Le TITANIC un attentat contre les opposants de la FED

Erick Trickey (écrivain américain) : « Lorsque le Titanic a coulé le 15 avril 1912, plusieurs millionnaires connus figuraient parmi les 1503 morts. Des hommes éminents sur le Titanic perdu, annonçait un titre du New-York Times : « Col. Jacob Astor et son épouse, Isidor Straus et son épouse, et Benj. Guggenheim à l’étranger ». Des nécrologies ont suivi pour Astor, le constructeur d’hôtels et de gratte-ciel new-yorkais, Straus, banquier et propriétaire du grand magasin Macy’s, et Guggenheim, constructeur de machines minières. Mais l’un des hommes les plus riches du monde a évité son sort. J. Pierpont Morgan avait envisagé plus tôt dans l’année de rentrer aux États-Unis à bord de l’infortuné Titanic, rapporte le Washington Post le 19 avril. Puis M. Morgan a décidé de prolonger son séjour à l’étranger. Le naufrage du navire frappe encore l’imagination, comme une véritable tragédie et une métaphore presque parfaite de l’orgueil démesuré de l’humanité. Depuis le naufrage du paquebot de luxe, les théories de la conspiration s’y sont attachées comme des bernacles. Selon une théorie élaborée, le navire de 46 000 tonnes aurait été échangé avec son jumeau, l’Olympic, dans le cadre d’une arnaque d’assurance compliquée, une fausse collision avec un iceberg qui aurait mal tourné. En fait, Morgan avait un lien avec le Titanic : sa société International Mercantile Marine possédait la White Star Line, qui avait construit et exploité le navire. Morgan a assisté au lancement du Titanic à Belfast le 31 mai 1911. Selon les conspirateurs, Morgan aurait annulé son voyage sur le Titanic à la dernière minute avant le départ du navire le 10 avril 1912 de Southampton, en Angleterre. Morgan a ensuite coulé le navire, tuant 1503 de ses 2224 passagers, pour se débarrasser d’Astor, de Straus et de Guggenheim. Les conspirateurs affirment qu’Astor, Straus et Guggenheim se sont opposés à la création de la Réserve Fédérale, la Banque centrale de la nation. La véritable raison pour laquelle Morgan n’a pas pris part au voyage inaugural du Titanic est bien documentée. Morgan était occupé à essayer d’expédier par mer sa vaste collection d’art en Angleterre et en France vers le Metropolitan Museum of Art de New-York. Fin mars, il a eu un contre-temps : un spécialiste de l’art du bureau des douanes américain, envoyé à Londres pour inspecter les envois, est parti de manière inattendue pour les États-Unis. Morgan a arrêté les expéditions, a demandé au marchand d’art qui les supervisait de le rencontrer en France à la mi-avril, et a envoyé un télégramme au président de la White Star Line pour lui faire part de ses regrets : Les affaires l’empêcheraient de naviguer sur le Titanic. Selon un reportage de l’époque, au moins un des ennemis supposés de Morgan, Guggenheim, n’a réservé sa place sur le Titanic que le 8 avril, après l’annulation de Morgan. Dans cette perspective, la famille Rothschild, qui a fondé des établissements bancaires dans toute l’Europe au début du XIXe siècle, est également impliquée dans cette conspiration. La liste de leurs atrocités présumées comprend également le contrôle de l’économie mondiale, l’aide financière à Adolf Hitler, la conspiration visant à tuer les présidents Abraham Lincoln et JF Kennedy, la fondation d’Israël, le financement de l’État islamique, l’imposition de difficultés financières aux Asiatiques et, plus récemment, la modification du climat. »

Edir Macedo (homme d’affaires brésilien) : « Lorsque nous pensons aux évènements qui se sont produits dans l’histoire au cours des cent ou deux cent dernières années, il y en a certains qui ressortent comme étant très horribles, choquants et très tristes. Parmi ceux qui viennent à l’esprit, les plus dévastateurs ont été la destruction du World Trade Center à New-York et le naufrage du Titanic. Depuis le début des années 1830, les États-Unis n’avaient plus de banque centrale. Les Jésuites voulaient désespérément une banque centrale dans le pays afin de disposer d’un réservoir sans fond dans lequel puiser de l’argent pour leurs nombreuses guerres et autres projets horribles dans le monde. En 1910, sept hommes se sont réunis sur l’île Jekyll, au large de la Géorgie, pour créer une banque centrale, qu’ils ont appelé Réserve Fédérale. Ces hommes étaient Nelson Aldrich et Franck Vanderlip, tous deux représentant l’empire financier Rockefeller; Henry Davison, Charles Norton et Benjamin Strong, représentant JP Morgan; Paul Warburg, représentant la dynastie bancaire Rothschild en Europe, et enfin le secrétaire adjoint au Trésor Abram Piatt Andrew. En faisant quelques recherches, nous avons découvert que les Rothschild étaient les agents bancaires des Jésuites de la papauté qui détenaient « la clé » de la richesse de l’Église catholique romaine. Ces trois familles financières, les Rothschild, les Morgan et les Rockefeller, sont soumises à l’Ordre des Jésuites en raison de l’infiltration jésuite dans leurs organisations. Elles font tout ce qu’il faut pour détruire la liberté constitutionnelle aux États-Unis et mener le pape à la domination mondiale… La construction du Titanic a commencé en 1909 dans un chantier naval de Belfast, la capitale de l’Irlande du Nord. La Première Guerre mondiale n’a commencé que quelques années plus tard. Le Titanic faisait partie d’une flotte de navires appartenant à la White Star Line, une compagnie maritime internationale. La banque n’était pas la seule activité dans laquelle Morgan avait un fort intérêt financier. Utilisant son contrôle sur les chemins de fer du pays comme levier financier, il a créé un trust international de transport maritime comprenant les deux plus grandes compagnies d’Allemagne et l’une des deux plus importantes d’Angleterre, la White Star Lines. Or, certaines personnalité très riches et puissantes avaient clairement fait savoir qu’elles n’étaient pas favorables au système de la Réserve Fédérale. Les Jésuites avaient ordonné alors à JP Morgan de construire le Titanic. Ce navire « insubmersible » pouvait servir de navire de la mort pour ceux qui s’opposaient au projet des Jésuites de créer un système de Réserve Fédérale. Edward Smith était le capitaine du Titanic. Il naviguait dans les eaux de l’Atlantique Nord depuis vingt-six ans et était le capitaine le plus expérimenté au monde sur les voies maritimes de l’Atlantique Nord. Il avait travaillé pour le jésuite JP Morgan pendant de nombreuses années. Lorsque le Titanic a quitté le sud de l’Angleterre le 10 avril 1912, Francis Browne, le maître jésuite d’Edward Smith, était monté à bord du navire. Cet homme était le jésuite le plus puissant de toute l’Irlande et répondait directement au général de l’ordre des jésuites à Rome. À bord du Titanic cette nuit-là, Edward Smith connaissait son devoir. Après trois jours en mer, le Titanic a été propulsé à pleine vitesse, à vingt-deux nœuds, par une nuit noire san lune, à travers un gigantesque champ de glace d’une superficie de près de 80 milles carrés. Edward Smith avait fait cela malgré au moins 8 télégrammes l’avertissant d’être plus prudent car il allait trop vite. Le navire insubmersible, le palais flottant, a été créé pour devenir le tombeau des riches qui s’opposaient au système de la Réserve Fédérale. En avril 1912, toute opposition à la Réserve Fédérale a vu le jour aux États-Unis. Huit mois plus tard, les Jésuites disposaient, par l’intermédiaire de la Banque de la Réserve Fédérale, de suffisamment de fonds pour déclencher la 1ère Guerre mondiale. »

Au sujet de la conspiration à l’origine du Naufrage du Titanic, le fait qu’il soit parti vers la mort le 11 avril 1912, est-ce une coïncidence ? Mais en dehors de cette numérologie rituelle il y a aussi d’autres inconnues qui demeurent non résolus scientifiquement comme le fait de savoir si le paquebot a vraiment été détruit ou non par un iceberg. Et si cela a été causé par la banquise, pourquoi n’y a-t-il jamais eu de photos où l’on montre la soi disant brèche faite par l’iceberg ? Serait-ce comme de nombreux chercheurs l’on dit, que quelques morceaux de glace ne peuvent en aucun cas déchirer des tôles d’acier de plusieurs couches ?

Il a également été rapporté par quelques témoins survivants que lors du voyage inaugural du paquebot de luxe, en dépit des 7 appels au secours lancés depuis la cabine radio il y a eu une raison pour laquelle la vitesse n’a pas été diminuée à aucun moment ? Il semblait que le capitaine Smith ignorait les indications et comme si rien ne s’était passé, il continuait imprudemment à la même vitesse.  Quelqu’un lui a-t-il donné l’ordre de ne pas s’arrêter ? De même, pourquoi les jumelles ont-elles disparues du poste de surveillance ?

Aussi pourquoi manquait-il plusieurs canots et gilets de sauvetage sur un navire si bien préparé ? Il y a aussi un autre fait inhabituel qui s’est produit, à savoir que le navire le plus proche du Titanic, le California, par des circonstances étranges n’est pas venu à son secours ? Seul le Carpathia qui se trouvait plus éloigné, est venu à la rescousse mais est arrivé quand le paquebot géant avait déjà disparu au fond de la mer.

Il y a aussi une autre inconnue à ce sujet en effet, lorsque la Première Guerre Mondiale a éclaté le Carpathia, le navire qui a sauvé des centaines de personnes quand le Titanic a coulé, a été torpillé et coulé en mer. Pourquoi l’ont-ils fait ? S’agissait-il de représailles pour avoir sauvé beaucoup de gens du Titanic ? Ou y avait-il d’autres motifs intentionnels que l’on n’a jamais connus ? Bien après que la tragédie ait tué 1516 personnes, des physiciens suisses spécialistes ont étudié à fond l’affaire, et ont trouvé des trous étranges sur le Titanic, qui ne pouvaient être causés par un iceberg mais par une forte explosion à bord.

Est-il possible que le Titanic ait été torpillé par un navire Allemand, comme l’on prétendu certain chercheur ? Où était-ce par une puissante bombe qu’il y avait à bord ? Des recherches ont permis de découvrir qu’un navire de guerre Allemand avait torpillé le Titanic en suivant des ordres supérieurs. Il a également été dit que c’était à cause d’une cargaison d’or destinée à l’achat d’armes aux Etats-Unis, et ceci pour l’autre côté de la médaille qui était géré par la même élite du gouvernement secret.

C’est le 110e anniversaire du naufrage du plus grand, du plus célèbre et du plus luxueux paquebot de l’histoire, le Titanic, qui a coûté la vie à 1514 personnes et dont le mystère n’a toujours pas été élucidé. Se pourrait-il, comme nous avons été amenés à le croire, que la collision avec un iceberg soit à l’origine du dénouement final, ou peut-être que d’autres facteurs seraient intervenus, impliquant les personnes les plus riches de l’époque comme les Morgan, les Rockefeller et les Rothschild?

Mais ils ne sont pas les seuls impliqués, il existe plusieurs théories qui incluent également le financier et propriétaire de la compagnie maritime ainsi que le capitaine du navire, et d’autres que nous devons prendre en compte pour savoir ce qui s’est vraiment passé.

Et pourquoi plusieurs des personnes impliquées dans cette funeste conspiration étaient-elles liées à l’élite jésuite Illuminati du Vatican et du Nouvel Ordre Mondial ?

Et que dire de plusieurs écrivains qui, des années plus tôt, avaient prédit d’une façon précise ce qui allait se passer ?

Et pour quelle raison JP Morgan, le banquier sans scrupules, a-t-il annulé son voyage à la dernière minute, était-ce pour ne pas périr ?

Et que dire de la momie que le Titanic transportait, un fait inconnu de beaucoup, mais qui est mentionné en raison de la malédiction jetée sur plusieurs personnes et qui a fait même des morts?

Le naufrage du Titanic a stoppé le financement du découvreur de l’énergie libre, Nicola Tesla et favorisé la création de la Réserve Fédérale, à laquelle s’opposaient de nombreux politiciens et magnats à bord. Serait-ce la raison du naufrage ?

Fausse bannière :

▪︎Un des plus grands False Flag de l’Histoire a été orchestré par JP Morgan: il aurait soigneusement orchestré le naufrage du Titanic pour qu’il puisse former la Réserve fédérale.

▪︎Éléments de preuves:

-En 1889, Morgan Robertson écrivit un livre intitulé « Wreck of the Titan » (Épave du Titan) qui décrivait en détail la disparition d’un paquebot de luxe qui heurtait un iceberg et tuait tout le monde à bord.

-Le livre devint étrangement prophétique au fur et à mesure que le désastre du Titanic se jouait presque jusqu’au moindre détail du livre.

-Ce qui était différent avec le Titanic, c’était l’énorme implication politique qu’il a eu après sa chute.

-Certaines des personnalités les plus riches de l’industrie financière sont mortes lorsque le Titanic a sombré, toutes avaient une chose en commun: elles s’opposaient à la Réserve fédérale.

▪︎Les faits :

-JP Morgan a financé et construit le Titanic.

-JP Morgan a réservé un ticket pour le voyage mais a annulé à la dernière seconde.

-L’ami de JP Morgan, Milton Hersey, a également annulé au dernier moment (et a donc survécu pour construire l’empire alimentaire Hersey).

-Benjamin Guggenheim, Isa Strauss et John Astor, tous 3 opposés à la création de la Banque Fédérale (aujourd’hui ces hommes vaudraient l’équivalent de 11 milliards de $!!!).

Les trois hommes moururent à bord du Titanic quand celui-ci coula, cette nuit-là.

-John Jacob Astor IV, l’homme le plus riche du monde à l’époque, était un ami de Nikola Tesla et un franc opposant à la création de la Réserve fédérale.

-Il n’ y avait pas de fusées éclairantes rouges à bord pour se faire signaler aux bateaux de sauvetage. (Il y avait seulement des fusées blanches qui servent à signaler une fête et dire que tout va bien).

-C’était le premier navire du genre à pouvoir sceller les ponts électromagnétiquement, ce qui pouvait aussi enfermer les gens sous le pont.

-Le Capitaine Edward Smith était l’un des capitaines les plus décorés de son temps et le fait d’omettre ces précautions aurait pu lui porter préjudice.

-L’auteur du livre a été empoisonné à mort quelques années après le naufrage du Titanic.

-La Réserve fédérale a été créée l’année suivante.

▪︎Éléments Troublants :

-Est-ce que JP MORGAN a eu l’idée de tuer l’opposition à la réserve fédérale dans un livre écrit 14 ans plus tôt? 

-Il s’agissait d’un livre intitulé « Le Titan » publié 14 ans avant le naufrage du Titanic et regardez les similitudes:

Ce qui frappe en premier lieu, c’est le nom du paquebot:

Titan vs Titanic. Le Titan est décrit comme le plus gros paquebot du monde, et est considéré comme insubmersible.

Il prévoit des canots de sauvetage pour 500 personnes alors qu’il peut embarquer plus de 3 000 passagers. Le paquebot du roman entre en collision avec un iceberg, causant des milliers de morts comme dans la réalité du Titanic. (2200 passagers pour le Titanic et 2500 passagers pour le Titan )

Dans le roman, Le Titan mesure un peu plus de 240 mètres, le Titanic 269.

Ils ont la même vitesse (25 nœuds).

L’histoire se passe dans l’Atlantique nord au mois d’avril.

La cause du naufrage est un iceberg.

Le Titan transportait « aussi peu que la loi le permettait »: 24 canots de sauvetage; soit moins de la moitié nécessaire pour sa capacité de 3000 places.

Le Cartel de la Réserve fédérale : les 8 familles qui dirigent le monde de la finance: 

Qui sont donc les actionnaires des banques créatrices de monnaie américaines et mondiales?! 

Cette information est très soigneusement gardée secrète !

▪︎JW McCallister, un initié de l’industrie pétrolière avec des liens avec The House of Saud, a écrit dans The Grim Reaper que les informations qu’il avait acquises auprès de banquiers saoudiens faisaient état de la propriété à 80% de la New York Federal Reserve Bank (de loin la succursale de la Fed la plus puissante) par seulement 8 familles (dont 4 résident aux USA), ce sont les:

-Goldman Sachs;

-Rockefeller;

-Lehman;

-Kuhn Loeb de New York;

-Rothschild de Paris et de Londres;

-Warburg de Hambourg;

-les Lazard de Paris et;

-Israel Moses Seif de Rome.

Le CPA (certified public accountant) Thomas D. Schauf corrobore les affirmations de McCallister, ajoutant que 10 banques contrôlent les 12 succursales d’la Federal Reserve Bank.

Il nomme:

-NM Rothschild de Londres, 

-Rothschild Bank de Berlin, 

-Warburg Bank de Hamburg, 

-Warburg Bank d’Amsterdam, 

-Lehman Brothers de New York, 

-Lazard Frères de Paris,

-Kuhn Loeb Bank de New-York, 

-Israel Moses Seif Bank d’Italy, 

-Goldman Sachs de New York et 

-JP Morgan Chase Bank de New York.

▪︎Schauf répertorie:

-William Rockefeller,

-Paul Warburg,

-Jacob Schiff et

-James Stillman;

parmi les individus qui détiennent des parts importantes d’la Fed.

▪︎Les Schiff sont liés à Kuhn Loeb. Les Stillman sont liés à Citigroup, qui se sont associé au clan Rockefeller au tournant du siècle. 

▪︎Eustace Mullins est arrivé aux mêmes conclusions dans son livre « The Secrets of the Federal Reserve« , dans lequel il affiche des organigrammes reliant la Fed et ses banques membres aux familles de Rothschild, Warburg, Rockefeller et les autres.

Contrôle  mondial :

▪︎Le contrôle que ces familles bancaires exercent sur l’économie mondiale ne peut être sous-estimé et est tout à fait intentionnellement entouré de secret.

Leur filiation est totale aux médias de la planète.

Ces derniers sont dévoués à discréditer toute information exposant ce cartel de Banque Centrale Privée comme une « théorie du complot ».

Pourtant, les faits demeurent! 

▪︎La Federal Reserve Bank (ou la Maison Morgan), est née en 1913 (la même année que le décès du banquier américain J. Pierpont Morgan); et la Fondation Rockefeller a été également créée cette même année.

▪︎La House of Morgan dirigeait la finance américaine au carrefour de Wall Street et Broad à New-York, agissant en tant que quasi-banque centrale américaine depuis 1838, lorsque George Peabody l’a fondée à Londres. Peabody était un associé commercial des Rothschild.

▪︎En 1952, le chercheur s’intéressant à l’histoire la Fed, Eustace Mullins, a émis l’hypothèse que les Morgan n’étaient rien de plus que des agents des Rothschild.

Mullins a écrit qu’les Rothschild « préféraient opérer de manière anonyme aux États-Unis derrière la façade de J.P. Morgan & Company ».

▪︎L’auteur Gabriel Kolko a déclaré : « Les activités de Morgan en 1895-1896 dans la vente d’obligations d’or américaines en Europe étaient basées sur une alliance avec la maison Rothschild ».

La pieuvre financière Morgan :

▪︎Elle a rapidement déroulé ses tentacules dans le monde entier: 

-Morgan Grenfell opérait à Londres.

-Morgan et Cie régnait sur Paris.

-Les cousins Lambert de la famille Rothschild ont créé Drexel & Company à Philadelphie.

▪︎La maison Morgan s’adressait aux Astor, DuPont, Guggenheim, Vanderbilt et Rockefeller.

▪︎Elle a financé le lancement d’AT&T, de General Motors, de General Electric et de DuPont. 

▪︎Tout comme les banques Rothschild et Barings basées à Londres, Morgan est devenue partie intégrante de la structure du pouvoir dans de nombreux pays. 

▪︎En 1890, la Maison Morgan:

-a prêté à la banque centrale égyptienne,

-financé des chemins de fer russes,

-financé des obligations flottantes du gouvernement provincial brésilien et,

-financé des projets de travaux publics argentins.

▪︎Une récession en 1893 a renforcé le pouvoir de Morgan.

Cette année-là, Morgan a sauvé le gouvernement américain d’une panique bancaire, formant un syndicat pour soutenir les réserves du gouvernement avec un envoi de 62 millions de dollars or des Rothschild.

▪︎Morgan a été le moteur de l’expansion de l’Ouest aux États-Unis, finançant et contrôlant les chemins de fer à destination de l’Ouest par le biais de droits de vote de fiducies.

▪︎En 1879, le New York Central Railroad financé par la branche Morgan de Cornelius Vanderbilt accorda des tarifs d’expédition préférentiels au monopole naissant de la Standard Oil de John D. Rockefeller, consolidant ainsi la relation Rockefeller/Morgan.

La Maison de Morgan tomba désormais sous le contrôle des familles Rothschild et Rockefeller.

Un titre du New York Herald disait:

« Railroad Kings Form Gigantic Trust ».

J. Pierpont Morgan, qui déclara un jour :

-« La concurrence est un péché« , déclara joyeusement par la suite : -« Pensez-y. Tout le trafic ferroviaire concurrent à l’ouest de Saint-Louis est placé sous le contrôle d’une trentaine d’hommes« .

▪︎La banque Morgan et Edward Harriman (de la banque Kuhn Loeb), détenaient le monopole des chemins de fer; tandis que les dynasties bancaires Lehman, Goldman Sachs et Lazard se joignaient aux Rockefeller pour contrôler la base industrielle américaine.

Le Banker’s trust :

▪︎En 1903, le Banker’s Trust a été créé par les 8 familles:

-Benjamin Strong du Banker’s Trust a été le premier gouverneur de la Banque de Réserve Fédérale de New York.

-La création de la Fed en 1913 a fusionné le pouvoir des 8 familles avec la puissance militaire et diplomatique du gouvernement américain.

-Si leurs prêts à l’étranger n’étaient pas payés, les oligarques pourraient désormais déployer des Marines américains pour recouvrer les dettes. 

-Morgan, Chase et Citibank ont formé un syndicat de prêt international.

-La maison de Morgan était bienvenue à la maison britannique des Windsor et la maison italienne de Savoie.

-Les Kuhn Loeb, Warburg, Lehman, Lazard, Israel Moses Seif et Goldman Sachs avaient également des liens étroits avec les familles royales européennes.

-En 1895, Morgan contrôlait le flux d’or entrant et sortant des États-Unis.

La première vague américaine de fusions en était à ses balbutiements et était promue par les banquiers.

-En 1897, il y a eu 69 fusions industrielles.

-En 1899, il y en avait 1200.

-En 1904, John Moody (fondateur de Moody’s Investor Services) déclara qu’il était impossible de parler des intérêts de Rockefeller et de Morgan séparément.

▪︎La méfiance du public:

Cette méfiance à l’égard de ces 2 entités bancaires s’amplifia.

-Beaucoup les considéraient comme des traîtres travaillant pour le vieil argent européen: Standard Oil de Rockefeller, US Steel d’Andrew Carnegie et les chemins de fer d’Edward Harriman ont tous été financés par le banquier Jacob Schiff de Kuhn Loeb, qui a travaillé en étroite collaboration avec les Rothschild européens.

-Plusieurs États occidentaux ont interdit les activités de ces banquiers.

-Le prédicateur populiste William Jennings Bryan a été 3 fois candidat démocrate à la présidence US de 1896 à 1908:

le thème central de sa campagne anti-impérialiste était que l’Amérique tombait dans le piège de la « servitude financière envers la capitale britannique« .

-Teddy Roosevelt a vaincu Bryan en 1908, mais a été contraint par cette traînée de poudre populiste de promulguer la loi anti-trust Sherman.

Il a ensuite poursuivi le Standard Oil Trust.

-En 1912, les audiences Pujo ont eu lieu, portant sur la concentration du pouvoir à Wall Street.

-La même année, Mme Edward Harriman a vendu ses parts substantielles dans la Guaranty Trust Bank de New York à J.P.Morgan qui créa alors le Morgan Guaranty Trust.

-Le juge Louis Brandeis a convaincu le président Woodrow Wilson de demander la fin des directions imbriquées les unes dans les autres des conseils d’administration.

Le financement des guerres :

▪︎En 1914, le Clayton Anti-Trust Act a été adopté.

Jack Morgan (le fils et successeur de J. Pierpont Morgan) a répondu en appelant ses clients Remington et Winchester à augmenter la production d’armes.

Il a soutenu que les USA devaient entrer dans la Première Guerre mondiale. Aiguillonné par la Fondation Carnegie et d’autres grands noms de l’oligarchie, le Président Wilson a fini par céder.

▪︎Comme l’a écrit Charles Tansill dans America Goes to War : « Avant même le choc des armes, la firme française Rothschild Frères a câblé à Morgan & Company à New York pour suggérer la proposition d’un prêt de 100 millions de dollars, dont une partie substantielle devait être levée aux États-Unis pour payer les achats français de produits américains« .

▪︎La Maison de Morgan a financé la moitié de l’effort de guerre américain, tout en recevant des commissions pour aligner des entrepreneurs tels que GE, Du Pont, US Steel, Kennecott et ASARCO.

Tous étaient des clients de Morgan.

▪︎Morgan a également financé la guerre des Boers britanniques en Afrique du Sud et la guerre franco-prussienne.

▪︎La Conférence de paix de Paris de 1919 était présidée par Morgan, qui dirigeait les efforts de reconstruction des allemands et des alliés.

Retour du populisme :

▪︎Dans les années 1930, le populisme a refait surface en Amérique après que Goldman Sachs, Lehman Bank et d’autres ont profité du krach de 1929.

Le président du comité bancaire de la Chambre des représentants, Louis McFadden (D-NY), a déclaré à propos de la Grande Dépression : « Ce n’était pas un accident. C’était un événement soigneusement conçu… Les banquiers internationaux ont cherché à provoquer une condition de désespoir ici afin qu’ils puissent émerger en tant que dirigeants de nous tous« .

▪︎Le sénateur Gerald Nye (D-ND) a présidé une enquête sur les munitions en 1936.

Nye a conclu que la maison Morgan avait plongé les États-Unis dans la Première Guerre mondiale pour protéger ses activités de prêts et créer une industrie des armes en plein essor.

▪︎Nye a produit plus tard un document intitulé The Next War, qui faisait référence cyniquement à « la vieille déesse de la démocratie », à travers laquelle le Japon pourrait être utilisé pour attirer les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale.

▪︎En 1937, le secrétaire à l’Intérieur Harold Ickes a mis en garde contre l’influence des « 60 familles américaines ». 

▪︎L’historien Ferdinand Lundberg a par la suite écrit un livre ayant le même titre.

Le juge d’la Cour suprême William O. Douglas a critiqué « l’influence de Morgan… la plus pernicieuse de l’industrie et d’la finance aujourd’hui ».

▪︎Jack Morgan a répondu en poussant les États-Unis vers la 2ème Guerre mondiale.

Morgan avait des relations étroites avec les familles Iwasaki et Dan (les deux clans les plus riches du Japon) qui possédaient respectivement Mitsubishi et Mitsui, depuis que les sociétés sont sorties des shogunats du 17e siècle. 

▪︎Lorsque le Japon a envahi la Mandchourie, massacrant des paysans chinois à Nankin, Morgan a minimisé l’incident.

Morgan et le fascisme :

▪︎Il avait également des relations étroites avec le fasciste italien Benito Mussolini, tandis que le nazi allemand Hjalmer Schacht était un agent de liaison de la Morgan Bank pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la guerre, des représentants de Morgan ont rencontré Schacht à la Banque des règlements internationaux (BRI, en anglais BIS) à Bâle, en Suisse.

▪︎La BRI, créée en 1930, est la banque la plus puissante du monde: une banque centrale mondiale pour les 8 familles qui contrôlent les banques centrales privées de presque tous les pays occidentaux et en développement.

La BRI : 

▪︎Le 1er président de la BRI était le banquier de Rockefeller Gates McGarrah, un responsable de la Chase Manhattan et de la Réserve Fédérale.

McGarrah était le grand-père de l’ancien directeur de la CIA Richard Helms.

Les Rockefeller (comme les Morgan) avaient des liens étroits avec Londres.

David Icke écrit dans « Children of the Matrix« , que les Rockefeller et Morgan n’étaient que des hommes de main pour les Rothschild européens.

▪︎La BRI, la puissance planétaire:

-Elle appartient à la Réserve fédérale,

-à la Banque d’Angleterre,

-à la Banque d’Italie,

-à la Banque du Canada,

-à la Banque nationale suisse,

-à la Nederlandsche Bank,

-à la Bundesbank et,

-à la Banque de France.

L’historien Carroll Quigley a écrit dans son livre épique Tragedy and Hope que la BRI faisait partie d’un plan, « pour créer un système mondial de contrôle financier entre des mains privées capable de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble… être contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert par des accords secrets ».

▪︎Le gouvernement américain avait une méfiance historique envers la BRI, faisant du lobbying sans succès pour sa disparition lors de la conférence de Bretton Woods de 1944 après la Seconde Guerre mondiale.

Au lieu de cela, le pouvoir des 8 familles a été amplifié avec les accords de Bretton Woods et la création du FMI et de la Banque mondiale.

▪︎La Réserve Fédérale américaine n’a pris des parts de la BRI qu’en septembre 1994.

▪︎La BRI détient au moins 10% des réserves monétaires d’au moins 80 des banques centrales mondiales, du FMI et d’autres institutions multilatérales.

Elle sert d’agent financier:

-pour les accords internationaux, 

-recueille des informations sur l’économie mondiale et

-sert de prêteur en dernier recours pour éviter l’effondrement financier mondial. 

-La BRI promeut un programme de fascisme capitaliste monopoliste (elle a accordé un crédit-relais à la Hongrie dans les années 1990 pour assurer la privatisation de l’économie de ce pays);

-elle a servi de canal pour le refinancement des 8 familles ayant soutenu financièrement Adolf Hitler (opération dirigée par J. Henry Schroeder de Warburg et la Mendelsohn Bank d’Amsterdam).

La BRI et le blanchiment d’argent :

▪︎De nombreux chercheurs affirment que la BRI est au centre du blanchiment d’argent mondial de la drogue.

Ce n’est pas un hasard si la BRI a son siège en Suisse, cachette préférée de la richesse de l’aristocratie mondiale, pays où se trouve le siège de la loge Alpina de la franc-maçonnerie italienne P-2 et du mouvement cryptique Nazi International.

▪︎Les autres institutions contrôlées par les 8 familles comprennent le Forum économique mondial plus connu sous le nom de Forum de Davos, la Conférence monétaire internationale et l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Bretton Woods :

▪︎Il fut une aubaine pour les 8 familles.

Le FMI et la Banque mondiale étaient au cœur de ce « nouvel ordre mondial ».

▪︎En 1944, les premières obligations d’la Banque mondiale ont été émises par Morgan Stanley et First Boston.

La famille française Lazard s’impliqua davantage dans les intérêts d’la maison Morgan. Lazard Frères (la plus grande banque d’investissement de France) appartient aux familles Lazard et David-Weill (d’anciens seniors bancaires génois représentés par Michelle Davive). Un récent président-directeur général de Citigroup était Sanford Weill.

▪︎En 1968, Morgan Guaranty a lancé Euro-Clear, un système de compensation bancaire basé à Bruxelles pour les titres Eurodollar.

Il s’agissait de la 1ère tentative automatisée de ce type.

Certains ont décidé d’appeler Euro-Clear « la Bête ».

Bruxelles servit de siège à la nouvelle Banque centrale européenne (BCE) et à l’OTAN.

La BCE a immédiatement été déplacée à Francfort à la demande de l’Allemagne.

▪︎En 1973, les fonctionnaires de Morgan se sont réunis secrètement aux Bermudes pour ressusciter illégalement l’ancienne maison de Morgan, 20 ans avant l’abrogation du Glass-Steagal Act.

▪︎Morgan et les Rockefeller ont fourni le soutien financier à Merrill Lynch, le propulsant dans le Big 5 de la banque d’investissement américaine. 

-Merrill fait maintenant partie de Bank of America.

-John D. Rockefeller a utilisé sa richesse pétrolière pour acquérir Equitable Trust, qui avait englouti plusieurs grandes banques et sociétés dans les années 1920. 

-La Grande Dépression a contribué à consolider le pouvoir des Rockefeller.

Sa Chase Bank a fusionné avec la Manhattan Bank de Kuhn Loeb pour former Chase Manhattan, cimentant ainsi une relation familiale de longue date.

-Les Kuhn-Loeb avaient financé; avec Rothschild, un prêt à Rockefeller pour devenir le roi du pétrole.

-La National City Bank de Cleveland a fourni à John D. Rockefeller l’argent nécessaire pour se lancer dans sa monopolisation de l’industrie pétrolière américaine.

-La banque a été identifiée lors des audiences du Congrès comme étant l’une des 3 banques appartenant à Rothschild aux USA dans les années 1870, lorsque l’empire Rockefeller s’est constitué en tant que Standard Oil of Ohio.

Fusion de 2 familles :

▪︎Edward Harkness, un partenaire de la Rockefeller Standard Oil, prit le contrôle de la Chemical Bank.

Un autre était James Stillman, dont la famille contrôlait le Manufacturers Hanover Trust. Les deux banques ont fusionné sous l’égide de JP Morgan Chase.

2 des filles de James Stillman ont épousé 2 des fils de William Rockefeller.

▪︎Les 2 familles contrôlent également un gros morceau de Citigroup.

▪︎Dans le secteur des assurances, les Rockefeller contrôlent Metropolitan Life, Equitable Life, Prudential et New York Life.

▪︎Les banques Rockefeller contrôlent 25% de tous les actifs des 50 plus grandes banques commerciales américaines et 30% de tous les actifs des 50 plus grandes compagnies d’assurance américaines.

▪︎Les compagnies d’assurance (la 1ère aux États-Unis a été lancée par les francs-maçons par le biais de leur organisation Woodman’s of America (jouent un rôle clé dans le recyclage de l’argent de la drogue aux Bermudes).

▪︎Les sociétés sous contrôle Rockefeller comprennent:

-Exxon Mobil,

-Chevron Texaco,

-BP Amoco,

-Marathon Oil,

-Freeport McMoran,

-Quaker Oats,

-ASARCO,

-United,

-Delta,

-Northwest,

-ITT,

-International Harvester,

-Xerox,

-Boeing,

-Westinghouse,

-Hewlett-Packard,

-Honeywell,

-International Paper,

-Pfizer 

-Motorola,

-Monsanto

-Union Carbide et

-General Foods.

▪︎La Fondation Rockefeller a des liens financiers étroits avec les fondations Ford et Carnegie. 

▪︎Parmi les autres initiatives philanthropiques familiales, mentionnons:

-le Rockefeller Brothers Fund,

-le Rockefeller Institute for Medical Research,

-le General Education Board,

-la Rockefeller University et

-l’Université de Chicago (qui produisent un flux constant d’économistes d’extrême droite en tant qu’apologistes des capitaux internationaux, dont Milton Friedman).

Les Rockefeller :

▪︎Ils ont joué un rôle déterminant dans la formation du Club de Rome axé sur la dépopulation dans leur domaine familial à Bellagio, en Italie.

▪︎Leur domaine de Pocantico Hills a donné naissance à la Commission Trilatérale.

▪︎La famille est un bailleur de fonds majeur du mouvement eugénique qui a engendré Hitler, le clonage humain et l’obsession actuelle de l’ADN dans les cercles scientifiques américains.

▪︎John Rockefeller Jr. a dirigé le « Population Council » jusqu’à sa mort.

▪︎Son fils éponyme est un sénateur de Virginie-Occidentale.

▪︎Le frère Winthrop Rockefeller était lieutenant-gouverneur de l’Arkansas et demeure l’homme le plus puissant de cet État.

Dans une interview d’octobre 1975 avec le magazine Playboy, le vice-président Nelson Rockefeller; qui était également gouverneur de New York; a expliqué la vision familiale d’un monde sous tutelle: 

« Je suis un grand partisan de la planification; économique, sociale, politique, militaire, de la planification mondiale totale« . 

▪︎Mais de tous les frères Rockefeller, c’est David Rockefeller, fondateur de la Trilateral Commission (TC) et président de Chase Manhattan, qui a dirigé le programme fasciste de la famille à l’échelle mondiale:

-Il a défendu le Shah d’Iran;

-le régime d’apartheid sud-africain,

-la junte chilienne de Pinochet.

-Il était le plus grand financier du CFR, de la TC et pendant la guerre du Vietnam du Comité pour une paix efficace et durable en Asie (une aubaine pour ceux qui gagnaient leur vie avec ce conflit).

-Nixon lui a demandé d’être secrétaire au Trésor, mais Rockefeller a refusé le poste, sachant que son pouvoir était beaucoup plus important à la tête de la Chase.

L’auteur Gary Allen écrit dans The Rockefeller File qu’en 1973, « David Rockefeller a rencontré 27 chefs d’État, y compris les dirigeants de la Russie et de la Chine rouge ».

▪︎Après le coup d’État de 1975 de la Nugan Hand Bank avec la CIA contre le 1er ministre australien Gough Whitlam, son successeur nommé par la Couronne britannique, Malcolm Fraser, s’est rendu aux États-Unis, où il a rencontré le président Gerald Ford après s’être entretenu avec David Rockefeller.

Conclusion :

-Avec tous ces éléments, on comprend beaucoup mieux le fonctionnement de notre planète; et donc celui des pays du monde!

-Tout est sous contrôle d’une oligarchie financière mafieuse depuis si longtemps que tout le reste, la démocratie, la souveraineté nationale, l’indépendance des nations…..ne sont que duperie!

-C’est terrifiant et minable, parce qu’en fin de compte, leurs objectifs n’ont absolument rien de noble, ni de respectable.

Il s’agit; en réalité, de thésauriser toutes les richesses de la planète afin de contrôler toutes les populations à leur guise.

source : MANJU HELIEZ


Nikola Tesla a été le célèbre inventeur du radar, du microscope électronique, du réseau sans fil, des ampoules sans filament, de la radio, mais il a surtout inventé l’énergie libre et infinie toroïdale. 

Qu’est-ce que l’énergie libre et infinie toroïdale ? L’énergie infinie toroïdale a été la découverte la plus incroyable, car si on avait été jusqu’au bout de cette merveilleuse invention, on aurait pu obtenir une puissante énergie à partir de rien et sans aucun frais. Mais cela ne convenait pas aux protagonistes du NOM, qui voulaient et veulent toujours que nous maintenons un type d’électricité câblée-intriquée et pour que nous ne prenions pas part à l’incroyable énergie photonique.

Serait-ce une autre cause secrète du terrible attentat sur le Titanic ? Ou savaient-ils aussi qu’avec cette énergie libre et sans aucun frais, ils ne seraient plus rien ? C’est très probable puisqu’en découvrant que cette invention menaçait leurs ambitions, les Obscurs ont estimé que le mieux était de se débarrasser de John Astor et par conséquent, de cette manière, du célèbre inventeur Nikola Tesla qui n’aurait plus personne pour financer son invention incroyable synonyme de bien-être et de progrès réel grâce à une énergie libre et infinie toroïdale dont le but était de contribuer à un avenir prospère pour l’humanité.


Titanic Le navire qui n’a jamais coulé

En 1912, l’impensable s’est produit : le Titanic, supposé insubmersible, a coulé après avoir heurté un iceberg. C’est du moins ce que l’on pensait. Dans le livre à succès « The Riddle of the Titanic« , Robin Gardiner et son co-auteur Dan van der Vat ont choqué le monde en affirmant que ce n’était pas le Titanic, mais le navire jumeau, l’Olympic, qui a fini ses jours dans les eaux glacées de l’Atlantique Nord en cette nuit fatidique. Dans sa suite controversée – Titanic : The Ship that Never Sank – Robin Gardiner va plus loin dans le scandale du naufrage, non seulement en apportant de nouvelles preuves de la prétendue « escroquerie » perpétrée par la compagnie While Star, mais aussi en démontrant la possible collusion du gouvernement britannique dans la dissimulation. Le nouveau récit remarquable de Robin Gardiner sur ce qui s’est réellement passé lors de cette terrible nuit révèle de nouvelles preuves qui jettent une lumière nouvelle sur les circonstances.


Titanic ou Olympic lequel des deux a coulé ?

La sœur aînée du Titanic, l’Olympic, presque identique, a été impliquée dans un grave accident en septembre 1911, ce qui pourrait avoir fait d’elle une responsabilité pour ses propriétaires, la White Star Line. Depuis 1912, les rumeurs d’une conspiration visant à échanger les deux navires dans le cadre d’une escroquerie à l’assurance ont toujours plané sur l’histoire tragique du Titanic. La White Star Line aurait-elle réellement échangé l’Olympic avec sa sœur presque identique dans une ruse visant à couler intentionnellement leur navire amiral mortellement endommagé en avril 1912 et à encaisser la police d’assurance ? Ce livre aborde certaines de ces théories de la conspiration et illustre à la fois les anomalies discutables et les faits techniques concrets qui prouveront que la théorie de l’échange est exactement ce qu’elle est – une simple légende.


Un avis sur “Le TITANIC un attentat contre les opposants de la FED

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s