Des ufologues français envoient une lettre publique au président Macron

2021 OVNI, la fin du secret ?

Cette lettre fait suite à celle adressée au président Nicolas Sarkozy par un collectif d’ufologie en 2008 et les réunions de la commission aéronautique 3AF SIGMA avec le gouvernement en 2010. Ces initiatives françaises ayant eu un accueil professionnel et intéressé, notre interrogation traduit une préoccupation réelle et réitérée du grand public. Nous soulignons les enjeux majeurs de la question ovni et les bénéfices qui peuvent découler d’une politique de transparence.

Le Collectif d’Intervenants sur le Phénomène OVNI (CIPO), en anglais, le Collectif des Contributeurs sur le Phénomène OVNI, composé d’une quinzaine d’associations, de groupes d’études et de médias spécialisés ainsi que d’une trentaine de chercheurs indépendants, est un initiative visant à promouvoir une réponse sérieuse, scientifique et transparente au phénomène ovni en France. Nos revendications sont :

• Aux organes officiels ou services de l’Etat de déclassifier et de conserver toutes les archives concernant les phénomènes OVNI et UAO en France. 

• Aux communautés scientifiques d’initier des recherches sur le sujet et de les rendre publiques. 

• Pour que la recherche française indépendante en ufologie soit mieux soutenue.

Les phénomènes aérospatiaux atypiques sont largement signalés depuis plusieurs décennies sur tous les continents, y compris en Europe et en France, et sont en constante augmentation. Une majorité d’entre eux s’explique finalement par des causes conventionnelles, telles que des phénomènes météorologiques ou astronomiques ou des confusions avec des engins volants banals (avions, hélicoptères, drones, lanternes célestes, maquettes, cerfs-volants, roquettes, etc.

Cependant, une partie importante des phénomènes (appelés OVNIs ou UAPs) reste inexpliquée car ils présentent des tailles, des formes et des capacités aériennes radicalement incompatibles avec les normes aéronautiques officielles. Les faits sont documentés par des témoignages et des rapports crédibles de spécialistes de l’aérospatiale tels que des pilotes, des opérateurs radar, des météorologues et des astronomes. Une liste non exhaustive de cas est jointe à cette lettre.

Dans certaines situations, les appareils présentent des capacités aériennes qui dépassent de loin notre savoir-faire technique actuel et concevable : tailles ou vitesses extrêmes, vols stationnaires suivis d’accélérations stupéfiantes et instantanées, franchissement du mur du son sans bang sonique, virages à angle aigu, formes non aérodynamiques sans aucun signe de dispositifs de propulsion ou de ravitaillement, perturbations électriques ou électromagnétiques, USO…

A partir des multiples archives disponibles en France et dans d’autres nations, des cas majeurs montrent la concrétude du problème dans tous les environnements physiques et tous les territoires. L’analyse statistique et historique indique une surreprésentation dans les sites pollués ou très densément peuplés, ou dans les sites à proximité d’installations nucléaires.

Malgré les éléments factuels que nous avons évoqués, nous constatons malheureusement que le phénomène ovni ne bénéficie pas d’une attention suffisante pour les besoins de la recherche dans le domaine correspondant.

Il est également à noter que les cas historiques sont rarement abordés officiellement. Ils sont soit minimisés, soit classés confidentiels, secrets ou top secrets. Les rares médias qui abordent le sujet le font généralement de manière superficielle ou ironique (bien que certains articles de presse sérieux et professionnels sur le sujet commencent à apparaître en France. En conséquence, l’écrasante majorité des témoins d’ovnis ne souhaitent pas rendre leur témoignage public.

Les enjeux de la question ovni

Les incursions d’aéronefs inconnus dans nos espaces aériens suscitent évidemment des inquiétudes en matière de sécurité, d’autant plus si ces engins possèdent des capacités d’évitement hors du commun. L’hypothèse de technologies révolutionnaires développées par une nation étrangère n’est pas exclue mais n’a jamais été vérifiée. Ce courant de pensée se heurte également à la répétitivité des phénomènes observés dans le monde entier sur une période de 70 ans. De même, les théories psychosociales selon lesquelles les observations d’ovnis sont attribuables à des influences de la science-fiction, à des états psychologiques, à des hallucinations ou à des contagions médiatiques ne sont pas des modèles scientifiquement reconnus et crédibles pour expliquer les témoignages de masse, les traces physiques au sol ou les données radar et photographiques.

L’analyse scientifique des données existantes et déclassifiables révèle les avantages que pourrait avoir une technologie non polluante capable de générer plus d’énergie qu’une centrale nucléaire dans moins d’espace, comme alternative aux combustibles fossiles qui ont un impact dévastateur sur l’écologie de la Terre.

D’autres perspectives, tout aussi importantes, pourraient être esquissées ici : « L’hypothèse extra-terrestre est de loin la meilleure hypothèse scientifique : si elle n’est pas catégoriquement prouvée, il existe de fortes présomptions en sa faveur, et si elle s’avérait exacte, ses conséquences seraient énormes », conclut le rapport COMETA, un document publié en 1999 par des généraux et des scientifiques français. En effet, en cas de découverte ou de contact avec des intelligences exogènes, les implications culturelles, religieuses, philosophiques et scientifiques modifieraient probablement la face du monde. Notamment, cela nécessiterait une réflexion avancée sur la nature de notre réalité, le rôle de la conscience dans la façon dont elle nous apparaît et les liens possibles avec les implications philosophiques de la physique quantique.

Le contexte international
Malgré quelques initiatives publiques (création du GEPAN en 1977) ou privées (rapports COMETA et SIGMA) qui ont été saluées en leur temps, la France reste actuellement marginale dans sa contribution à la progression de la question ovni. Certains médias français commencent tout juste à aborder le sujet à la lumière de la recrudescence des événements aux Etats-Unis. Des débats techniques s’engagent entre spécialistes du renseignement, professionnels de l’aérospatiale et scientifiques.

Une inflexion politique majeure est en train de se produire aux États-Unis depuis 2017. Régulièrement, des pilotes parlent ouvertement de rencontres d’ovnis en vol. Les faits, confirmés par des vidéos comme FLIR1, Gimbal, Go Fast et USS Omaha, ainsi que par des mesures techniques, sont officiellement reconnus comme inexpliqués par des autorités comme l’US Navy et le Pentagone. Pendant ce temps, les principaux médias américains (The New York Times, The Washington Post, Popular Mechanics, Fox News, CNN, CBS…) s’engagent dans des enquêtes approfondies qui mènent à la conclusion que le phénomène des OVNIs est authentique. Ces initiatives sont soutenues par des hommes politiques de premier plan comme l’ancien sénateur du Nevada Harry Reid, l’actuel sénateur de Floride et président de facto de l’Intelligence Committee Marco Rubio et John Ratcliffe, ex-chef du National Intelligence, par d’importants groupes privés (To the Star Academy of Arts & Science) et par les travaux de groupes d’études scientifiques (Scientific Coalition for UAP Studies).

En 2020, le Sénat américain a voté la création d’une cellule d’étude sur les phénomènes aériens non identifiés du Pentagone (UAPTF), dont la mission est de présenter un rapport officiel sur la situation. Nous notons par ailleurs que la Chine mène des investigations avancées sur le phénomène ovni, notamment en soutenant des groupes privés d’ufologie et en utilisant de nombreux outils techniques et astronomiques.

Historiquement, les organismes gouvernementaux ou militaires, les professionnels de l’aérospatiale ou les médias qui ont agi dans la transparence ont toujours reçu des marques de respect, des encouragements et des félicitations.

Tout ceci représente une opportunité exceptionnelle pour vous, décideurs, de promouvoir au niveau du grand public la réalité du phénomène ovni, car nos concitoyens ont le droit d’être informés afin d’appréhender dans les meilleures conditions le changement de paradigme lié au fait que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers et ainsi leur permettre de mieux comprendre le monde dans lequel nous vivons.

Il serait également souhaitable que la France ne prenne pas de retard dans la nouvelle course technologique qui se déroule entre les autres grandes puissances de notre planète.

Nous vous remercions de l’attention et de l’accueil favorable que vous réserverez à notre demande. Monsieur le Président de la République française, veuillez recevoir nos salutations les plus respectueuses.

source : https://www.theufochronicles.com/2022/01/french-ufologists-send-public-letter-to.html

https://www.leparisien.fr/sciences/ovnis-des-choses-quon-ne-dit-pas-les-confidences-dun-general-francais-06-08-2021-6WWTH5P7RJERNBARWVNH7EASEA.php


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s