La rencontre de Betty Cash & Vickie Landrum avec un OVNI

Un cas unique de fuite incontrôlable d’informations sur les ovnis est l’affaire Cash-Landrum de 1980, qui n’a jamais été discréditée, car les témoins ont lancé une démarche inédite :

Le 29 décembre 1980, près de la petite ville de Huffman, au Texas. Betty Cash, Vickie Landum et Colby, son petit fils de 7 ans, rentrent chez eux de nuit sur la route de Dayton, au Texas. Soudain une lumière vive apparait entre les arbres. Un peu plus loin sur la route, un engin en forme de losange apparait à environ 15m de haut au niveau de la cime des arbres. Vickie, une fervente chrétienne, pense être témoin de la seconde venue de Jésus Christ. Betty et elle sortent de la voiture pour voir l’objet et pour accueillir le Christ. Des flammes jaillissent du dessous du vaisseau. La voiture et les alentours deviennent très chauds. 

Betty Cash : « Cet objet a illuminé les pinèdes comme s’il faisait jour. Je mourrais de chaud, ma peau était brûlante. Le dessous du vaisseau dégageait de la chaleur comme un chalumeau. Il s’est élevé et a survolé les arbres… J’étais trop malade pour travailler le lendemain. Mes yeux étaient enflés et j’avais des marques sur le visage. J’ai cru que j’allais mourir. Vickie m’a emmenée aux urgences. Ils m’ont traitée comme une brûlée. Les jours suivants, j’ai perdu des morceaux de peau sur mon visage et j’ai perdu la moitié de mes cheveux. Ils m’ont gardé à l’hôpital pendant un mois, sans progrès. »

Vickie Landrum : « C’est là qu’on a vu les hélicoptères sortir. Colby en a compté 23. Il semblaient essayer d’escorter le vaisseau quelque part. On aurait dit qu’ils allaient entrer en collision. C’était extrêmement bruyant. Quand on est rentrés, j’ai douché Colby et je l’ai couché. Quand l’eau a touché sa peau, il a crié comme s’il avait été brûlé, comme s’il avait été exposé, trop longtemps, au soleil. »

Le soir même, Betty et Vickie souffrent de nausées, similaires aux symptômes de l’exposition aux radiations. 

En avril 1981, un hélicoptère CH-47 qui atterrit à Dayton est accueilli par des habitants curieux. Le pilote leur explique qu’il était à Dayton un an plus tôt, à la poursuite d’un vaisseau d’origine inconnu. Mais dès qu’il comprend qu’il y a des témoins de l’événement dans la foule, il met fin à la discussion. 

Le gouvernement a-t-il déjà accepté de prendre ses responsabilités ? 

Betty Cash : « Non, et je suis en colère. Je suis furieuse et déçue par le gouvernement des É-U. »

Betty Cash et Vickie Landum ont poursuivi en justice la base aérienne de Bergstrom et réclamant 20 millions $ de dommages et intérêts. Mais en 1986, un juge a rejeté leur action en justice, en déclarant qu’il n’a pas pu être prouvé que les hélicoptères appartenaient au gouvernement américain. En outre, des officiers ont affirmé au tribunal que les forces armées américaines ne possèdent aucun engin en forme de losange. 

Bien des années plus tard, Richard Dotty, un ancient agent du Bureau des enquêtes spéciales, déclara qu’un tel engin existe bien. C’était un vaisseau prototype issu de programme secret de rétro-ingénierie, qui faisait des essais de propulsion nucléaire. Il y aurait eu un problème avec le vaisseau, et Cash et Landum se sont trouvées au mauvais endroit au mauvais moment. 

Betty Cash et Vickie Landrum : un cuisant remake d’Apocalypse Now

Le 29 décembre 1980, Betty Cash (50 ans), Vickie Landrum (60 ans) et son petit-fils Colby Landrum (7 ans) roulaient sur une petite route du Texas, près de Dayton, après un repas au restaurant. Il était 21h. C’est alors qu’ils aperçoivent un objet lumineux volant, qui vint se poser sur la route, bloquant le passage. Cet OVNI avait la forme d’un grand diamant brillant de plusieurs mètres de haut, émettant des flammes vers le bas par une sorte de tuyère. Cette rencontre a eu lieu aux coordonnées géographiques suivantes : 

30° 09′ 26″ N 95° 11′ 09″ O

Les trois occupants de la voiture sortent ensuite. Les Landrum y retournent vite, effrayés, tandis que Betty Cash s’approche de l’objet. Vickie Landrum, membre d’une secte fondamentaliste américaine, déclarera avoir pensé que c’était le signe du retour de Jésus sur Terre, impressionnée par la chose.

Vickie restera quelques minutes dehors, malgré l’intense chaleur dégagée par l’objet. Elle y retourna finalement, pour se brûler la main, la poignée métallique de la portière étant devenue très chaude. L’intérieur de la voiture était aussi très chaud, malgré l’usage de la climatisation. Peu après, l’objet décolla, suivie d’après les témoins, d’une vingtaine d’hélicoptères noirs CH-47 Chinook. Les trois personnes rentrèrent chez elles à Dayton.

D’autres habitants de la région déclarèrent avoir vu cette même nuit des lumières brillantes et des hélicoptères Chinook.

La nuit suivante, les trois témoins furent victimes de nausées, maux de tête, d’une grande fatigue, ainsi que des sensations de coups de soleil. Trois jours plus tard, Betty Cash, beaucoup plus gravement atteinte (cloques d’eau sur la peau, d’une cécité temporaire et commença peu après à perdre ses cheveux) fut admise en urgence à l’hôpital, où les médecins diagnostiqueront une irradiation. Ce fut, pour elle, le début d’un long parcours médical qui s’achèvera 18 ans plus tard par son décès, pour cause de cancer, maladie qu’elle attribuera à son irradiation massive de décembre 1980.


C’est une occasion rare de voir comment des informations frauduleuses ont été semées et répandues dans le monde des ovnis.

La désinformation de Doty sur l’affaire Cash&Landrum
Ce qui m’intéresse particulièrement dans les documents de Pratt, ce sont les premières affirmations fallacieuses de Richard Doty sur l’affaire Cash-Landrum, qui sont très élaborées et colorées. En voici un échantillon :
Betty Cash, Vikie Landrum et Colby Landrum, n’ont pas été contactés par l’AFINTEL en raison de leur implication avec des civils spécialistes des OVNI. Il a été déterminé que ces trois personnes pouvaient être utilisées pour faire avancer « l’explication OVNI » et ainsi fournir une couverture efficace pour la vraie nature de l’affaire.
Les « révélations » de Doty sur l’affaire C-L ne sont pas les seuls commentaires qu’il a faits à ce sujet, et il a joué un rôle central dans la construction de la légende selon laquelle l’OVNI était une expérience militaire américaine défectueuse. Il n’a cessé depuis de répandre des mensonges sur cette affaire. Bien que je soupçonne qu’il a commencé à exploiter l’affaire principalement parce qu’elle était nouvelle et un sujet brûlant. Cependant, l’apport bidon de Doty influence et contamine la façon dont l’affaire est discutée, même aujourd’hui.

https://www.blueblurrylines.com/2014/05/mj-12-pratt-sensitive-documents-cash.html

Richard Doty était là lorsque la légende du MJ-12 a été créée, et ce n’est qu’un des nombreux éléments de désinformation qu’il a utilisé pour polluer le sujet des OVNIs.

Une grande nouvelle concernant les OVNIs est apparue en 2007, à propos de MJ-12 et de sa création. Majestic 12, ou MJ 12, était censé être la cabale secrète du gouvernement américain qui contrôlait les informations sur les ovnis. Lors du Symposium MUFON 2007, Brad Sparks a présenté un article qu’il a co-écrit avec Barry Greenwood :
The Secret Pratt Tapes and the Origins of MJ-12 par Brad Sparks et Barry Greenwood.

L’article est basé sur des documents du journaliste spécialiste des OVNIs, Bob Pratt, des notes de ses réunions et appels avec William L. Moore et Richard C. Doty. Le point clé de l’intérêt des auteurs de l’article est que Moore et Doty discutaient de MJ-12 et des concepts connexes avant que l’on sache que des documents existaient, et qu’ils prévoyaient de s’en servir comme base pour un roman de science-fiction sur les OVNI.


https://www.blueblurrylines.com/2013/07/resource-guide-for-cash-landrum-ufo-case.html

Un avis sur “La rencontre de Betty Cash & Vickie Landrum avec un OVNI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s