Rassemblement d’ovnis dans des bases nucléaires – Robert Hastings

Robert Hasting (investigateur ufologue américain) : « Pour moi, des êtres d’autres mondes très intéressés par le bien-être de l’humanité sont en train de montrer leur désaccord et interviennent en ce moment si important de l’histoire de l’humanité, où nous possédons des armes que nous pouvons employer pour nous autodétruire. »

En 2010, l’expert en ovnis, Robert Hasting atteste que des documents américains déclassifiés ainsi que des témoignages de retraités de l’armée confirment des apparitions d’ovnis près de sites d’armes nucléaires. Mais les informations à ce sujet sont discréditées et démentis. Alors comment ont-ils fait pour garder tout ça secret ? En utilisant toutes les techniques d’espionnage, et de désinformation à leur disposition. En transformant l’OSS en la CIA, et en créant la NSA. En entrant en contact avec les principaux journaux du pays. En contactant les éditeurs de journaux. En demandant aux 3 chaînes de l’époque de collaborer. Et ils l’ont fait.

Robert Hastings : « En 1973 j’ai pris connaissance d’une information, qui était en train d’être divulguée, concernant l’activité des ovnis dans des installations de missiles nucléaires. Je savais que c’était important, mon père était dans l’armée de l’Air, dans l’une des bases de missiles où cela c’est produit, j’ai donc commencé cette année à interviewer certains retraités ou d’anciens membres de l’Armée de l’Air au sujet de ces incidents, et j’ai fait des recherches pendant 42 ans, en interviewant des personnes qui ont été impliquées dans des incidents au cours desquels des ovnis ont survolé des missiles nucléaires. Et ceux-ci ont commencé à présenter des dysfonctionnements ou dans d’autres cas, étaient activés. C’est information très importante… À mon avis il s’agit d’êtres d’autres mondes qui sont très intéressés par le bien-être de l’humanité et qui interviennent en ces temps si critiques de l’histoire de l’humanité, où nous possédons des armes qui peuvent être utilisées pour nous auto-détruire, et mon avis ils manifestent leur désaccord. »

Pourquoi les ovnis survolent-ils les bases nucléaires ?

R. Hastings : « J’espère, et c’est mal conviction, que c’est parce qu’ils sont préoccupés pour le bien-être de l’humanité. Ils pensent que nous avons tout le potentiel pour nous auto-détruire avec ces armes si dangereuses. Nous avons encore des milliers d’armes nucléaires, et jusqu’à maintenant, la plupart des gens n’en n’entendent plus parler depuis la fin de la Guerre Froide, mais nous avons des milliers de bombes atomiques, les russes ont des milliers de bombes atomiques. Il suffirait d’une seule erreur, d’un seul malentendu, pour que cela devienne une affaire prioritaire pour toute l’humanité. Tous les pays du mondes seraient affectés par la radioactivité. »

Le film documentaire, UFOs and Nukes : The Secret Link Revealed, sera disponible sur Vimeo. Contrairement à de nombreux « documentaires » sur les ovnis que l’on trouve aujourd’hui sur les chaînes de télévision, qui contiennent beaucoup plus de spéculations que de faits, ce film examine rigoureusement l’histoire officiellement encore cachée de l’activité des ovnis au-dessus les laboratoires d’armes nucléaires, les zones d’essai, les dépôts de stockage et les sites de missiles – en utilisant des dossiers authentifiés et les témoignages de témoins oculaires militaires contrôlés.

Les preuves présentées montrent clairement que les armes les plus meurtrières de l’humanité ont été, depuis leur développement et leur utilisation pendant la Seconde Guerre mondiale, soumises à une surveillance intense de la part d’observateurs encore non identifiés. De manière significative, des documents sortis clandestinement de Russie dans les années 1990 confirment que les armes nucléaires soviétiques ont également fait l’objet d’un intérêt de la part des ovnis à l’époque de la guerre froide. Le personnel de l’armée de l’air américaine a allégué l’implication des ovnis dans un incident de perturbation de missiles à grande échelle en octobre 2010. En bref, la situation est toujours en cours.

Le but de ce film est l’éducation du public. Quelqu’un possédant une technologie extrêmement avancée a surveillé et même trafiqué les armes nucléaires américaines et russes pendant des décennies. Je pense que les OVNIs sont pilotés par des êtres d’un autre monde. Quoi qu’il en soit, ces développements étonnants, presque incroyables, ne doivent pas être tenus secrets par une poignée de responsables gouvernementaux et militaires. Nous avons tous le droit de connaître la vérité.

Trois bandes-annonces du documentaire sont disponibles ici :

Robert Hastings est l’un des chercheurs les plus reconnus dans l’étude du phénomène OVNI, il a enquêté sur de nombreux cas d’observations d’engins volants au-dessus de bases nucléaires américaines où sont entreposés des missiles nucléaires.

Il est également l’auteur d’un livre intitulé « OVNIS et armes nucléaires ». Au sujet des ovnis, Robert Hastings déclare que plus de 120 cas ont déjà été recensés par l’armée américaine depuis 1948, comme le prouve des documents secrets récemment divulgués. Ces documents indiquent qu’il est certain que ces ovnis sont plus particulièrement intéressés par les armes nucléaires et leurs sites de stockage.

OVNIs et armes nucléaires

Bien que la plupart des gens ignorent totalement son existence, le lien entre les ovnis et les armes nucléaires est aujourd’hui bien documenté. Les dossiers de l’armée de l’air américaine, du FBI et de la CIA, déclassifiés en vertu de la loi sur la liberté d’information, établissent un modèle convaincant et continu d’activité ovni sur les sites d’armes nucléaires américains, qui remonte à décembre 1948.
De plus, ces incursions mystérieuses ne sont pas de l’histoire ancienne, pour ainsi dire, se produisant uniquement à l’époque de la guerre froide. En effet, les preuves suggèrent que des incidents multiples et continus ont eu lieu près des sites ICBM exploités par Malmstrom AFB, Montana, aussi récemment qu’en octobre 2012.

Pendant plus de 40 ans, le chercheur Robert Hastings a recherché et interrogé des membres de l’armée de l’air américaine, anciens pilotes et retraités, sur leur implication directe ou indirecte dans des incidents d’ovnis liés aux armes nucléaires. Ces personnes – des colonels à la retraite aux anciens aviateurs – rapportent des rencontres extraordinaires qui ont des implications évidentes pour la sécurité nationale. En fait, si l’on va jusqu’au bout de leur logique, ces cas ont des implications planétaires, étant donné les conséquences horribles qu’entraînerait une guerre nucléaire mondiale à grande échelle.

De manière significative, l’activité des OVNIs transcende parfois la simple surveillance et implique une interférence directe et sans ambiguïté avec nos systèmes d’armes stratégiques. De nombreux cas font état de dysfonctionnements mystérieux d’un grand nombre de missiles nucléaires au moment même où un ou plusieurs ovnis planaient à proximité. (Des documents déclassifiés du ministère soviétique de la Défense confirment que de tels incidents se sont également produits dans l’ex-URSS).

À ce jour, Hastings a interrogé plus de 150 vétérans de l’armée qui ont été impliqués dans divers incidents liés aux OVNIs sur des sites de missiles américains, des installations de stockage d’armes et des champs d’essai de bombes nucléaires. Les événements décrits par ces personnes ne laissent guère de doute sur le fait que le programme d’armement nucléaire américain est une source d’intérêt permanente pour quelqu’un qui possède une technologie largement supérieure.

Le 27 septembre 2010, Hastings a organisé la conférence de presse UFO-Nukes Connection au National Press Club de Washington D.C., au cours de laquelle sept vétérans de l’U.S. Air Force ont discuté des incursions d’ovnis sur les sites d’armes nucléaires à l’époque de la guerre froide. CNN a retransmis cet événement en direct.

Témoins militaires d’ovni sur des sites nucléaires au National Press Club le 27 sept 2010

Les témoins ont déclaré qu’ils se sentaient obligés de parler de la réalité de l’activité des ovnis sur les sites d’armes nucléaires et ont exhorté le gouvernement américain à révéler enfin les faits au peuple américain et au reste du monde.

Depuis 1981, Hastings a présenté les résultats de ses recherches dans plus de 500 collèges et universités du pays, et possède des centaines de lettres de recommandation très favorables de la part de sponsors. « Je ne condamne aucune agence gouvernementale pour sa politique de secret concernant les OVNIs, mais je crois que le public doit être informé des faits. » déclare Hastings.

Hastings pense que les ovnis sont pilotés par des visiteurs venus d’ailleurs dans l’univers qui, pour une raison ou une autre, se sont intéressés à notre survie à long terme. Il affirme que ces êtres perturbent occasionnellement nos armes nucléaires pour faire comprendre aux gouvernements américain et soviétique/russe que leur possession et leur utilisation potentielle à grande échelle d’armes nucléaires menacent l’avenir de l’humanité et l’intégrité environnementale de la planète. En bref, Washington et Moscou sont avertis qu’ils « jouent avec le feu ».

Il serait présomptueux, simpliste et sans doute inexact de suggérer que ce scénario est la seule explication des observations généralisées d’ovnis au cours de l’ère moderne. Néanmoins, Hastings pense que les incidents liés aux armes nucléaires, désormais bien documentés, font partie intégrante de la compréhension du mystère auquel nous sommes confrontés. Parfois, la réalité est en effet plus étrange que la fiction.

La réalité des incursions d’ovnis dans les installations d’armement nucléaire américaines a été établie de manière convaincante. Des centaines de vétérans de l’armée américaine discutent aujourd’hui ouvertement de ces incidents inquiétants et des milliers de documents gouvernementaux déclassifiés corroborent leurs révélations. Au cours des quatre dernières décennies, le célèbre chercheur Robert Hastings a interrogé plus de 150 de ces vétérans sur leur implication dans ces cas étonnants. Le 27 septembre 2010, CNN a diffusé en direct sa conférence de presse sur les ovnis et les armes nucléaires à Washington, au cours de laquelle d’anciens officiers de l’armée de l’air américaine ont décrit le dysfonctionnement mystérieux de nombreux missiles nucléaires quelques instants après qu’un engin en forme de disque a été observé en train de planer près de leurs silos de lancement souterrains. Cet épisode choquant, en mars 1967, n’était que la partie émergée de l’iceberg proverbial. Une activité ovni documentée a eu lieu dans une usine de traitement du plutonium dans l’État de Washington dès janvier 1945, quelques mois avant les bombardements atomiques au Japon. Un autre incident, survenu en octobre 2010, a impliqué une base de missiles dans le Wyoming, incapable de communiquer avec plusieurs de ses capsules de contrôle de lancement de missiles, alors qu’un énorme engin en forme de cigare les survolait lentement. De manière significative, des documents sortis clandestinement de Russie dans les années 1990 confirment que les centrales nucléaires soviétiques étaient également le centre d’intérêt des ovnis à l’époque de la guerre froide. À une occasion, en octobre 1982, un certain nombre de missiles se sont temporairement activés pour le lancement, alors que des officiers terrifiés tentaient de perturber le compte à rebours non autorisé. Après 15 secondes, l’anomalie s’est terminée et l’équipement est retourné en état d’attente. En résumé, les preuves présentées dans UFOs & Nukes montrent clairement que les armes les plus mortelles de l’homme ont été, depuis leur développement et leur utilisation au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’objet d’une surveillance intense de la part d’observateurs non identifiés possédant des technologies extrêmement avancées.

Robert L. Hastings est né le 6 mai 1950 à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, à la base de Sandia, où étaient conçues les armes atomiques. Son père, Robert E. Hastings, a fait carrière dans l’armée de l’air américaine, prenant sa retraite en 1967 avec le grade de Senior Master Sergeant. En 1966-67, la famille Hastings était stationnée à Malmstrom AFB, dans le Montana, pendant une période de pointe d’activité ovni sur les sites de missiles nucléaires Minuteman voisins. En mars 1967, Hastings a été témoin de la poursuite de cinq ovnis sur le radar de la tour de contrôle du trafic aérien de la base. Il a appris plus tard que ces « cibles inconnues » avaient manœuvré près de sites ICBM situés au sud-est de la base. C’est cette expérience qui l’a conduit à mener pendant des décennies des recherches sur le lien entre les ovnis et les armes nucléaires.

Hastings a obtenu un BFA en photographie à l’Université de l’Ohio en 1972, et a travaillé comme technicien photographique à l’Université de l’Illinois du Nord pendant 8 ans. En 1981, après avoir mené de nombreux entretiens avec des membres de l’armée de l’air américaine, anciens pilotes et retraités, sur leur connaissance des incidents OVNI liés aux armes nucléaires, Hastings s’est aventuré sur le circuit des conférences universitaires pour parler de la dissimulation des ovnis par le gouvernement américain. À ce jour, il s’est produit dans plus de 500 collèges et universités aux États-Unis ainsi qu’à l’Université d’Oxford en Angleterre.

En 1986-88, Hastings s’est recyclé en microscopie électronique au San Joaquin Delta College de Stockton, en Californie, et a obtenu un certificat en applications de la science des matériaux. Entre 1988 et 2002, il a été employé comme analyste de laboratoire par Philips Semiconductors à Albuquerque, au Nouveau-Mexique, mais a continué à donner des conférences dans des collèges pendant son temps libre. Aujourd’hui à la retraite, il continue à sensibiliser le public à la réalité de l’activité des ovnis sur les sites d’armes nucléaires.

https://www.ufohastings.com/articles

Les ovnis survolent les centrales nucléaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s