Projet Camelot – Mars via la Jumproom

Cette vidéo capture 45 minutes de conversation informelle et pleine d’entrain avec David Wicock dans un restaurant où nous nous sommes rejoints. Nous échangeons et comparons les témoignages d’Henry Deacon, pour Project Camelot, et de Daniel, la source (Montauk) de David. Et nous y trouvons des corrélations importantes. Filmé « live », avec minimum de montage, si ce n’est pour passer d’une caméra à l’autre, David nous offre ses premières réactions face aux informations qu’avait récemment obtenu Project Camelot au sujet d’une colonie sur Mars, du programme spatial secret, des missions Apollo et d’autres choses. Cette entrevue présente de nouvelles informations, que nous pensons entièrement crédibles. Sommes-nous réellement allés sur la Lune en 1969 ? Avons-nous vraiment une base sur Mars ? Pourquoi le programme spatial secret est-il si important ? Quelle relation avec Montauk ? Quelles vérités se cachent dans le film majeur d’Arthur c.Clarke 2001 ?

Bill Ryan – Kerry Cassidy – David Wilcock

Sommes-nous réellement allés sur la Lune en 1969 ?

La Ceinture de Van Allen. Ce n’est pas un phénomène naturel. Elle a été positionnée là par …

DW : C’est la protection anti-radiation autour de la Terre. Elle empêche les rayons cosmiques de nous donner des cancers de la peau, bien plus que ce que nous avons maintenant. Si elle n’était pas là… on ne pourrait plus vivre ici.

BR : « Ces protections ont-elles été placées par nos ancêtres ? Ou par nos créateurs ? »

Il a répondu : « Les deux. » Ensuite je lui ai demandé : « Ca me rappelle, dis moi quelque chose de plus, parce que je suis vraiment curieux. » C’est une question que nous ne lui avions jamais posée parce que beaucoup de gens – Bart Sibrel et d’autres- ont légitimement questionné si les missions Apollo étaient bel et bien arrivées sur la Lune, affirmant qu’ils n’auraient pas pu franchir la Ceinture de Van Allen. C’est comme entrer dans un réacteur nucléaire et en ressortir à l’autre bout. Vous ne pouvez pas faire ça avec ce type de technologie. Comment cela est-il arrivé ? Comment cela peut-il avoir eu lieu ? Ils n’auraient pas pu le faire, ils n’auraient pas pu aller sur la Lune.

Et j’ai posé la question à Henry : « C’est une question de fou. Mais sommes nous allé sur la Lune ? »

Finalement il a dit: « Oui. Mais ce n’est pas aussi simple que ça. »

« Ouais. Mais nous y sommes allé avec de l’aide », a-t-il dit.

DW : Des OVNIS furent aperçues autour du vaisseau lors de chaque mission Apollo. Lors de chacune d’entre elles. C’est documenté. Et puis, il y a le fait est que tous les astronautes d’Apollo étaient des francs-maçons.

BR : Henry a expliqué qu’un bouclier nanotech, de conception et de construction non humaine, ultra léger, fut incorporé dans les capsules Apollo, afin de les protéger des radiations. Parce que certaines personnes avaient dit, vous ne pourriez pas traverser cette Ceinture sans 1 mètre de plomb. Et alors la chose n’aurait pas pu bouger. Ils ont eu cette aide technologique. Et ils ont eu une autre sorte d’assistance.

DW : Je vous l’ai peut-être déjà dit, mais une des choses que Daniel m’a dites, c’est qu’il y a une petite boite de Monsanto. C’est grand comme ça [montre la taille d’un pain]. Vous pourriez faire fonctionner toute votre maison avec, et ça ne s’use jamais. C’est l’énergie gratuite. Ils avaient ça dans les années soixante. Ils l’ont mis sur les missions Apollo sur certains des alunisseurs, en secret, faufilé comme si c’était autre chose, et c’était utilisé comme source d’énergie quand ils en avaient besoin.

BR : Oui, ils avaient quelque chose comme ça, qui fonctionnait comme une sorte de déflecteur de radiation. Ils avaient deux appareils, ils avaient un bouclier et ils avaient un déflecteur. Et ils avaient aussi autre chose, mais Henry n’a pas été précis à ce sujet, il disait que ça permettait au LEM – le module lunaire – de décoller et d’alunir. Il m’a demandé:  » Qu’as-tu remarqué sur le LEM quand il a décollé ?  » J’ai répondu, pas de cratère d’explosion.

Certains des astronautes d’Apollo étaient au courant de l’assistance technologique reçue. Seulement quelques uns d’entre eux étaient conscients du programme spatial secret. Ce qui explique leur résistance à participer aux interviews ou à parler ouvertement de ce sujet. On comprend leur colère vis-à-vis de ceux qui proclament qu’ils n’ont jamais été sur la Lune, parce qu’ils y sont arrivés. Ce sont des hommes courageux… et ils ont reçu de l’assistance.

La vidéo ‘Moontruth’ est un canular amusant et bien pensé, que nous ne présentons ici que pour l’amusement et non par manque de respect pour les braves astronautes qui firent le voyage aller-retour jusqu’à la lune.


Un avis sur “Projet Camelot – Mars via la Jumproom

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s