Soyons conscients des manipulations de l’élite mondiale – Paul Hellyer

Mafia financière, Ordre Mondial, contacts Extraterrestres

Paul Hellyer révèle dans ce livre les failles de notre système bancaire et financier tout en analysant les causes de ce qui a fait déraper l’économie mondiale, dont l’assujettissement de la démocratie à l’oligarchie. Les méthodes de l’élite mondiale, aussi appelée la Cabale, sont analysées ici en détail. En particulier, Hellyer fustige le secret gouvernemental et il dénonce les mensonges et la désinformation qui ont cours depuis plus de six décennies, en exigeant le dévoilement complet des informations ayant trait aux visiteurs d’autres planètes et à la rétro-ingénierie de leur technologie, ainsi que la révélation des ententes qui ont été conclues avec eux.

La beauté de ce livre réside toutefois dans le fait qu’il propose des mesures radicales pour trouver des solutions afin de créer une culture universelle de coopération et de paix.

Paul Hellyer est élu pour la première fois à la Chambre des communes du Canada à l’âge de 25 ans. Il occupe rapidement des postes supérieurs dans le gouvernement de Lester B. Pearson et dans celui de Pierre Elliott Trudeau. Connu principalement pour avoir réalisé l’unification des forces armées canadiennes en tant que ministre de la Défense et pour sa présidence, en 1968, de la Commission fédérale d’étude sur le logement et l’aménagement urbain, Hellyer s’intéresse depuis toujours à la macro-économie. Il a persévéré au fil des ans dans sa lutte pour la mise en œuvre de réformes économiques et publié plusieurs ouvrages traitant de cette question. En septembre 2005, il est devenu la première personne ayant rang d’un ministre d’un pays du G8 à déclarer sans ambiguïté que « les ovnis sont aussi réels que les avions qui volent au-dessus de nos têtes ». Il apporte aux lecteurs de ce livre quelques renseignements de base sur ces questions qu’il continue de prendre à cœur.

Chapitres :

1/ Le Nouvel Ordre mondial

2/ Les trois Sœurs

3/ La mondialisation

4/ La mafia financière

5/ La Banque des règlements internationaux

6/ Il est temps que le FMI disparaisse !

7/ Le plus grand braquage de l’histoire

8/ L’argent créé par le gouvernement

9/ Des visiteurs venus des étoiles

10/ Le complexe militaro-industriel

11/ Le réchauffement climatique : une recette désastreuse 

12/ Une divulgation intégrale

13/ Les deux Amériques

14/ Plan d’action pour la rédemption des É-U et de l’humanité

La mondialisation

Paul Hellyer : « Le Nouveau Monde sans frontières sera comme un zoo sans cages, où seules les espèces les plus fortes survivront. »

Rien au nom de la « sécurité nationale », ne justifie cet embargo sur la vérité vieux de plusieurs décennies. Lors de l’audience citoyenne sur la Divulgation qui a eu lieu au National Club Press de Washington en mai 2013, les témoins semblaient s’entendre pour dire que le camouflage était fort peu lié à la sécurité nationale, voire pas du tout. Il était plutôt une manifestation de pouvoir et d’appât du gain. Lever le voile du secret ne menace pas les intérêts de la République. La divulgation des faits et le rétablissement de la primauté du droit mettrait plutôt fin à la domination du petit groupe d’élite composé de banquiers, de magnats de l’industrie, d’agents du renseignement et de militaires hauts gradés qui font la pluie et le beau temps au nom de la sécurité nationale. 

Depuis quand ce non-respect de la loi et ce mépris de la démocratie jouent-ils un rôle aussi prééminent? Cela remonterait à la présidence de Dwight Eisenhower, voire plutôt.

Au dernier jour de l’Audience Citoyenne sur la Divulgation, nous avons visionné le film Deathbed Testimony (Ultime témoignage). Ce film contenait des révélations au sujet des ovnis qu’un supposé ancien agent de la CIA souhaitant garder l’anonymat avait confiées en entrevue à l’historien et auteur de livres sur les ovnis : Richard Dolan le 5 mars 2013.

Harry Truman a sans doute été le dernier président pouvant être sûr que ses conseillers lui disaient la vérité. Eisenhower a dû menacer de recourir à la force pour connaître une partie de la vérité. Les présidents subséquents ont tous été contrains de vivre une double vie : détenir un pouvoir théorique tout en étant impuissants à exercer leur autorité constitutionnelle. Chacun d’eux a été briefé sur la présence des ETs et sur leur technologie, mais uniquement dans la mesure où les chefs suprêmes pouvaient compter sur lui pour occulter la vérité et feindre l’ignorance. Au moindre écart, le président n’était pas réélu pour un second mandat. Qui plus est, les membres du Congrès et les sénateurs curieux se faisaient dire de se mêler de leurs affaires. 

Cela nous amène à la question des 64 000 milliards de dollars. Si, ni le président, ni le Congrès n’ont pu exercer leurs responsabilités constitutionnelles et que des dépenses de milliers de milliards de dollars en argent des contribuables ont été encourues sans examen du Congrès ni validation publique, qui tient les rênes du pouvoir ? La réponse est « la Cabale ».

Sirius Disclosure – Paul Hellyer :

« Je suis sûr que quelqu’un profite du pouvoir ou de l’avantage de maintenir ce petit club exclusif qu’ils ont, au sein duquel ils sont au courant de beaucoup de choses que nous ignorons »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s