Projet Camelot – Joseph Farrell – Nazi International

Le titre de cette interview se réfère au livre de Joseph Farrell dans lequel il détaille — comme le font les témoins Peter Levenda et Jim Marrs et de nombreux autres chercheurs — comment les Nazis avaient expérimenté une technologie très avancée pour l’époque, et comment nombre de scientifiques Nazis considérés comme une ressource de valeur pour l’Amérique de l’après-guerre, furent rapatriés aux États-Unis sous couvert du Projet Paperclip, juste après la guerre. « …J’ai essayé de montrer dans mon dernier livre, Nazi International, que les Nazis d’après guerre, ce n’était pas simplement de petits groupes de criminels de guerre enclavés, pris de panique et se cachant en Amérique Latine et ailleurs. Bien au contraire, ils étaient très organisés, économiquement puissants, avaient leur propre service d’espionnage, leur propre appareil sécuritaire, et le plus important, conduisaient ou plutôt continuent de conduire les recherches qu’ils avaient commencées pendant la guerre. » — Dr. Joseph P. Farrell

Tout comme Peter Levenda et Jim Marrs et de nombreux autres chercheurs (dont Jim Keith, mort de circonstances inhabituelles) Joseph Farrell nous relate dans le détail comment les Nazis expérimentaient une technologie très avancée pour leur époque, et combien nombre de scientifiques Nazis considérés comme une ressource de valeur pour l’Amérique de l’après-guerre, furent rapatriés aux États-Unis avec le Programme Paperclip.

C’est Richard Hoagland qui nous a parlé de Joseph Farrell, suivi de Nick Cook, l’auteur de The Hunt for the Zero Point. Farrell, comme Levenda est un chercheur universitaire, un chercheur de documents qui l’ont fait creuser profondément dans des détails historiques qui l’ont fasciné, comme d’autres, et l’ont entrainé dans l’histoire cachée du 3ème Reich. Il a poursuivi les recherches d’Igor Witkowski et de Nick Cook dans la mystérieuse Nazi Bell : un dispositif expérimental classifié au plus haut niveau qui aurait été utilisé pour enquêter sur les effets de distorsion du Temps ou l’antigravité (possiblement les 2). C’est basé sur les débuts des théories de la physique de torsion développées dans les années 20 et 30 par des scientifiques brillants, européens, eux-mêmes très en avance dans leur temps.

Bill Ryan conduit cette interview et parle avec Farrell de son travail. Le voyage commence avant la seconde guerre mondiale et explore ce que les scientifiques allemands faisaient en secret avec le soutien complet des SS. Comme le titre l’indique, l’histoire ne s’arrête pas là. La vidéo d’une heure cinquante intéressera les étudiants de technologies avancées en temps de guerre, ainsi que tous les intéressés par l’histoire cachée du 3ème Reich.

source : https://projectavalon.net/lang/fr/joseph_farrell_intro_fr.html


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s