Qu’ont-ils vu là-haut, ces héros du cosmos ?

Ils ont vu des OVNIS…

On raconte que depuis leurs premières incursions dans l’espace, les astronautes et les cosmonautes auraient été témoins d’étranges phénomènes. La plupart des vols habités auraient été suivis par des engins d’origine inconnue. Certains ont rapporté aussi que ces présences illicites auraient été observées sur la Lune et sur Mars. D’étranges structures y auraient même été filmées et photographiées. Bien sûr, la NASA seraient parfaitement au courant de ces présences, mais garderaient le secret pour éviter une panique parmi la population.

Comment réagirait en effet l’humanité si elle apprenait qu’elle est observée depuis des générations par des intelligences extraterrestres ? Certains affirment même que ces « Aliens » seraient responsables de l’abandon des missions lunaires du programme Apollo, au début des années 1970. Pour maintenir le secret, la NASA aurait été jusqu’à mandater des agents pour faire disparaître toute trace de ces visites extraterrestres.

Échange entre le Centre de contrôle de la NASA et l’équipage d’Apollo…

NASA : « Qu’est-ce qu’il y a là-bas ?? Mission control appelle Apollo 11 »

Apollo 11 : « Ces « trucs » sont immenses, Sir! Énormes! Oh bon Dieu oui vous ne le croirez jamais! Je vous le dis il y a d’autres engins spatiaux ici, alignés sur le bord éloigné du cratère! Ils sont sur la Lune en train de nous surveiller! »


John Glenn (Mercury-Atlas) 1921-2016

Le Sénateur, colonel John Glenn, le premier astronaute américain a avoir déclaré :

« Certains rapports sur les Ovnis sont fondés. »

Quelques années plus tard, c’était le mardi 6 mars 2001, il déclara sur la chaîne américaine NBC :

« En ces jours glorieux, j’étais très mal à l’aise lorsque l’on nous demandait de dire des choses que nous ne voulions pas et d’en démentir d’autres. Certaines personnes nous demandaient, vous savez, étiez-vous seuls là haut ? Nous n’avons jamais répondu la vérité, et cependant nous avons vu des choses là-bas, des choses étranges, mais nous savons ce que nous avons vu là-haut. Et nous ne pouvions réellement rien dire. Nos supérieurs avaient vraiment très peur de cela, ils avaient peur d’un truc du genre de la guerre des mondes, et de la panique générale dans les rues. Donc, nous devions rester silencieux. Et maintenant nous voyons ces choses seulement dans nos cauchemars ou peut-être dans des films, et certaines sont très proches de la vérité ».


Scott Carpenter (Projet Mercury) 1925-2013 :

« A aucun moment, alors qu’ils étaient dans l’espace, les astronautes n’étaient seuls : ils étaient surveillés en permanence par des ovnis. »


James McDivitt (Gemini 4, Apollo 9) 1929 :

« Mon observations d’ovni a eu lieu il y a longtemps, en 1965 lors de la mission spatiale Gemini IV. Je regardais par le hublot lorsque j’ai aperçu un objet cylindrique auquel était attaché un tuyau ou une antenne. Une photo est sortie après qui ne correspondait malheureusement pas du tout à l’objet que j’avais vu. Cela ressemblait plutôt à des tâches de lumière. »


Pete Conrad (Apollo 12) 1930-1999 :

« Il y a un objet derrière nous, il tourne sur lui-même…il est toujours à là même distance, on dirait qu’il nous suit. »


Edgar Mitchell (Apollo 14) 1930-2016 :

« Nous savons tous que les OVNIs sont réels. La question est : d’où viennent-ils ? »

« Je suis convaincu qu’il existe d’autres formes de vie dans l’univers. La question est de savoir quel est leur degré de développement, combien de milliers d’années de plus que nous. D’après ce que je sais aujourd’hui, d’après ce que j’ai vu et expérimenté, je pense que les preuves sont formelles et beaucoup d’entre elles sont classées top-secret par le gouvernement. »

« Oui, il y a eu un engin qui s’est écrasé et des corps ont été retrouvés… Nous ne sommes pas seuls dans l’univers, ils viennent ici depuis longtemps. Je suis assez privilégié pour être au courant du fait que nous avons été visités sur cette planète et que le phénomène ovni est bien réel. »

L’astronaute Edgar Mitchell revient une nouvelle fois sur les rapports étroits entre les OVNIs et le nucléaire militaire américain. Selon le sixième homme sur la Lune, les extraterrestres ont sauvé la planète en empêchant une guerre mondiale. 

Edgar Mitchell n’a jamais fait mystère de son intérêt pour les OVNIS ni de sa conviction qu’ils sont sans doute d’origine extraterrestre. Mais rarement le vétéran de la mission Apollo 14 en 1971, n’était allé aussi loin que dans cette interview accordée le 11 août au site Internet du Mirror . L’astronaute américain, aujourd’hui décédé, a évoqué le Nouveau-Mexique, l’Etat où il a passé son enfance, théâtre du premier essai de la bombe H, à White-Sands, et du cas le plus mythique de l’ufologie, Roswell.

« Vous ne connaissez pas White Sands comme moi je connais cette région. C’était un terrain d’essais d’armes nucléaires et c’est pour cette raison que les extraterrestres s’y intéressaient. Ils voulaient évaluer nos capacités militaires » annonce-t-il en préambule avant d’énoncer des exemples précis : « J’ai discuté avec de nombreux officiers de l’US Air Force qui travaillaient dans les silos nucléaires pendant la guerre froide. Ils m’ont confirmé que des OVNIs survolaient souvent ces zones stratégiques et ont même régulièrement désactivé des missiles. D’autres officiers en poste sur la côte ouest, m’ont dit que des OVNIs ont abattu des missiles au cours de tests. »

Edgar Mitchell a vécu une expérience mystique pendant la mission Apollo 14

Les révélations du sixième homme sur la Lune ne sont pas vraiment des scoops : plusieurs anciens militaires américains, comme Robert Salas ou Bruce Fenstermacher, ont publiquement fait état d’incidents impliquant des objets volants non identifiés vus au-dessus de sites nucléaires sensibles. En mars, John Burroughs , un ancien militaire américain en poste en 1980 sur la base de l’OTAN de Bentwaters, dans le sud de l’Angleterre, a obtenu le remboursement de ses frais médicaux pour des troubles cardiaque en lien avec le célèbre OVNI de Rendlesham. Le dossier médical de John Burroughs est d’ailleurs toujours classé secret-défense…

https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/OVNIS-et-missiles-nucleaires-Pour-Edgar-Mitchell-les-aliens-ont-sauve-la-Terre-814521


Gordon Cooper (Mercury, Gemini) 1927-2004 :

« Il est possible que pour être acceptés en tant que membres à part entière de la communauté universelle, nous devions leur montrer que nous avons appris à résoudre nos conflits de façon pacifique plutôt que par la guerre. »

« Pendant des années, j’ai vécu avec un secret, le secret imposé à tous les pilotes militaires et les astronautes, mais je peux le dire aujourd’hui, je crois que des vaisseaux extraterrestres et leurs équipages visitent la Terre à partir d’autres planètes et qu’ils sont d’une manière évidente beaucoup plus avancés technologiquement que nous. »


Story Musgrave (ex-astronaute de la NASA) 1935 :

« Selon les statistiques nous avons maintenant la certitude de l’existence de civilisations avancées, d’intelligences, et d’autres formes de vie venues d’ailleurs. Je pense que ces civilisations sont si avancées qu’elles peuvent faire des voyages interstellaires. J’ose même croire qu’elles nous ont déjà visités. »

Le vétéran astronaute Story Musgrave Franklin a vu ce qui est décrit comme « le serpent » au cours de plusieurs missions spatiales. Maintenant à la retraite, Musgrave n’est certainement pas un étranger à s’aventurer dans l’espace, ayant complété 6 missions au cours de sa carrière, il est le seul astronaute à avoir volé à bord des 5 navettes spatiales.

Au fil des années, plusieurs astronautes ont signalé avoir vu des choses inhabituelles dans l’espace et Musgrave ne fait pas exception, ayant observé un phénomène particulier à plusieurs reprises.

« Sur deux de mes missions, et je n’ai toujours pas une réponse, j’observe un serpent là, six sept huit pieds de long, » dit-il à l’époque.

« Il est caoutchouteux parce qu’il a des vagues internes et il vous suit pendant une période de temps assez longue. »

« Plus vous voyagez dans l’espace plus vous voyez une quantité incroyable de choses là-bas et ce genre d’observation vous amène, vraiment avec certitude, que des autres êtres vivants sont là-bas. »

Il a décrit ses rencontres au cours d’une entrevue pour une série TV en 1995.


Heidemarie Stefanyshyn-Piper (1963) – astronaute de la NASA

On pourrait aussi signaler le cas de l’astronaute Heidemarie Stefanyshyn-Piper, de la NASA, qui en racontant l’étrange circonstance qui s’était produite dans l’espace, n’a pu à peine transmettre son témoignage, encore sous le choc, et s’est évanouie devant les caméras.

Le 19 septembre 2006, la mission STS 115 de la navette ATLANTIS est incapable de revenir sur Terre. Elle doit attendre 24 heures à cause d’un objet qui interfère avec sa trajectoire. L’objet la suit depuis plusieurs heures.

A 11h45, le 9 septembre 2006,  la mission STS-115 avait été lancée comme prévu depuis le complexe 30-9 situé au centre spatial Kennedy en Floride. Cependant, la NASA avait retardé le programme de retour d’un jour, à cause d’une rencontre avec un objet le 19 septembre. Un objet qui demeurait dans les hautes couches de l’atmosphère depuis 24 heures rendait impossible sa trajectoire de retour.

Bien que la NASA ait d’abord annoncé qu’il s’agissait de débris spatiaux, de glace ou même d’un sac, elle reconnut finalement ignorer la nature de l’objet. La NASA, employa les termes « d’objet étranger ». Aucune explication officielle n’a jamais été donnée par la NASA.

l’astronaute Heidemarie Stefanyshyn-Piper

Thomas Jones (1955) astronaute

Les objets volants non identifiés ont toujours été le sujet le plus discutable en raison de leur manque de jugement. Si les gens les associent aux extraterrestres, cela ne signifie pas nécessairement une visite ou invasion de ces derniers. Il s’agit simplement de tout type d’objet qui n’est pas facilement identifiable. Pour la première fois, un ancien astronaute de la NASA a déclaré publiquement des cas célèbres qui se sont produits en 1996, en disant qu’il avait une preuve concluante pour résoudre ces mystères. Tom Jones est un vétéran de 11 ans ayant participé à 4 missions de la navette spatiale. Avant de rejoindre l’agence spatiale américaine, il s’est penché sur les mystères extraterrestres en disant qu’il pouvait résoudre le cas rapporté d’OVNI.

La rencontre implique la rupture d’un satellite. On pense que ce satellite était attaché à la navette spatiale. Lorsque les astronautes ont filmé l’incident par la suite, ils ont vu des centaines d’ovnis apparaîtrent autour de la navette. Malgré ses preuves, les théoriciens du complot ne sont toujours pas satisfaits de ses preuves concluantes. Dans une interview accordée au Smithsonian Air and Space Magazine, la discussion a porté sur la vieille question de savoir si lui ou les astronautes ont observé des vaisseaux extraterrestres pendant leur visite en orbite.

Les théoriciens du complot pensent qu’il existe des preuves, vues par le personnel de la NASA et les astronautes. En fait, il y a celles qui ont donné le coup de sifflet. Parmi ceux qui ont pris position, il y a Edgar Mitchell, mais son témoignage n’a pas convaincu T. Jones. Selon lui, les astronautes n’ont pas de preuves des ovnis. Les rapports se sont révélés être de purs cristaux de glace, des éclairs, des débris orbitaux à la dérive ou des météores qui traînent sur l’atmosphère sombre en dessous…. Beaucoup de gens pensent que les extraterrestres sont une menace pour la Terre, mais cela n’a pas encore été prouvé.


L’astronaute Jim Irwin a-t-il filmé un ovni sur la Lune en 1971?

Marina Popovitch (1931-2017) :

« Le pouvoir même que ces gouvernements ont sur la population mondiale pourrait disparaître du jour au lendemain. Ces créatures ont des connaissances très avancées sur ce qu’on appelle « l’énergie libre ». Notre planète et l’univers possèdent d’innombrables sources d’énergies non polluantes dont l’usage pourrait blesser mortellement l’empire dominant de l’économie mondiale. Utiliser des sources d’énergie polluantes maintient la totalité du système actuel dans la dépendance des ressources monétaires. » 

Née en 1931, Marina Popovitch fut la première pilote à voler dans un avion à réaction et à dépasser le mur du son. Ayant testé une quarantaine de type d’avions, survécu à six crash et totalisé 107 records du monde.

Devenue maître de conférence et vice-présidente de l’Université d’Arkhangelsk, spécialisée en aérodynamique, elle a également suivi des études de théologie et de physique quantique, ainsi que plusieurs enseignements pratiques destinés à éveiller les capacités psychiques dites paranormales. Elle est ainsi devenue capable de voir l’aura humaine et s’est formée à la communication par télépathie.

Elle a beaucoup parlé des découvertes des scientifiques russes concernant l’interaction permanente entre les émotions humaines et les champs électromagnétiques de la Terre et leur impact immédiat sur l’activité du Soleil. Elle a notamment évoqué la présence de zones obscures dans ces champs, par exemple sur les pays où la guerre faisait rage, comme l’Irak. Selon elle, le chaos émotionnel humain perturbe énormément la Terre, qui réagit de plus en plus violemment à cette saturation, ce qui devrait être porté à la connaissance des populations et déclencher un changement radical de tous nos comportements.

C’est un peu la quintessence d’une étonnante interview accordée récemment par Marina Popovitch au journal espagnol Planète Urbaine. L’un des rares médias à rompre l’omerta du silence imposée par le Gouvernement de l’Ombre à ce sujet.

Georgiy M. Grechko (Soyouz) 1931-2017 :

« Si j’étais libre de dire ce que j’ai vu dans l’espace, le monde en serait stupéfait. »

Youri Gagarine (1934-1968) :

« En regardant la terre de loin, vous réalisez qu’elle est trop petite pour qu’il y ait un conflit et juste assez grande pour une coopération. »

En avril 2001 le journal Pravda, a surpris le monde entier, en annonçant que l’astronaute Youri Gagarine – Vostok 1 – 1961, n’était pas le 1er homme à avoir voyagé dans l’espace, comme on l’a toujours pensé. 

En réalité Aleksei Ledovsky – 1957, Sergei Shiborn – 1958, Andrei Mitkov – 1959, sont mort au court de plusieurs tentatives de conquête spatiale.



Un avis sur “Qu’ont-ils vu là-haut, ces héros du cosmos ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s