OVNI – CHEMTRAIL et Modification du climat

Mais le potentiel de HAARP ne s’arrête pas là, certains disent que c’est relié à un phénomène externe ayant lieu dans notre ciel. C’est dernières années, des formations particulières de nuages sont apparues dans le ciel autour du monde et dont la fréquence augmente. Il semble que la majorité des gens se demande ce que sont ces « panachent » s’entrecroisant dans le ciel sous forme de quadrillages, de lignes parallèles et maintenant de « X », et beaucoup d’entre nous s’interroge sur ce que sont ces traces.

Bien que hautement spéculative, certains chercheurs suggèrent que ces étranges formations sont un moyen de guerre climatique. À première vue cela ressemble à de simples contrails, provenant des avions volant en haute altitude, mais ces traces persistent dans le ciel durant plusieurs heures, certains mêmes pendant un jour entier, formant un nuage artificiel. Les chemtrails sont pulvérisés délibérément par les tankers militaires de l’Air Force qui volent en haute altitude dispersant des produits chimiques dans l’atmosphère. Un représentant de la FAA décrit ce programme comme la diffusion de traces chimiques à haute altitude, ce qu’ils appellent aussi « commander l’espace aérien » où les avions commerciaux sont acheminés autour et en dessous des tankers appartenant à l’armée de l’Air Force.

La théorie est la suivant : les chemtrails sont utilisés en conjonction avec HAARP en pulvérisant des oxydes de métaux dans l’air, sur le ciel ennemis, puis en dirigeant les ondes ELF pour chauffer ces oxydes métalliques. La température du ciel s’élève au-dessus de 37,7° ce qui empêche l’accumulation de vapeur d’eau qui autrement, forme des nuages et fait pleuvoir. Les ondes ELF émissent à partir de HAARP rebondissent sur l’ionosphère et sont en mesure de se courber autour de la Terre, au-delà de l’horizon, jusqu’au sol permettant à chaque endroit dans le monde d’être accessible. Un des risques d’épandre des produits chimiques dans l’air est d’agir comme déshydratant, ces particules chimiques peuvent et assécher l’atmosphère favorisant la sécheresse.

Imaginez l’effet des chemtrails sur un champ de bataille provoquant une sécheresse généralisée dans les pays ennemis, drainant leurs ressources, les forçant à se rendre. Tout aussi terrifiant, une autre forme d’utilisation du climat comme arme : la pluie, qui pourrait déclencher des inondations dévastatrices et rayer des villes entières de la carte. Un élément essentiel dans le lancement d’une chaude lutte est d’être capable de contrôler et de déclencher des pluies et des inondations. Il y a eu un certain nombre de fois où les militaires ont réussi à développer une technologie pour utiliser le climat.

Dans l’histoire, il y a un exemple effrayant d’une inondation qui aurait pu être déclenchée accidentellement par une arme climatique. Près de la petite ville de Lynmouth, en Angleterre, une tempête massive s’abat le 15 août 1952 ; le niveau de la rivière augmente et des dizaines de personnes meurent. Les corps ont été jetés à la mer et n’ont jamais été retrouvés. N’était-ce pas simplement un acte étrange de la nature ? La théorie qui prévaut est que cela aurait pu être une expérience militaire britannique qui a mal tourné parce qu’ils sont connus pour avoir conduit des essais d’ensemencement de nuages dans la même période. L’armée britannique voulait expérimenter l’ensemencement des nuages pour la même raison que tous les gouvernements ou militaires, parce que si vous pouvez contrôler le temps ou faire tomber la pluie, alors vous pouvez avoir un effet énorme sur un champ de bataille. Au matin du 15 août 1952, des témoins ont signalé avoir vu des avions de la Royal Air Force volant dans la zone à haute altitude au-dessus des nuages ; ont-ils déchargé de l’iodure d’argent dans les nuages ?  

L’ iodure d’argent est l’un des produits chimiques les plus couramment utilisés dans l’ensemencement des nuages forçant les petits cristaux de glace qui composent le nuage à fusionner ensemble. Une fois que suffisamment de cristaux ont fusionné, ils deviennent lourds et tombent sur terre sous forme de pluie. 

En ce jour fatidique d’août 1952, la pluie est tombée en quantité record. La Royal Air Force a-t-elle entrepris des expériences audacieuses d’ensemencement de nuages à l’insu du public ? Il est apparu plus tard que c’était une expérience baptisée « Opération Cummulus » qui fût une tentative de modification du climat ; ce qui est intéressant, c’est que plusieurs documents relatifs à l’opération cummulus ont disparu et ne sont plus disponibles aux archives nationales.

Un peu plus d’une décennie plus tard, l’armée américaine a mené des expériences pour apporter la météo sur le champ de bataille. Octobre 1966, la guerre du Vietnam est en plein essor ; les scientifiques militaires américains mettent au point un moyen de retarder les forces ennemies en utilisant le climat. Les Etats-Unis sont passés de conseillers au statut de combattants dans ce domaine. Avec comme résultat de ne pas être en mesure de progresser dans les terres car les Etats-Unis voulaient apporter la bataille dans l’atmosphère, au-dessus du champ de bataille. L’Air Force a utilisé une directive militaire jamais vu auparavant appelée « Projet Popeye ».

Le « Projet Popeye » était un programme de modification météorologique qui implique l’ensemencement des nuages et l’idée était de produire ou d’exagérer les pluies des moussons qui sont traditionnelles dans cette région. Des expériences avaient été menées plus tôt, dans lesquelles un avion militaire relâchait des cristaux d’iodure d’argent dans les nuages sur une bande au Laos. 50 missions d’ensemencement de nuages sont effectuées, 82% des nuages ensemencés produire de la pluie dans un court laps de temps. L’opération Popeye est devenu un programme militaire pendant la guerre du Vietnam, l’objectif était de prolonger la saison des moussons et de créer de la pluie sur la route d’Ho Chi Min ; cette route était le chemin principal d’approvisionnement par laquelle l’armée des Nord-Vietnamiens fournissait les troupes qui étaient en opération, ils ne pouvaient pas lutter contre des forces opérant dans le sud Vietnam et fournir les Viêt-Cong. Les objectifs de l’opération Popeye sont le ramollissement des chaussées des sentiers d’Ho Chi Min provoquant des glissements de terrain sur les routes. L’armée avait son propre slogan à la suite de ce programme qui était : « faire de la boue, pas la guerre ». Il y a eu plus de 2600 missions de vol au cours d’une période s’étalant de 1966 à 1972 et il est considéré que se fût fait pour aggraver la quantité de pluie et probablement étendre la saison des moussons entre 30 et 45 jours. 

L’ objet semble sortir du plan et passe derrière une des ailes et disparaît dans l’atmosphère. Cet objet mesure environ la moitié de la largeur de l’avion, donc il avait au moins la taille d’une voiture. Il ne peut pas être plus proche de la caméra que l’avion, il sort de l’avion et se place derrière l’aile.


Regardez en haut

Que se passerait-il si nous vous disions que les nuages ont été peints ? Des avions en train de pulvériser le ciel quotidiennement. 

George Barnes : « L’utilisation de cet aérosol s’est avéré être une sorte d’expérience de géo-ingénierie, ou une possible activité militaire, ce n’est pas naturel, les nuages sont fabriqués, les particules en suspension descendent sous forme de pluie et se déposent sur l’eau et sur la terre, et de ce fait, nous buvons les produits chimiques répandus par les aérosols, donc ça peut être le résultat de la radiation solaire ou des essais de géo-ingénierie, il y a des effets secondaires indiscutables et des conséquences qui pourraient être réellement catastrophique. »

Look up! Regardez le ciel!

SkyderAlert

Vous ne vivez plus dans un monde avec un ciel bleu et un climat naturel. L’air que nous respirons, le soleil que nous regardons et la pluie qui tombe sont contrôlés et manipulés maintenant par la géo-ingénierie (le concept de géo-ingénierie concerne la manipulation délibérée du climat terrestre pour contrecarrer les effets du réchauffement climatique dû à l’émission de gaz à effet de serre).

Dr Douglas R. Levine :  « En ce qui concerne les programmes sur les aérosols et la géo-ingénierie pratiqué dans le ciel, nous n’avons pas d’alternative. Nous respirons tous, chaque jour 16 fois par minute et comme résultat nous inhalons ce que l’on nous pulvérise et cela arrive au flux sanguin et imprègne nos tissus. Ce type de particules peut provoquer des maladies comme Alzheimer, autisme et cancer. »


La géo-ingénierie et ses effets sur notre santé

Dane Wigington :  « Ne croyais pas que le fait de ne pas voir des traînées au niveau de l’horizon signifie que l’on ne soit pas en train de vous pulvériser. En général si le ciel n’est pas bleu et les nuages ne sont pas blancs, que vous voyez au-dessus de vos têtes une substance type toile d’araignée ou brume, il s’agit d’aérosols qui aujourd’hui sont si très prédominants que même les livres parlent de ces nuages d’aérosols comme s’il s’agissait de phénomènes naturels. Cela fait partie du conditionnement de la société. La NASA a des programmes réservés aux enfants pour leur apprendre que ces nuages sont normaux, naturels et sans danger. Le problème de fond, c’est que ces programmes sont conçus de telle manière à conforter l’idée que cette situation va continuer très longtemps, bien évidemment. »

Dr Douglas R. Levine :  « Donc ce qui se passe, c’est qu’ils sont en train de pulvériser de l’aluminium dans le ciel. L’aluminium est une neurotoxine, ce qui signifie qu’il affecte le système nerveux. Il a une affinité accrue pour le système nerveux et c’est pourquoi nous entendons des histoires sur des enfants autistes et des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Les tests effectués sur ces personnes ont décelé des taux élevés de concentration d’aluminium. Par conséquent l’aluminium est non seulement un agent neurotoxique mais modifie aussi le comportement cognitif, la fonction motrice, les fonctions sensorielles tout en s’incrustant dans les tissus. Cependant, il n’altère pas les os ni les dents, mais il s’introduit dans pratiquement tous les organes du corps. Il a été constaté que lorsque les nanoparticules d’aluminium se trouvent dans les corps et en contact avec une cellule, celles-ci modifient ce que l’on appelle la perméabilité sélective de la cellule. Le résultat est que la cellule devient inerte et commence à se dégénérer voire même à muter. »


Que sont-ils en train de pulvériser ?

Dane Wigington :  « Il y a environ 5 ans notre ciel était typiquement bleu et aujourd’hui ce que nous observons n’est que brume et des lignes et pratiquement rien de ce que nous voyons à l’horizon au-dessus de nos têtes dans le ciel est de formation naturelle. Concernant l’aluminium, l’analyse de notre échantillon de neige dans cette région du Mont Shasta a révélé 61.000 microgrammes par litre… Encore une fois nous avons constaté dans cette zone, qu’en 5 ans, le ph du sol a augmenté vertigineusement de 10 à 12 fois. Et ceci nous pouvons le démontrer de manière convaincante. Ce n’est pas de la spéculation ! Après plusieurs jours d’épandage intense une pellicule s’est formée sur la surface de l’eau. Nous avons alors analysé cette couche qui a révélé de l’aluminium et du baryum. Durant un an et demi d’accumulation, celle-ci contenait 375.000 parties d’aluminium par milliard. C’est littéralement toxique ! »

G. Edward Griffin :  « Apparemment une industrie s’est créée dans le but d’exploiter les contribuables par une espèce de fumigation aérienne gigantesque, un programme d’épandage aérien global pour gagner beaucoup d’argent, sans tenir compte dans l’absolu des effets que cela produit. Ils ne procèdent même pas à des essais ou tout autre chose pour s’assurer que les êtres humains peuvent survivre à cela. Mais ne cherchent qu’à développer ce projet là-haut. Et puis, à partir de ce moment, nous voyons des entreprises qui élaborent des organismes génétiquement modifiés, des semences, des cultures de semences modifiées qui sont créées pour résister à l’aluminium que l’on trouve dans la terre. Beaucoup de cultures ne se développent pas dans ces conditions. C’est ainsi, qu’après avoir dégradé les sols, tous les agriculteurs devront faire un pas en arrière et acheter les semences qui ont été génétiquement modifiées pour résister à l’aluminium qui est contenu dans la terre. De cette façon, l’humanité devient complétement dépendante des sociétés comme Monsanto ou d’autres entreprises agricoles gigantesques. D’ors et déjà on ne peut même plus cultiver des semences naturels ! » 

Desiree Rover : « Pendant les années où j’étais journaliste dans la recherche médicale j’ai pu étudier beaucoup de choses, et de tout cela il en ressort les 3 mêmes problématiques à savoir : on est en train de nous limiter, on nous rend de plus en plus malades et stériles. »

Sofia Xenidis : « Mon nom est Sofia Xenidis, j’ai 17 ans. C’est stupéfiant de savoir que l’air que nous respirons n’est pas ce qu’il devrait être, que les aliments que nous consommons et l’eau que nous buvons contiennent des traces de ces substances qui sont pulvérisées au-dessus de nos têtes, nous empoisonnant comme des insectes. Les sentiments que cela me réveille sont une profonde indignation et de la colère. Je ne veux pas être empoisonnée ! Je ne veux pas être affectée par un cancer ! Et je suis très contrariée à l’idée que cet empoisonnement mondial puisse continuer à être pratiquer à une échelle de si grande envergure sans que personne n’agisse suffisamment pour empêcher ce crime. »

Mahaia Sol :  « Je pense tout simplement que nous devons nous réveiller et voir ce qui est en train de se produire parce que nous ne pouvons plus omettre cette situation car elle empirera davantage si nous continuons à l’ignorer et à laisser cela de côté, tout en disant : oh, ce n’est rien ! »


Pourquoi pulvérisent-ils ?

Dane Wigington :  « J’en suis venu à conclure que les programmes de géo-ingénierie globale sont la plus grande menace immédiate pour tout ce qui vit et respire, à l’exception d’une catastrophe nucléaire. La quantité de lumière solaire qui n’arrive plus à la planète est si importante qu’il est difficile de le croire. Si vous cherchez le terme « obscurcissement global », vous pouvez voir que 20% des rayons solaires, qui parvenaient à la planète, n’arrivent plus depuis plusieurs décennies. C’est un changement profond et très peu de gens le savent. Il y a des phénomènes très visibles dans le ciel produits par des avions, une obstruction du soleil très visible et en expansion, des sillages polluants qui sont exactement ce que décrivent les brevets de géo-ingénierie. D’ou vient toute cette quantité de métaux ? Pourquoi de nombreux rapports associent des maladies comme l’asthme, le syndrome du déficit d’attention, Alzheimer et l’autisme avec l’aluminium ou l’inhalation de particules ? Pourquoi ces maladies ont-elles fortement augmenté ?

Les programmes de géo-ingénierie sont par définition une attaque directe aux aspects les plus élémentaires de la nature. Si cette contamination existe, ne devrions-nous pas enquêter ? Les agences locales qui ont clairement refusé de le faire, ne devraient-elles pas ouvrir une enquête ? 

Une couche d’ozone fractionnée, une sécheresse à niveau global, des terres contaminées, des populations empoisonnées, tout cela ne relève-t-il pas de la plus haute importance ? J’aborde ce sujet avec foi, avec la certitude que collectivement, en tant qu’êtres humains, en tant qu’humanité, nous avons le pouvoir et la capacité de freiner ces programmes si préjudiciables. »

Mark McCandlish :  « Si vous avez un système comme HAARP qui agit simultanément avec des aérosols et des chemtrails qui sont pulvérisés dans l’air, vous pouvez créer des courants ascendants si forts qu’ils peuvent générer une formation climatique de grêle à répétition, de grêlons de la taille d’une balle de baseball. Si vous pouvez contrôler le climat, alors vous pouvez contrôler où il va pleuvoir ou non. Et si vous pouvez faire cela, alors vous pouvez contrôler quelles sont les cultures qui vont difficilement subsister et celles qui vont prospérer. Il y a maintes façon différentes d’y parvenir. Les tornades peuvent détruire une ville entière, comme c’est arrivé à Joplin dans le Missouri. Si vous voyez les enregistrements de ces systèmes climatiques et ceux des 5 jours précédents, vous verrez que toutes sortes d’aérosols ont été pulvérisées le long des côtes de Californie, générant l’humidité de toutes ces tempêtes, c’est de là que proviennent ces formations orageuses ; c’est vraiment insidieux ! »

Barb Peterson :  « Le maïs est la culture principale et Monsanto commence avec les produits à base de maïs avant toute chose. Ainsi Monsanto est le leader avec le maïs résistant à la sécheresse et au stress abiotique. La sécheresse et les inondations ont le même brevet. Monsanto possède le brevet pour tous ces stress abiotiques. Le stress abiotique, c’est la sécheresse, les inondations, l’excès de terre, tout ce qui va provoquer du stress à une plante. Alors lorsque ce climat arrive et anéantit tout, ou lorsque vous avez un problème de sécheresse, ils disent : sécheresse ? nous avons justement la semence adéquate pour vous. Vous avez là notre maïs résistant à la sécheresse, fait pour vous et qui va résoudre vos problèmes. Mais à ce propos, vous devez signer cet accord de 40 pages, ainsi à partir du moment où vous acceptez et plantez cette semence, vous appartenez à Monsanto. Si la géo-ingénierie ainsi que la manipulation du climat continue, et que la modification génétique continue de prendre les devants, nous allons perdre notre capacité à cultiver des aliments nutritifs et de bonne qualité. Nous allons perdre la capacité de prospérer. »


Des habitants furieux en Arizona exigent des réponses

– « Je suis une des personnes qui ont fait des analyses de sang parce que j’étais malade et que je ne savais pas la cause. Alors je suis allée voir mon médecin qui avait quelques doutes sur comment solliciter des tests spécifiques pour les métaux lourds. Lorsque les résultats sont arrivés ils n’étaient vraiment pas normaux et il a dit qu’il n’avait jamais rien vu de semblable de toute sa vie et qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait faire à ce sujet. Je ne sais pas si vous avez des enfants, mais je pense que tout comme nous le commun des gens cela vous concernera dès l’instant où vos enfants pourront aussi être affectés »

– « Et tous ces examens sanguins ont révélé des niveaux extrêmement élevés de barym, un peu d’aluminium. Je parle de niveaux qui dépassent les 1000%. De ce fait, oubliez donc les avions, les extraterrestres ou tout autre chose. Il s’agit là d’une crise. »

– « Vous devez réellement faire pression sur ce fait parce qu’en réalité nous sommes en train d’être aspergés comme des insectes et ce n’est pas acceptable ! »

– « Or, si ces personnes ont des preuves, si elles ont accumulé des preuves suffisantes qui sont d’intérêt général, pouvez-vous nous dire à qui devons-nous les envoyer pour être certain que l’enquête sera menée à terme ? Parce que si la santé est en danger, cela est contenu dans votre déclaration de principes. »

– Sherri Zendri (avocate) : « Le problème est que cette affaire ne relève pas de notre compétence par conséquent il serait inutile de l’envoyer à nos scientifiques. Nous ne pouvons rien faire. »

– « Pourquoi cela ne relève-t-il pas de votre compétence si votre déclaration de principes concerne la santé publique et que des gens ont des preuves que la santé pourrait être affectée, non pas par des rejets au niveau des moteurs mais apparemment par une action délibérée d’épandage ? Alors, à qui doit-on adresser ces preuves pour s’assurer que nos services publiques s’activent ? »

– « Il s’agit de nanoparticules d’aluminium, de baryum, de strontium ; elles montent directement au cerveau par le nerf olfactif produisant tout type de détérioration nasale, de dégénération du cerveau, nous les respirons ici, c’est irritant. Les Forces Navales et Aériennes ont fait des expériences avec des rats, les exposant à différents niveau de nanoparticules et celles-ci provoquent des fibroses pulmonaires, des macrophagies, des conséquences inflammatoires dans notre corps… Notre air est très saturé. Vous savez, il y a 5 ans il était propre, maintenant il y a une brume constante nous la respirons à chacune de nos inspirations, durant toute l’année, toutes les nuits. C’est si infime que cela ne peut pas être retenu par les filtres HEPA… Je suis tellement furieuse ! Je suis chiropraticienne, mon travail consiste à essayer de soigner les gens, et nous sommes en train d’être aspergés jusqu’à la mort et vous ne faites rien à ce sujet ! »

– « Je suis âgé de 60 ans et j’ai observé le ciel durant la majorité de ces soixante années et sachez que je n’ai pas besoin d’être scientifique pour réaliser que quelque chose a changé. Nous avons commencé à rappeler à nos représentants élus que nous sommes préoccupés et que nous voulons qu’ils fassent quelque chose. »

– « Tout est en train de mourir en ce moment… Je comprends ce que vous dites à propos de faire des petits pas car cela est nécessaire dans l’arène politique lorsqu’on essaye d’obtenir quelque chose. Nous n’avons pas le temps d’avancer à petits pas. Nous avons besoin de faire des grands pas, si nous voulons vraiment aboutir à quelque chose dans ce domaine. »

Les activistes dénoncent que le gouvernement est en train de prendre pour cible la population avec les gaz de combustion des avions chargés de métaux lourds qui ont été secrètement rajoutés dans les avions dans les aéroports et dans les bases militaires. Cette action contamine le sol et les voies fluviales lorsque ces métaux finissant par retomber sur la terre. 


Ex-météorologue Militaire & Accusateur

Dane Wigington : «Compte tenu de l’état général de l’écosystème, sur une échelle de 1 à 10, quel est, selon vous, le degré de détérioration dans ces 15 dernières années ? »

Allan Buckmann : « Je pense que l’impact global a atteint 8… »

Dane Wigington : « Il a donc fallu tout ce temps pour que quelqu’un comme vous avec vos références, votre formation, un ancien météorologue militaire, 38 ans comme biologiste spécialisé en chasse et pêche, combien de temps faut-il pour que les gens commencent vraiment à écouter ce que vous dites dans des faits, parce que beaucoup n’ont pas votre courage! »

Allan Buckmann : « J’espérais que beaucoup d’entre eux auraient dénoncé ce qui se passe, ce qu’ils sont en train de voir. Il a fallu un certain temps pour examiner toutes les données relatives à ce qui se passe réellement. Au début, quand j’ai commencé à observer les chemtrails, je voyais que les avions généraient des nuages qui n’étaient pas des trainées de vapeur, donc pour moi il était évident qu’il ne s’agissait pas de trainées de vapeur… Que se passe-t-il en réalité? Quand j’ai commencé à observer les avions et à voir que tout n’était que des coordonnées de vol sans destination exécutant des virées, cela a renforcé mon idée qu’il s’agissait d’un programme contrôlé. De fait, je suis allé voir les congressistes pour savoir ce qui se passait. Quelqu’un devait forcément le savoir parce qu’il y a tant d’avions dans l’espace aérien civil et militaire il doit s’agir d’avions appartenant à l’armée ou des sous-traitants militaires ou d’un quelconque type d’accord. Eh non, personne ne savait rien! J’ai appris plus tard qu’effectivement ils savaient parce que la majorité était complice et participait à des réunions sur la législation de l’espace. Ils étaient donc au courant, et savaient que la combinaison des chemtrails et HAARP modifie le climat, ce pourquoi ils auraient dû faire le lien d’une certaine manière. »

Dane Wigington : « Mais ils n’étaient pas disposés à étaler cela à la lumière du jour. »

Allan Buckmann : « Je ne connais personne qui était prêt à le faire, c’est pourquoi faire quelque chose dépend de nous les citoyens, les scientifiques et le grand public en général. »

Alors que les scientifiques et la population sont amenés à ‘faire quelque chose’, l’élite essaie de convaincre les enfants de percevoir ce qui est anormal comme étant normal!


Weather update actualisation climatique

Dane Wigington : « Il semblerait que ceux qui programme le climat sont en train d’essayer de conditionner  la population à un autre hiver de pure ingénierie et ce, dans certaines parties des É-U. Cela suppose des tempêtes de neige chimiquement nucléarisée. Il est important que les personnes fassent des recherches sur ce thème, qu’elles se familiarisent avec ce procédé car c’est un des principaux outils utilisés par les géo-ingénieurs en ce moment… La neige n’a pas duré longtemps, les températures sont remontées aussitôt à 15,6 C°.  Les gens doivent se demander de nouveau comment cela est-il possible. Comment ces vaches sont-elles mortes ? A cause des importantes chutes de neige, car ici les températures sont très chaudes, l’air est saturé d’humidité, c’est une neige chimiquement nucléarisée qui est capable de produire une réaction endothermique sur la peau du bétail. Ainsi cette réaction endothermique peut créer des températures extrêmement froides, nous sommes en train de jouer avec cette matière. Nous voyons des plantes et des arbres brulés par explosion dû à cette même matière, qui dans ce cas a tué les vaches… C’est vraiment déplorable et en cela la géo-ingénierie est une arme incroyable et personne ne s’imagine ce qui a produit ça! 

Des scientifiques chinois créent la 2ème tempête de neige artificielle à Pékin. Cela a été rapporté par les médias traditionnels, ici, il ne s’agit pas d’un thème marginal. Et il semble que cet hiver cet outil va être énormément utilisé dans le territoire continental des É-U, c’est pourquoi il est important que les gens sachent de quoi il s’agit. Ce procédé existe depuis longtemps. En effet, les premiers modèles de glace artificielle que nous avons trouvés datent de 1950. Maintenant que se passe-t-il quand cette matière chimiquement nucléarisée retombe sur les lacs en grande quantité ? Étranges ‘roches de glace’ sur les rives du Lac Michigan. On suppose que le public devrait commencer à se poser des questions. On pourrait le supposer mais il semble que non, tout simplement pour une explication donnée par un expert, payé par la structure en place, affirmant que cela est bien, ou que c’est normal qu’ils ont découvert ce que c’était et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Sur ce, le public s’endort à nouveau et ainsi nous nous trouvons avec des roches de glace pesant 34kg autour du lac. Cela vient de cette matière chimiquement nucléarisée qui s’accumule et commence à prendre une forme sphérique au fur et à mesure que l’eau et que le vent souffle et fait rouler cette masse progressivement. Bien, tout comme nous avons cette matière nucléarisée dans les Grands Lacs, tel que nous pouvons le voir sur cet intitulé, dans cette photographie de la même manière nous avons eu de la glace sur la côte des Grands Lacs lorsque la température atteignait les 29,4 C°. Comment est ce possible ? Cette substance nucléarisée reste là durablement… 

Le travail des médias en ce moment est de confondre le public une fois de plus aider à vendre la géo-ingénierie faisant croire que la planète est froide. C’est ce que veulent les géo-ingénieurs et les grandes compagnies pétrolières et malheureusement beaucoup de gens mordent à l’hameçon. »


Ingénierie climatique

Dane Wigington : « N’est-ce pas étonnant ? Que nous puissions avoir quelque chose d’aussi visible et aussi incroyablement destructeur, et qu’autant de personnes essaient de le nier et prétendent même que ce n’est pas vrai? Notre ciel ressemble à celui d’une autre planète, le ciel bleu a disparu, l’air n’est plus naturel, il est très sec et avec une charge statique, c’est comme vivre sur une autre planète. Nous avons si peu de temps, je veux dire que la vitesse à laquelle la biosphère est en train d’imploser est inimaginable, c’est impossible à croire. Et je doute qu’ils puissent occulter ça encore longtemps. La structure du pouvoir est de plus en plus désespérée car ils savent qu’ils ne peuvent plus occulter ce qu’ils ont fait. Ils détiennent encore un immense pouvoir. Et lorsqu’ils se désespèrent, ils deviennent plus dangereux, et je pense qu’à n’importe quel moment ils sont capables de commettre un autre évènement tel que le 11 septembre pour confiner la société, car ils savent que la société est en train de se réveiller. C’est pour cela que beaucoup de personnes, mêmes celles qui sont concernées par ces intérêts corporatifs criminels ne comprennent pas l’immédiateté dans l’ensemble de ce qui se développerons notre entourage. Il y a une seule solution à cela : la géo-ingénierie climatique doit se paralyser. Même si elle s’arrête,  nous nous trouvons face à certains défis inimaginables et beaucoup de gens ne le réalisent pas encore. Ils ne semblent pas comprendre que le système de vie sur la Terre a été endommagé de façon permanente, dans le sens où la période de récupération peut durer de 10 à 20 millions d’années dans de tels cas de figure. Lorsque le public le saura, ce sera la panique et eux font tout ce qu’ils peuvent pour éviter la panique. Ils gonflent artificiellement le marché boursier pour faire croire que les choses vont très bien, ils falsifient les enregistrements des températures. Nous le voyons ici au nord de la Californie; tous les jours les relevés officiels des températures sont de 4 à 5 degrés en dessous de la température réelle. Ils cherchent, ainsi à occulter le vrai niveau de chaleur. Et les gens ne se sentent nullement concernés regardant les matches de football… toutes ces distractions pour qu’ils soient occupés, pour qu’ils se divertissent, et qu’ils ne puissent pas voir ce qui se passe aujourd’hui. Je pense que la structure du pouvoir sait que le bateau est en train de couler. A mon point de vue, s’il y a la moindre opportunité, aussi sombre que puisse paraître l’horizon, s’il y a la moindre opportunité pour que nous puissions faire quelque chose pour l’améliorer, on doit le tenter. Il n’y a pas d’autre option que de le tenter de toutes nos forces; c’est notre devoir! »

Josefine Martin : « Les gens n’arrivent pas à croire que le gouvernement puisse leur faire cela. c’est l’un des problèmes pour créer une opinion publique sur ce sujet, car ils refusent d’admettre que les gouvernements sont capables d’agir de la sorte. »

Dane Wigington : « Je sacrifierai tout pour avoir une opportunité dans le but que mes enfants aient un futur, une existence, aussi primitive qu’elle soit. Bien qu’il soit difficile d’imaginer ce à quoi nous devons faire face, c’est-à-dire une extinction globale. On ne peut pas fuir la réalité, mais prendre nos responsabilités en toute conscience et l’affronter, un point c’est tout! »


Géo-ingénierie évidence d’un danger imminent

Dane Wigington : « Lorsque je me suis installé dans la région nord-ouest du Pacifique en croyant y trouver un air pur, et j’ai vu ces traînées dans le ciel qui cachaient dans certains cas, 60, 70 voire 80% des rayons solaires, c’est évident que quelque chose était en train de se produire, et mes investigations m’ont conduit à ce thème. J’ai commencé à analyser l’eau, je n’imaginais pas trouver ces métaux lourds toxiques mais je les ai trouvés en quantité chaque fois plus élevée. Je m’engage dans cette lutte parce que mes enfants n’ont aucun avenir si nous n’arrêtons pas cela, et même si l’on arrête, nous aurons à faire face à des défis vraiment immenses. Actuellement, il y a beaucoup plus d’ingénierie climatique au-dessus des nuages, et nous en avons connaissances à travers la pluie. Ces particules en suspension sont si fines qu’elles pénètrent directement dans les muqueuses pulmonaires, ensuite elles passent directement dans le flux sanguin formant une plaque et obstruant les récepteurs cellulaires, de plus, chaque jour, nous devenons plus stupides, voilà pourquoi je me consacre à ce problème. Si nous ne pouvons plus penser avec clarté, quel défis devrons-nous affronter ? Aucun, nous affronterons aucun défis. Par contre l’élite globale, pour se protéger elle-même, dispose de méthodes de chélation que nous n’avons pas… La Terre est devenue une planète toxique, aucun doute là-dessus, on ne peut plus le cacher. La seule source d’eau de la planète qui n’est pas contaminée est le Lac Vostok dans l’Antarctique… c’est la seule. 

Rien n’est à l’abri d’une contamination, mais le plus grand facteur est l’ingénierie climatique. Tous les chemins convergent sur l’ingénierie climatique… Ils sont en train d’étudier les substances chimiques, qui sont nuisibles… La mortalité due à des problèmes respiratoires a augmenté dans le territoire des États-Unis… Il s’agit d’un nombre effarant de personnes. Combien de malades souffrent d’asthme ou d’Alzheimer ? Avec la géo-ingénierie, une guerre climatique est déclarée. Nous savons que la suppression cyclonique est non seulement possible, mais qu’elle se pratique – c’est la suppression et l’augmentation des ouragans. 

L’an dernier, nous avons vu que le cyclone Haiyan aux Philippines avaient provoqué un grand désastre dans ce pays insulaire, et dès lors l’armée américaine est arrivée sous prétexte d’aide humanitaire, mais elle est en train d’établir des bases. De même pour le Pakistan et la Thaïlande; celle-ci a refusé la base militaire américaine, qui selon ses propos, prétendait surveiller le climat uniquement. Le gouvernement Thaïlandais savait apparemment que c’était pour manipuler le climat et a refusé l’installation de cette base. À partir de ce moment, la Thaïlande a subi d’immenses inondations record. 

Nous savons donc ce qui se passe et quand il y a de l’ingénierie climatique, on ne peut pas la dissocier de la guerre biologique! Nous avons donc une communauté de scientifiques du climat qui est, soit cliniquement aveugle niant tout, soit qu’elle ment délibérément pour percevoir une rémunération. Comment est-ce possible d’avoir le groupe scientifique le plus important de l’histoire humaine, le GIEC (Groupe Intergouvernemental du Changement Climatique), constitué de 2000 climatologues, incapables de reconnaitre ces aberrations dans le ciel ? Comment est-ce possible ?… Il s’agit de pouvoir et de contrôle, cela a toujours été une question de pouvoir et de contrôle, et nous avons des dirigeants de nations qui ont pris la parole à l’ONU, pour affirmer que leurs pays souffrent de sécheresse suite aux programmes de modifications du climat de l’OTAN. C’est un fait que les médias ne couvrent absolument pas. La structure du pouvoir, le complexe militaro-industriel n’acceptera jamais la défaite!… « Le gouvernement ne rendra jamais public ces programmes, car il sait que si les gens les découvre…ils chercheraient les responsables et les fusilleraient ou les placeraient devant un peloton d’exécution ». Ils savent que le public réagira face cela, si nous envisageons encore la possibilité de garder une planète vivante, il faut stopper tout ça et devons rester unis et prendre des positions… »

Martin Luther King a déclaré que le moment viendra où le silence sera trahison… et nous y sommes. 

Ted Gunderson – ancien agent du FBI : Cela est en train de nous tuer… c’est du poison qu’ils répandent sur nous et personne ne fait rien pour l’empêcher. Le Congrès ne fait rien, et pourtant cette contamination les concerne, ainsi que leurs propres enfants et leurs petits-enfants.

Ted Gunderson

La guerre secrète 1ère partie

L’histoire de l’humanité est remplie de guerres et d’injustices de toute sorte commises par des nations et des castes qui souvent ont engendré un véritable enfer, envahissant d’autres pays par la volonté du pouvoir, et souvent avec l’approbation de l’ONU. Par contre, aujourd’hui, le gouvernement et les armées ont réalisé un vieux souhait : celui de dominer les phénomènes naturels et utiliser ce pouvoir comme une arme pour contrôler d’autres peuples et nations. Cette nouvelle technologie est maintenant visible dans notre ciel et s’appelle ‘chemtrails’. Aujourd’hui nous pouvons définir concrètement ces trainées chimiques comme ‘Opérations illégales de géo-ingénierie’. 

En 1995, la Marine américaine réalisa une vaste étude qui comprenait des dizaines de documents décrivant des techniques spécifiques pour structurer un réseau de contrôle global composé d’une série de mesures. Parmi elles, se trouvent l’étude et la manipulation de l’ionosphère, la création de couches qui dissimulent certaines caractéristiques spécifiques d’aérosols, micro-ondes, l’usage de ‘poudre intelligente’ ou ‘smart dust’, l’élaboration et la dissipation de brouillard et de nuages, la stimulation de pluie, la désertification forcée de grandes zones. 

Corrado Penna : « On observe que l’humidité de l’atmosphère à différente altitudes n’est pas suffisante pour justifier une formation de trainée de condensation Naturellement ceci génère beaucoup de doutes. »

Rosario Marciano : « Comment apparaissent les trainées? Simplement en ajoutant des additifs spéciaux au combustible de l’avion. L’œuf de Colomb est expliqué dans le rapport d’Edward Teller de 1997 dans lequel il propose d’employer l’aviation civile en utilisant des additifs spécifiques dans le combustible… Depuis ces substances chimiques ont été pulvérisées par des avions de ligne volant à basses et moyennes altitudes. »

Ces sillages qui ne sont pas persistants, peuvent être observés pendant la journée dans le ciel sans nuage, ils sont produits artificiellement et se forme avec la pulvérisation de produits chimiques hygroscopiques, qui empêchent le développement des cumulus quand il fait beau, mais ils sont pas le résultats de la condensation, sinon le résultat de la combustion des combustibles et des additifs spéciaux. Cela occasionne la formation de fausses trainées de condensation et la chute de polymères sous forme de filaments, telles des toiles d’araignée volantes. 

Corrado Penna : « En réalité on trouve ces énormes filaments dans différentes régions d’Italie et ceci n’est pas compatible avec l’hypothèse de la migration d’une petite araignée. En effet, ils ont été analysés et la présence de composants que l’on trouve uniquement dans des combustibles a été détecté, ce qui semble démontrer l’origine de ces filaments. »

Ceci implique que les propulseurs actuels ne peuvent générer d’aucune façon des sillages de condensation. Le combustible contient des hydrocarbures insaturés sujets à l’oxydation qui provoquent la consommation du combustible, la formation de gomme, la formation de la couleur, et diminue l’indice d’octane. La polymérisation implique la formation de chaînes, et de là se produit la chute des filaments. 

Corrado Penna : « Ainsi, nous sommes pratiquement confrontés à une sorte de géo-ingénierie clandestine même si les objectifs sont probablement malintentionnés, l’objectif officiel serait de protéger la planète de la radiation, si bien que la Met Office – l’Agence Météorologique Britannique – a publié un article informant que le réchauffement climatique global s’était arrêté il y a à peu près 15 ans et que maintenant nous sommes dans une phase stable. »…

« On peut utiliser deux sortes de substances pour manipuler le climat : d’un côté, les substances hygroscopiques qui absorbent l’humidité, comme si elles séchaient les nuages, et d’un autre côté aussi, il est possible de disperser des substances qui génèrent la formation de condensation. Cela signifie que les chemtrails peuvent être utilisés à des fins multiples. Ils peuvent être utilisés pour modifier le climat en temps de paix et en temps de guerre on peut y recourir pour améliorer les transmissions au niveau militaire. On peut également les utiliser pour la gestion des radars avec des effets tridimensionnels. Ils peuvent aussi être utilisés, comme nous le soupçonnons, pour des projets occultes de contrôle mental. Mais dans ce cas, on ne procède pas seulement avec des chemtrails, il existe des patentes pour utiliser des vidéos d’ordinateur, et spécialement des nouveaux écrans de TV digital qui transmettent des signaux digitaux spécifiques pour la manipulation mentale. »

Ces dernières années, les avions qui répandent des composés chimiques utilisent souvent des substances qui ne durent que quelques secondes et qui se comportent comme des trainées de condensation fantômes. Les trainées de condensation persistantes s’utilisent très peu maintenant. Souvent les substances pulvérisées peuvent se confondre avec des trainées de condensation, bien qu’elles n’en soient pas. Alors comment pouvons-nous les différencier ?… Le ciel semble avoir une couche de coton, bien qu’ils essaient de lui donner une apparence bleu pâle. Une caractéristique très importante est que la visibilité est considérablement réduite. A une distance de quelques centaines de mètres, et principalement autour du soleil, il y a une brume dense. C’est la brume chimique qui tombe. De même les sillages non persistants qui ressemblent à de la condensation, se trouvent à la même altitude que les cumulus. C’est indéniable qu’il s’agisse toujours de trainées chimiques. Ces trainées font que le ciel soit opaque ou zébré et provoquent la sécheresse, ou lorsque l’énergie de la perturbation d’un front météorologique se concentre dans un espace limité, cela produit des ouragans dévastateurs. La vie et la santé sont sacrifiées sur l’autel des intérêts économiques et stratégiques. 

La guerre secrète 2ème partie

Les conséquences de la géo-ingénierie sont terribles pour les écosystèmes : l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, et la terre que l’on cultive sont contaminés. Les sécheresses ne détruisent pas seulement les récoltes mais elles affectent aussi les forêts de manière irrémédiable. Le phénomène climatique extrême soumet la flore et la faune à un terrible stress. L’équilibre naturel est sur le point de se rompre.

La contamination de la géo-ingénierie ne connaît pas de limites : elle atteint la couche d’humus dans le sol, la troposphère et même l’ozonosphère. 

Le biologiste Michael Castle a observé que les particules Welsbach sont nocives pour les êtres humains et l’environnement. Les polluants pulvérisés par des avions militaires et commerciaux s’ajoutent aux nombreuses substances qui nuisent à la santé et que l’on trouve partout : dans les aliments, les cosmétiques, les combustibles des automobiles, les produits de nettoyage ménager, etc. Il faut y ajouter la contamination électromagnétique. Le champ électromagnétique agit de façon synergique avec les métaux électro-conducteurs, et joue un rôle dans une variété de symptômes et de maladies : irritation, allergies, troubles du sommeil, anxiété, céphalées, migraines, syndromes dépressifs, crampes, douleurs musculaires, arythmies, altération de la tension artérielle, épanchement péri-cérébral, diminution de la synthèse de la mélanine, quantités anormales de globules blancs, avortements spontanés. Il suffit de faire une analyse de sang ou des cheveux pour se rendre compte du nombre de métaux et en quelles doses industrielles ils se concentrent dans notre organisme.

Rosario Marciano : « En espagnol, il y a un terme qui provoque un grand effet :’fumigation’. En effet, c’est ce qui se passe; ils nous fumaient comme si nous étions des souris. »

Corrado Penna : « Tout ceci peut générer une série de pathologies. Le baryum crée de sérieux problèmes de fatigue musculaire, il peut donc affecter le cœur. Le baryum peut provoquer de graves problèmes dans beaucoup d’organes internes. L’aluminium est un métal neurotoxique qui affecte le système nerveux. Ce qui peut provoquer de la démence et déclencher des maladies tel qu’Alzheimer et Parkinson… 

Beaucoup de personnes se demandent légitimement qui réalise ce projet, qui en a la charge, qui contrôle ce plan qui empoisonne lentement la biosphère, depuis le moment où ces trainées ont commencé à couvrir le ciel et voiler le soleil plus fréquemment ces dernières années. On les voit dans tous les pays, même en Russie, en Chine, mais aussi dans quelques pays Africains où la chaleur est écrasante, et où une trainée de condensation est un phénomène improbable! De plus, les médias conventionnels, TV, journaux, présentent de plus en plus le phénomène des trainées de condensation ou trainées chimiques sur un ton ironique et moquer. Bien sûr, ces reportages et articles de journaux ne mentionnent jamais le fait qu’il y des scientifiques, des physiciens et des biologistes qui dénoncent aussi l’existence de ces trainées chimiques. On ne dirige pas l’attention du public vers ces informations car elles pourraient être déstabilisantes… 

C’est quelque chose de très inquiétant pour les personnes qui sont conscientes de ce phénomène et qui voient ce qui se passe dans le ciel. Elles voient que sur d’anciennes photos d’il y a 20 ou 30 ans, les trainées étaient pratiquement inexistantes, et commencent à se demander ce que l’on peut faire pour empêcher ça. »

Les plus acharnés sont appelés « debunkers » (démolisseurs), dénigreurs ou désinformateurs : ce sont des individus entrainés et endoctrinés pour désinformer, spécialement dans les réseaux sociaux. Ils suivent des cours spéciaux financés par l’UE et par quelques partis politiques. Les désinformateurs sont coordonnés par un puissant appareil d’état : ces structures subventionnent les campagnes virales qui soutiennent les versions ‘officielles’ de la télévision, en promouvant et divulguant de fausses informations qui appuient l’establishment.

Chemtrails la guerre secrète

Pacte du silence

Josefina Fraile : « Ils sont en train de disperser aussi des éléments nano-technologiques, c’est-à-dire, avec une intelligence artificielle de façon à ce que cette couche puisse déplacer, logiquement si, dans leur logique, ils s’agit de refroidir la planète, et bien nous allons voir où il est nécessaire de refroidir maintenant. Alors ces avions ne passent pas par le contrôle de radar officiel mené par les autorités de navigation aérienne. Ces avions…échappent à ça, ils travaillent sans transporteur, on ne sait pas d’où ils sortent, où ils vont, quelle est l’origine, quelle est la destination, mais ce que l’on sait, c’est qu’ils procèdent à des épandages. Et nous arrivons à un point de non-retour, c’est-à-dire que si nous n’arrêtons pas ça maintenant, la planète ne pourra pas s’en remettre. Qui sont les gagnants et qui sont les perdants? Les perdants, c’est nous tous! Les gagnants ce sont ces entreprises qui bénéficient en particulier de cette investigation militaire, ceux qui contrôlent réellement le climat, ceux qui sont capables technologiquement de provoquer des déluges, de provoquer des ouragans, des raz-de-marées etc. Ils ont la capacité de générer des épisodes météorologiques extrêmes pour que les gens sortent dans la rue et réclament aux gouvernements une action immédiate pour que le changement climatique cesse. En fait, toute cette campagne a été orchestrée par ceux qui utilisent la géo-ingénierie. C’est-à-dire, nos politiciens qui collaborent, qui sont des partenaires indispensables dans cette aberration, dans ces programmes, ils ne le reconnaissent pas, ils le nient, mais cela est exécuté avec leur consentement, car ces avions qui passent, qui fumaient et qui font partie de ces programmes de manipulation climatique ne pourraient pas sillonner le ciel à travers le monde sans l’autorisation des gouvernements correspondants. Donc c’est bien une accusation, mais une accusation basée sur des faits réels… Et eux, les cultivateurs, cultivent leurs terres et ils voient ça, et ils voient les nuages et il y en a qui pensent qu’ils vont faire tomber la pluie et tous les schémas de prévision du temps sont devenus obsolètes, car les agriculteurs savaient mieux que personne: « Aïe! Le vent vient de là… » « Ou quand il va pleuvoir… » Ou encore mes articulations me font mal ici, ou là, et ils savaient qu’il allait pleuvoir.  Mais aujourd’hui ce n’est plus le cas, maintenant les hommes se trouvent désorientés?… 

Les analyses qui ont été faites sur ces fibres, dans d’autres pays comme la France, révèlent que ces filaments proviennent des hydrocarbures, il s’agirait de phtalates qui ont été très utilisés dans l’industrie du plastique pour le rendre souple et ils sont légalement interdits parce qu’ils sont cancérigènes. Ce que nous avons pu constater, c’est comment les feuilles réagissent lorsqu’ils tombent dessus. Les feuilles se flétrissent, elles commencent à se plier, ces composants cherchent la veine de la feuille, même s’ils tombent au centre de la feuille, ils cherchent la veine de la feuille, c’est comme si c’était une technologie intelligente, qu’ils ont programmée pour accomplir une mission déterminée, ils cherchent la feuille, ils l’entourent et celle-ci se replie pour se protéger et se dessécher. D’autres analyses effectuées par quelqu’un en Italie montrent qu’ils se composent d’élastomères qui agissent comme des capteurs. C’est-à-dire que durant toute leur chute, ils enverraient des données aux satellites sur les conditions atmosphériques depuis le moment où ils tombent jusqu’au moment où ils touchent le sol. La nature, les arbres souffrent, alors que se passe-t-il? Avec la pluie acide, même si cet aluminium tombe sur une terre qui a un pH acide, il se dissout, les racines l’absorbent, les racines meurent, elles ne sont plus capables d’alimenter l’arbre, de lui procurer de l’humidité, de lui envoyer les substances nécessaires et finalement l’arbre meurt de l’intérieur. Un autre sujet qui nous interpelle, c’est que dans la région de Zamora et de Salamanca, il y a un taux d’autisme infantile et juvénile de 300% au-dessus de la moyenne. La société ne peut pas savoir pourquoi? Tout simplement parce que nous sommes les seuls à pouvoir arrêter ça. Nos politiciens nous ont vendus, nos armées nous ont vendus, nos juges nous ont vendus, nos syndicats nous ont vendus. Nous dépendons exclusivement de nous-mêmes pour nous défendre, défendre nos enfants, le futur de nos enfants et de nos petits enfants. »

Les politiciens et les médias de par leur silence, se font-ils complices de ce crime et de ce génocides?

Mitigation du changement climatique ou ingénierie militaire

Harald Kautz-Vella – Chercheur en géo-ingénierie : « Cela n’a rien à voir avec la géo-ingénierie, avec toutes ces histoires qui font la une, à savoir que nous devons arrêter le changement climatique. En réalité, ceci a un lien avec le future système de contrôle d’un Nouvel Ordre Mondial, mais pas avec le climat, ni avec le CO2, ni avec les traînées chimiques. C’est une technologie militaire en rapport avec les nanoparticules. C’est comme un oignon. La couche externe c’est la géo-ingénierie, qui est un mensonge total; en-dessous, il y a la technologie militaire, qui a un sens et une raison d’être pour certains groupes, encore en-dessous, il y a l’abus de ces odieuses pratiques commises par des sociétés, où sont concernés des thèmes comme la manipulation du climat, et ensuite nous arrivons à la première couche grave, qui concerne exactement ce domaine du transhumanisme. En effet les avions ne fumaient pas seulement du plasma de particules, il y a un 2ème composant sous le terme générique de poussière intelligente. L’objectif concret est d’établir une interface technique entre le signal radio et l’émission de lumière de l’ADN dans le corps humain. Ce serait la portée des fonctions que la science transhumaniste investigue. D’un côté, elle s’oriente vers l’ordinateur quantique qui peut utiliser l’intelligence artificielle à base de lumière, mais aussi vers la connexion des êtres vivants avec des signaux radio et ce type d’intelligence artificielle. L’état d’âme est également pris en compte, ce qui signifie que l’on peut décoder nos états de colère ou n’importe quel autre état. Et si on peut déchiffrer ceci, on peut aussi l’enregistrer et si on peut l’enregistrer, on peut aussi le renvoyer. Donc, nous avons le 2ème composant dans le corps, qui convertit des signaux radio en émission de lumière de l’ADN. Avec ce principe, on peut mettre en colère une personne, décoder la colère et susciter cette même colère, de manière digitale par un signal radio, chez une autre personne ou à toute une nation de façon synchronisée. Ainsi on aura créé une excitation qui ne peut être différenciée de l’existence personnelle de l’individu, à moins que celui-ci soit très expérimenté et qu’il connaisse les effets de l’empathie dans sa vie. »

Michael Friedrich Vogt : « Si nous marchons en plein air dans la ville ou que nous nous promenons à travers la nature et que nous respirons ceci. Quelle en sont les conséquences pour les personnes et les animaux ? »

Harald Kautz-Vella :« Toutes les personnes et les animaux qui sont affectés par le mercure, ont les extrémités des récepteurs du système nerveux à nu. Normalement, une espèce de gel couvre et protège les terminaisons nerveuses, mais quand il a disparu à cause du mercure dans le corps, ces terminaisons nerveuse sont à fleur de peau. Il s’agit d’extrémités électriques, similaires à nos nanoparticules, et si un signal radio arrive, une expulsion d’électrons se produit dans les extrémités des nerfs. Si tous ces rayons de lumière se réfléchissent dans un constant va-et-vient, alors on ne peut plus penser avec clarté, et je suspecte que c’est la cause d’une grande partie des troubles actuels comme la démence et Alzheimer. Tout le monde sait que ces maladies ont une relation avec l’aluminium et les nanoparticules dans le cerveau, mais on ne connait pas très bien le mécanisme qui les génère. Si on extrapole l’augmentation de l’autisme, alors en 2024, 100% des garçons nouveau-nés seront totalement autistes, et en 2036, 100% des fillettes qui naîtront seront totalement autistes. C’est la courbe que nous pouvons observer aujourd’hui, dans son origine, et on peut démontrer qu’il s’agit ici de la combinaison du mercure et de la contamination électromagnétique, puisque le mercure dans le corps transporte les ondes radio qui sont dans notre entourage, comme c’est le cas avec le plasma de particules du ciel dans l’intérieur du corps. Il en résulte que cet imbroglio de signaux radio détruit en nous l’âme, et le mercure fait que les nerfs sont à fleur de peau, et l’âme sort tout simplement. Cette âme de l’enfant qui vit dans un corps meurtri ne veut pas être dans ce corps, elle se retire dans son propre espace et laisse le corps végéter : c’est l’autisme! Personne ne souhaite cela, mais collectivement nous nous comportons d’une manière qui nous conduit justement dans cette direction. Qui se trouve derrière et quel intérêt cherche-t-il ? Bien sûr, la gigantesque industrie pharmaceutique se réjouit de pouvoir vendre leurs médicaments. La question est de savoir si cette industrie pharmaceutique a une relation causale ou conspiratrice, avec les choses qui se génèrent de l’autre côté. Nous ne le serons jamais, mais je sais que toutes les personnes qui brassent d’énormes quantités d’argent sont liées entre elles d’une certaine manière. Eu réalité aussi, Rockefeller n’est qu’une figure de proue pour des entités, dont les noms ne peuvent pas être mentionnés. »

Michael Friedrich Vogt : «Puisque le travail transhumaniste est si complet, eux-mêmes sont-ils également affectés? »

Harald Kautz-Vella : « Je suppose que tous ceux qui se dédient à cela dans le système, savent réellement de quoi il s’agit. Alors ils bénéficieront d’une prophylaxie médicale qui leur garantira une protection. Et cela signifie pour les victimes que tout va empirer jusqu’à ce qu’elles se rendent compte qu’elles sont des victimes, jusqu’à ce qu’elles décident de ne plus l’être et qu’elles prennent alors leur propre responsabilité… Alors quelque chose jaillira en chacun de nous, dans le sentiment, dans la pensée, dans la communication et dans l’action, et tout le monde dira : ‘non, nous avons compris, et nous n’en voulons plus! Stop. »


Le plan de l’élite pour une sécheresse en Californie

L’attaque contre l’humanité par la géo-ingénierie

Dane Wigington : « De tous les crimes imputables à des conspirations perpétrées par le Gouvernement, peut-être que l’épandage aérien lié aux chemtrails est celui qui a attiré le moins d’attention de toute l’histoire. En effet, le Gouvernement, aussi bien que les corporations privées se prennent pour des dieux, sans se soumettre à aucune règle ni restriction et ce ne serait qu’une partie de la mère de toutes les conspirations, dont l’objectif, à mon avis, est le contrôle de la planète. On dirait que tout ceci est lié au gigantesque mensonge universel du réchauffement planétaire et à la nouvelle religion du changement climatique qui en découle et dont les partisans de la mondialisation se servent pour imposer leur taxe carbone et ainsi ouvrir le chemin du réseau de contrôle mondial, avec lequel ils cherchent à dominer toute activité humaine au nom de l’environnement. »

Divulgation d’un pilote sur la manipulation du climat ?

Operation Indigo Skyfold, manipulation du climat et chemtrails invisibles

Les deux lettres ci-dessous ont été transmises au site « The HAARP Report », ces textes ont été envoyés par l’administrateur du site. La source du message prétend relayer des déclarations d’un pilote militaire américain qui participerait aux programmes cauchemardesques de pulvérisation d’aérosols en cours dans notre ciel, jour après jour.

Les déclarations sont-elles authentiques ? La source est-elle crédible? Dans les deux cas, aucun moyen pour le confirmer. Ceci étant dit, cela ne rejoint pas ce que ces pilotes racontent. La structure du pouvoir transmet toujours un ordre très simple pour les troupes : « c’est eux ou nous ». C’est ce thème de base qui est décrit par le présumé pilote.

Le fait que la modification du climat échappe à beaucoup, n’est pas une surprise.

En informer les militaires, hommes et femmes participant à ces programmes compliquerait sérieusement le problème. Cette divulgation risquerait d’embrouiller le slogan « noir et blanc », « nous contre eux » utilisé par ceux au pouvoir, pour manipuler nos frères et sœurs dans l’armée. Je signale ces messages comme une divulgation publique. Bien que nous n’ayons aucun moyen de vérifier la validité des messages ci-dessous, les déclarations et les affirmations qu’ils contiennent doivent être examinées.

1er message :

Mon cousin qui a été viré par notre chef, […], m’a envoyé une information transmise par un ami à lui, toujours pilote dans l’US Air Force. Ce pilote dit effectuer des vols « chemtrails » (de pulvérisation de produits chimiques)!

Ce pilote a dit à mon cousin que ce programme de manipulation mondiale du climat porte le nom d’« Indigo Skyfold ». Au moins dans le cercle des pilotes et des équipages avec lesquels il travaille. On leur fait suivre des itinéraires de vols spécifiques, en communication avec des satellites qui contrôlent les formes de dispersions des aérosols.

Il dit que les pilotes ne corrigent les trajectoires que de temps à autre, et effectuent les atterrissages et les décollages. Les équipes de pilotes, de navigation et d’entretien tournent en permanence, et ne passent que 18 mois sur une base donnée. Il affirme, que c’est pour éviter que les pilotes et leurs familles ne se fassent trop d’amis, et que les langues ne se délient. De plus, ils tournent aussi entre vols de jour et vols de nuit. Il y a une base pour les vols de jour, et une pour ceux de nuit. Chaque base couvre une zone de 400 kilomètres, et chaque escadron d’avions peut couvrir trois Etats, ou une zone encore plus longue sur l’océan.

On leur dit de simplement faire leur travail et de la « fermer ».

Leurs supérieurs ne font que leur dire : « C’est une question de Sécurité Nationale » et « Sans ces vols, les armes de guerre de dernière génération de notre ennemi pourraient facilement et à volonté pénétrer l’espace aérien nord- américain. Nous nous engageons à protéger nos alliés des mêmes menaces venues du ciel. Donc, nous étendons cette protection, aux pays qui soutiennent nos efforts. Les nations hostiles sont également en train de construire des boucliers de protection atmosphérique et ils essaient de détecter les failles de nos nouvelles technologies spatiales et aériennes »

Pour moi, cela ressemble plutôt à un communiqué de presse. Je pense que ce pilote, soit il croit ce qu’on lui dit, soit il cherche simplement à dissimuler leur projet de génocide. J’ai dit à mon cousin de lui demander :

Pourquoi voudriez-vous pulvériser des produits chimiques mortels et des métaux lourds toxiques sur vos propres enfants?

Si vous saviez que les chemtrails et HAARP les tuaient plus rapidement que toute arme que l’ennemi puisse concevoir? Pourquoi continuer à pulvériser? Pourquoi ne refusez-vous pas d’obéir à ces ordres pour y mettre fin? Si des centaines de pilotes de chemtrails étaient traduits devant une cour martiale, cela attirerait l’attention du public sur ces programmes ? Pour l’amour de vos enfants, pourquoi ?

2ème message :

Mon pare-feu a détecté plusieurs tentatives d’intrusion, quand j’ai cherché sur Google « Indigo Skyfold ». Aucune information sur internet à propos de cette opération. C’est unique. J’ai reçu une assez (longue) réponse, du pilote d’avion « chemtrails ». Voici le texte tiré de son email :

Tout d’abord, je tiens à dire que je ne suis pas d’accord avec mes affectations de mission. Mais, quel soldat l’est vraiment? Plusieurs d’entre nous ont envisagé de secouer les rangs de l’armée, et de contester les ordres de temps à autre. On nous maintient dans l’ignorance, quand il s’agit d’obtenir des réponses honnêtes sur ce que nous pulvérisons vraiment. S’ils découvraient que nous, ou nos familles, enquêtons activement au sujet des « chemtrails », il s’en suivrait des mesures disciplinaires automatiques et rapides. HAARP et les radars, sont deux autres sujets de recherche non-autorisés. À moins que nos enfants n’en soient informés à l’école (dans nos bases), nous ne pouvons pas nous informer nous-mêmes, ou les éduquer comme à l’école publique. Je ne tiens pas à pulvériser intentionnellement des aérosols toxiques sur mes enfants ou ma famille. Mais, sachez que 80% ou plus de ces pilotes n’ont pas de famille ou pas d’enfants.

Ces pilotes sont choisis parmi les meilleurs rangs, au sein de l’Armée de l’Air, de la Marine et de la Garde côtière. La plupart des pilotes sont « endurcis », et ne se soucient pas de tuer, des aspects indésirables ou d’un « nettoyage » de l’Amérique et du monde. Je vous jure. La majorité des pilotes sont comme des machines. Je les appelle les Tankers Terminator. Je ne devrais pas vous dire cela. Mais près d’un tiers de tous les vols, décollent de petites îles sans nom. De nouvelles bases y sont construites à raison de huit par an. Sur ces îles très éloignées, il y a des antennes HAARP de toutes les formes et de nombreuses installations autour de ces îles, dans les profondeurs de l’océan.

La Navy a développé une technologie de construction sous-marine sophistiquée qui permet à des robots submersibles, entièrement autonomes, de parcourir de grandes distances, et même de fabriquer des pièces pour ces installations sous-marines d’antennes, à mesure qu’ils progressent dans l’océan. Chaque fois que vous voyez ou entendez parler d’exercices militaires en mer, c’est essentiellement pour entretenir et réapprovisionner leur armée de robots « serviteurs » sous-marins. Il y a peut-être, un robot sous-marin par avion, et bientôt deux.

Vous ne trouverez jamais rien sur tout cela en cherchant sur Google Earth. Ce n’est pas une erreur si les images des bases militaires sur ces îles sont brouillées ou si des taches cachent les images d’antennes sous-marines. Il est impossible de localiser toutes ces installations. Ils peignent même de faux nuages sur certaines d’entre elles pour éviter les regards indiscrets. Des amis civils m’ont montré certaines de ces images. C’est la raison pour laquelle je sais cela. Je comprends parfaitement votre inquiétude pour la vie des humains. Mais, voilà le hic! Durant notre formation, on nous montre des vidéos de destruction catastrophique pour notre patrie, à l’aide d’armes très sophistiquées.

Puis on nous dit que nous aurons ces conséquences, si nous n’effectuons pas ces vols de pulvérisations. Nos programmes pour la construction d’un bouclier défensif d’armes atmosphériques sont les seules missions de ce genre au monde. Nous sommes payés plus que tout autre pilote, pour notre service. Plus que les pilotes de l’Air Force One qui font autant ou plus, et sont également maintenus dans un monde sombre et secret, pour leur protection. Ils nous disent que le secret est notre protection, et que nous ne devons pas écouter tout ce qui ce raconte dans le public.

Nous connaissons tous le programme de cyber « Flashpoint », ou FP-03 connu dans la communauté des anciens combattants. Ce programme est une séquence d’autodestruction, qui peut être activée à distance, depuis n’importe quelle base au sol, sur l’eau, sous l’eau, ou toute autre unité mobile aérienne. Le signal est crypté par satellite, et ne peut être bloqué. À un moment donné, il pourrait ne vous restez que 15 secondes avant de mourir !

Ils nous disent que ce programme Flashpoint existe pour éviter qu’accidentellement des avions ne tombent sur des zones fortement peuplées. Ils peuvent faire exploser à distance nos avions, sur des zones sans risque. Mais au fond de nous, nous sommes à peu près sûrs, que ce programme de sécurité évite que les pilotes ne révèlent des éléments aux autorités publiques, privées ou civiles.

Avez-vous jamais vu un membre d’équipage, survivre aux quelques accidents qui ont eu lieu? Tout avion touché, a été complètement détruit. Pour une bonne raison, j’en suis sûr. Nous risquons nos vies à plus d’un titre, à chaque fois que nous volons. En particulier durant les vols de nuit où on nous oblige à voler à des altitudes de plus en plus basses. Nous sentons les avions d’épandage des forces sombres et massives de l’Empire, et nous savons qu’une nuit, quelqu’un tirera sur nous avec son long fusil. Lorsque nous pulvérisons pour leurs opérations clandestines, ou que nous survolons des cultures illégales de marijuana. Je sais que certains avions ont été touchés par des armes russes, chinoises ou coréennes, et par conséquent abattus. Mais, les médias n’informeront jamais sur ces événements. De même qu’ils ne sont pas autorisés à parler de nos vols. Cela doit être vrai, car je n’ai encore pas vu de rapport détaillé ou approfondi sur nos missions. Sur aucun média public, autre que les émissions sur la conspiration et des sites internet anti-gouvernementaux.

Je risque beaucoup en divulguant autant d’information, et vous en trouverez très peu comme moi. Même ma propre équipe, m’arrêterait et me traduirait en cour martiale, si elle était informée de cet échange. C’est pourquoi je ne peux pas vous envoyer directement un email. Mais, mon cousin m’a dit que vous prenez aussi des risques en divulguant ces informations. Je vous salue monsieur de résister au pouvoir de Big Brother.

J’aimerais rentrer à la maison demain, et ne plus faire une seule minute de vol. […] Les beaux ciels bleus de ma jeunesse me manquent et j’ai honte de salir ce rêve. Peut-être, davantage de mes collègues pilotes liront-ils ou entendront-ils parler de ce sujet, et décideront-ils à en faire autant ? Je ne connais qu’une petite partie du tableau d’ensemble car ils compartimentent tout. Si j’en apprenais davantage j’en informerais mon cousin. Il sent une hésitation dans les rangs, et il pense qu’une sorte de mutinerie couve et pourrait exploser concernant ces manipulations climatiques, ce » blanchiment mondial » ! […] Mon cousin a encore des amis haut placés qui le protègent.

« Tous les pilotes en permission, sont tenus de le signaler à leur hiérarchie avant le15 décembre 2014. Des opérations spéciales de formation sont prévues pour se qualifier aux vols Indigo Phase II qui devraient débuter autour du 21 janvier 2015». Ce sont ses mots et pas un message de l’US Air Force, a-t-il tenu à souligner.

Il croit que leurs vols s’intensifieront vers les zones Est de la Californie et le Texas afin d’aggraver la sécheresse, plus loin à l’intérieur des terres. De plus, il pense qu’un tout nouveau mélange « extrêmement toxique » de chemtrails va être pulvérisé. Une nouvelle technologie qui rend ces chemtrails spéciaux complètement invisibles sera utilisée. Soit-disant comme bouclier de protection atmosphérique, mais il n’y croit pas non plus.


La guerre météorologique et la domination de tout le spectre

Elana Freeland : « Le contrôle de l’ensemble du spectre électromagnétique est une révolution dans les affaires militaires et les guerres asymétriques. Depuis la découverte de tout ce qui peut être fait dans le domaine de l’électromagnétisme, nous nous trouvons devant un autre type de guerre complétement différente. 

Le contrôle de tout le spectre électromagnétique ou 4 C qui signifie « Commandement, Contrôle, Communications et Cyber-guerre, va des ondes radio aux rayons gamma. Si nous observons notre bande du spectre, nous voyons qu’elle est très petite, ce que nous percevons avec nos 5 sens est très réduit, pour autant c’est beaucoup plus large. Il est démontrer que les chemtrails et HAARP travaillent ensemble et qu’ils ont besoin l’un de l’autre. Les expériences menées par l’armée ont été un grand succès. Ils ont pu voir comment leurs autres agendas pouvaient être menés à terme et aujourd’hui nous avons des chauffages ionosphériques dans le monde entier, certains sont fixes, mais d’autres sont mobiles (NEXRAD), ou installations de radars dernière génération dans des bases militaires partout dans le monde. Donc ce qui est en train de se mettre en place maintenant, au moyen des chemtrails et du projet HAARP (qui est un instrument global), est une barrière spatiale. À propos de tous ces instruments globaux, c’est la façon dont ils travaillent ensemble. Ils ont besoin d’un réseau sur lequel ils puissent développer leurs opérations, qu’elles soient météorologiques, militaires ou de tout autre type, visant des individus, des villes entières ou des petites nations. Ce qui est nécessaire, voire essentiel pour le réseau de barrières spatiales qu’on pourrait appeler « blocus de la planète », c’est d’ioniser l’atmosphère et de la maintenir ionisée. Or, une atmosphère ionisée signifie que sa batterie est électrisée et opérationnelle, et qu’elle est prête à toute initiative militaire qui pourrait avoir lieu, y compris les communications. C’est donc une manière de forcer les pays à obéir. C’est un moyen de les menacer pour qu’ils acceptent certains programmes. Mais c’est aussi un moyen de gagner de l’argent, tels que les produits dérivés climatiques ; exemple Katarina et Nouvelle Orléans…

Edward Snowden a annoncé que des actions concernant la surveillance étaient en marche, car en réalité la barrière spatiale consiste principalement en la surveillance. Ils cherchent à avoir accès à toutes les personnes, partout, à tout moment, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il s’agit de l’intelligence artificielle, dans le monde du futur qui se construit aujourd’hui. 

Donc si on peut envoyer des fréquences, on peut faire vibrer quelque chose et affecter toutes sortes de choses, parce que tout dans notre corps, y compris le système endocrinien, le cerveau, les tissus, les muscles etc., tout a sa propre fréquence. Si on peut électrifier et configurer l’environnement dans son ensemble, et pour ce faire ils ont besoin d’instruments capables d’ajuster les métaux lourds des chemtrails, de sorte qu’ils soient constamment ionisés et actifs, on peut alors configurer un monde où nous faisons tous partie de ce réseau électrique. Nous faisons partie de ce qu’ils aiment appeler « l’esprit de la ruche ». Ils n’ont pas à détruire nécessairement notre cerveau en raison de la résonance cyclotronique. Nous résonnons avec tout ce qui vibre dans notre entourage, nous sommes créés ainsi. Maintenant nous pouvons constater ce que l’élite est, et ce qu’elle n’est pas! Je pense que cela est très positif, peut-être que nous nous sentirons mal à l’aise de voir que nos espoirs s’évanouissent les uns après les autres, mais c’est ainsi que la conscience se développe, en renonçant à nos illusions et en affrontant le moment présent. »


Pourquoi les contrôleurs nous empoisonnent?

Gregg Prescott : « Avec l’augmentation de la fréquence des maladies respiratoires nous devons remettre en question la qualité de l’air que nous respirons. Par exemple la prévalence de l’asthme aux É-U a augmenté de plus de 75ù depuis 1980. L’institut pour l’Environnement et le Développement Durable à l’Université de UCLA  a déclaré que l’exposition environnementale peut causer des naissances prématurées de bébés de faible poids ou avec certaines malformations congénitales. Il est très probable que ces bébés meurent dès l’enfance, et que ceux qui survivent, aient un risque élevé de problèmes cérébraux, respiratoires et digestifs dans les premières années de la vie. En outre, les effets à long terme comprennent le risque de maladies cardiaques et de diabète à l’âge adulte. À mesure que la pollution radioactive continue de s’accumuler partout dans l’environnement, en raison d’accidents nucléaires comme celui de Fukushima, la réponse du Gouvernement américain est de ne pas agir dans le sens d’atténuer cette menace de santé publique, mais d’augmenter officiellement les niveaux maximums d’exposition admissibles et, essentiellement, de redéfinir la quantité de radiation qui est considéré comme limite. Jusqu’à présent, nous avons seulement abordé les problèmes communs de la contamination de l’air, mais que se passe-t-il avec les chemtrails ? La contamination, la toxicité et l’empoisonnement par l’aluminium sont des facteurs de démence, mais lorsque c’est combiné avec des vaccins ou des oligo-éléments tel que le fluor, cela peut être encore plus dangereux. Wigington a déclaré que beaucoup de gens éprouvent des symptômes semblables à ceux de la grippe, tels que des éternuements, un sifflement dans la respiration, les yeux qui piquent, une toux grasse, qui sont associés aux chemtrails. Wigington affirme qu’il doit y avoir nécessairement un lien. D’énormes quantités de métaux nous tombent dessus. Avant, il n’y en avait pas! Wigington a même dit qu’il est notoire que le Gouvernement était au courant des effets nocifs de la géo-ingénierie. À présent, c’est largement reconnu, mais ils continuent à nous asperger de toutes les façons. À minima, on peut conclure que les énormes répercussions pour la santé de la vie sur Terre sont, soit une conséquence accepté, ou pire encore, un objectif souhaité. Nous savons qu’il ne s’agit pas seulement des métaux (aluminium, baryum et strontium) que nous avons identités, mais qu’il y a une synergie toxique entre ces métaux et d’autres auxquels nous sommes exposés, comme le mercure dans les vaccins. Des études indiquent que si on combine de l’aluminium avec du mercure dans certaines conditions favorables, la toxicité peut augmenter jusqu’à 10.000%. Lorsqu’il sont associés, ils deviennent beaucoup plus nocif. Pour toux ceux qui sont nés après 1980, les chemtrails sont quelque chose qu’ils voient pratiquement tous les jours, mais je peux vous assurer que ce n’est pas normal.

Malheureusement, les chemtrails apparaissent dans des encarts publicitaires de magazines et dans des programmes de télévision comme pour normaliser une chose qui est anormale. Par exemple, en l’an 2000, un cadre supérieur d’une compagnie aérienne américaine a révélé que son bureau a été visité par 2 hommes d’une agence gouvernementale non identifiée et, je cite textuellement : « Ils nous ont dit que le Gouvernement allait payer notre compagnie aérienne, et d’autres, pour que nous déversions des produits chimiques avec nos avions commerciaux. Lorsque nous leur avons demandé de quels produits chimiques il s’agissait, et pourquoi nous devions les répandre, ils nous ont dit que cette information n’était transmise qu’en cas de nécessité, et que nous n’étions pas autorisés à l’avoir. Ils nous ont fait signer un document de confidentialité qui stipulait foncièrement, que si nous racontions à quiconque ce que nous savions, nous irions en prison. »

Alors, quel est l’objectif de contaminer notre air ? L’objectif principal est d’assassiner lentement l’humanité en fragilisant le système immunitaire des gens. Deuxièmement, les maladies peuvent se propager à travers des nanoparticules qui passent dans le sang quand nous les respirons. En effet, la maladie des Morgellons a considérablement augmenté depuis que les chemtrails ont commencé, et celle)ci était inconnue auparavant. Indubitablement, il ne s’agit pas d’une coïncidence! Un système immunitaire affaibli favorise l’industrie pharmaceutique pour la production de nouveaux vaccins et de médicaments, pour remédier à une situation qu’ils ont planifiée depuis le début, afin d’éliminer l’humanité d’une façon sélective. Tout se réduit à la cupidité, l’argent et l’eugénisme. Donc si tout le monde est aspergé, cela ne concerne-t-il pas aussi ceux qui ont donné l’ordre de fumiger ? oui, mais grâce à des transfusions sanguines très onéreuse, ceux qui sont au pouvoir pensent qu’ils peuvent éliminer ces toxines régulièrement, alors qu’elles s’accumulent dans le corps chez le reste de la population. C’est comparable à la fluoration de l’eau, traiter de force la population au moyen des chemtrails, sans vote ni consentement, c’est un crime contre l’humanité! Si nous gardons cela sous silence, nous consentons fondamentalement à ce que l’air, l’eau et les ressources alimentaires soient contaminés et empoisonnés. »


Si nous ne les arrêtons pas la géo-ingenierie va rendre la Terre inhabitable!

Dane Wigington : « Il est nécessaire qu’ils fassent tous beaucoup plus de ce qu’ils font. Je veux que ce soit clair: si nous persistons sur le chemin actuel, cela nous mènera fatalement dans un avenir proche à une extinction de masses à l’échelle mondiale, c’est une certitude mathématique! Nous avons perdu 60% des espèces sauvages de la Terre au cours de ces 40 dernières années. Les taux de disparition sont catastrophiques, à l’heure actuelle il y a une extinction de masse accélérée et inimaginable. Voici mon argument pour tous ceux qui pensent qu’ils sont en train de sauver les choses parce qu’ils freinent leurs émotions, parce qu’ils se cachent dans un coin, parce qu’ils restent paralysés dans leur cabine sur le pont du Titanic, où nous nous trouvons tous; cela ne va pas les sauver. Nous avons une opportunité de changer de cap, et nous devons le faire rapidement, sinon ça ne servira à rien. Alors les salaires, les pensions, la quête du plaisir personnel et tout ce que font les gens de leur temps, énergies et efforts, bientôt n’auront plus d’importance. Et si vous aimez vos enfants, si vous dites que cela compte réellement pour vous, alors vous devez le prouver maintenant en passant à l’action. Pour que tout le monde comprenne, je vous dirais que vous n’êtes pas à l’abri, comme vous le croyez ou comme on vous l’a dit. La seule façon d’avancer est tout simplement de réveiller tous ceux qui sont autour de nous de manière active et efficace. Nous devons atteindre juste la quantité minimum de personnes nécessaires pour que ceux qui se trouvent dans l’armée… comprennent qu’ils sont en train de se tuer eux-mêmes avec tous les autres. 

Comment la géo-ingénierie favorise les incendies de forêts ? Le facteur individuel le plus important des incendies de forêts qui ravagent la planète est la géo-ingénierie. Cela est dû à la sécheresse et à la pluie toxique, qui contient des métaux bio-disponibles qui tuent le système à la racine. La couche d’ozone a été détruite par la géo-ingénierie. Les éclairs sont plus fréquents à cause de la géo-ingénierie et de l’ionisation de l’atmosphère. Des substances inflammables sont déposées sur les branches. Vu sous tous les angles, le pire qui arrive, conduit toujours à la géo-ingénierie. Lorsque ces forêts brûlent, la suie noirâtre se dépose sur les glaciers de toute la planète, en les assombrissant et provocant qu’ils absorbent plus de chaleur qui émane de la couche d’ozone détériorée. Tandis que la chaleur pénètre davantage, une boucle de rétro-alimentation commence, et à mesure que les océans se réchauffent, la stabilité du méthane tombe, le gaz libéré monte dans l’atmosphère, générant ainsi un effet de serre plus important et plus d’incendies. Une planète qui se réchauffe, et notre planète est assurément en train de se réchauffer, devrait avoir plus de pluie, et non moins. Les lois de la physique le démontrent clairement. Comment se fait-il qu’il y ait moins de pluie ? Parce que l’atmosphère abonde de particules en suspension qui éparpillent la lumière et qui sont dessicatives, ce qui signifie qu’elles absorbent l’humidité atmosphérique, altèrent le cycle hydrologique, le cycle de la pluie, car elles bloquent les photons de lumière qui causent l’évaporation. Elles ralentissent le vent en général et retiennent la convection, provoquant de ce fait un blocage. Les particules dans l’atmosphère détruisent complètement le cycle hydrologique, de sorte que lorsqu’on sature l’atmosphère avec ces particules en suspension, on peut créer un déplacement de la pluie d’une région à l’autre. Nous nous dirigeons tout droit vers ce qu’on appelle un océan de Canfield qui signifie un océan mort, surchauffé, stratifié et moins riche en oxygène. 

Nous sommes très proches de cela, et je tiens à souligner pour tous les auditeurs, que je ne veux pas qu’ils  me croient, ce que je souhaite, c’est qu’ils investiguent, et qu’ils considèrent cela, qu’ils ne s’arrêtent pas à un gros titre pour se forger une opinion sur cette base, car c’est ce que nous voulons croire… Par conséquent il est très important que les personnes comprennent que la géo-ingénierie ne fait qu’empirer une situation de façon exponentielle, mais non de l’améliorer. 

Peut-être avez-vous vu quelques gros titres qui cherchent à associer la détérioration de la santé au changement climatique. Encore des mensonges! Nous parlons de la détérioration de la santé en termes mathématiques, rien ne peut se comparer à l’attaque à grande échelle de l’ingénierie climatique, qui contamine toute la planète, et tout ce que nous respirons. Mais. Pour arriver à la racine de ce problème, nous devons identifier ceux qui publient la désinformation tout en dissimulant la réalité, qui sont comme toujours les météorologues, les journalistes etc… »

Dr. Edward Group : « La fumigation massive de chemtrails a commencé depuis environ 4 semaines, juste avant que tout le monde parte en vacances, pourquoi ? c’est le meilleur moment pour propager des maladies dans tout le pays, puisqu’il y a un flux de voyageurs qui se déplacent dans toutes les villes, et qui reviennent chez eux et les propagent… En Caroline du Nord, il y a une infection chronique respiratoire suivie de toux et d’attaques cardiaques qui s’étendent dans tous les États-Unis. J’ai commencé à rassembler les éléments pour parvenir à quelques organismes qui ont été trouvés et examinés par une organisation de Colombie Britannique, Canada. Il s’agissait de 3 micro-organismes : pseudomonas, de la moisissure et un autre organisme étrange. J’associe cela à tous les problèmes que nous avons, car on a aussi trouvé dans les chemtrails du dibromure d’éthylène, un pesticide interdit, qui provoque de graves troubles respiratoires et du système immunitaire. J’ai également découvert, qu’en fait les organismes identifiés dans les chemtrails causent l’endocardite, une inflammation des parois internes du cœur et aussi des infarctus. J’ai des rapports d’individus qui ont été atteints de cette maladie respiratoire et qui sont morts en 2 jours… j’ai examiné plusieurs de ces organismes qui avaient été commandés par l’armée américaine, avec patentes et tout le reste. 

Alors investiguez et sachez que si vous êtes malades, vous n’avez qu’à regarder le ciel! Et voyez s’il y a des chemtrails qui vous tombent dessus. La conséquence de tout ceci, est qu’une grande partie détruit la Terre. Non seulement, ça rend les gens malades et assommés, provoquant des affections massives dont il est possible de tirer profit avec tant de consultations chez les médecins, la vente de vaccins, mais en plus, une enquête récente a démontré que certains de ces organismes qui pénètrent dans le corps, et certains de ces métaux qui s’y accumulent, peuvent étonnamment être contrôlés par des relais de téléphonie mobile et de fréquences. De sorte que réellement on peut altérer le fonctionnement de notre corps! 

En ce qui me concerne, je trouve ce problème des fréquences, extrêmement inquiétant, car on ne peut pas les voir, ni les toucher, ni les entendre, ni les gouter! C’est ce qui fait peur avec les vaccins contre la grippe et tout autre vaccin, avec ces mycoplasmes dans ces petits organismes qui peuvent être contrôlés par des fréquences. Je pense que l’une des plus grandes attaques que nous allons subir dans le futur, et que nous avons déjà eu, va être le contrôle de notre mental, de nos cellules et de l’eau dans notre corps, par le biais d’émission de fréquences nocives. »

Alex Hroz : L’élite dirigeante a inventé les chemtrails… pour que nous soyons totalement contrôlés par une société ‘psychocivilisée’ (avec contrôle mental électronique). En utilisant les antennes à micro-ondes HAARP… ils peuvent établir une connexion directe avec notre cerveau, mais avant ils utilisent les chemtrails pour introduire des nanoparticules à l’intérieur de nous.


Propagande pro-géo-ingénierie du directeur de la CIA au CFR

John Brennan (Directeur de la CIA) – Council on Foreign Relations : « Un autre exemple est la diversité des technologies qui est souvent appelée collectivement géo-ingénierie, et qui pourrait potentiellement aider à inverser les effets du réchauffement du changement climatique global. A titre personnel, je me suis intéressé à l’injection d’aérosols stratosphériques, une méthode pour disperser dans la stratosphère des particules, pouvant refléter la chaleur du soleil, semblables à des éruptions volcaniques. » 

John Brennan parlant de modifier les schémas climatiques et de fumiger l’atmosphère pour nous sauver de nous-mêmes.

La CIA a également publié un document qui semble être la source de l’idée que le réchauffement climatique peut anéantir l’humanité, depuis ceci est utilisé pour justifier leurs fumigations…

Ce projet de modification du climat est issu du projet original ‘Manhattan’. C’est un problème de physique, et ceux qui ont assemblé la première bombe atomique étaient des physiciens… Les principales différences entre l’industrie de l’ensemencement des nuages, qui est encore active aujourd’hui, et le projet ‘New Manhattan’ sont, que pour disperser les particules qui sortent de l’avion, on utilise de l’énergie électromagnétique, et que les modifications climatiques conventionnelles qui sont faites au niveau régional, dans le projet ‘New Manhattan’ sont d’ordre global.



Depuis le début des années 90, de nombreux observateurs signalent des trainées dans les cieux, d’abord aux États-Unis puis à travers le monde. en France les premiers témoignages remontent à 1997. Il ne s’agit pas de simple trainées de condensation – contrails – dégagées par les réacteurs d’avions qui se dispersent en quelques secondes. Les trainées que les Américains ont surnommées « chemtrails » parce que suspectés d’être chargés en produit chimiques, peuvent rester plusieurs heures suspendues dans le ciel et semblent interférer avec le climat. De plus elles diffèrent des trainées conventionnelles par une configuration spatiale singulière.

Depuis plusieurs années, une somme considérable de comptes-rendus, de photos et de vidéos alimentent la controverse sur les chemtrails à travers le globe.


Les chemtrails et la maladie des morgellons constituent une partie de l’agenda transhumaniste

Un avis sur “OVNI – CHEMTRAIL et Modification du climat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s