Ovnis et Nucléaire – Stéphane Royer&Didier Gomez

Sommes-nous sous surveillance ?

Quelques mois après la tragédie d’Hiroshima et de Nagasaki, des témoignages affluent du monde entier firent état de mystérieux objets volants observés dans le ciel.

Au début, ce furent souvent des pilotes, civils ou militaires, qui rapportèrent des observations d’appareils aux capacités aéronautiques inconcevables. 

Progressivement, l’idée d’un lien possible avec les activités nucléaires humaines se fit jour. Au fil du temps, l’hypothèse se trouva renforcée par des témoignages émanant de personnes hautement qualifiées – militaires ou civils – travaillant sur les zones les plus sensibles.

Au vu de ces éléments, tout se passe comme si partout dans le monde où des sites nucléaires existent, des phénomènes lumineux inconnus leur sont associés, interférant de manière significative sur le matériel, brouillant les radars ou désactivant inexplicablement des charges nucléaires. 

Cet ouvrage fait le point sur toutes ces questions. Il est appelé à faire date pour tous les passionnés de ce fascinant sujet que sont les Objets Volants Non Identifiés.

Chapitres :

I/ Le lien entre ovnis, nucléaires et sites militaires

A- Le survol des sites militaires nucléaires

  1. Aux États-Unis
  2. Sur le sol français
  3. Ailleurs dans le monde

B- La conférence du National Press Club du 27 septembre 2010, Washington 

II/ Le lien entre Ovnis, nucléaires et sites civils

Précisions préalables

A- Observations au-dessus des centrales nucléaires civiles en France

  1. Les premières observations sur les réacteurs nucléaires français
  2. La « vague » de 2014-2015 en France
  3. La centrale de Golfech (82) le 6 octobre 2010
  4. La centrale de Fessenheim

B- Observations au-dessus des centrales nucléaires civils à l’étranger

  1. Les autres survols dans le monde
  2. La catastrophe de Tchernobyl

III/ Des solutions ?

A- Extraterrestres et nucléaire

  1. Témoignages de contactés
  2. Le cas de John E. Mack
  3. Le témoignages récent de Robert Hasting

B- Vers la transmutation des déchets ?

C- Contribution d’ufologues sur la question ovni/nucléaire

  1. Bruno Bousquet, les OVNIs intéressés par l’activité nucléaire ?
  2. Jean-Jacques Velasco, Troubles dans le ciel
  3. Fabrice Bonvin, Ovni et atome (2008)
  4. Thibaut Canuti, Ovni et nucléaire

Les auteurs :

Stéphane Royer est passionné par l’ufologie depuis 40 ans. Il est responsable des repas ufologique de Paris depuis février 2018.

Didier Gomez est l’ancien directeur de publication du magazine trimestriel UFOmania.  Il est l’auteur de « OVNI 50 ans d’enquêtes dans le Tarn » (éditions Vent Terral 2006). Enquêteur, auteur, conférencier, il s’intéresse à l’ufologie depuis son adolescence.


Entre les OVNIs et le nucléaire, c’est une longue histoire : des objets volants non identifiés auraient été observés au cours des dernières décennies près d’installations nucléaires civiles et militaires. Tchernobyl n’échappe pas à la règle et des histoires aussi curieuse que douteuses circulent depuis des années.

Lors de la catastrophe du 26 avril 1986, un OVNI serait intervenu pour empêcher une tragédie plus grande encore. Un prétendu témoin Mikaïl Varitsky raconte : « Nous avons vu une boule de feu d’environ 8 mètres de diamètre qui évoluait lentement dans le ciel. Lorsqu’elle est parvenue à quelques mètres du quatrième réacteur, elle a émis deux rayons de lumière rouge dans sa direction. Cela a duré environ trois minutes. Puis, les lumières de l’objet se sont éteintes et il s’est éloigné en direction Nord-Ouest. » Cette intervention miraculeuse aurait permis d’abaisser la température du réacteur et empêché une explosion.

Il est bien difficile de trouver la source exacte de cette histoire extraordinaire : la Pravda, le grand quotidien russe, en fait état dans une article daté septembre 2002 , mais là encore le journal ne fournit pas d’informations complémentaires. Dans cet article, la Pravda évoque aussi deux incidents ultérieurs.

Un objet « qui ressemblait à de l’ambre » planant au dessus du réacteur 4

Trois ans après la catastrophe, le 16 septembre 1989, une femme médecin, le Dr. Gospina aurait aperçu un objet « qui ressemblait à de l’ambre » planant au dessus du réacteur 4. Là encore, le mystérieux objet serait arrivé à moment critique, alors qu’une fuite de radiations avait été repérée.

Enfin, le 12 octobre 1991, Vladimir Savran, un reporter du journal local l’Echo de Tchernobyl aurait photographié un OVNI lors d’un reportage consacré à la centrale. Il n’aurait découvert l’objet flottant au dessus du réacteur détruit qu’après avoir développé ses clichés. Selon la Pravda, Vladimir Savran assure que l’objet visible sur ses photos correspond en tous points à la description de l’OVNI établie par le Dr. Gospina.

Bien entendu ces récits sont à prendre avec la plus grande prudence. D’autant que l’effondrement de l’URSS a donné lieu à la création d’un véritable marché des récits d’OVNIS au début des années 90. Des ufologues occidentaux convaincus que l’ouverture à l’Est allait délier les langues se sont rendus sur place pour recueillir des témoignages, voire des documents. Certains chercheurs étant prêts à accepter de payer les témoins, des petits malins ont vite compris l’intérêt d’inventer des histoires rocambolesques contre une poignée de roubles. Il n’est pas impossible que les OVNIs de Tchernobyl proviennent de cette période de grande confusion…

source : https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Les-OVNIs-de-Tchernobyl-956296?fbclid=IwAR1vZU0SpO6umBKtTNUDJ4dvp5f3WgA-tiaNhGhZas8x9itCj3WvsapyQu0


Tchernobyl, a-t-on été sauvé par des extraterrestres ?

Des ovnis qui survolent les centrales nucléaires françaises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s