Un ancien ingénieur de la NASA affirme avoir vu un extraterrestre de 2,75m au cours d’une mission spatiale

Un ancien ingénieur de la NASA affirme avoir vu un extraterrestre de 2,75m de stature au cours d’une mission spatiale en 1991…

McClelland avec Judy Resnick, la 2ème femme astronaute américaine, morte en 1986 lors de l’explosion de la navette Challenger

Clark McClelland – Ex-ingénieur à la Nasa : « Quand j’étais là-bas lors d’une mission, j’ai vu une entité de 2,40m ou 2,75m de stature. Je ne dirais pas un alien, parce que je ne peux pas le prouver, mais bien une créature de plus de 2,40m à l’intérieur d’un vaisseau spatial qui a été construit pour des gens mesurant au moins 1,80m, cela fait réfléchir. Oui j’ai vu un vaisseau extraterrestre près de la navette spatiale autour de la capsule du Système de manœuvre orbitale, qui est le secteur des moteurs principaux, dans la partie postérieure. »

Son histoire a été saluée par ses partisans comme la preuve la plus concluante de l’existence d’une vie intelligente dans l’espace.

McClelland affirme que le gouvernement américain l’a dépouillé de sa pension et l’a forcé à vivre de la sécurité sociale, bien qu’il insiste sur le fait qu’il a servi dans plus de 800 missions de la NASA.

Lors d’une vidéo sur YouTube, il implore le public de le prendre au sérieux.

« J’aime ma planète, j’aime la race humaine. J’essaie de vous servir tous, si seulement vous me le permettiez », dit-il aux téléspectateurs.

Mark McClelland est un astronaute de la NASA bien connu qui a également été ingénieur aérospatial et assistant technique du responsable du programme Apollo lors de nombreuses missions dans l’espace. Pendant son séjour à la NASA, il a fait partie intégrante de missions qui ont mis en vedette de nombreux autres responsables très publics. Il a finalement décidé de dire la vérité lorsqu’il a fini par voir un « personnage » d’environ 2,75 m de haut lors d’une de ses « missions ».

Clark a été affecté au programme spatial en 1958 à Cap Canaveral et, au cours de sa carrière, il a lancé et fait partie de l’équipe d’observation de centaines de vaisseaux spatiaux qui ont quitté le sol de la Terre. Il est l’ingénieur aérospatial et l’assistant technique qui a participé au lancement du programme Apollo et a même travaillé sur de nombreux vaisseaux spatiaux en tant qu’opérateur. Au cours des dernières années, il s’est fait connaître et s’est avancé sur de nombreux vaisseaux spatiaux considérés comme des OVNI. Cela signifie-t-il qu’il s’agit d’un extraterrestre ? Bien que les choses qui ne sont pas de ce monde existent, Clark ne prétend jpas que ce qu’il a vu était humain, cependant, il n’a jamais nié l’existence de la vie extraterrestre et n’a jamais nié que tout ce qui a été vu n’était pas extraterrestre lorsqu’il s’agissait d’observations étranges.

Si vous allez consulter son site web, vous pourrez voir sur son CV qu’il a occupé de nombreux emplois à la NASA et à l’USAF (United States Air Force), ainsi que des postes à l’Institut des instructeurs navals des États-Unis, au Buhl Planetarium of Science, à l’Observatoire Allegheny de l’Université de Pittsburgh, PA et même à la Computer Data Corporation, Pittsburgh, PA.

Il a également été libéré avec honneur de la marine américaine après avoir servi 8 ans et a également servi au sein de l’Office of Naval Intelligence à Cape Canaveral et à la Patrick Air Force Base. Avec toutes les connaissances et les compétences dont il a fait preuve dans le cadre de diverses missions spatiales. Lorsqu’il travaillait sur une mission et qu’il a vu l’entité de 9 pieds accueillir des astronautes qui sont partis sans être nommés, il s’est tu pendant des années, depuis que la mission a eu lieu en 1991. Ce droit est aussi un exemple de loyauté.

Clark travaille depuis des années sur un livre dans lequel il raconte toutes les rencontres et les histoires auxquelles il a eu le luxe de participer également. Il a travaillé dur pour écrire son livre qui est auto-publié sur Lulu.com et est disponible dans un format e-book ePub. Il continue d’écrire et travaille dur pour terminer le reste des chapitres, mais son livre actuel comporte 10 chapitres différents et s’intitule The Stargate Chronicles (sans jeu de mots avec la célèbre émission de télévision américaine et canadienne). Au fil des ans, il a parlé de ses rencontres et des différentes controverses en participant à des talk-shows à la radio, ainsi qu’en s’exprimant sur YouTube lors d’interviews avec des amis fanatiques et des partisans de la vie extraterrestre et des choses étranges qui se produisent dans le domaine du paranormal.

Les Chroniques de Stargate : Les chapitres 1 à 10 sont disponibles en ligne sur la plateforme d’auto-publication Lulu. Ils racontent l’histoire de nombreux événements controversés qui ont eu lieu au fil des ans et beaucoup des événements qui ont lieu sont assez étonnants. Ces informations sont extrêmement utiles pour ceux qui se trouvent dans les fans d’OVNI. En même temps, elles racontent d’autres histoires sur sa carrière lorsqu’il travaillait pour la NASA et sur les nombreuses formations qu’il a suivies au cours des différents emplois qu’il a exercés pour les navettes spatiales également. Le livre est le premier segment de la pièce finale qui est encore en cours d’écriture.

Avec toute la controverse et la conspiration qui règnent dans le monde, il n’est pas surprenant qu’il y ait des gens qui aiment parler des OVNI et de la vie extraterrestre sur d’autres planètes. En même temps, il est également intéressant que quelqu’un qui a travaillé pour la NASA se présente pour expliquer certaines des histoires incroyables qui sont normalement non seulement classées, mais aussi qui impliquent certains des sujets les plus sensibles comme les celui des extraterrestres. Nous ne sommes pas surpris non plus de voir que le gouvernement a fermé de nombreuses listes, notamment en refusant à quelqu’un le crédit qu’il mérite, comme cela est arrivé à de nombreuses personnes qui se sont prononcées contre les théories du complot. 

Clark McClelland et Bob Lazar chez lui, au nord de Las Vegas, en 1992. « Nous avons parlé pendant environ trois heures. Bob, Lazar est un homme intelligent. Il avait une voiture-fusée dans son garage. »

Clark McClelland écrit sur 11-30-03…..Voici une copie exacte de l’emblème présidentiel que m’avait donné le président John F. Kennedy. Il se trouvait au Cap Canaveral le 16 novembre 1963 pour une tournée d’information avec l’astronaute Wally Shirra. Wally l’amena à l’aire de lancement 19 de Gemini-Titan II où l’on préparait un lancement.

Mon bureau se trouvait dans le blockhaus de cette base. Je l’y ai rencontré et lui ai dit d’être prudent à son arrivée au Texas. Il a remarqué que j’avais un nom irlandais, puis il a mis la main dans sa poche, a saisi ma main en tremblant et l’a placée (l’emblème) dans ma main. Il a souri et m’a remercié de mon inquiétude. Il m’a dit : « Ça va aller, Mac« . Bien sûr, nous savons tous que le 22 novembre 1963, ça n’allait pas bien se passer!

Cap Canaveral

source : https://www.dailymail.co.uk/news/article-3016514/Former-NASA-engineer-claims-saw-NINE-FOOT-alien-1991-space-mission.html

https://www.ufoconspiracy.com/news/jfk_patch_clark63.htm

2 commentaires sur “Un ancien ingénieur de la NASA affirme avoir vu un extraterrestre de 2,75m au cours d’une mission spatiale

  1. 1998 a la neuville (laon02000)a l’âge de 8 ans vécu témoignage d’un vaisseau( ovnis) inconnu du genre mécanique ,aéronautique de ce monde ! Est venue en fin de journée en saison fin d’automne il faisait nuit vers 6h45 ( moi et ma sœur ) il est arrivé doucement a une vitesse régulière et c’est arrêté au dessus d’une maison. juste devant l’abri de bus a l’école (anatol France) (?) Nous étions au premiere loge a 10 metres de distance Description: un métal gris foncé clair en même temps pas très haut pa plus de 2 metres . 4 metres de diamètres en forme de losange arondie et des lumières de plusieurs couleurs. il a fait du surplace 10 s puis c’est déplacé de 3, 4 mètres et reparti d’une vitesse !!!! Dejouant toute accélération de notre monde 2s pour ne plus le voir inoubliable 1er contacte……

    J'aime

  2. La NASA nie l’évidence et fait tout pour cacher une réalité qui devient flagrante …..elle a tort….la vérité fait avancer les choses et il faut préparer les humains à cette présence incontournable !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s