Choisi par les Extraterrestres – William Tompkins

Bill Tompkins a été plongé dans le monde du secret dès son adolescence, lorsque la marine a retiré ses maquettes de bateaux personnelles d’un grand magasin d’Hollywood parce qu’elles montraient les emplacements classifiés des radars et des emplacements de canons. Il était personnellement présent lors de la « bataille de L.A. », lorsque mille cartouches ont été tirées sur des OVNIs, et l’un des vaisseaux nordiques l’a peut-être choisi pour être leur représentant dans la course aérospatiale en cours. Ce livre est une autobiographie partielle sur sa vie jusqu’au début des années 1970, y compris certains de ses premiers travaux pour TRW. Sélectionné par la marine avant la fin de ses études secondaires pour être autorisé à effectuer des travaux de recherche, il a régulièrement visité des installations navales classifiées pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu’à sa démobilisation en 1946. Après avoir travaillé chez North American Aviation et Northrop, il a été embauché par la Douglas Aircraft Company en 1950. Lorsqu’ils ont découvert son implication dans des travaux confidentiels, ils lui ont confié un poste de dessinateur chargé de créer des solutions de conception, avec une mission périphérique de travail dans un « groupe de réflexion ». Ce travail était en partie contrôlé par le personnel de la marine qui avait travaillé pour James Forrestal, qui aurait été assassiné parce qu’il allait révéler publiquement ce qu’il savait sur les ovnis. On demanda à Bill Tompkins de concevoir des croquis d’engins interplanétaires de la Navy de plusieurs kilomètres de long. Plus tard, lorsqu’il s’est impliqué dans les aspects conventionnels du programme Saturn, qui est devenu plus tard le véhicule de lancement Apollo, sa perspicacité en matière d’ingénierie des systèmes l’a amené à faire personnellement des suggestions critiques à Wernher von Braun pour assurer un contrôle plus fiable en utilisant les missiles dans leur position verticale, ainsi que des concepts de contrôle de lancement très efficaces adoptés par la NASA et l’Air Force. Ce récit est émaillé d’interactions très personnelles avec ses collègues et secrétaires, dont certains, selon l’auteur, sont des extraterrestres nordiques qui aident les « bons » sur Terre. Vers la fin de ce volume de son autobiographie, il esquisse ce qu’il a personnellement vu à la télévision lorsque Armstrong se posait sur la lune. Né en mai 1923 mais décédé en octobre 2017, Bill Tompkins était l’un des rares survivants de la « grande guerre », marié à la même femme Mary, et il était prêt à raconter son histoire sur ce qu’il a réellement fait pendant sa vie aérospatiale dans les années 40, 50 et 60 en rapport avec les extraterrestres, la NASA et les secrets qui peuvent maintenant être révélés. Cette impression récente ajoute des légendes aux figures, les rendant auto-explicatives, et inclut un index. « Selected by Extraterrestrials, Volume 2 » est maintenant disponible et comprend les souvenirs ultérieurs de Bill Tompkins et d’autres souvenirs qui dépassent le cadre de ce volume.

Le 1er volume de Selected by Extraterrestrials couvrait la vie de Bill Tompkins jusqu’en 1970 environ, mais n’abordait pas en profondeur les séances d’information super secrètes auxquelles il a assisté avec des espions de la marine pour rapporter ce qui se passait dans l’Allemagne nazie de 1942 à 1945. Le volume 2 de ses mémoires révolutionnaires traite de ces détails et de la suite de sa carrière dans l’aérospatiale, notamment chez TRW. Voici un enregistrement de tout ce que Bill Tompkins a écrit sur son ordinateur au sujet de sa vie jusqu’à sa mort en 2017. Vous pouvez lire ce dont Bill se souvenait lorsqu’il tapait ses souvenirs sur une quinzaine d’années. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est son accès détaillé au travail effectué par TRW qui est encore largement inconnu, comme les projets agressifs de vision à distance avec l’implication précoce de Bobby Ray Inman, les vastes systèmes de tunnels souterrains extraterrestres et américains, et le rôle intéressant joué par TRW dans le contenu des films. Bill était responsable du développement du célèbre moteur de Joe Papp, qui était l’un des nombreux systèmes d’énergie non pétrolière étudiés par TRW. Bill est entré dans le monde du secret à l’adolescence, lorsque la marine a retiré ses modèles de navires personnels de la vitrine d’un grand magasin d’Hollywood parce qu’ils montraient les emplacements classifiés des radars et des emplacements de canons. Il était présent lors de la « bataille de L.A. », lorsque 1 430 tirs antiaériens ont été effectués sur des OVNIs, et il affirme qu’un des vaisseaux nordiques l’a choisi pour être leur représentant dans la course aérospatiale en évolution. Après avoir travaillé chez North American Aviation et Northrop, il a été embauché par Douglas Aircraft Company en 1950, et lorsqu’ils ont découvert son implication dans des travaux classifiés, ils lui ont donné un emploi de dessinateur avec une mission périphérique pour travailler dans un « groupe de réflexion ». Ce groupe était contrôlé par le personnel de la marine qui avait travaillé pour James Forrestal et qui avait développé ce qui est probablement devenu plus tard le système de vaisseau spatial secret « Solar Warden ». Le volume 2 présente des interactions très personnelles avec ses collègues et secrétaires, dont certains, selon lui, étaient des extraterrestres nordiques qui aidaient les « bons » ici sur Terre. Il a dessiné six vaisseaux extraterrestres qu’il a personnellement vus à la télévision lorsque Armstrong se posait sur la Lune. Il a raconté ce qu’il a réellement fait pendant sa vie aérospatiale des années 1940 à 2017 et a confirmé l’existence d’un programme spatial secret aujourd’hui.

Selected by Extraterrestrials, Volume 3, My Spoken Words fait suite aux Volumes 1 et 2, qui ont été écrits par Bill Tompkins sur son ordinateur. Ce volume est un rapport de ce qu’il a dit lors de nombreuses interviews radio avec l’animateur Jeff Rense, deux interviews avec le Dr Michael Salla, dont une avec le Dr Robert Wood. Bill Tompkins est important parce que son excellence précoce en matière de modèles de navires lui a valu d’être invité à écouter les rapports de 29 « espions » de la marine qui étaient stationnés dans l’Allemagne nazie en 1942-1945 et qui ont rapporté en détail ce que les Allemands faisaient secrètement. Plus tard, sa carrière s’est chevauchée avec celle du Dr Wood à la Douglas Aircraft Company, où Bill faisait partie d’un groupe de réflexion travaillant pour la marine américaine et concevant avec succès des engins spatiaux. La suite de sa carrière chez TRW l’a exposé à d’autres sujets, hautement classifiés à l’époque, et il en parle dans ce livre, Selected by Extraterrestrials, Volume 3, My Spoken Words. Voici quelques exemples de sujets développés par Tompkins : Les Allemands se rendant sur Mars en 1945, les descriptions détaillées des OVNIs allemands, l’étendue des lacs souterrains sur Terre, le développement de Solar Warden, les détails des tunnels sur la Lune et la Terre, l’opération Highjump (la grande bataille navale secrète près de l’Antarctique), et les procédures de prolongation de la vie. Ces chapitres sont un compte rendu chronologique des paroles de Bill décrivant sa vie à Jeff Rense, Michael Salla et Robert Wood.


William Tompkins interviewé par Kerry Cassidy de Project Camelot

William Mills Tompkins est l’un des témoins les plus importants à s’être présenté pour révéler des détails sur le Programme Spatial Secret et les interactions humaines avec les Extraterrestres. Il détaille les alliances des Allemands avec les Reptiliens et les Dracos, l’infiltration de la NASA par ces êtres ainsi que la contribution positive des Nordiques à notre programme spatial secret pendant des décennies, depuis au moins les années 1920 et peut-être avant.

Cette interview fait le lien entre de nombreux sujets abordés par Tompkins dans d’autres interviews, notamment la collaboration de notre Marine avec les Nordiques (et les Reptiliens) impliquant des entreprises aérospatiales de premier plan telles que Northrop, TRW, Boeing, Hughes, et bien d’autres.

Il discute de ce qui s’est réellement passé pendant la bataille de Los Angeles, des débuts de MJ12, de la façon dont presque tous les présidents américains ont été gouvernés par des Dracos et bien d’autres choses encore…..

William Tompkins : Les personnes de cette planète n’imaginent pas que les extraterrestres sont bel et bien là. Par ailleurs ils n’imaginent pas non plus qu’il n’y a pas qu’une seule espèce d’extraterrestres mais des milliers pour ne pas dire des milliards. Le nombre des galaxies connues à l’heure actuelle s’élèvent à 200 milliards et le fait de dire que nous sommes les seuls être intelligents de l’univers s’avère très simpliste. Tous les diplômés en Sciences ou en Médecine du monde ont reçu une information incorrecte pendant des milliers d’années, non seulement sur l’histoire de cette galaxie mais aussi de l’univers. L’information fournie a été contrôlée par les Dracos-Reptiliens et d’autres extraterrestres qui nous cachent la vérité. Il y a effectivement des installations de la Fédération dans la galaxie, qui regroupent d’autres extraterrestres, engagés dans des missions obéissant à différents programmes. Nous allons aborder un groupe qui sillonne la galaxie et qui réunit au moins 30 civilisations extraterrestres différentes. La structure ressemble à celle de la Lune bien qu’il s’agisse d’un véhicule spatial. Pendant notre séjour sur la Lune nous avons pris l’habitude d’aller de surprise en surprise. Les Dracos-Reptiliens s’y trouvaient déjà. Ce n’est pas notre Lune et la Terre n’est pas pour autant notre planète, mais à leur égard nous ne sommes qu’un laboratoire; ils se sont emparés de la planète pour en faire un laboratoire qu’ils partagent avec leurs associés – des extraterrestres qui viennent, comme eux, en mission…

Kerry Cassidy : Je voulais vous demander au sujet de leur aspect physique ?

W. Tompkins : Ils sont très laids à l’image des lézards et des caïmans avec le même type de peau et des visages effrayants. Mais ils ont tous la capacités de se transformer et d’adopter la forme humaine. 

K. Cassidy : Croyez-vous que Von Braun était un reptilien ?

W. Tompkins : Non, mais le président G. Bush père, oui! Bill Clinton ainsi qu’Obama. C’est gens contrôlent notre planète, ils contrôlent aussi la Lune car elle est un centre de commandement dans cette région de la galaxie, non seulement du système solaire, qui en est une partie insignifiante. Ce que vous avez là, que vous appelez la Lune, est un immense centre de contrôle dans cette partie de la Voie Lactée. Il y a des preuves concernant 23 types différents d’extraterrestres, la majorité sont de bonnes personnes. Mais il y a aussi des preuves sur les énormes moyens et les installations des Dracos. Ils détiennent le contrôle sur cette planète.

Êtes-vous au courant des sacrifices de sang des Reptiliens et des Dracos, de tous les aspects lucifériens, des enfants sacrifiés qu’ils mangent, c’est-à-dire qu’ils mangent des êtres humains, les enlèvent de la planète pour les utiliser comme esclaves dans d’autres colonies etc.

Oui c’est pire. On  a du mal à l’accepter et j’ignore comment tout cela pourrait être expliqué à la population. Franchement, nous avons besoin d’aide et que tout le monde s’y implique.

Bien qu’il soit très difficile d’accepter, le fait est qu’il existe des Aliens dominateurs camouflés en êtres humains, qui abusent et assassinent des enfants, principalement pour récolter leur énergie vitale et consoler leurs physiques.

source : https://projectcamelotportal.com/2022/05/26/william-tompkins-selected-by-extraterrestrials-two-parts/

source : Alcyon Pléiades 109

Ce qui suit est une interview entre William Tompkins et Jeff Rense du 23 janvier 2017. Ils discutent des bases reptiliennes de l’Antarctique, de l’opération Highjump, du programme spatial secret nazi et du déplacement vers l’Antarctique pendant et après la Seconde Guerre mondiale, et bien plus encore. Le premier livre de Tompkins est intitulé Selected by Extraterrestrials Vol. 1, où il décrit des contacts apparemment télépathiques avec des extraterrestres. Le livre passe également en revue l’histoire secrète de l’implication du gouvernement dans le problème des Extraterrestres, notamment en ce qui concerne les programmes de défense anti-missile de l’après-guerre, qui, selon Tompkins, ont été continuellement contrecarrés par des interférences non terrestres.

Les Extraterrestres et le Programme Spatial Secret NAZI – William Tompkins

William Tompkins : Il y a une situation qui est difficile pour les gens de percevoir, c’est lorsque Hitler a accepté l’aide des Reptiliens, il n’était pas permis aux Allemands de savoir que les SS avaient reçu cette aide extraterrestre. Or, ce qu’ils ont reçu en réalité étaient divers appareils, 7 ou 8 sortes différentes, et même de grands engins spatiaux en forme de cigare. Ceci suppose que les Allemands étaient beaucoup plus avancés et qu’ils étaient capables d’apprendre à piloter ces engins, et sortir dans l’espace avec les groupes de vaisseaux Reptiliens, travaillant avec eux dans la galaxie pour faire la même chose que l’Allemagne faisait sur Terre, c’est-à-dire, éliminer les personnes qu’ils ne voulaient pas sur cette planète et réduire les autres en esclavages. 

Cependant, l’Allemagne avait des OVNIs voyageant à des vitesses proches de celle de la lumière et des armes très sophistiquées, dont nous n’avions aucune idée aux US. Ils ont décidé de transférer tous ces systèmes aérospatiaux avancés dans l’Antarctique. En ces temps-là, les extraterrestres Reptiliens avaient 3 grandes cavernes souterraines sous la glace de l’Antarctique et 2 autres plus petites. Alors, ils ont donné les 2 petites aux SS, et ont pris des mesures pour que les Allemands conçoivent et construisent d’énormes sous-marins comme moyen de transport. Ils ont commencé à transférer là-bas la construction principale d’OVNIs, et l’Allemagne s’est dédiée à construire plusieurs de ces types d’OVNIs qui leur avaient été donnés. Ces cavernes étaient en réalité comme des pays immenses, et bien que nous étions la Force Aérienne et que les britanniques détruisaient l’Allemagne sous les bombardements, en réalité nous étions non pas à des années, mais à quelques minutes de perdre la guerre. Mais ceci était insignifiant pour l’Allemagne parce que Hitler et sa fiancée étaient partis en Amérique du Sud, et aussi bien d’autres allemands. 

S’ils avaient toute cette technologie, pourquoi ont-ils perdu la guerre ? L’explication la plus simple est qu’en réalité, ils n’ont pas perdu la guerre. Nous ne l’avons pas gagnée. Ce qui s’est passé, est que la Marine américaine, et tous les services secrets militaires des Etats-Unis sont entrés en contact avec les Allemands. Ils se sont associés et ont fait des préparatifs pour amener un grand nombre de scientifiques allemands aux Etats-Unis. C’est ce qui a été nommé « Paperclip ». Des centaines d’allemands ont été affectés à ce qui s’est appelé la NASA et constituaient 80 ou 90% du personnel, et ce n’était que le début. Ils ont continué de les répartir dans toutes les entreprises biomédicales et les industries aérospatiales. Alors, ils ont travaillé dans ces sociétés jusqu’à prendre le contrôle de leurs finances. Aujourd’hui encore, il est difficile de se rendre compte que ça continue d’être un élément de contrôle important aux Etats-Unis, et de fait même en Angleterre. Même Boeing a participé à la construction de transporteurs de vaisseaux spatiaux d’un kilomètre de long, que la Marine détient maintenant, et 8 de ces groupes de combat de transporteurs de vaisseaux spatiaux se trouvent dans la galaxie. Il y a 2 NASA, deux programmes complètements différents. La Mission Apollo ne consistait pas seulement à aller sur la Lune et ramasser des roches ! Nous allions sur la Lune pour construire une base navale d’investigation pour 2000 personnes. Ils intervenaient dans le programme « Solar Warden » et dans les bases que nous avons sur les lunes de Jupiter, qui font partie de « Solar Warden », et nous avons aussi des bases sur Mars. Ce qui est ennuyeux, c’est que la NASA conventionnelle a des programmes de construction d’énormes fusées, qui s’avère être une couverture qui coûte extrêmement chère. C’est pourquoi il est important de révéler tout ce thème, parce qu’il y a une grande dissimulation et beaucoup de mensonges sont dits au public. 

source : Alcyon Pléiades 54

Est-ce que les révélations de ce lanceur d’alertes, qui paraissent si incroyables, vont nous aider à sortir de l’illusion et de la somnolence créées par les Élites sur le thème extraterrestres, et ainsi découvrir les accords obscurs inscrits dans leur agenda pour continuer leur totale domination sur la population ? S’agit-il d’un puzzle de conspirations dans différents domaines, qui peu à peu commence à prendre forme, dont nous découvrons la cruelle imposture contre l’humanité, en unissant les pièces ?


Corey Goode a fourni une illustration artistique d’une arche et de ce réseau de tunnels dans lequel les sous-marins pourraient se déplacer vers et à partir de l’Antarctique. À cet égard, il est important de noter que Goode se réfère à un réseau de tunnels qui irait de l’Antarctique à l’Amérique du Sud, où existerait un autre réseau de tunnels qui s’étendrait sur tout le continent jusqu’en Amérique du Nord.

William Tompkins a aussi mentionné l’existence d’un système de tunnels similaire qui s’étendrait jusqu’au continent africain et qui serait connecté à l’Europe et au-delà. Toujours selon Tompkins, durant le seconde Guerre mondiale, l’Allemagne nazie a commencé à déplacer des équipements et du personnel en Europe et en Afrique en empruntant ce système de tunnels avant de s’aventurer en Antarctique. Selon lui, la moitié des équipements, des marchandises et du personnel ayant réussi à atteindre les bases allemandes de l’Antarctique aurait transité par cet ancien réseau de tunnels et la manière dont les sous-marins allemands l’avaient utilisé pour accéder à leurs bases souterraines de l’Antarctique.

Il est parfaitement avéré que l’Allemagne Nazie avait commandé une étude exhaustive visant à répertorier les réseaux de grottes naturelles existant en Allemagne et dans l’Europe occupée, et ce, afin de bâtir des centres de production souterrains. Par conséquence, il est tout à fait plausible que les Allemands aient découvert ce réseau de grottes naturelles du continent (un réseau qui s’étendait jusqu’en Antarctique) durant la réalisation de cette étude. Par ailleurs, les alliés reptiliens des nazis ont certainement aidé ces derniers à localiser et s’appropriait ce réseau de grottes souterraines, et ce, afin d’empêcher l’effondrement du 3ème Reich. De plus, les observations de Goode portant sur un autre réseau de tunnels, qui s’étendrait à travers les Amériques, rendent dans une certaine mesure les affirmations de Tompkins plus crédible.

Plusieurs missions furent organisées sur ce continent afin d’y déloger les derniers soldats du Reich, sans aucun succés. Les expéditions se sont soldées par de nombreux morts et une perte énorme en matériel. Plusieurs avions espions ne revinrent jamais du secteur de la base de Neu-Schbenland.

En 1946, le commandement allier confia la responsabilité d’une nouvelle opération à l’amiral Richard Byrd, l’homme le plus expérimenté pour mener à bien cette opération à l’époque. L’ Amiral Richard Byrd avait déjà effectué plusieurs vol de reconnaissance au pôle nord et au pôle sud à la fin des années 20 et 30 organisant et participant à plusieurs missions aériennes dans les zone polaires en 1929, 1934 et 1939.

L’Amiral Richard Byrd prépara l’invasion avec des forces spéciales américaines, anglaises et russes (et certainement d’autres nations) : « l’Operation Highjump ».

Une opération militaire mais aussi à but scientifique selon les sources officiels, notament l’étude des pinguins. Le plan d’attaque était d’entrer dans la région opposée de la base de Neu-Schbenland et de traverser tout le territoire Antarctique, dans la direction de l’ objectif final. L’opération militaire conbina des forces terrestres et navales de façon massive :

– 2 brise glace: le USCGC NORTHWIND et le USS BURTON ISLAND
– 2 navires citerne: le USS CACAPON et le USS CANISTEO
– 2 porte-avions: le USS PHILIPPINES SEA et USS CURRITUCK
– 2 navires cargo de soutien: le USS YANCEY et le USS MERRICK
– 2 destroyers: le USS HENDERSON et le USS BROWNSON,
– 1 sous-marin : le USS SENNET
– 1 navire catapulteur : le USS PINE-ISLAND
– 6500 hommes américains anglais et sovietiques, etc.

L’expédition est décrite sur ce site officiel du pôle sud : South-pole.com (en anglais) mais relate uniquement les exploits scientifiques sur le territoire du sud. Officiellement il n’y a pas eu de combats contre les Nazis en Antarctique.

Le résultat fût un fiasco sur toute la ligne. 1500 morts chez les alliés et une perte énorme de matériel. De retour aux USA par le Chili, Richard Byrd dira dans une conférence de presse le 5 mars 1947 que « la menace la plus grande vient maintenant du pôle sud car ils ont observés des engins volants pouvant atteindre des vitesses impressionnantes !« 

Aux USA il sera difficile de justifier à l’opinion publique et au congrès la mort de millier d’hommes en antartique avec de nouvelles opérations. Aussi le sujet sera clos. Cette opération est pourtant bien connue sous le nom de GUERRE DES PINGUINS, une fois que le gouvernement fédéral indiqua que dans ce territoire il n’y avait uniquement que des pingouins et qu’ils n’y avait aucun nazis.

Mais le 8 janvier 1956, plusieurs scientifiques chiliens revenant d’une expédition sur le continent observèrent pendant plusieurs heures des objets volants en forme de cigare et de disque dans le ciel de la zone de la mer de Weeddell. La même année 1956, une nouvelle opération militaire sera essayée par les américains : l’Operation Deepfreeze. Le résultat sera encore plus dévastateur pour l’armée US, et se contentera de missions géographiques et de reconnaissances simples au pôle sud.

Plus tard, l’Afrique du Sud détectera deux explosions nucléaires dans la zone de Neu-Schbenland, une explosion en surface et une autre souterraine. Les USA ont-ils utilisé la bombe sur NeuSchbenland ?

source : https://alalumieredunouveaumonde.blogspot.com/2015/03/mission-antarctique-des-nazis.html


source : https://aliensontdejala.com/2021/10/04/above-majestic-limplication-du-programme-spatial-secret/

William Tompkins : Un agent de la marine s’est rendu seul en Allemagne, c’est à peu près en 1939. Il n’y croyait pas, mais il y avait des organisations très étranges et différents groupes de recherche partout, pas seulement en Allemagne, mais aussi dans les pays occupés. Et étrangement, l’Allemagne se mettait à produire des engins volants fantastiques. Il n’y avait pas d’ailes sur ces avions, et n’avaient pas d’empennage ou de queue. Ils avaient des trains d’atterrissage. Certains d’entre eux avaient une forme triangulaire, certains avaient une forme rectangulaire, certains étaient ronds comme une soucoupe. Alors il, étant un espion de la Marine, après avoir découvert tous ces faits fantastiques qui se déroulaient à l’intérieur de l’Allemagne, et là, c’est un point important, au lieu de se rendre chez son patron, à son retour aux États-Unis, il s’est rendu directement chez le secrétaire de la Marine, James Forrestal. Forrestal se fit taper sur l’épaule. On lui dit alors : « ne choisissez pas un officier de la Marine pour diriger ces agents »… On lui dit de choisir quelqu’un qui n’avait jamais été à Annapolis. Ce qu’il faut savoir, c’est que presque tous les officiers de la Marine, qu’ils aient une étoile ou qu’ils soient lieutenant commandant, sont tous passés par Annapolis pour être formés comme officiers de la Marine. Il s’avère qu’on confia à J. Forrestal, que chaque livre dans les bibliothèques, dans les collèges, chaque livre sur cette planète n’est que de la désinformation. Alors… qu’est-ce qui est transmis par les Dracos reptiliens depuis au moins 6000 ans ?

Le secrétaire à la Marine choisit donc Rico Botta, qui n’est même pas américain. Il est arrivé ici avec sa famille, il est allé à l’école ici, il est ensuite passé en 2ème année au lycée, il a quitté l’école, il a rejoint la Marine comme 3ème classe, et fit son chemin dans la Marine. À cette époque, il a le grade de commandant. Avec ce grade il est sélectionné par le Secrétaire de la Marine pour diriger tous ces agents, pour retourner en Allemagne et savoir ce qu’il s’y passe, parce que cet agent n’avait jamais fourni de fausses informations quels que soient les domaines techniques de la planète dont il tirait ces infos. 

Maintenant, si vous devez vous rendre à San Diego, regarder en direction du nord de l’île, vous verrez un grand bâtiment comme celui-ci. Il y a un petit bureau en haut de ce bâtiment, c’est un bureau secret réservé à l’amiral. C’est là où se rendent les agents. Alors, l’aide de l’amiral se rendait à ma caserne, il me tapait sur l’épaule, et ne disait qu’un mot : « il est là ». Nous nous rendions à ce bâtiment, nous montions à l’étage supérieur, et nous pénétrions dans cette salle de conférence, une petite pièce, l’Amiral Rico Botta était assis là, je m’asseyais là, de même que l’un des 3 autres chefs qui étaient tous capitaines. Ainsi je me retrouvais avec 3 capitaines comme chefs, et aussi avec un amiral 2 étoiles. Celui-là venait de monter en grade. Celui-ci revenait tout juste de Lockheed, celui-ci revenait tout juste du Scripps Institute. Celui-là rentrait tout juste d’une compagnie aérienne. Maintenant, tous les agents arrivaient, de sorte que l’agent s’asseyait de l’autre côté de la table. Il nous révélait ces choses fantastiques que faisait l’Allemagne et qui n’avait aucun sens (pour nous). Puis, il y eut 8 filles et 3 docteurs dans le groupe dont je disposais. Nous mîmes dans un paquet tout ce qu’avait rapporté l’agent, certaines choses étaient des photographies, parfois il s’agissait d’un manuel, c’était rare qu’il n’y eut pas de manuel. Quelques manuels n’étaient pas en anglais, ou en allemand, ou dans d’autre langue. Ils étaient remplis de hiéroglyphes extraterrestres. On assistait à tout cela. On entendait, on comprenait ce que faisaient les Allemands. Ils n’obtinrent pas simplement des documents de la part des extraterrestres, ils obtinrent des véhicules spatiaux flambant neufs… ils ont ramené ceux-ci, ils vous y emmenaient à l’intérieur, ils vous montraient comment les piloter. Puis il m’affectèrent à un laboratoire secret qui concevait des ailes volantes nocturnes comme ce que fait Northrop. Ce ne sont que des fuselages sans ailes et sans queue, des demi-avions, des demi-vaisseaux spatiaux. Voilà ce que Northrop concevait. Nos premiers vaisseaux spatiaux sont des sous-marins de classe attaque de la US Navy. Nous mîmes en œuvre des programmes qui parcouraient toute la galaxie, pas seulement cette galaxie. 

C’est totalement irréel, que cela se soit passé comme ça en 1942, sur cette planète. Les extraterrestres viennent d’on sait où dans la galaxie. L’Allemagne devint le pays que ces Draco-Reptiliens choisirent pour réaliser deux types d’objectifs. Un, supprimer toutes les personnes que Hitler ne voulait pas dans son pays, et sur la planète. Deux, mettre la main sur chaque homme, femme et enfant de cette planète afin de les mettre dans des usines d’esclaves, aussi bien hommes, femmes qu’enfants, afin d’édifier et de construire tous ces différents types de flottes de vaisseaux Draco, pour la guerre spatial et marine. Cela peut paraître fou, mais c’est ce qui s’est passé. 

La mort soudaine de Bill Tompkins le jour de l’éclipse totale de soleil fournit un
moment opportun pour évaluer l’état actuel de l’UFOLOGIE.

La controverse actuelle concernant la bonne foi de ceux qui, comme Corey Goode et Andrew Basiago qui prétendent faire partie de l’Opération Pegasus du Programme Spatial Secret (SSP) 20 et de l’opération Pegasus est une préoccupation majeure pour de nombreux membres du Mouvement pour la Divulgation.

Richard Dolan, Bill Ryan et d’autres ont essentiellement exigé des preuves plus concrètes à l’appui de ces affirmations de participation avant de pouvoir se prononcer sur leur légitimité et leur leur pertinence pour l’UFOLOGIE.

Michael Salla a tenté de répondre aux préoccupations du groupe Dolan et a été une voix forte pour les défendre à travers ses nombreux articles traitant de divers aspects de la question. Voix forte qui les défend à travers ses nombreux articles couvrant divers aspects du compte de Goode.

Sa confiance dans leur légitimité a été fondamentalement renforcée par le travail de Bill Tompkins qui a passé les 2 dernières années de sa vie à partager ses expériences extraordinaires au cours d’une longue vie qui semble inclure un rôle majeur dans le SSP de la Marine.

En tant qu’historien très respecté du SSP et inventeur du terme Breakaway l’inventeur du terme Breakaway Civilization, le faible niveau de confort de Dolan avec la position Goode/Salla/Tompkins a eu un impact sur la communauté de la Divulgation qui reste non résolu.

Son insatisfaction à l’égard du livre de Tompkins, qu’il a refusé de publier parce qu’il le trouvait mal écrit, ne réfute pas ce qui semble être une preuve évidente que l’ancien concepteur de navires de la Navy faisait bien partie du SSP.

Les longues interviews de Bill sur Jeff Rense Show sont entièrement archivées et disponibles pour toute personne intéressée par ce sujet. Après l’avoir écouté de nombreuses fois sur Rense Show, j’étais convaincu qu’il parlait honnêtement de son rôle. La combinaison d’humilité, d’humour, d’intelligence et de connaissance approfondie du sujet donnait une force considérable à ses affirmations.

Maintenant Bill est passé à autre chose avec sa transition dramatique le jour de la Grande Eclipse américaine. Si c’est juste une coïncidence cosmique et/ou sa façon de confirmer qu’il était le vrai problème reste à voir.

Il serait bon que ceux qui jouent un rôle de premier plan, comme Salla et Dolan, ainsi que Steven Greer, Paola Harris, Steve Bassett, Grant Cameron et d’autres, apportent un certain degré d’ouverture.

Il reste à voir à quoi cela ressemble et comment y parvenir. Mais ils doivent le résoudre au risque de saper un débat important de la vie moderne. Ce serait aussi un testament approprié à la mémoire de Tompkins, et Jim Marrs décédé récemment ainsi que les innombrables chercheurs de vérité parmi nous qui ont travaillé durement et longtemps dans le domaine de l’UFOLOGIE.

source : http://exonews.org/bill-tompkins-richard-dolan-future-of-ufology/


L’Alliance de l’Allemagne nazie avec des extraterrestresMichael Salla

Selon William Tompkins, ce que les agents navals rapportaient lors de leurs séances d’information étaient complètement inattendu et ahurissant. Tompkins affirme que des agents avaient découvert que 2 programmes de soucoupe volante indépendants étaient en développement en Allemagne nazie avant et pendant la guerre. Le 1er était un effort civil antérieur à l’accession des nazis au pouvoir en 1933, tandis que le second était dirigé par la SS.

D’après Tompkins, le programme spatial allemand avait été inspiré par le truchement d’une jeune médium allemande, Maria Orsic. Maria Orsic ressemblait étonnamment à l’une des extraterrestres nordiques que Tompkins dit avoir rencontrées quand il travaillait à la compagnie Douglas Aircraft. De même, Corey Goode affirme que lorsqu’une photo de Maria Orsic fut montrée au suisse, Billy Meier, celui-ci l’a identifiée comme étant « Semjase », l’extraterrestre pléiadienne/pléjarienne qu’il rencontrait.

Au cours d’une interview présentée le 19 février 2016, Corey Goode déclara ceci :

« quand les militaires ont découvert le cas de Billy Meier, ils lui ont envoyé des gens qui lui ont montré des photos pour qu’il identifie la femme qu’il avait vu. Il leur indiqua une photo en disant : « c’est elle ! c’est elle ! » Il s’agissait, apparemment d’une photo de Maria Orsic, la médium de la Société du Vril qui établissait des contacts avec des groupes intraterrestres et qui joua un rôle dans le programme spatial secret allemand avant et après la Deuxième guerre mondiale.

Maria Orsic aurait partagé des idées et des théories avec Nikola Tesla et Guglielmo Marconi. En raison de son association avec Maria Orsic, Marconi a eu connaissance de l’état avancé du programme spatial civil des Allemands. Après avoir transmis certaines informations à Mussolini, Marconi fit semblant de mourir et disparut en Amérique du Sud pour établir un programme civil de soucoupe volante. Tompkins poursuivit en expliquant que plusieurs furent inspirés par les information sur Orsic ou les extraterrestres d’Aldébaran avec lesquels elle travaillait dans les années 1920 et 1930. Il s’agissait de construire des engins capables de voyager dans l’espace en utilisant les principes de la téléportation et même de se rendre jusqu’au système solaire d’Aldébaran…

Le second programme de développement de soucoupe volante de l’Allemagne nazie était sous le contrôle de la SS d’Himmler, qui tentait de le militariser. Selon Tompkins, les espions ont rapporté que les efforts des nazis pour gagner la guerre en militarisant la technologie des soucoupes volantes bénéficiaient de l’aide d’un groupe d’extraterrestres, les Reptiliens, une faction dangereuse et conquérante qui avait conclu une entente secrète avec Hitler :

« Les agents de la marine postés en Allemagne ont découvert ce que tous ces aliens avaient donné à Hitler : la propulsion antigravitationnelle des ovnis, les armes à faisceau, la prolongation de la vie, et de nombreux programmes impliquant des filles consentantes contrôlées mentalement. Les reptiliens ont conclu une entente avec le 3ème Reich, offrant à Hitler cette boîte de jouets pour qu’il asservisse toute la planète. »

Tompkins a aussi expliqué comment des consultants reptiliens aidaient les nazis à développer des technologies d’armement avancées : « Des consultants reptiliens les assistaient pour tous les aspects de la conception et de la construction de ces porte-vaisseaux et de leur système de propulsion. C’était donc un programme extrêmement bien développé et bien documenté. Il était difficile pour nos espions d’obtenir des copies des documents. C’était un programme ouvert au plus haut niveau de la SS. »

Les espions ont appris que l’objectif du plan reptilien n’était pas uniquement d’aider les nazis à gagner la guerre, mais aussi de construire des flottes de portes-vaisseaux antigravitationnels pouvant servir à la conquête interplanétaire dans d’autres systèmes solaires : « Encore une fois, ce que nous venons de dire à ce sujet n’était que la pointe de l’iceberg de tout ce qu’ils faisaient. Déjà, les Reptiliens le faisaient sur des planètes d’autres étoiles dans tout cette région de la galaxie. Ces agents ne croyaient pas à la moitié de ce qu’ils rapportaient et de ce qui se passait. Mais certains étaient d’excellents espions qui savaient se placer au bon endroit et écouter ce qui se disait, découvrir à qui la personne avait parlé ou ce qu’elle avait entendu, où elle allait, et ainsi de suite, car c’était réellement ce qu’ils avaient à faire là-bas. »

Tompkins n’est pas le seul à affirmer que l’Allemagne nazie recevait de l’aide des extraterrestres pendant la guerre. Le père de la science allemande des fusées, Hermann Oberth, a affirmé ce qui suit en réponse à une question portant sur le développement technologique rapide de l’Allemagne nazie : « Nous ne sommes pas les seuls responsables de nos énormes progrès dans certains domaines scientifiques. Nous avons été aidés, par des gens venus d’autres mondes. »

En 1998, Linda Moulton Howe a interviewé un ancien agent de la CIA (Kewper et Stein) qui, de 1957 à 1960, a eu accès à des dossiers d’information ultra-secrets. Ceux-ci, révélaient que les nazis avaient été aidés par des extraterrestres dans leurs projets d’armes aéronautiques de pointe : « Quand la Société du Vril construisait ce premier vaisseau, 2 ou 3 ETs travaillaient avec elle en Allemagne, où on lançait des fusées à Peenemünde. Selon les documents que j’ai lu à Washington, c’est là qu’a été construit le 1er engin de la Société Vril… les extraterrestres aidaient l’Allemagne. »

Corey Goode a raconté comment des sociétés secrètes allemandes avaient été aidées, avant et pendant la 2ème Guerre mondiale, par deux groupes distincts d’extraterrestres. Les uns, appelé les Draconiens, de race reptilienne, les autres se nommaient les Nordiques:

« Les Allemands étaient en contact avec les reptiliens et travaillaient à leurs côtés mais des groupes nordiques étaient également impliqués, avec lesquels différents éléments du programme spatial allemand étaient en contact. » Les Reptiliens comme les Nordiques aidaient les Allemands dans le développement d’un vaisseau spatial antigravitationnel : « En même temps, ces sociétés secrètes allemandes avaient pris contact avec la Fédération draconienne et avec un autre groupe (les nordiques) qui évitait les Draconiens. Les occultistes allemands furent très occupés à partir du début des années 1900, particulièrement juste avant, pendant et après la 1ère Guerre mondiale. Leurs activités ont culminé à la fin des années 1930. »

Goode affirme que le but ultime des Reptiliens, en aidant les sociétés secrètes allemandes et la SS nazie, était de créer des groupes de transporteurs spatiaux pouvant faire des conquêtes interplanétaires. Ces groupes de combat spatiaux allemands/nazis devinrent ce que Goode appelle la Flotte noire. Elle opère à l’extérieur de notre système solaire. Par conséquent, les témoignages de Corey Goode et de l’ancien agent de la CIA corroborent les affirmations de Tompkins selon lesquelles les dossiers du renseignement datant de la 2ème Guerre mondiale mentionnent que l’Allemagne nazie était aidée par deux groupes d’extraterrestres aux objectifs différents. Les Nordiques, ou Aldébarans, voulaient aider l’Allemagne à se développer technologiquement et spirituellement pour l’exploration spatiale. Ils travaillaient avec des groupes privés et des citoyens comme Maria Orsic de la Société du Vril, qu’Hitler autorisa à poursuivre ses activités après son accession au pouvoir.

« L’Allemagne a entendu parler de la blonde (Orsic), l’a prise en charge, a fait arrêter tout, puis la SS a créé rapidement un programme pour contrôler le groupe originel. Ils ont travaillé ensemble plusieurs fois, mais Hitler leur a permis d’opérer indépendamment du programme de la SS. Il y avait donc deux développements en cours en Allemagne. Les filles ne voulaient pas que leurs véhicules servent à autre chose qu’à voyager. Elles craignaient que quelqu’un ne s’en empare et ne les utilise à des fins militaires, ce qui s’est évidement produit. »

Les Reptiliens ne possédaient aucun programme éthique ou spirituel ni pour les Allemands, ni pour l’humanité, et ils travaillaient avec le gouvernement nazi principalement pour développer des vaisseaux spatiaux conçus pour la guerre. L’objectif de l’alliance germano-reptilienne allait beaucoup plus loin que la victoire dans la 2ème Guerre mondiale et la simple conquête planétaire, ce que la marine américaine avait appris de ses espions. Tompkins ajoute que la SS a acquis des Reptiliens en 1939 deux grandes cavernes dans l’Antarctique et qu’elle y a transporté progressivement la majeure partie des programmes spatiaux secrets de l’Allemagne. Quand, après la réussite du débarquement des Alliés en Normandie, il devint évident en aout 1944 qu’ils avaient perdu la guerre, les nazis ont redoublé d’efforts pour relocaliser en Antarctique et en Argentine leurs meilleurs scientifiques et ingénieurs ainsi que leurs ressources vitales, au moyen de sous-marins capables de transporter d’énormes cargaisons. La marine américaine a appris l’existence de ces bases secrètes en antarctique directement de ses espions infiltrés en Allemagne, qui avaient découvert que les nazis utilisaient ces bases pour lancer les premières missions spatiales de l’humanité moderne. Tompkins affirme que les Allemands ont commencé à déménager de l’équipement et des approvisionnements en Antarctique dès 1913, ce qui coïncide avec la 2ème expédition allemande en Antarctique, en 1911-1913, dirigée par Wilhelm Filchner. 

Le déménagement d’équipement en Antarctique s’est accéléré avant le début de la 2ème Guerre mondiale (1938).

Les espions de la marine avaient découvert l’entente secrète conclue entre le régime hitlérien et les Dracos-Reptiliens.

William Tompkins : « De grosses pièces d’équipement ont été envoyées là-bas. Juste à côté, il y avait 3 immenses cavernes appartenant aux Reptiliens. Non pas les Gris, mais les Reptiliens. L’Allemagne en a obtenu deux de plus, à peu près dix fois moins grandes que celles des Reptiliens. Ils pouvaient s’y rendre en sous-marin. Ils ont construit des sous-marins plats afin de transporter tout ce matériel. »

Les preuves documentaires fournies par Tompkins révèlent que la marine de guerre des USA est impliquée depuis les années 1950 dans la conception et le développement de groupes de combat spatiaux composés de vaisseaux mesurant plus d’un kilomètre et qu’elle les considère comme essentiels à la défense planétaire. Cet intérêt de la marine pour la construction de groupes de combat spatiaux est né de ses expériences antérieurs avec des dirigeables porte-avions dans les années 1920. Le témoignage de Tompkins et le fait que des officiels de la marine l’aient encouragé à divulguer ces informations révèlent son implication dans un processus de divulgation complète autorisé par l’US Navy.

Par conséquence, il y de bonnes raisons d’être optimiste et de croire que les bases d’une divulgation complète sont présentement établies alors que l’administration Trump semble se coordonner avec la marine, le FBI et la Russie pour développer sa politique à ce sujet. Cette politique permettra de révéler l’existence des programmes de technologie ultra-secrets, la réalité de la présence extraterrestre et même les découvertes archéologiques comme celle effectuée en Antarctique. Parmi de nombreux autres avantages, la divulgation complète mettra fin à la longue séparation qui dure depuis des décennies entre une société humaine dissidente technologiquement avancée et le reste de l’humanité. Cette forme d’arpatheid technologique est d’une envergure mondiale, elle exerce un impact dévastateur sur la qualité de vie des populations par tout dans le monde et elle engendre plusieurs abus criminels. De plus, cette divulgation complète mettrait fin à des pratiques nocives comme celle de répandre délibérément des produits chimiques dans l’atmosphère afin de limiter sévèrement notre potentiel humain inné. 

Une telle divulgation partielle inaugurait très probablement une forme plus subtile de « l’apartheid technologique » qui maintient le système mondial par lequel nos capacités innées sont inhibées par des toxines répandues secrètement dans l’atmosphère, dans l’eau et dans les aliments, faisant de nous une espèce facilement exploitée. Il est essentiel de mettre fin à cet arpatheid technologique afin de développer un leadership mondial représentant véritablement les aspirations de toute l’humanité.


Pour comprendre le lien entre les Bilderberg et un élément extraterrestre, nous devons revenir 10 ans en arrière, lors d’événements survenus pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un ancien agent de renseignement de la marine américaine et ingénieur aérospatial, William Tompkins, a révélé que des espions de la marine américaine intégrés aux projets de technologie avancée de l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale avaient appris que l’effort de guerre nazi était soutenu par des visiteurs extraterrestres. Les espions avaient signalé à une opération secrète des services de renseignement de la marine, située à la base aéronavale de San Diego, qu’Adolf Hitler avait signé un accord secret avec les représentants d’une race extraterrestre reptilienne.

Dans une interview à ExoNews TV, Tompkins révèle comment des « consultants reptiliens » aidaient les SS nazis à développer des technologies aérospatiales avancées :

  • Ils avaient, si vous voulez les appeler, des « consultants », qui sont des consultants reptiliens qui les assistaient sur toutes ces différentes choses qu’il faut pour concevoir et construire ces vaisseaux spatiaux, et les systèmes de propulsion. C’est donc un programme extrêmement bien développé et documenté comme un fou. Obtenir des copies des documents était difficile pour eux, difficile pour nos espions. C’était un programme ouvert dans les hautes sphères de la SS.

Les espions ont appris que le but du plan Reptilien n’était pas seulement d’aider les Nazis à gagner la guerre et à réaliser la conquête planétaire, mais de construire des flottes de vaisseaux spatiaux anti-gravité qui pourraient être utilisés pour la conquête interplanétaire dans d’autres systèmes stellaires :

  • Bon sang de bonsoir, la chose est allée bien au-delà [de la conquête mondiale]. Encore une fois, ce que nous venons de dire à ce sujet n’était que la partie émergée de l’iceberg de ce qu’ils faisaient. Les Reptiliens le faisaient déjà sur des planètes d’autres étoiles dans toute cette zone de la Galaxie….. Ces jeunes, les agents, ils ne pouvaient pas croire la moitié de ce qu’ils ont ramené, de ce qui se passait. Mais certains d’entre eux étaient vraiment des gens bien, et ils savaient comment s’introduire dans des endroits et écouter ce qui se passait, et trouver ce que ce type avait parlé, ou ce qu’il avait entendu, et aller chez untel ou untel, parce que oui, ils faisaient ça là-bas.

Les informations de Tompkins sont surprenantes, mais ce n’est pas la première fois que l’on prétend que l’Allemagne nazie a reçu une aide extraterrestre pendant la guerre. Le père de la science des fusées allemandes a déclaré ce qui suit en réponse à une question sur le développement technologique rapide de l’Allemagne nazie :

  • Nous ne pouvons pas nous attribuer seuls le mérite de notre avancée record dans certains domaines scientifiques. Nous avons été aidés ». Lorsqu’on lui a demandé par qui, il a répondu : « les peuples d’autres mondes ».

Dans une interview de 1998 avec Linda Moulton Howe, un ancien agent de la CIA, qui de 1957 à 1960 a eu accès à des dossiers de briefing hautement classifiés, a déclaré que les documents révélaient que les nazis avaient effectivement été aidés par une race extraterrestre dans leurs projets d’armes aéronautiques avancées :

  • Lorsque Vril construisait son premier vaisseau, un ou deux de ces extraterrestres travaillaient avec eux en Allemagne où ils ont tiré des fusées depuis Peenemünde. Les documents que j’ai lus à Washington disent que c’est là que le premier véhicule Vril a été fabriqué….. Ils [les aliens] étaient des aides pour l’Allemagne.

Plus récemment, le dénonciateur du Programme spatial secret, Corey Goode, a déclaré qu’entre 1987 et 2007, il a lu des rapports de renseignement sur des blocs de verre intelligent qui détaillaient ce qui s’était passé pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il décrit comment les sociétés secrètes allemandes ont été aidées avant et pendant la Seconde Guerre mondiale par un groupe d’extraterrestres reptiliens connus sous le nom de Draconiens, qui aidaient les Allemands à développer des flottes de combat spatial antigravité avancées.

  • En même temps, ces sociétés [secrètes allemandes] avaient pris contact avec la Fédération Draco et un autre groupe qui évitait les Dracos. Les occultistes allemands ont été très occupés au début des années 1900, en particulier juste avant, pendant et après la première guerre mondiale. Leurs principales percées ont eu lieu à la fin des années 1930.

Comme Tompkins, Goode a aussi dit que le but ultime des Reptiliens, en aidant les sociétés secrètes allemandes et les SS nazis, était de créer des groupes de transporteurs spatiaux avancés qui seraient capables de conquérir l’espace. Les éventuels groupes de combat spatiaux allemands/nazis sont devenus ce que Goode a décrit comme la « flotte noire ». Elle opère en dehors de notre système solaire et est décrite en détail dans le livre Insiders Reveal Secret Space Programs and Extraterrestrial Alliances.

source : https://www.divulgation.fr/exopolitique/resoudre-le-mystere-du-groupe-bilderberg-banques-mondiales-nazis-et-alliances-extraterrestres-videos/

Len Kasten : « Des informations émanant de différentes sources affirment que l’Antarctique avait été Atlantis auparavant et qu’en réalité ce continent s’était déplacé dans le pôle Sud lors d’une inversion polaire préhistorique. Sachant que les reptiliens ont habité l’Atlantide, il est fort probable que leur colonie soit restée sous terre après l’inversion des pôles et qu’ils vivent toujours en dessous de l’Antarctique. Il est tout à fait logique de penser que les reptiliens auraient bien pu encourager les nazis à fonder une colonie avoisinant la leur, probablement comme refuge au cas où la guerre aurait mal tourné. Par ailleurs, il se peut que cette colonie ait pu servir de base à la recherche scientifique et technologique alien-allemande, pour ce qui est des voyages et de la conquête interplanétaires. Les nazis avaient signé un accord avec les reptiliens du Patala (monde souterrain) en 1933, qui consistait au transfert de haute technologie, en Allemagne, dont des engins à propulsion antigravitationnelle. Cela explique la raison pour laquelle les nazis décidèrent de faire déménager à Neuschwabenland tous les ingénieurs aéronautiques et les scientifiques impliqués dans le développement des disques anti-gravité, ainsi que leurs prototypes. »

Virgil Armstong : « Dès la fin des combats en Europe, l’Allemagne capitula, et bien sûr les alliés s’y sont précipités le plus vite possible pour capturer le personnel, saisir les documents et les vaisseaux spatiaux qu’Hitler avait créée. C’était le souci majeur des Soviétiques, des Américains et des Anglais. Les Soviétiques sont arrivés les premiers à Berlin, et ont saisi la plupart des documents sur ce projet. Puis les Américains sont arrivés et ont pris les documents restants, mais surtout les meilleurs cerveaux, dont Werner von Braun. Le Dr Hurtak le développera plus tard, à Berlin, on a découvert que les deux vaisseaux qui nous intéressaient le plus, les engins spatiaux qu’Hitler avait construits, avaient disparu, ils avaient été démontés par les SS, avaient quitté le pays à bord de deux sous-marins, passé 6 mois en mer, pour enfin arriver en Argentine. De là, ils étaient partis en Antarctique, mais c’est une autre histoire! Un autre élément intéressant que je voulais signaler : lors d’une conférence que j’ai donné à Chicago, il y avait dans l’auditoire une femme très intéressée, car j’ai traité de ce sujet. J’ai aussi parlé d’Hitler, que j’avais des doutes sur sa mort dans son bunker. Plus tard, elle m’a contacté, pour en discuté en privé. Son père était un ancien chef des services secrets d’Argentine… Elle m’a dit que lorsqu’elle avait 10-12 ans, elle et son père… dînaient à la terrasse d’un café. Il lui dit : « Tu vois cet homme assis là-bas ? C’est Hitler! Et la femme assise à ses côtés est Eva Braun, sa femme. » Hitler n’était pas mort dans son bunker. Il faut donc en conclure que le vaisseau avait été emmené en Argentine en même temps qu’Hitler, qui s’était ensuite établi là-bas. Il est mort quelque part après 1987, ayant rempli son rôle de grand seigneur de la Nuit, bien entendu selon le calendrier maya.»

Quand des initiés révèlent l’origine des programmes spatiaux secrets
Microdoses : Programme Spatial Secret_La vérité est ailleurs

http://www.slate.fr/life/74047/rechauffement-climat-glace-antarctique-fond-par-en-dessous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s