Les présidents Obama & Bush que savent-ils sur les ovnis ?

« Je crois que j’ai été le premier président à avoir parlé publiquement de la Zone 51. »

Se pourrait-il qu’Obama, en plaisantant, est dévoilé un des secrets les mieux gardés, au sujet de la présence des aliens au sein des gouvernements ?

C’est devenu un rituel auquel n’échappe aucun homme politique de premier plan invité dans un talk show: la question sur les extraterrestres et ce que dissimulerait le gouvernement américain. Barack Obama, invité du Jimmy Kimmel Live sur ABC, n’a pas fait exception à la règle. 

Le président américain a répondu de bonne grâce à l’interpellation dans ce passage mémorable : l’animateur assure que s’il était à la Maison Blanche, son premier geste serait de lire les dossiers secrets sur la Zone 51, là où, selon la rumeur, l’armée américaine cache des OVNIs récupérés lors du crash de Roswell. «C’est pour cette raison que vous ne serez jamais président !» réplique Obama qui poursuit: «Les aliens ne vous laisseraient pas faire. Ils exercent un contrôle strict sur nous». 

Jimmy Kimmel ajoute: «Quand j’ai reçu Bill Clinton, il m’a confirmé que c’est exactement ce qu’il a fait: il s’est précipité sur les dossiers de la Zone 51 mais il n’a rien trouvé concernant les extraterrestres».

Le président Barack Obama a annoncé que des extraterrestres contrôlaient les principaux gouvernements du monde depuis peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« Cela se passe depuis les années 1950″, a déclaré le président Obama à la foule de journalistes stupéfaits. « Ils ont été attirés sur notre planète en grand nombre en raison de notre découverte de la fission atomique, de notre utilisation des armes nucléaires. »

Obama a décrit comment l’incident de Roswell en 1947 a impliqué un type d’extraterrestre connu sous le nom de The Greys, qui ont été les premiers à se faire connaître extérieurement.

« Aujourd’hui, pratiquement chaque être humain sur terre sait à quoi ressemble un extraterrestre Gris », a déclaré le président avec un haussement d’épaules, « Une fois le contact établi avec les Gris, le Président Truman a passé un accord avec eux, les laissant construire des bases ici en échange de technologie. Après cela, le Président Eisenhower a rencontré un groupe d’extraterrestres communément appelés les Nordiques, qui sont assez semblables aux humains terrestres pour se déplacer parmi nous presque complètement inaperçus. Ils nous ont offert une place dans la fraternité universelle de l’illumination si nous étions prêts à nous désarmer des armes nucléaires. Malheureusement, l’Union soviétique et nous-mêmes, qui étions également confrontés à cette offre, avons décidé de conserver nos armes nucléaires. »

Le président a poursuivi en expliquant que, depuis lors, divers groupes d’extraterrestres ont établi des programmes secrets pour contourner la résistance des gouvernements mondiaux à l’abandon des armes nucléaires et la menace de dévastation multidimensionnelle qu’elles représentent.

« Les extraterrestres existent depuis longtemps, et ils ne se déplacent pas tous en vaisseau spatial« , a expliqué le président Obama, « Ils peuvent manipuler le temps et l’espace, qui sont tous deux des propriétés importantes et fortement interconnectées de la réalité, mais pas les seules. L’un des résultats de cette manipulation est la propulsion anti-gravité plus rapide que la lumière. Un autre résultat est une forme de contrôle sur les types de perception transdimensionnelle les plus connus sous le nom de vision à distance, télépathie, voyage astral, bi-localisation, ou tout autre nom parmi un grand nombre d’autres. »

Acquiesçant à lui-même, le président s’est arrêté pour regarder longuement les visages appréhensifs qui remplissaient la salle silencieuse. « Le fait est, a-t-il poursuivi, que les extraterrestres ont contrôlé nos gouvernements au cours des soixante dernières années et… »

À ce moment-là, le président Obama a levé la main pour couvrir ce qui, à première vue, semblait être une toux.

« Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher », a déclaré le président, essuyant une larme du coin de l’œil après avoir fini de rire, « Je plaisante à propos des extraterrestres qui dirigent notre gouvernement. Non, nous, les êtres humains, sommes responsables de la terrible pagaille dans laquelle nous sommes et nous allons devoir nous en sortir, tout seuls. »

OVNI le jour de l’investiture d’Obama
Observation d’un ovni lors d’un meeting d’Obama

En mars 2013, la porte-parole de Conseil de Sécurité, Caitlin Hayden, a même dû démentir la présence d’extraterrestres parmi les agents en charge de la protection du président en réaction à une vidéo très pixellisée montrant un garde du corps à l’allure exotique.

Obama dit qu’il veut « absolument » connaître la vérité sur les ovnis et pense que les États-Unis devront dépenser plus en armement et faire face à de nouvelles religions si les extraterrestres existent vraiment.

Si la présence de vie extraterrestre est confirmée, l’ancien président Barack Obama a déclaré que les États-Unis pourraient devoir « dépenser beaucoup plus » pour se défendre et que « de nouvelles religions apparaîtraient ».

Dans une large interview accordée au podcast The Ezra Klein Show, Obama a déclaré qu’il voulait « absolument » savoir ce que sont les objets non identifiés vus dans les vidéos publiées par le Pentagone.

« J’espère que le fait de savoir qu’il existe des extraterrestres renforcerait le sentiment des gens que ce que nous avons en commun est un peu plus important », a déclaré M. Obama en réponse à une question hypothétique selon laquelle l’humanité aurait pris conscience de l’existence d’une vie intelligente au-delà de cette planète, mais serait incapable d’entrer en contact avec elle.

« Mais il ne fait aucun doute qu’il y aurait immédiatement des discussions sur le fait que nous devrions dépenser beaucoup plus d’argent sur les systèmes d’armement pour nous défendre », a poursuivi le 44e président.

« De nouvelles religions apparaîtraient. Et qui sait dans quel genre de conflits nous nous engagerions. Nous sommes doués pour créer des conflits les uns pour les autres ».

Les commentaires d’Obama interviennent quelques jours seulement après qu’il ait déclaré à James Corden qu’il avait visionné des images d’OVNIs harcelant des cibles militaires américaines et qu’il fallait les prendre au sérieux.

« Ce qui est vrai… c’est qu’il y a des images et des enregistrements d’objets dans le ciel dont nous ne savons pas exactement ce qu’ils sont », a déclaré Obama au présentateur du Late Late Show.

Nous ne pouvons pas expliquer comment ils se sont déplacés, leur trajectoire… Ils n’avaient pas un comportement facilement explicable », a-t-il ajouté.

Obama dit vouloir connaître la vérité sur les ovnis et pense que les États-Unis devront dépenser plus en armement


Chaque fois qu’un président vient dans l’émission, Jimmy veut savoir s’il va partager des informations sur les OVNI. Le travail de la présidence recèle de nombreux secrets et Jimmy veut que l’ancien président Bush lui dise tout.

Lors de l’émission de Jimmy Kimmel, l‘ancien président américain George W. Bush admet qu’il existe de nombreux dossiers secrets sur les ovnis.

Le président George W. Bush a cependant eu sa part d’ennuis. Le 20 novembre 2003, les radars de la FAA et du NORAD ont détecté une cible radar inconnue dans l’espace aérien restreint autour de la Maison Blanche. L’heure se situait entre 9h00 et 9h20 du matin. Dès la découverte de l’OVNI, les préparatifs d’évacuation de la Maison Blanche ont commencé. Le NORAD a envoyé deux avions de chasse dans la zone où l’OVNI a été détecté, mais rien n’a été trouvé, et l’évacuation a été annulée. Si le gouvernement américain ne croit pas aux OVNIs, pourquoi les fuient-ils ? Fox News, Reuters, et CNN ont couvert cette histoire.

Cela s’est produit à nouveau le 27 avril 2005. Un OVNI est repéré par le radar de sécurité américain à seulement 30 km au sud de l’aéroport national Reagan à 10h40. Il se déplace rapidement vers la Maison Blanche à une vitesse d’environ 75-120 miles par heure. La Maison Blanche a rapidement évacué le président. Quelques minutes plus tard, le président George W. Bush se trouvait dans un bunker souterrain sous la Maison Blanche, sans compter que le vice-président Cheney n’a pas été invité sous terre, mais a dû être escorté hors de l’enceinte de la Maison Blanche vers un lieu sécurisé. Un hélicoptère Black Hawk a de nouveau été envoyé sur les lieux, ainsi qu’un hélicoptère de la police des parcs et un troisième hélicoptère de la police locale par mesure de sécurité. Tous les hélicoptères qui ont été envoyés pour enquêter n’ont trouvé qu’un ciel vide. L’objet a disparu du radar pour réapparaître à quelques kilomètres de l’aéroport.

Une observation moins connue du président George W. Bush a eu lieu au Texas le 8 janvier 2006. Les habitants de Stephenville et de Dublin, au Texas, ont vu des touristes passer dans leur région. Plus d’une douzaine de personnes, dont un pilote, un agent de police du comté et de nombreux propriétaires d’entreprises, ont déclaré avoir vu un objet volant silencieux de 300 mètres de long, doté de lumières brillantes et volant à basse altitude et rapidement vers le sol. Il n’est pas nécessaire de vous dire que cela a terriblement secoué les petites communautés. Certains des témoins oculaires ont également déclaré avoir vu des jets de l’US Air Force en pleine poursuite derrière l’OVNI. Les rapports radar qui ont été publiés, montrent que les témoins oculaires de la région de Stephenville avaient raison ; un objet a été vu sur le radar passant au-dessus d’eux. L’objet a été observé sur le radar alors qu’il survolait et dépassait Stephenville et se dirigeait directement vers le ranch Crawford du Président Bush, à 10 miles du ranch, l’OVNI a dépassé les limites de l’écran radar, c’est du moins ce que rapportent les agences gouvernementales. Ce qui nous laisse avec une question sans réponse : comment un engin d’une telle taille a-t-il pu s’approcher si près du ranch présidentiel sans recevoir de réponse d’un avion militaire ? A moins, bien sûr, qu’il s’agisse d’un vaisseau militaire. Le rapport radar de Stephenville du MUFON, un document de 77 pages, déclare : « Cet objet se déplaçait vers le sud-est en direction directe du ranch de Crawford, également connu comme la Maison Blanche occidentale du Président Bush. La dernière fois que l’objet a été vu sur le radar à 20h00, il continuait sur une trajectoire directe vers le Ranch Crawford et n’était plus qu’à 10 miles. »

Bien que cela soit humoristique, George W. Bush était en voyage en Cisjordanie, en Israël, au Koweït, au Bahreïn, aux Émirats arabes unis, en Arabie saoudite et en Égypte du 8 au 16 janvier 2008. Il est donc peu probable qu’il ait fait une balade dans un énorme vaisseau extraterrestre, mais l’Amérique a de nombreuses bases là-bas, ce qui pourrait permettre à l’USAF d’expérimenter des vaisseaux extraterrestres sans que les Américains s’en aperçoivent. Alors, le vaisseau a-t-il survolé le ranch Crawford ? Les informations radar n’ont pas été rendues publiques, mais si le dernier rapport radar indiquait que l’engin se dirigeait dans cette direction, la réponse est très probablement oui : il a survolé le ranch présidentiel.

Si ce n’était pas une coïncidence, peut-être cherchaient-ils le président ou travaillaient-ils avec lui ? Ou bien une espèce de l’au-delà contrôle-t-elle la politique américaine pour son propre profit ? Le Président Bush étant un ancien pilote de chasse militaire, il aurait pu être tenté de piloter un tel engin, vu au-dessus de son ranch. Peut-être une coïncidence, ou une curiosité extraterrestre, seul le temps nous le dira.

Pensez-y, l’ancien président George W. Bush a décidé de faire du parachutisme pour ses 80 et 85 ans. Pour son 85e anniversaire, ce n’était pas la deuxième fois, mais bien la septième fois qu’il sautait en parachute ! Ce type est un preneur de risques. Si les Bush sont aussi sauvages même à un âge avancé, alors pouvez-vous imaginer ce qu’un ancien pilote de jet militaire ferait s’il voyait un vaisseau extraterrestre de 300 mètres aux mains de l’USAF ? Il est très possible que le président Bush ait utilisé son autorité pour prendre la barre de ce vaisseau depuis une base cachée et qu’il l’ait fait voler à l’autre bout du monde en quelques minutes seulement pour jeter un coup d’œil à son propre ranch depuis les airs. Notez qu’il l’a déjà fait dans le passé, pour preuve. Le 2 mai 2003, le président Bush a utilisé son autorité pour co-piloter un avion à réaction S-3B Viking de la marine et l’a fait voler jusqu’au porte-avions USS Abraham Lincoln. Il a déclaré qu’il avait piloté l’appareil seul pendant un certain temps :

« Oui, je l’ai piloté. Oui, bien sûr, j’ai aimé ça« . Son expérience passée en tant que pilote de chasse de F-102 dans la Garde nationale aérienne du Texas lui a donné un coup de pouce. Il serait tout à fait naturel pour Bush de prendre le contrôle d’un vaisseau de technologie extraterrestre aux mains de l’USAF et de le piloter vers l’endroit qu’il aime le plus, le Texas. Pourquoi le ranch, tout simplement, pour rentrer chez lui et impressionner ses parents, à savoir George H.W. Bush, avec son nouveau véhicule.

source :

Que dire de cet Alien caché derrière la vitre de la Maison Blanche, tandis que George W. Bush donnait une conférence de presse ?

Est-il possible qu’il était en train de s’adresser par télépathie au subordonné qu’il contrôlait ?

Un Alien filmé à la Maison-Blanche

Un avis sur “Les présidents Obama & Bush que savent-ils sur les ovnis ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s