlèvement comme étant de nature étrangère.

Huit ans plus tard, Betty a répondu à une annonce du Dr J. Allen Hynek, qui sollicitait des expériences d’enlèvement auprès du grand public. Sa lettre a été rejetée à l’époque, en raison de ses détails inhabituels, et il faudra attendre janvier 1977, avant que son histoire ne fasse l’objet d’une enquête approfondie. L’équipe d’enquête affectée à l’affaire Andreasson comprenait un physicien solaire et un ingénieur en électronique, un ingénieur aérospatial, un spécialiste des télécommunications et un enquêteur sur les ovnis. Les services d’un hypnotiseur et d’un médecin formé en psychiatrie ont également été utilisés. Le cas de Betty a nécessité douze mois d’enquête.

Elle a fait l’objet d’une vérification des références de caractère, de deux tests au détecteur de mensonges, d’un examen psychiatrique et de quatorze séances atroces d’hypnose régressive. Les résultats de cette enquête ont été surprenants. Betty, avec sa fille, a revécu un récit détaillé d’une expérience OVNI, en s’accordant sur tous les aspects de base. Les résultats ont été publiés dans un compte rendu de 528 pages, qui a déclaré que Betty et sa fille étaient des individus sains d’esprit, qui croient sincèrement tous les détails donnés dans leurs déclarations. L’affaire de l’enlèvement de Betty Andreasson est encore inexpliquée aujourd’hui.


L’enlèvement du président Kirsan Ilyumzhinov

Le 16 juillet 2007 à Elista, en Kalmoukie, en Russie, le président de la République de Kalmoukie, Kirsan Ilyumzhinov, révèle dans une interview télévisée diffusée en prime time sur Al Jazeera que près de dix ans plus tôt, il avait été enlevé par des extraterrestres. II a été emmené depuis son appartement à Moscou dans un vaisseau spatial. Ilyumzhinov a affirmé qu’il avait été emmené à bord d’un OVNI par des extraterrestres vêtus de tenues jaunes et qu’il avait en quelque sorte fait le tour de l’ovni sur lequel il avait été emmené.

On ne sait pas exactement combien de temps il est parti, mais il a dit que c’était presque un jour où il avait été emmené loin. Il a dit vers une autre étoile, sur cet énorme vaisseau. Ce sont ses déclarations. Et, c’est une déclaration incroyablement surprenante.

Mais le problème est qu’il s’agit d’un homme très accompli. Et quand vous l’écoutez parler de cela, il est très ouvert à ce sujet. Il ne semble pas fou, sauf en ce qui concerne le contenu de ce qu’il dit.

Compte tenu de sa position au sein du gouvernement, quand quelqu’un comme lui s’exprime, cela ajoute beaucoup de poids au sujet des ovnis. On a donc fait valoir que des extraterrestres l’avaient peut-être enlevé dans l’espoir qu’il rendrait l’histoire publique, exposerait de plus en plus de gens à l’existence du phénomène OVNI.

Ilyumzhinov est l’individu le plus en vue qui ait avoué avoir été enlevé par des extraterrestres puis renvoyé sur Terre. Cependant, il fait partie des dizaines de milliers de personnes qui ont fait de telles déclarations, remontant à la tristement célèbre affaire de Betty et Barney Hill, qui auraient été enlevées de leur véhicule sur une route du New Hampshire en 1961. Les enlèvements extraterrestres présumés impliquent des hommes, des femmes et des enfants de différentes cultures et origines religieuses. C’est un phénomène mondial.


Les enlèvements par des extraterrestres et leur programme d’hybridation

Depuis la fin du XIXe siècle, des dizaines de milliers de personnes ont été enlevées et examinés par des extraterrestres.

Le chercheur David M. Jacobs a passé plus de 40 ans à étudier ces enlèvements et ces rencontres avec des extraterrestres grâce à l’utilisation de l’hypnose. La prépondérance de preuves de personnes qui, l’une après l’autre, lui racontaient la même chose, des choses qu’on n’aurais jamais pu imaginer, a commencé à lui faire réaliser que cela se produisait réellement. Il était abasourdi par le fait qu’il s’agissait de preuves irréfutables à ses yeux.

D’après les travaux du Dr. Jacobs, cela fait quarante ans, peut-être plus longtemps, que les extraterrestres semblent kidnapper des gens. Il ne s’agit pas simplement de faire des expériences. Ils sont en fait engagés dans un programme de sélection génétique très intense et très impliqué, dans lequel ils reproduisent des hybrides. Les personnes enlevées à qui il a parlé, selon lui, en sont au stade de ce vaste programme de création d’hybrides où les hybrides nous ressemblent un peu. Mais dans leur comportement et psychologiquement, ils sont encore des aliens.

Le Dr. Jacobs affirme que les hybrides extraterrestres et humains peuvent communiquer par télépathie et dicter la pensée humaine de manière neurologique. Ces êtres peuvent facilement implanter des idées, des images dans l’esprit des gens. Par conséquent, ce que les gens décrivent, c’est qu’ils peuvent être contrôlés à différents niveaux par l’esprit de ces aliens.

Des démons qui s’emparent du contrôle des humains pendant leur sommeil. Être incapable de respirer, avoir le sentiment d’être figé, ce sont des choses similaires qui se produisent chez les personnes victimes d’enlèvement par des aliens. 

Des voyages interplanétaires à travers l’espace et le temps. Ils vont dans un autre monde d’êtres surnaturels, puis ils reviennent et un temps manquant est constaté à leur retour. 

Et des civilisations entières qui disparaissent mystérieusement de la terre. Nous savons qu’ils ont été menacés par quelque chose du ciel. Cela pourrait-il être une sorte de vortex d’énergie qui a probablement été utilisé par des anciens extraterrestres d’une manière que nous ne comprenons toujours pas ? Des millions de personnes à travers le monde sont convaincues que des extraterrestres nous ont visités. Si c’est vrai, les anciens extraterrestres auraient-ils influencé notre histoire ? Et tous ces récits d’enlèvements pourraient-ils révéler une incroyable machination ?

source : Alcyon Pléiades 85
source : Alcyon Pléiades 109


Kim Carlsberg témoigne de son enlèvement extraterrestre

L’affaire des Hill a été les premier cas documenté d’enlèvement par des extraterrestres à l’époque moderne, mais ce n’est pas le dernier. Depuis les années 1960, beaucoup d’autres cas similaires ont été rapportés, notamment celui de Kim Carlsberg, une photographe professionnelle qui affirmait en 1988 avoir été enlevée par des extraterrestres Gris au milieu de la nuit.

Il existe beaucoup d’histoires d’Aliens Gris ayant enlevé des êtres humains dans leurs vaisseaux spatiaux. Certains pensent avoir été inséminés avec du matériel de reproduction extraterrestre, puis, une fois les bébés hybrides humain-extraterrestre formés ont retirait ces fœtus de leur corps afin que leur croissance puisse se prolonger à bord des vaisseaux.

Dans certains cas, des personnes affirment être revenus dans le vaisseau spatial et avoir été capables de voir cette progéniture hybride. 

« On m’utilisait pour mon ADN. Ils créaient des enfants hybrides à partir de mes ovules, le sperme de quelqu’un d’autre, et le combinaient avec leur ADN et leur sperme. J’étais implantée avec un fœtus extraterrestre et ils le laissaient dans mon corps pendant quelques mois. Ensuite, ils me ramenaient plus tard et ils l’enlevaient. C’était horrible, c’était terrifiant.« 

Vous ne pouvez pas avoir autant de gens qui disent qu’ils ont été enlevés de façon similaire sans avoir un fond de vérité dans tout cela. Ça doit réellement se passer ainsi. On ne sais pas s’il s’agit d’un programme d’hybridation pour ces extraterrestres, ou s’ils essaient de ramener ces hybrides sur cette planète un jour, lorsque l’environnement changera. Mais ce qui est certain c’est qu’il se passe quelque chose de très étrange pour ces personnes qui prétendent avoir été enlevées.


L’enlèvement de Travis Walton

Au cœur de l’Arizona central, dans la forêt nationale d’Apache-Sitgreaves, le 5 novembre 1975, il est 18h30 quand une lumière brillante apparaît soudainement dans le ciel au-dessus des montagnes de l’Arizona. Six employés des services forestiers s’apprêtent à rentrer chez eux après une longue journée de travail quand ils sont témoins de l’apparition d’un grand disque argenté planant dans le ciel.

C’était lisse comme du verre, mais brillant et réfléchissant en même temps. Cela avait juste un aspect puissant et incroyable. C’est alors qu’un faisceau d’énergie m’a frappé. Je me sentais comme si j’avais été touché soudainement, comme un coup physique, mais avec une sorte de sensation de picotement de choc électrique, en même temps.

Travis Walton a littéralement disparu dans cette lumière aveuglante. L’équipe a quitté la zone à toute vitesse puis ils se sont ravisés. Il fallait qu’ils y retournent, qu’ils retrouvent leur ami Travis. Ils sont revenus et, quel que soit l’objet, il était reparti, ainsi que leur collègue. Selon Travis Walton, le mystérieux faisceau de lumière l’a rendu inconscient et, à son réveil, il s’est retrouvé dans une pièce entourée d’êtres étranges.

Je regardais droit dans le visage de cette créature. Ces petits êtres étaient humanoïdes, mais tellement non humains. C’était juste terrifiant. Et je viens de sortir. C’était juste horrible. C’était comme s’ils regardaient droit dans moi.

Les équipes ont recherché partout le bucheron disparu, mais ce n’est que cinq jours plus tard que Walton est réapparu dans une ville voisine. Il était couché à plat ventre, dehors, dans le noir, et il y avait une lumière au-dessus de lui, et il a vu le bas de l’engin, juste avant qu’il ne monte dans le ciel.

Lorsque les détails de la rencontre rapprochée de Travis Walton ont été révélés aux autorités, celles-ci ont écarté les récits de la disparition du jeune homme comme un canular possible. Mais selon des chercheurs, l’affaire Travis Walton est l’une des histoires d’enlèvements les plus crédibles jamais rapportée.


Extraterrestres, enlèvements et autres rencontres curieuses – Jo Ann Koch

Enfant de la Seconde Guerre mondiale, Jo Ann Koch a vécu des décennies d’expériences anormales, qui sont toutes détaillées dans son livre Extraterrestres, enlèvements et autres rencontres curieusesJo Ann n’est pas mêlée à un système de croyance particulier en ce qui concerne les créatures qu’elle a rencontrées. Il en va de même pour leur programme : Jo Ann est ouverte sur ce qui se passe et pourquoi. Oui, elle les appelle des « extraterrestres », mais dans le sens spécifique où ils nous sont étrangers. Mais cela signifie-t-il qu’ils sont extraterrestres ? Peut être pas.

Jo Ann Koch dit : « Je ne sais pas d’où viennent ces êtres. Pourquoi sont-ils ici ? Je ne peux que m’émerveiller et spéculer  ». Cette spéculation a conduit Jo Ann à se demander si les entités sont des extraterrestres, des voyageurs temporels, des entités inter-dimensionnelles ou même des démons prédateurs. C’est un souffle d’air frais de lire un livre sur l’enlèvement qui n’essaie pas de forcer le lecteur à tirer une conclusion particulière de l’agenda extraterrestre. Comme le note Jo Ann : « J’ai rencontré et interagi avec des êtres très spirituels qui peuvent être des anges et avec d’autres qui sont tout à fait méchants  ».

Comme tant de personnes enlevées, les expériences de Jo Ann ont commencé quand elle était enfant. Elle décrit habilement ces premiers événements et ses réactions émotionnelles : émerveillement, émerveillement, émerveillement et parfois, crainte absolue. Elle a été victime du syndrome de stress post-traumatique. Les cauchemars n’étaient pas rares. 

Au fur et à mesure que l’histoire et la vie de Jo Ann progressent, nous voyons à quel point elle a été entraînée au cœur du phénomène des enlèvements, avec l’observation d’étranges créatures minuscules sur la propriété de la famille. Les expériences hors du corps sont devenues banales pour Jo Ann. Elle se trouva obligée d’aller à la fenêtre de sa chambre en pleine nuit. Elle est devenue clairvoyante. Les synchronicités étaient partout.

Jo Ann a également été touchée par le syndrome de Stockholm, en raison de son interaction avec les autres. Elle avait des visions apocalyptiques et cauchemardesques d’une guerre dévastatrice. Les mondes de la paralysie du sommeil, de l’hypnagogie et de choses supposées être de l’esprit, mais qui peuvent en réalité avoir des origines externes et étrangères, font également partie de l’histoire.

Dans la dernière partie du livre, Jo Ann explore un domaine que beaucoup de gens trouvent dérangeant. C’est l’idée – ou peut-être « un soupçon troublant » serait une meilleure description – que ces entités s’intéressent beaucoup moins à nos corps physiques et beaucoup plus à la force de vie humaine : l’âme. Les rencontres de Jo Ann avec les hommes en noir sont tout aussi effrayantes.

Le livre de Jo Ann ne fournit pas que des informations sur le phénomène des enlèvements. Il démontre habilement les effets graphiques – parfois traumatisants et parfois positifs – que cet aspect du phénomène OVNI peut avoir sur les gens et pendant des années. En présentant son histoire à la vue de tous et de façon impartiale, Jo Ann a apporté une contribution importante à nos tentatives en cours pour comprendre le problème des enlèvements extraterrestres. C’est un livre qui ne devrait pas être ignoré.

Toute sa vie a été entrecoupée de visites d’entités d’un autre monde. Ces interactions sont restées secrètes. Personne, ni sa famille ni ses amis, n’est au courant de ces expériences. Elle a parlé longuement à deux célèbres chercheurs d’OVNI. Cela lui a donné la confiance nécessaire pour se présenter et raconter son histoire.


Un phénomène mondial

Se pourrait-il que des centaines de milliers de personnes dans le monde aient été emmenées hors de la Terre, uniquement pour être replacées dans la société ? Mais si oui, dans quel but ? Peut-être que des indices peuvent être trouvés en explorant les récits séculaires d’enlèvements humains par des êtres d’un autre monde qui peuvent être trouvés dans presque toutes les cultures du monde.

Les chercheurs affirment que des enlèvements extraterrestres se produisent depuis des millénaires. Alors des événements aussi extraordinaires auraient-ils pu être documentés dans le monde antique ? Selon les partisans de la théorie des anciens astronautes, on trouve des preuves exactes dans ce que beaucoup pensent être les pages manquantes de la Bible judéo-chrétienne.

Les histoires du représentant de l’humanité qui est emmené dans un autre lieu imprègnent les traditions mythiques. C’est une grande histoire universelle. Nous avons Moïse qui monte sur la montagne pour obtenir les commandements et les redescendre. Nous imaginons qu’ils sont sur des tablettes et que, d’une manière ou d’une autre, ce sera l’orientation de l’avenir des gens. Le prophète Hénoch, le prophète Ézéchiel qui monte au ciel étudient toutes les choses du ciel. Les fées ou faes, dans la mythologie celtique, vous entraînent dans une aventure. Souvent, il y a une certaine séduction. Parfois, c’est un démon qui vous forcera à quitter votre chemin pour quelque chose, une sorte d’enfer, mais vous échapperez plus tard et reviendrez avec de nouvelles connaissances, de nouvelles compétences, de nouvelles forces.

Lorsque nous examinons les situations, les récits décrits dans la littérature ancienne et les expériences modernes interprétées comme des enlèvements extraterrestres, elles semblent identiques. Ces histoires, ces légendes existent depuis des siècles. Elles ne peuvent pas toutes être inventées. Il y en a trop. Elles sont trop prolifiques, elles sont trop répandues. Il doit y avoir une base de vérité là-dedans.

Dans quel but ces choses se sont-elles passées à travers l’histoire ? Qui sait ? Peut-être que le fil conducteur des histoires d’enlèvements est que toutes ces personnes sont renvoyées. Elles ne sont pas conservées. Elles sont autorisées à revenir. Elles sont ramenées. La question est pourquoi ?

L’arrivée d’une nouvelle ère pour la Terre

Depuis 2003, les personnes enlevées auraient signalé au Dr. Jacobs que les hybrides étaient en train d’intégrer notre société, sans être remarqués par les humains. C’est une preuve possible du projet de faire un autre écrémage dans le but de faire de la place pour cet être qui remplacera l’Homo sapiens moderne et qui sera beaucoup plus évolué. Nous l’appellerons nouvel Homo sapiens. C’est l’apocalypse future potentielle impliquant la présence extraterrestre. Et c’est là que l’on voit des signes de danger.

Certaines personnes pensent que ces êtres sont bienveillants, qu’ils sont ici pour nous aider, pour arrêter la guerre, pour guérir le cancer, pour des raisons qui ont tout à voir avec nous et très peu avec eux. Mais on ne voit pas la bienveillance ici. On ne voit pas non plus de la malveillance. Ils poursuivent un but qu’on ignore.

Certaines personnes ont émis l’hypothèse que la création d’une race hybride extraterrestre pourrait être un moyen de parvenir à une meilleure ère sur Terre. Il y a même des personnes enlevées qui prédisent qu’il y aura un grand changement. Le changement où des extraterrestres et des humains vivront ensemble sur Terre comme si c’était un retour à l’âge du paradis. Il y en a d’autres qui pensent qu’ils viennent pour créer une meilleure Terre. Certains pensent qu’ils viennent prendre le contrôle de la Terre. Nous ne connaissons vraiment pas le programme des ces extraterrestres. Nous savons qu’ils disent depuis longtemps aux personnes enlevées que tout le monde sera heureux. Bientôt tout le monde aura sa place. Bientôt nous serons tous ensemble.

Cela dure depuis des milliers d’années avec la création de l’Homo sapiens. C’est arrivé depuis le début. Donc, suggérer que le moment est venu où un nouvel Homo sapiens extraterrestre hybride va émerger dans ce nouvel âge de conscience, non, ce ne sera pas le cas. Nous sommes déjà des hybrides. Nous sommes déjà à la fois extraterrestres et humains.

Des hybrides humains et extraterrestres ? Une ingénierie extraterrestre conçue pour éliminer la croissance démographique excessive ? Ou peut-être exterminer des souches génétiques inférieures ? Les catastrophes géologiques et les catastrophes météorologiques pourraient-elles être l’œuvre de mains invisibles, peut-être étrangères ? Pour les sceptiques, la réponse est catégorique : « Non ». Mais avec la fin du calendrier maya qui se profilait pour 2012, pourrions-nous enfin répondre à toutes nos questions concernant l’agenda extraterrestre ? Peut-être que seuls ceux d’entre nous qui ont survécu à cette date apprendront jamais la vérité.

Les théories sur les enlèvements

La raison pour laquelle les extraterrestres enlèvent des citoyens, est pour des raisons génétiques. Quelque part sur la ligne du temps, quelqu’un a changé notre code génétique et nous sommes devenus ce que nous sommes aujourd’hui. Il semblerait que cela continue encore aujourd’hui, que ce soit en mode de survie, ou que nous soyons une boîte de Pétri expérimentale, ou que nous soyons une sorte d’animal de compagnie.

Il faut remonter à la documentation historique ancienne et il existe des preuves dans ce sens. La théorie des anciens astronautes n’a jamais suggéré que les extraterrestres nous ont rendu visite uniquement dans un passé lointain. En fait, ils ne sont jamais partis.

Les preuves suggèrent qu’il existe un type de scénario d’enlèvement qui se déroule clairement de nos jours. Existe-t-il une sorte d’hybridation ou d’interaction entre espèces ? La chose naturelle est de considérer notre intérêt pour la biologie d’autres espèces et ce que nous faisons.

Il y a évidemment des zoos, les scientifiques font de la recherche sur les animaux, et les utilisent pour tester des médicaments. À quel point leur biologie serait-elle proche de la nôtre et quelle pourrait en être l’utilité ? Nous devons nous demander s’il n’y a pas d’agenda extraterrestre pour ces milliers d’enlèvements signalés. C’est une préparation pour quelque chose qui se passera dans le futur. Et tous ces enlèvements sont un moyen de préparer l’humanité à ce grand événement.

Et si nous avons affaire à une ou plusieurs intelligences, elles ont peut-être des ordres du jour différents. Mais peut-être y a-t-il quelque chose qui a été un allié pour l’évolution des hominidés, et nous sommes le dernier modèle.

Est-ce que ce que nous appelons aujourd’hui les enlèvements extraterrestres remonte à des milliers d’années ? Les nombreux récits d’enlèvements par des extraterrestres non seulement récemment, mais tout au long de l’antiquité constituent-ils réellement la preuve d’un agenda extraterrestre un plan non seulement pour communiquer avec nous, mais pour nous de communiquer par leur intermédiaire ? Si oui, quel est le message ? Sommes-nous préparés pour un nouvel avenir radieux ? Si oui, ceux qui sont revenus font-ils partie d’un plan extraterrestre plus important ? Et est-ce que ces soi-disant enlèvements sont une réunion avec notre passé lointain ? Un fait semble clair : beaucoup croient que le contact est établi et l’avenir ultime de l’humanité pourrait être plus proche que nous le pensons. 


Les enlevés silencieux

La plupart des personnes enlevées ne le savent même pas. Ils n’y pensent pas. Ils n’en rêvent pas. Ils n’en ont pas conscience. Parce que les extraterrestres ont en quelque sorte effacé leur mémoire. Cependant, dans l’hypnose, lorsque vous effectuez une régression sur quelqu’un, vous pouvez peut-être aller chercher des choses là où il se souvient de ce qui s’est passé.

Cela s’est passé dans l’affaire initiale de Barney et Betty Hill, où le psychiatre, le Dr Benjamin Simon, les a mis sous hypnose. Et c’est à ce moment-là qu’ils ont commencé à parler de ce qui s’était passé.

Vous ne pouvez pas effacer l’esprit de manière permanente, et les extraterrestres le savent bien, mais en termes de pleine conscience, ils sont capables de la neutraliser. Il y a des gens qui vont se coucher le soir sans savoir qu’ils peuvent être enlevés par des extraterrestres. Ils ne s’en souviendront pas et ils ne le sauront même pas.

La grande question est pourquoi ? Alors que les chercheurs suggèrent que de nombreuses personnes qui ont été renvoyées pourraient ne jamais être identifiées, ils croient que des indices sur le motif extraterrestre peuvent être trouvés dans les traits caractéristiques spécifiques de ceux qui sont pris.

The alien abduction of the century : Linda Napolitano

https://cero-france.com

Les Implants

Depuis 1995, une dizaine de personnes aux Etats-Unis ont subi une opération chirurgicale destinée à retirer de leur corps de minuscules et mystérieux « objets ». Le Dr Roger K. Leir, qui a pratiqué ces extractions pense avoir entre les mains les fruits d’une technologie non humaine. Au yeux de certains, ces objets seraient la preuve d’une intervention extraterrestre.

Derrel Sims, un enquêteur américain, a découvert en utilisant une lumière UV sur plusieurs abductés des restes de substance sous-cutanée fluorescente à différents endroits de leur corps. Cette même substance fluorescente a été découverte sur des animaux mutilés aux USA, ces cas ne trouvant toujours pas d’explication.

Le Dr William C. Levengood, biophysicien, a examiné en 1997 l’habitat d’une femme ayant vécu plusieurs enlèvements. Un matin, elle le contacte, un mystérieux rayon lumineux étant apparu dans sa chambre pendant la nuit. Levengood relève des échantillons de poussière là où le rayon s’était posé. À l’aide d’un microscope, il y découvre de surprenantes particules en verre, d’une taille de 1 à 25 microns, à l’aspect sphérique ou cristallin. Ces microparticules de verre ont par la suite été trouvées dans toutes les pièces des logements d’abductés, mais rien de semblable n’a pu être décelé chez des personnes n’ayant aucune relation avec le phénomène ovni ou celui des abductions.

Le Dr Roger K. Leir, docteur en podiatrie médicale, effectue depuis 1995 des opérations afin d’extraire des implants du corps d’abductés: il certifie que le phénomène existe, mais ne trouve pas d’explication scientifique. Les premiers implants découverts le furent par hasard, lors de radiographies.
L’extraction vise à déterminer si l’objet est de nature biologique humaine ou importé de l’extérieur. L’hypothèse de corps étrangers, pénétrant les victimes à leur insu, est vite écartée par l’absence d’infection et de cicatrice ainsi que la présence d’un réseau nerveux autour de l’implant. Leur composition atomique, qualifiée dans certains cas de nature mixte « biologique et minérale », ne correspond pas non plus à un phénomène naturel : calcium, aluminium, baryum, eu-ropium, ruthénium, samarium, les trois derniers étant très rares sur Terre et plutôt trouvés au coeur des météorites. Placés dans différentes parties du corps, mais presquet ouiours du cote du cœur, leur taille est comprise ente 1 et 10 mm.
En forme de T, de triangle ou de microbille, ils sont recouverts d’une membrane à base de trois protéines, jamais assemblées entre elles dans le corps humain; si la médecine était capable de la reproduire, tous les problèmes de rejets de greffes seraient résolus. Les implants peu-vent par simple pression être déplacés sur quelques centimètres, ont des propriétés magnétiques à l’intérieur du corps des patients, ou font preuve de fluorescence sous une lumière UV.
Preuve s’il en est que ces implants peuvent être reliés au système nerveux de l’abducté, certains patients ont ressenti une intense douleur lors de l’extraction.

Un mode de surveillance ?

Docteur en podiatrie médicale, le docteur Roger K. Leir effectue depuis 1995 des opérations afin d’extraire des implants du corps d’abductés : il certifie que le phénomène existe, mais ne trouve aucune explication scientifique. Les premiers implants découverts, le furent par hasard lors de radiographies.

L’extraction vise à déterminer si l’objet est de nature biologique humaine ou importé de l’extérieur. L’hypothèse de corps étrangers, pénétrant les victimes à leur insu, est vite écartée par l’absence d’infection et de cicatrice ainsi que la présence d’un réseau nerveux autour de l’implant. Leur composition atomique, qualifiée dans certains cas de nature mixte ‘biologique et minérale’ ne correspond pas non plus à un phénomène naturel : calcium, aluminium, baryum, europium, ruthénium, samarium, les 3 derniers étant très rares sur Terre et plutôt trouvés au coeur des météorites. Placés dans différentes partie du corps, mais presque toujours du côté du cœur, leur taille est comprise entre 1 et 10mm. En forme de T, de triangle ou de microfilme, ils sont recouverts d’une membrane à base de 3 protéines, jamais assemblées entre elles dans le corps humain; si la médecine était capable de la reproduire, tous les problèmes de rejets de greffes seraient résolus. Les implants peuvent par simple pression être déplacés sur quelques centimètres, ont des propriétés magnétiques à l’intérieur du corps des patients, ou font preuve de fluorescence sous une lumière UV. Preuve s’il en est que ces implants peuvent être reliés au système nerveux de l’abducté, certains patients ont ressenti une intense douleur lors de l’extraction. 

Leur nature physique ne permet pas d’accuser les chercheurs d’avoir effectué des expérimentations sur ces cobayes humains, mais font penser aux expériences de Mind Control réalisées par des militaires sur des animaux, dont ils peuvent influencer le comportement et l’agressivité.
L’industrie américaine travaille actuellement sur des transpondeurs de l’ordre du millimètre, facilement injectables dans le corps d’un patient à l’aide d’une seringue. Les victimes auto-déclarées de programmes tels que le MK-Ultra rapportant des symptômes similaires aux abductés, certaines questions restent en suspens.

Le Dr Leir pense que les implants sont le résultat d’une nanotechnologie, la structure atomique des substances métalliques étant utilisée pour des fonctions électroniques. Le but de ces implants ne serait pas de pister les abductés, mais de surveiller les changements génétiques que les extraterrestres déclencheraient à l’intérieur du corps humain. Pourtant Leir a fait analyser, par différents laboratoires, des morceaux de métal extraits dans des circonstances sinon similaires, du moins aussi étrange. Et il en a conclu ceci : ces objets sont d’une nature mixte, biominérale; ils ont été manufacturés en vue d’être tolérés par un organisme pendant des années; ils ont été connectés au système nerveux de leurs hôtes; enfin, leur sophistication rendrait improbable une fabrication humaine.

Cicatrices typiques

Des cicatrices, externes ou internes, produites par les extraterrestres selon les abductés, ont été examinées par des experts et n’ont pas encore trouvé d’explication. La plus commune, et la plus célèbre, laisse penser à un prélèvement cutané ou osseux, et apparait sur la partie antérieure du tibia gauche de la victime, plus rarement sur le droit. Elle a l’apparence d’une légère dépression de la peau, et est parfois difficilement identifiable.

Ces étrangetés sont-elles suffisantes pour percevoir les abductions comme réel et tangible, et non issu des délires de personnes psychologiquement perturbé ? 

Implants – Roger Leir – Rencontre du 4ème type

Les implants extraterrestres

Dans le Comté d’Ulster, dans l’état de New York, le 26 décembre 1985, l’auteur de fiction à succès Whitley Strieber est en vacances dans sa chambre d’hôtel alors qu’il vit un événement étrange qui changera sa vie pour toujours.

Je me suis réveillé au milieu de la nuit, juste après Noël, dans une situation incroyablement étrange. C’était comme être dans un cauchemar. À l’époque, j’étais un romancier d’horreur et je pensais : « Oh, bien », mais seulement pendant une seconde, car j’ai alors réalisé que ce n’était pas un rêve. Cela ne partait pas.

J’avais devant moi des créatures aux grands yeux, comme de gros insectes, et j’étais dans une petite pièce ronde. Et ces autres figures bleu foncé et flatteurs étaient là. Cela a très vite dégénéré en une sorte d’assaut.

Je me suis donc retrouvé le lendemain matin, me réveillant très fatigué et très confus. Qu’est-ce qui a bien pu arriver ? Était-ce un cauchemar ? Qu’est-ce que c’était ?

Selon Strieber, ces enlèvements étranges ont continué à se produire. Et après l’une de ses expériences, il a été renvoyé avec une preuve physique.

Mon oreille a commencé à me faire mal, le haut de mon oreille, et je l’ai sentie, et c’était une petite grosseur. Cette masse n’était pas là avant. J’ai consulté un médecin et il m’a dit : « C’est un petit kyste. Je vais m’en occuper. »Quand il l’ouvrit, il dit : « C’est un disque. » 

Puis il l’a touché avec son scalpel et il est descendu dans le bas de mon oreille. Et il est sorti, a immédiatement dit : « Je ne sais pas quoi faire à ce sujet », et l’a refermé.

Est-il possible que des personnes soient renvoyées avec des objets implantés ? Des objets inconnus d’origine extraterrestre ?


Les preuves récoltées par Derrel Sims

À Houston, au Texas, Derrel Sims, ancien agent des forces de l’ordre et enquêteur, a passé trente ans  à recueillir des preuves laissées sur les lieux des enlèvements dans tout le pays.

En avril 2016, Giorgio Tsoukalos a rencontré Derrel Sims pour examiner de plus près certaines des preuves tangibles que Sims a rassemblées au fil des ans. Une des choses que nous avons constatées sur ces personnes enlevées est que les Aliens laissent comme une empreinte digitale sur elles. Quand ils les touchent, cela laisse une marque sous-cutanée sur eux sous forme d’empreintes digitales, ou de longs doigts. Ça va littéralement dans la peau. Et vous ne pouvez pas le laver, vous ne pouvez le faire avec aucun type de solvant ou quoi que ce soit.

D. Sims : Je les traite comme des scènes de crime. Et pour ce faire, vous devez savoir quoi rechercher. Dans certains cas, nous trouverons une marque de brûlure et, dans de rares cas, des traces de rayonnement lorsqu’un OVNI a atterri. Les gens vont revenir avec une cicatrice comme une marque dermatologique. Et parfois, on trouve un type d’implant.

Voici quelques empreintes de mains que nous avons trouvées dans le monde. Celle-ci est au Chili. La dame qui a été touchée par cette entité avait des impressions énormes à l’avant et à l’arrière. Et ça a laissé des brûlures caustiques sur son corps. Cette même empreinte apparaît littéralement dans plusieurs autres cas. Une petite fille montre la même main exactement. C’était fluorescent.

Une fois un policier se fait enlever. L’entité passe à travers la fenêtre en verre et laisse l’image holographique dans le verre. C’est très étrange!

Ceci est une impression qui vient d’un mur en Pennsylvanie. Toute la famille a été enlevée, à l’exception d’une personne, qui a touché le mur et vous pouvez voir la fluorescence là où nous l’avons éclairée.

On a aussi le cas d’une dame ; c’est comme un long doigt. Vous voyez les énormes empreintes digitales et les ventouses sur ces index. Et c’est sur sa tête de lit. C’est fantastique.

Derrel Sims a maintenant passé de nombreuses années à étudier cela. Et il voit des empreintes digitales comme ça, des empreintes de mains, et des résidus. Quelle est sa théorie de ce que nous examinons ici ? 

Mon estimation en tant qu’ancien policier est qu’il y avait une substance ressemblant à de l’huile qui semble exsuder du corps de l’entité... Je veux vous montrer quelque chose d’assez remarquable. Vous pouvez voir les petits objets ici. Le plus parfait et celui sur le côté. Nous les avons donc excisés chirurgicalement. Et voici ce que nous avons trouvé. Un cocon biologique les entourait à l’origine. »

Les preuves les plus intrigantes de la collection de Sims sont probablement les implants extraterrestres présumés, récupérés sur diverses victimes.

Qu’est-ce qu’ils ont déterminé que c’était ? Cela a été fait dans une étude à l’aveugle à Los Alamos, Nouveau Mexique. Ils ont fait une analyse qualitative et quantitative. Et ils ont trouvé qu’il s’avère que les objets sont d’origine météorique. Comment sont-ils entré dans le corps de la femme ? À mon avis, nous examinons des objets qui ont été installés à l’intérieur de ces personnes. Quelqu’un fait ça. Ceci est lié à l’entité.

Est-il possible que les implants prélevés sur les corps des personnes présumées enlevées soient d’origine extraterrestre ? Alors si oui, quel est leur but ? Est-ce que des extraterrestres traquent les humains sur lequel ils ont effectué des expériences médicales ? Ou leur agenda ultime pourrait-il être encore plus vicieux ?

Aliens Implants Secret société. Alien abduction

LA MYSTÉRIEUSE MICRO-PUCE « EXTRATERRESTRE » TROUVÉE DANS LE CRÂNE DE NAPOLÉON BONAPARTE…

En juillet 1794, alors qu’il avait environ 25 ans, Napoléon Bonaparte a disparu pendant plusieurs jours et, à son retour, la seule explication qu’il a donnée est qu’il avait été enlevé par des hommes étranges. Quelque temps plus tard, des scientifiques ont trouvé une sorte de « micro-puce » dans son crâne.
Les scientifiques qui ont examiné en détail les restes de Napoléon Bonaparte se sont dits « profondément surpris » par la découverte d’une puce électronique d’un centimètre de long enfouie dans son crâne. Le groupe de scientifiques a affirmé que l’objet mystérieux pourrait être un implant extraterrestre, suggérant que le Français a été enlevé par un OVNI.

Il y a quelques années, le Dr André Dubois a demandé et obtenu la permission d’examiner le crâne de Napoléon Bonaparte dans le but de découvrir un problème médical qui leur permettrait de mieux comprendre sa pensée et son comportement. Le Dr Dubois cherchait des anomalies dans ses glandes quand il a trouvé une petite incision dans l’os. Ce qu’il a trouvé défie toute explication logique et scientifique.

« Les conséquences et les effets possibles de cette découverte sont trop importants pour être compris », a déclaré le Dr André Dubois, qui a fait cette révélation choquante dans une revue médicale française en septembre 2010. Le Dr Dubois a fait cette découverte étonnante alors qu’il étudiait le squelette de Napoléon dans le cadre d’un budget d’environ 140 000 euros accordé par le gouvernement français.

« J’espérais déterminer s’il souffrait d’un trouble de l’hypophyse qui expliquerait sa petite taille« , explique-t-il, « l’objet était une sorte de micro-puce super-avancée« .

Les chercheurs n’ont pu que supposer la nature et la provenance de l’objet, car il est beaucoup plus petit qu’un doigt humain et ne comporte aucun composant électrique ni aucun câblage. Les scientifiques ont également affirmé que le crâne de Napoléon avait grandi autour de l’objet mystérieux. Les chercheurs en ont donc conclu que l’objet avait probablement été inséré dans sa tête pendant sa jeunesse (ils supposent que c’était pendant son séjour en Égypte).

Le leader le plus puissant de France n’en a jamais parlé à personne et aucune histoire écrite de lui n’a jamais été trouvée pour expliquer cette découverte. Les chercheurs ont donc commencé à fouiller dans les archives de ses voyages, dans l’espoir de trouver des lieux, des circonstances ou des indices indiquant qu’il aurait pu avoir une rencontre avec des extraterrestres.
Tout d’abord, il y a eu un soulèvement local en 1794, lorsque Napoléon, âgé de 25 ans, a disparu pendant plusieurs jours et a déclaré à son retour qu’il avait été enlevé et emprisonné par des « hommes étranges ». La puce, s’il s’agit bien d’une puce, a pu être installée en premier lieu, puis améliorée ou réparée, ou bien son corps a pu faire l’objet de tests de compatibilité en premier lieu.

Depuis cette mystérieuse rencontre, l’ascension de Napoléon a été tout à fait merveilleuse. L’année suivante, Napoléon avait été placé à la tête de l’armée française en Italie. En 1804, après une série de victoires éclatantes, le petit général est couronné empereur des Français et son empire s’étend à ce que nous connaissons aujourd’hui comme l’Allemagne et l’Autriche, ainsi qu’à la Suisse, l’Italie et le Danemark.

Napoléon a utilisé des stratégies militaires qui avaient plus de cent ans d’avance sur son temps », a déclaré le Dr Dubois. « Peut-être que l’implant a en quelque sorte amélioré toutes ses compétences. »

Dans la plupart des cas d’enlèvements par des extraterrestres, les personnes ne sont pas des cas uniques, ce qui signifie que le sujet est généralement enlevé et étudié non pas une seule fois, mais plusieurs fois, comme le font par exemple les experts de la faune sauvage en plaçant des dispositifs de suivi et d’enregistrement sur les animaux pour la recherche. Les ovnis sont connus pour apparaître dans les zones de conflit et les tournants de l’histoire. Certains pensent qu’il a été choisi pendant la rébellion de l’époque par des forces extraterrestres, mais on ne sait pas exactement dans quel but.

Les personnes qui ont eu la chance de connaître Bonaparte de son vivant ont souvent affirmé que sa présence était si puissante qu’elles avaient l’impression que quelque chose les empêchait de lui faire du mal, même si personne d’autre n’était présent dans la pièce. Certains l’ont décrit comme une aura ou une armure invisible, mais aujourd’hui, de très nombreuses années plus tard, nous pouvons croire que ces sensations ont été provoquées par l’énergie générée par la mystérieuse micro-puce.

source : https://inteligenciadeorion.blogspot.com/2021/07/el-misterioso-microchip-extraterrestre.html


Le phénomène inexpliqué des « marques circulaires »

D’où viennent ces « mystérieuses cibles »?

Voici un phénomène bien étrange qui est apparu dans le monde entier vers l’année 1999. En France, c’est Mikerynos, webmaster du forum Touraine Insolite qui a été le premier à s’en inquiéter et à ouvrir un fil de discussion spécifique pour recueillir les témoignages des personnes qui en étaient victimes. Ces marques portent un nom aux É-U, on les appelle « Cross-Hair Marking » ou encore « Red Grid Mark Phenomenon ». En France, on pourrait traduire par « marques circulaires inexpliquées ».

https://www.ikaris.fr/fr/numeros-version-pdf/42-magazine-n7-version-pdf.html

Des personnes qui ne se connaissent pas, qui sont séparées parfois par des milliers de kilomètres, se retrouvent un jour avec une marque sur la peau. Aucune de ces personnes ne sait qui, ou quoi, est responsable de ce phénomène. Rien ne relie ces personnes entres-elles… De nombreux témoignages de bonne fois apparaissent, souvent anonymes. Il y a un point commun : Le symbole qui apparaît à comme base un cercle avec quelques variantes dans le motif et la taille. Parfois ce signe est incomplet. Il ressemble à une brûlure, il disparaît au bout de quelques jours.

Ce phénomène semble être présent en France, après quelques recherches sur le web, on retrouve certains témoignages. La plupart de ces témoignages sont anonyme et le sont sous le couvert d’un pseudonyme, ce qui n’enlève rien à la sincérité de leurs récits… Bien sur ce qui manque, ce sont les infos complémentaires, comme l’âge et la localisation par exemple. Les cas qui suivent ne sont pas classés par ordre chronologique, mais par date de leurs découvertes.

Cas N°11

Nous sommes le soir du vendredi 30 Décembre 2011, il est 23h30. Un couple cinquantenaire s’apprête à se coucher, la femme regarde la télévision dans son lit, lorsqu’elle ressent une légère sensation de brûlure sur le côté gauche du cou. Elle minimise et n’y pense plus, ce n’est que le lendemain matin en se regardant dans un miroir, qu’elle remarque un symbole en forme de cercle sur sa peau. Le tracé ressemble à une brûlure et mesure 2 centimètres de diamètre. Cette marque est restée visible environ deux semaines, puis a disparu. Mais le teint de la peau est resté plus clair à cet emplacement. Le mari a pris des photos du symbole. Cette histoire ce passe en Pologne… Il n’y a pas d’information complémentaire.

source : https://area51blog.wordpress.com/2013/10/27/etranges-traces-circulaires-cutanees/


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s