D. Trump promet de réfléchir à la déclassification des dossiers ovnis…

Donald Trump sera-t-il le président de la divulgation extraterrestre ?

Lors d’une interview, en juin 2020, le président américain, Donald Trump a déclaré avoir entendu des choses « intéressantes » sur Roswell, le site de l’accident d’un prétendu OVNI.

Le Président et Les hauts-responsables du gouvernement pourraient bien être dominés par la peur. La peur d’avoir à affronter le problème.

Le Gouvernement est au Courant : Il existe une théorie selon laquelle le gouvernement américain possède bon nombre des réponses, et qu’il cherche à gagner du temps jusqu’à ce qu’il ait la capacité de traiter certains des problèmes parmi les plus délicats qui sont relatifs aux OVNIs. Il se peut que le groupe de contrôle connaisse déjà toutes les réponses, et dans ce cas ce n’est pas une bonne nouvelle pour le futur des humains. Surtout s’ils savent que les intentions aliènes sont mauvaises, et qu’ils n’ont aucun moyen de les contrer. Le gouvernement ne voudrait surement pas voir diffusé un tel scénario type fin du monde. Il est possible que les aliènes soient bienveillants, mais que le groupe de contrôle craigne qu’ils aillent répandre la vérité sur ce qui s’est passé depuis les années 40. Le groupe de contrôle perdrait la main sur l’écriture de l’histoire.

Beaucoup d’OVNIs sont des expérimentations secrètes du gouvernement qui doivent être protégées grâce à une couverture globale de toutes les manifestations. C’est ce qui ressortait du rapport de la CIA daté de 1997 ‘Un problème irréductible : Le rôle de la CIA dans l’étude des OVNIs, 1947-90’, rédigé par un historien de la CIA, Gerald K. Haines. Haines a démontré que la plupart des cas d’OVNIs depuis 1947 étaient en fait explicables par des avions de reconnaissance tels que le U-2 et le SR-71.

Le Besoin de Savoir : La population n’a pas ce besoin de savoir. Ainsi qu’un Capitaine de la Navy l’avait expliqué au chercheur Ray Stanford en 1964, « ceux qui traitent ce problème sont capables de jugement rationnel face à l’inattendu. Ils connaissent les faits. Les gens ne sont pas prêts à connaître les faits. » C’est un principe fort chez les militaires d’avoir un accès particulier à l’information que la population ne doit pas connaître pour diverses raisons. Les OVNIs ont toujours été reliés à ce concept du ‘besoin de savoir’. Le Vice-Président Dick Cheney par exemple, lorsqu’on lui a demandé s’il avait été officiellement briefé sur le sujet des OVNIs, a répondu « Si j’ai été briefé sur ce sujet, ça doit probablement être classifié et je ne pourrais pas en parler. »

Le gouvernement a menti pendant plus de 70 ans, et il doit par conséquent continuer à mentir. Un mensonge servant à en couvrir un autre, il est devenu impossible de parler vrai. Le gouvernement doit d’abord trouver un moyen d’expliquer pourquoi il a abusé le public pendant autant d’années.

Le Secret en Interne : Le gouvernement, particulièrement la branche exécutive, aimerait traiter ce problème en secret. Dans les premières années de son implication, le gouvernement avait abordé la question par le biais des enquêtes publiques – le Projet Blue Book. Tout ce programme a tourné au cauchemar en matière de relations publiques, quand le gouvernement a été contraint de traiter cas par cas les manifestations d’OVNIs, ainsi que d’autres faits sans rapport avec elles, mais dont le public pouvait penser qu’ils relevaient du même phénomène.

Il est beaucoup plus facile de traiter un problème en interne, particulièrement quand on ne dispose pas d’éléments précis, où le linge sale et les erreurs peuvent se traiter à l’abri de la curiosité médiatique.

La Paralysie du Gouvernement : L’annonce de la présence E.T. sur Terre ferait la une des journaux pendant des mois. Ça surpasserait et annihilerait chacune des actions du gouvernement, en enlevant toute visibilité à ses propres projets. Ce serait comme une affaire Monica Lewinski multiplié par 1000. Des agences comme la NASA seraient immédiatement rendues obsolètes. Le gouvernement se trouverait confronté à la question de savoir s’il devrait continuer à financer la NASA, alors que toutes ses entreprises spatiales n’auraient été qu’un gaspillage des deniers publics.

Le président Trump sera-t-il informé de l’existence du projet Solar Warden et de la présence extraterrestre ?

Contrairement aux présidents russes, qui sont informés sur la présence extraterrestre et qui participent à des négociations concernant des programmes de technologies ultra-secrets, plusieurs présidents américains ont été mis à l’écart.

Par exemple, des documents et les témoignages de dénonciateurs révèlent que le président JF Kennedy s’est vu refuser l’accès par le groupe MJ-12 à des dossiers secrets sur des programmes de technologie avancée et sur la présence extraterrestre.

Dans mon – Michael Salla – livre Kennedy’s Last stand publié en 2013, je présente des documents qui montrent que les tentatives de Kennedy pour obtenir l’accès à des dossiers secrets sur les OVNIs furent un facteur direct de son assassina.

Bill Clinton fut un autre président tenu à l’écart du secret. Juste avant le début de son premier mandat, le 20 Janvier 1993, il a fait la demande suivante à l’avocat Webster Hubbel un ami de sa famille « Si je vous affect au département de la justice, je veux que vous trouviez pour moi la réponse à deux questions. Premièrement qui a tué JFK ? Deuxièmement, les OVNIs existent ils ? » Selon Hubbel « Clinton était très sérieux ». D’après Hubbel Clinton croyait être induit en erreur par ses conseillers à la sécurité nationale, au sujet des ovnis et de l’assassinat de JFK, et qu’il devait placer ses amis à des postes clés si il voulait obtenir des réponses…

La leçon à retenir tout de même c’est que les présidents des Etats-Unis du Parti Démocrate, sont régulièrement exclus de toute information concernant le monde parallèle des programmes secrets…

Le discours inaugural de Trump permettra-t-il d’espérer une divulgation officielle

Dans son discours inaugural du 20 janvier 2017, où il contestait les intérêts particuliers qui contrôlent la vie politique à Washington, le président D. Trump a évoqué un futur où l’humanité aurait pleinement accès au type de technologies de pointe – comme celle utilisée par les programmes spatiaux secrets. Il semblait faire allusion aux avantages qu’aurait pour les É-U et pour le monde une divulgation officielle sur l’existence de ces programmes, et indiquer qu’il contesterait les intérêts particuliers qui les cachent aux public.

En décembre 2016, il déclara à l’historien présidentiel Douglas Brinkley qu’il projetait d’écrire lui-même un bref discours. Plus tard, il publia sur Twitter une photo de lui travaillant seul à son discours, indiquent ainsi qu’il en créerait lui-même le contenu. Il est fort probable que les rédacteurs des discours de Trump lui ont fait des suggestions, ont peaufiné la formulation et ajouté quelques fleurs de rhétorique pour accentuer les points sur lesquels il voulait insister, et cela, sur plusieurs versions successives jusqu’au produit final. Néanmoins, le contenu de son discours inaugural en révèle beaucoup sur ce que pense réellement Trump au sujet de l’avenir et sur ce qu’il espère accomplir durant sa présidence. 

Au début de son discours, il a laissé entendre clairement que la politique de Washington ne profitait qu’à une petite élite de nantis plutôt qu’à tout la population :

« Depuis trop longtemps, un petit groupe vivant dans la capitale de notre nation a récolté les fruits du gouvernement tandis que les gens en ont assumé les coûts. Washington a prospéré, mais les gens n’ont pas profité de cette richesse. Les politiciens ont prospéré, mais les usines ont fermé et les emplois ont disparu. L’establishment s’est protégé, mais il n’a pas protégé les citoyens de notre pays. Leurs victoires n’ont pas été les vôtres. Et pendant qu’ils célébraient dans la capital de notre nation, les familles en difficulté partout dans le pays n’avaient pas grand-chose à célébrer. »

3 commentaires sur “D. Trump promet de réfléchir à la déclassification des dossiers ovnis…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s